Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

« M. Soral, nous sommes votre famille ! »

M. Soral,

Je vous admire et vous respecte tellement que malgré mon envie de vous écrire depuis plusieurs années, je me retiens de peur de paraître ridicule à vos yeux. Aujourd’hui, après avoir vu votre sœur vous diffamer de la sorte, je ne peux pas m’empêcher de vous écrire pour vous apporter mon soutien. L’évolution de ma vie personnelle, suite à mon intérêt pour votre travail, a été très radicale.

Je suis française et née dans une famille aisée. Mon père était chef d’une petite entreprise et ma mère fonctionnaire. Les deux étaient de gauche (ma mère plus de l’extrême gauche). J’ai été éduquée dans le discours classique des gauchistes bobos de base que vous devez connaître par cœur. J’ai été persuadée jusqu’à mes 22 ans que « mon camp » était celui de la tolérance, de l’humanité, de l’amour... Des Bisounours quoi ! Et pourtant, quand je regarde mon passé, quand je me rappelle de mes nombreux débats avec « mes ennemis », j’étais toujours celle qui criait, s’énervait, quittait la table, refusant d’écouter plus longtemps ces « discours de haine », allant même jusqu’à insulter et exiger de mes adversaires qu’ils se taisent... Quelle preuve de tolérance n’est-ce pas ?

Puis j’ai été introduit à vos vidéos... Je dois avouer que les débuts ont été difficiles pour moi. Je suis même persuadée que si ces vidéos ne m’avaient pas été montrées par la personne qui est aujourd’hui devenue mon mari, j’aurais très vite abandonné et vous aurais catalogué comme « le raciste, antisémite et misogyne » que les médias décrivent... Heureusement pour moi, mon amour pour mon mari a été plus fort que mon amour pour Jean-Luc Mélenchon ! Et quand j’ai commencé à regarder vos vidéos en utilisant ma logique plus que mes émotions, tout est devenu limpide.

Comment avais-je pu être tant à côté de la plaque toute ma vie ? À ce moment-là, ne m’étant pas vraiment rendu compte des conséquences drastiques que j’allais subir en vous apportant mon soutien, je me suis mise à essayer d’informer mon entourage à votre sujet. Bon des amis, je n’en avais déjà pas beaucoup dû certainement à mon précédent « engagement politique » trop droit-de-l’hommiste, et ma famille... Je pensais que ma famille serait aussi réceptive que je l’avais été, que ça prendrait peut-être un peu de temps mais que leur sens logique prendrait le dessus comme il l’avait fait avec moi. Quelle naïveté de ma part... Mon père est mort avant que je ne fasse votre connaissance donc je n’ai pas eu de soucis de ce côté-là... Mais ma mère et ma sœur n’ont pas du tout accepté mes « nouvelles idées ». Idées qui venaient tout droit d’une secte, d’un gourou à moitié taré qui se sert de l’inculture et de la stupidité des gens qui ont eu la malchance de l’écouter un jour... (Toujours la même tolérance et le même respect des gens de gauche.)

Pourquoi ai-je décidé de vous écrire aujourd’hui ? Votre sœur ! J’imagine comme cela doit être dur pour vous. Je ne peux m’empêcher de rapprocher ce que vous vivez avec ce que je vis (pas à la même échelle bien sûr, puisque je ne suis personne, donc ma sœur ne pourra pas médire d’une inconnue dans les médias). Ma sœur est une « artiste », très intelligente puisqu’elle à fait prépa lettres, puis s’est lancée dans le théâtre, et même si elle ne l’avouera pas, rêve d’être la prochaine à recevoir le césar du meilleur espoir féminin de l’année... Reine du sophisme, je n’ai jamais pu gagner un seul débat avec elle. Évidemment, ayant fait un BEP, puis un Bac en hôtellerie, je maîtrise beaucoup moins la dialectique qu’elle. Même si plus le temps passait, plus je m’approchais de la victoire ! En effet, vos vidéos et les nombreux articles relayés par votre site sont d’une efficacité exceptionnelle, et quand on est motivé à faire le travail, à s’éduquer, on devient très vite meilleur... Mais la grande tolérance des gauchistes s’applique aux Arabes et aux LGBT ! Enfin, aux Arabes et LGBT de gauche... Mon mari est marocain et même si le compagnon de ma sœur est un Mohamed bien français, cela n’a pas empêché ma soeur, lors d’un débat animé par les émotions gauchistes que l’on connaît, de lui dire « Sale Arabe ! Rentre chez toi ! Ce n’est pas chez toi ici ! ». C’est là que j’ai découvert qu’il n’y avait pas plus racistes que les antiracistes !

Je n’ai pas pour autant abandonné, après des faibles excuses suivies par un « mais je n’y peux rien, ce que vous dites est tellement horrible que je ne peux pas ne pas m’énerver », j’ai tout de même continué, essayé pendant un an, envoyé des articles, des vidéos qui n’ont jamais été lus ou vues... C’est là que j’ai compris.... Il y a deux types de réactions à vos analyses. Pour la première, la mienne et celle de tous les gens qui vous soutiennent, la vérité est tellement puissante et nécessaire à nos yeux qu’il nous est impossible de la cacher, de l’oublier, de l’enterrer... La deuxième, celle de vos opposants, est un peu plus complexe. Il y a dans cette catégorie ceux qui savent pertinemment que « Soral a raison » et que par ce fait, il est dangereux. Pour eux, pour le système dont ils font souvent partie, pour leur avenir... Pour les autres, la grande majorité je pense, tout se passe dans leur inconscient... Notre social-démocratie libertaire a été tellement bien pensée, a tellement su manipuler nos esprits depuis notre plus jeune âge, que la majorité des gens choisissent la survie sans même savoir que c’est ce qu’ils font ! Parce que c’est un fait, vous soutenir signifie procéder à son suicide social, puis économique... Et pour ma sœur, comme pour la vôtre, ce suicide n’était même pas envisageable !

Aujourd’hui, tout comme vous, je n’ai presque plus de contact avec ma famille. Je ne leur en veux pas... Je comprends leurs positions et leur pardonne leurs insultes. Nous ne sommes pas tous fait pour être des « insoumis ». Nous ne sommes pas tous fait pour nous battre. Et tout comme je pardonne à ma sœur ses insultes, son manque de tolérance, son totalitarisme idéologique, je sais que vous aussi vous pardonnez à la vôtre. Quoi qu’elles soient, elles restent nos sœurs, notre famille, notre sang... La vôtre est même à plaindre : être réduite à se soumettre comme ça sur les plateaux télé, à accepter Luc Ferry et Patrick [Raphaël, NDLR] Glucksmann comme maîtres, à cracher sur son propre sang... Quelle tristesse !

Je sais qu’elle vous fait du mal... Comment quelqu’un que l’on aime tant ne peut pas juste essayer de comprendre, de s’informer, de nous donner le bénéfice du doute ?

En tout cas, pour ma sœur, la réponse est simple, son amour pour moi est moins puissant que son amour pour sa réussite ! Quant à la vôtre, vous êtes certainement mieux placé pour répondre.

Ceci dit, on ne peut que leur pardonner, après tout, nous les aimons tellement que c’est leur bien que nous désirons... Et si cela signifie les perdre, qu’il en soit ainsi !

Je vous écris pour vous dire que vous n’êtes pas seul ! Je serai votre sœur, nous serons vos frères, vos pères et vos mères !

Nous sommes votre famille, nous vous suivrons jusqu’au bout !

Merci, Monsieur Soral, de m’avoir fait aimer mon pays. Merci de m’avoir ouvert les yeux ! Merci de m’avoir sauvé la vie !

Vive la France libre ! Longue vie à la France éternelle ! Vive Alain Soral !

Bien à vous,

C.

Voir aussi :

15 juin
Courrier des lecteurs
Un artisan contre l’injustice fiscale
8
18 mai
Courrier des lecteurs
À propos d’Alain Soral et de l’anti-électoralisme
38
3 mai
Courrier des lecteurs
Comme un navire au milieu de la tempête, restez ce capitaine imperturbable
7
12 avril
Courrier des lecteurs
Le salut de la France
24
6 avril
Courrier des lecteurs
Je vous écris d’Algérie...
37
17 mars
Courriers des lecteurs
46
5 mars
Courriers des lecteurs
Certains hommes sont de la race des lions
8
Novembre 2018
Courriers des lecteurs
"Grâce à vous je suis certain de ne pas mourir idiot"
32
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
27
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
Monsieur Soral, vous êtes l’un des derniers résistants français, qui se bat contre le véritable ennemi !
17
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
30
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
J’ai été antifasciste mais ce temps est révolu
15
Août 2018
Courrier des lecteurs
Alain, vous êtes un penseur, eux ne sont que des youtubeurs
12
Juillet 2018
Courrier des lecteurs
Vous m’avez rendu ma liberté de penser
16
Juin 2018
Courrier des lecteurs
Des contes yiddish pour des écoliers français
44
Mai 2018
Courrier des lecteurs
7
Avril 2018
Courrier des lecteurs
Vous êtes un pare-feu indispensable contre l’injustice
2
Février 2018
Courrier des lecteurs
38
Janvier 2018
Courrier des lecteurs
Le courage contre la tyrannie mondialiste
4
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Ne lâchez surtout rien, le peuple vous soutient
17
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Unir en soi gauche du travail et droite des valeurs
54
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
"Elle vit où Marine Le Pen ? À Neuilly, Auteuil, Passy ?"
23
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
Un jeune homme en colère contre le néoféminisme
10
Novembre 2017
Courriers des lecteurs
Poursuivez votre œuvre et votre combat aussi nobles que dangereux
3
Septembre 2017
Courrier des lecteurs
Égypte – Une enfance dans la rue
10

À ne pas manquer, sur E&R :

Pour connaître la vie d’Alain Soral et son œuvre,
chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Le paiement peut aussi s’effectuer par chèque à l’ordre d’Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1156547
    le 04/04/2015 par Odyle
    Courrier des lecteurs

    Merci pour cette lettre si juste. Elle prouve que la compréhension est au dessus de la connaissance. Le mental ne peut appréhender que s’il est relié à la source, à l’esprit...le tout en harmonie avec le coeur.
    Laissons les intolérants entre eux et amusons-nous également avec Dieudonné car un coeur sans joie nous prive de notre belle énergie !

     

    • #1162799
      le 14/04/2015 par Métissa
      Courrier des lecteurs

      Tout à fait d’accord !
      Merci pour ce courrier !
      Merci à Soral pour ces reins solides et son honnêteté intellectuelle !
      Merci surtout à Dieudonné sans qui je n’aurais pas connu Soral.
      Le Talent de Dieudo à notre époque est à la hauteur de celui de Molière à son époque ! Un humour qui fait rire (même si parfois c’est un rire jaune par la dure réalité) et fait grincer les dents (ou trembler les mains) des bourgeois !!!


  • #1156559
    le 04/04/2015 par marie
    Courrier des lecteurs

    merci pour votre témoignage.vous écrivez mieux que quiconque ce que nous vivons toutes et tous après avoir ouvert les yeux.
    C’est à la fois une profonde tristesse de ne pas être suivi par les siens pour les raisons que vous avez indiquées mais c’est aussi le bonheur de se retrouver dans les camps des justes et de ceux qui préfèrent la victoire de l’être et des principes à celui du déchainement ou de l’enchaînement par la matière.Mais laissons la porte ouverte à ceux qui se sont égarés et ramène à toi seigneur, tous tes enfants dispersés.
    Bon week end pascal


  • #1156592
    le 04/04/2015 par francky
    Courrier des lecteurs

    Certainement la plus belle lettre pour Alain qu’il m’est été donné de lire....


  • #1156598
    le 04/04/2015 par guigui
    Courrier des lecteurs

    ça c’est du texte, un réel talent d’écriture et de style.


  • #1156613
    le 04/04/2015 par silas216
    Courrier des lecteurs

    Je me mets à la place du père Soral et je me dis que c’est en partie dans ce genre de message qu’il puise sa force de persévérance.
    Vraiment très touchant, j’en ai eu les larmes aux yeux.


  • #1156615
    le 04/04/2015 par Erick
    Courrier des lecteurs

    Bonjour C.
    quelle belle lettre, pleine d’intelligence et d’amour en l’honneur du grand Alain Soral...
    La famille n’est pas une valeur d’amour universelle, on a le droit de divorcer d’avec ses frères et soeurs. Votre rencontre avec AS est pour vous une deuxième naissance, comme le papillon sortant de sa chrysalide...Les personnes qui tant soit peu utilisent leur cerveau se rendent compte petit à petit des grands mensonges de nos historiens, médias, politiciens... Chez moi, c’est un peu l’inverse, j’ai fait voir des vidéos sur ER à mon épouse et elle a tout de suite adhéré, malgré son passé de prof et de soixante huitarde...AS, c’est la lumière dans la nuit, le soleil de mes jours de pluie, le Jean Moulin, mon éveilleur neuronal, comprendre l’Empire est le meilleur de ces livres....il trône sur ma table de nuit....Comme vous le dites si bien dans votre lettre, vous avez peut-être le sentiment d’avoir perdu une soeur, mais vous avez rencontré une famille d’adoption fantastique, votre nouvelle famille s’appelle ER et votre chef de famille c’est Alain Soral....quel pied....plein d’amour à vous...E.


  • #1156623
    le 04/04/2015 par boulettesaucelapin
    Courrier des lecteurs

    Magnifique lettre, surtout la fin
    Je me reconnais complètement dans cet écrit.
    Moi aussi je suis votre soeur Alain !

    Merci pour tout !


  • #1156640
    le 04/04/2015 par yul
    Courrier des lecteurs

    Vous vous exprimez dans un français irréprochable et sachez que la dialectique cache parfois la faiblesse idéologique, alors ne faites aucun complexe face aux "lettrés" !


  • #1156646
    le 04/04/2015 par Déclassé social
    Courrier des lecteurs

    Tout simplement super.


  • #1156650
    le 04/04/2015 par Optop
    Courrier des lecteurs

    "Je vous écris pour vous dire que vous n’êtes pas seul ! Je serai votre sœur, nous serons vos frères, vos pères et vos mères !"
    Tout simplement magnifique !
    Bravo à cette dame pour cette superbe lettre !


  • #1156655
    le 04/04/2015 par Bab
    Courrier des lecteurs

    Moi , au pardon , je préfère l’indifférence et le silence ... Chacun ses choix .. J’aime Jésus , mais pas au point de tendre l’autre joue sans arrêt !

     

    • #1156846
      le 04/04/2015 par golemdeprague
      Courrier des lecteurs

      L’indifférence et le silence, c’est exactement ce que Jésus à fait devant Pilate et le sanhédrin.Tendre l’autre joue c’est que cela veut dire.


  • #1156661
    le 04/04/2015 par Paskl
    Courrier des lecteurs

    C’est très juste de dire que tout se joue dans l’inconscient, en stratégie de survie. Regardons les débats d’une façon générale : Avez-vous vu souvent quelqu’un reconnaître " Vous avez raison, je n’avais pas bien compris et regardé. Merci" ? Presque jamais sinon jamais. Les débats politiques en sont un bon exemple. Pourquoi ? ¨Parce que chacun défend émotionnellement des identités auxquelles il tient en stratégie de survie. C’est une remise en question trop profonde qui est alors exigée, comme vous avez su le faire avec votre mari par exemple.
    Au niveau collectif, c’est extrêmement puissant, d’instinct les masses s’orientent du côté du plus fort pour ne pas être embêtées avec l’embrigadement émotionnel ambiant qui ne se présente jamais comme tel bien sûr.
    D’où les retournement de veste dans l’histoire humaine quand il y a changement de régime et la schizophrénie quand rien n’est encore clair comme en Russie au début du 20ème siècle, russes blancs sur 10 kms, russes rouges sur les 20 suivants, etc.De quoi devenir fou pour s’en sortir sans casse !
    Peu, très peu de gens veulent la vérité pour elle-même et les remises en question qu’elle implique. Ils veulent être peinards et qu’on les laissent dormir tranquilles. Même les plus engagés le sont souvent à coup d’idées toutes faites, en adhésion ou en révolte suivant la structure de personnalité. Ainsi va le monde des humains.


  • #1156663
    le 04/04/2015 par Alex
    Courrier des lecteurs

    Très beau témoignage. Je m’y reconnais en partie car tout comme elle, Alain Soral m’a fait aimé mon pays. La mouvance, l’éveil qu’il suscite (avec l’aide de notre cher ami Dieudonné) m’a fait sortir de cet état de résignation dans lequel je me trouvais depuis toujours. La lecture de ses formidables ouvrages m’a fait un bien fou, ils m’ont redonné espoir et pour ça, je ne le remercierais jamais assez.


  • #1156683
    le 04/04/2015 par Harko
    Courrier des lecteurs

    Il y a de l’infini et de l’immortalite la dedans.Superbe


  • #1156709
    le 04/04/2015 par xmut001
    Courrier des lecteurs

    Bonjour ER,

    Eh bien, moi, c’est presque pareil. Enfant unique, de parents divorcés, ma mère a eu la garde "exclusive".
    Ultra gauchiste (génération Mitterrand), anticléricale violente, féministe maladive, j’ai morflé à l’adolescence.
    Cette éducation a fait de moi un homme timoré, frustré en amour, et plein de contradiction.
    Jusqu’au jour, en 2008, où j’ai découvert sur internet un homme, s’élever, seul contre les diktats & la tyrannie de la société libérale. J’ai commencé alors à m’intéresser à ses écrits, ses vidéos, ses interventions. Enfin, j’avais compris, "en partie", d’où venait la plupart de mes souffrances morales.
    Et bien, en ce jour, samedi 4 avril 2015, je me baptise à 40 ans, me réconciliant avec une part de moi-même. Il me reste encore du chemin pour trouver la paix intérieur.
    Bon courage à tous.
    Merci M. Soral, merci à toute l’équipe ER.
    X.

     

  • #1156736
    le 04/04/2015 par amar rabah
    Courrier des lecteurs

    une lettre si française et si pleine d’émotion de ces français humbles et candides (comme on les a connus et comme on peut les imaginer ), des français malheureux aussi de sentir tout à coup leur pays leur échapper, leur volonté se dissoudre , leur mémoire usurpée, leur identité suspectée et persécutée ... et quand ils se réveillent , ils se retrouvent dans le cauchemar aseptisé d’un régime orwellien qu’ils ont eux-mêmes contribué et à leur détriment à rendre le plus féroce et le plus inhumain ... l’histoire bouleversante de la soeur Soral montre quel degré de cynisme et de cruauté peut se prévaloir un tel régime , quand l’innocence arrive à un tel degré de culpabilité , quand l’individu a tellement honte de son identité pour satisfaire la voracité de Léviathan ... A ce point de leur vécu , pour ces français , qui ont si peur d’être coupables de leur identité , la Dissidence est une Œuvre de salut public ... De tout coeur avec la France libre !


  • #1156749
    le 04/04/2015 par jean-marie
    Courrier des lecteurs

    "Ma sœur est une « artiste », très intelligente puisqu’elle à fait prépa lettres, puis s’est lancée dans le théâtre, et même si elle ne l’avouera pas, rêve d’être la prochaine à recevoir le césar du meilleur espoir féminin de l’année".............

    Mademoiselle C. votre lettre est "vraie et touchante"....et pour votre sœur qui rêve d’un "cesar" quelle fasse attention, car la vie peut lui réserver "une quenelle d’or"....amicale, soralienne et dieudonniste !....

    Heureux de vous avoir lu !


  • #1156755
    le 04/04/2015 par Pegeen Mike
    Courrier des lecteurs

    L’auteur de la lettre dit qu’elle ne possède pas la dialectique de sa soeur mais pourtant elle s’exprime très bien et très clairement. De toute façon, j’ai remarqué dans ma vie personnelle que bien des gens qui ont fait des "études courtes" ont plus de clairvoyance que ceux qui ont un Master de quelque chose, car ils ont une intelligence empirique (basée sur l’observation) plus que sur de belles idéologies figées, d’autres part, nombreux sont ceux dans ce cas qui étaient trop intelligents pour arriver à supporter les longues études avec l’ambiance étudiante trop politisée, le bourrage de crâne et le bizutage...

    La célébrité en moins, j’ai un peu le même problème qu’Alain Soral, j’ai deux frères aux idées différentes des miennes, l’un est plutôt "libéral de droite" (UMP et pro USA) mais bien qu’on se fritte souvent quand on parle de politique, au final on reste unis et malgré ses emportements, il est tout à fait capable d’admettre que d’autres n’ont pas les mêmes idées que lui. Par contre, mon autre frère est lui "libéral de gauche" proche des antifas (donc au final bien plus proche de mon frère puisque les antifas sont soutenus par les neo-conservateurs US) et lui, par contre, s’est brouillé avec moi depuis qu’il sait que je suis contre le mariage gay... je n’ai plus de nouvelles depuis un an maintenant. Evidemment, comme nous sommes d’illustres inconnus, tout cela ne finit pas sur un plateau de télévision.

    Je n’arrive pas à en vouloir à Agnès Soral bien que j’approuve pas cet étalage en public, elle manque de notoriété et peut-être d’argent et il a été certainement facile de la manipuler par des gens soucieux de décrédibiliser son frère... Mais quand-même que tout cela est triste !

    Merci pour le témoignage de l’auteur de la lettre


  • #1156787
    le 04/04/2015 par winston
    Courrier des lecteurs

    A lire cette lettre magnifique je ne peux que feliciter la branche hoteliere de votre lycee professionnel. Ils ont faire un travail magnifique, mais ne sous estimer pas ces voies de "garage" beaucoup de sans dent dont je fais parti auront leur victoire et plus vite qu on peut le croire


  • #1156851
    le 04/04/2015 par Salah
    Courrier des lecteurs

    Quelle magnifique lettre j’en suis touché !

    Cela fait vraiment plaisir de lire un si beau texte.

    Merci à cette demoiselle pour sa sincérité.

    Alain, nous te soutenons et nous sommes de ton côté tu peux compter sur nous !

    Vive la France unie et libre et longue vie à ER.


  • #1156856
    le 04/04/2015 par Marde
    Courrier des lecteurs

    Très, très, très, belle lettre !


  • #1156889
    le 04/04/2015 par Fabien
    Courrier des lecteurs

    Un récit criant de vérité, dont nous connaissons quelques expériences communes ou malheureusement 100% partagées...
    Ma belle famille est "droit de l’hommiste, gaucho, Charlie, et j’évite de repartir sur des conversations où au finale je serais taxé de raciste facho ou antisémite. Ils le pense déjà alors je leur évite la peine de le dire maintenant... Et puis j’aime ma femme.
    A force de réagir comme des moutons, il ne faut pas s’étonner d’être gouverné par des loups.


  • #1156911
    le 04/04/2015 par fredchaipu
    Courrier des lecteurs

    Quelque part ça fait du bien de sentir qu’on n’est pas tout seul face au mur. Merci Madame d’avoir écrit cette lettre, merci E&R de l’avoir partagée, merci à ceux qui la commentent avec des mots pleins d’espoir, d’humanité, de vérité, de justesse, de compréhension...
    J’suis inquiet, triste... et vachement heureux en même temps.
    (Ben, si tu passes par là, viens manger un de ces jours, j’ai des andouillettes et des pieds de tomates pour toi !)


  • #1156914
    le 04/04/2015 par Jesuisfrançais
    Courrier des lecteurs

    Super témoignage !
    Si seulement les "gauchistes", ceux qui sont dans le camp du bien et de la tolérance comme vous dites, lisaient cette lettre, peut-être que certains d’entre eux changeraient d’avis sur la personne d’Alain Soral et d’autres. Personnellement je ne trouve rien de plus jouissif que de mettre un gauchiste devant ses contradictions, malheureusement il est souvent très dur pour lui de sortir de cette secte républicaine imposant cette vision manichéenne gauche = bien et droite = mal (car représentant l’autorité fasciste, le libéralisme économique et la réaction !)
    Les gauchistes sont sous emprise mentale (les libéraux de droite aussi me direz-vous) comme le sont les juifs communautaires, sauf que ces derniers le sont plus en profondeur encore, physiquement, par la circoncision dès 8 jours de vie. Les similitudes entre les gauchistes et les juifs juifs (ceux qui ne sont pas assimilés à la Zemmour) sont nombreuses, et cela ne peut pas être une coïncidence.

    Votre témoignage fait plaisir, tellement il est dur de remettre violemment en question sa propre vision du monde, son confort intellectuel, même si malheureusement cela vous a coûté une détérioration de vos relations familiales. Gardez quand même espoir de leur faire changer d’avis. Le visionnage de certaines vidéos est parfois plus efficace que ses propres mots !!!


  • #1156968
    le 04/04/2015 par slougui
    Courrier des lecteurs

    Puissant témoignage , émouvant et convaincant , parce qu’il vient d’un coeur et d’un esprit honnête et courageux, à l’instar de notre preux chevalier Alain qui mérite vraiment une famille comme celle qu’il est en train d’agrandir et d’éveiller un peu plus chaque jour.. Merci C.


  • #1156971
    le 04/04/2015 par Brassens
    Courrier des lecteurs

    Respect et solidarité


  • #1157028
    le 04/04/2015 par M
    Courrier des lecteurs

    Témoignage poignant. C’est dans ces moments là que je suis heureuse d’avoir grandi dans une famille où nous allions voir Dieudonné le week end ( je me rappelle encore pour " Mes excuses " j’avais 9 ans à l’époque et c’était la première fois que je voyais " une star pour de vrai " ), où toutes les questions étaient débattues à table, quelles que soient les sensibilités des uns et des autres. Mais cette femme n’a que plus de mérite de s’être affranchie d’une famille aux antipodes de ses nouvelles convictions !


  • #1157080
    le 05/04/2015 par valo
    Courrier des lecteurs

    La perversité de ce système n’a vraiment pas de limite, avoir su lobotomiser les gens au point d’être capable de désunir les familles, d’éclater des amitiés fraternelles à distance pour quelques idées politiques de bon sens échangées en privé et en "toute ouverture d’esprit"...

    Votre lettre est magnifique dans tout les cas, et fera sûrement comme tant d’autres, chaud au cœur de votre destinataire !
    Bonne continuation à vous !


  • #1157164
    le 05/04/2015 par flo
    Courrier des lecteurs

    Bravo superbe témoignage et belle analyse de la réaction aux analyses de Soral.

    Moi j’ai un super argument, tu préfères Soral ou Caron ?
    En général, il faut vraiment être de boboisant pour répondre Caron.


  • #1157545
    le 05/04/2015 par the shield
    Courrier des lecteurs

    Respect , force et honneur.
    Gardons espoir mais je crains fort que nous n’en sortions pas.
    Pour ma part, même si je suivais Alain Soral depuis très longtemps, le vrai declic fut lec11 Septembre. C’est la pierre angulaire de la vérité. La version officielle grotesque passe finalement pour un acquis et Obama continue le job. Et tant que la vérité n’éclatera pas au grand jour, rien ne changera car le système démontrera sa supériorité. Je pense aussi que les Russes (satellites) devraient pouvoir démonter la supercherie. C’est parce qu’ils ne le font pas que c’est finalement très inquiétant. Et peut être sans issue .Comme les discussions de familles décrites dans cette lettre touchante. Beaucoup doivent connaitre cela par coeur : so what a f... ? Bfmtv continuera aussi. Les années passent et défilent. Vivre avec le sourire et l’espoir sera de plus en plus rare et difficile ? Et choisir un autre camp de plus en plus impossible. Et le système SAIT tout cela : car c’est lui qui l’organise ! Le mieux est encore d’aller a la pêche en famille et retourner a la campagne. Le reste , c’est trop pour un seul homme. Soral sera canonise avec Dieudo. What else ?

     

    • #1157617
      le 05/04/2015 par gourvest denis
      Courrier des lecteurs

      AIMER est plus fort que d’etre aimé de DANIEL BALAVOINE .... a réécouter en boucle et a méditer .

      Merci madame pour cette superbe lettre et soutien total a toi Alain tu es une belle personne .


  • #1157995
    le 06/04/2015 par xamlop
    Courrier des lecteurs

    Le sujet abordé par cette lettre est loin d’être anecdotique. Comment parler de Soral et E&R à des gens qui ne se sont jamais informés que par le monde, france inter et canal+ ? On doit être très nombreux à avoir été assez naïfs pour penser que la dimension logique et rationnelle l’emporterait sur les pseudo-concepts qui animent tous ces bons bougres persuadés qu’il faut que "la gauche combatte l’extrême droite". Et on doit être nombreux à être tombés dans quelque chose proche du désespoir en s’apercevant qu’en tentant d’informer et d’aiguiser le sens critique de ses proches et de sa famille on ne recevait en retour qu’insultes, mépris et suspicions de toutes sortes fondées sur ce qui constitue le fondement même du système : la psychologisation, le sophisme, la réduction de tout au registre de l’émotionnel et un goût certain des masses pour la lâcheté et le renoncement.

    Alors faut-il que Soral donne des cours de dialectique et de rhétorique ? Comment traduire ce qui est perçu comme une croyance et du prosélytisme et lui donner la forme de vérités indiscutables ? Réagir à l’effet de miroir qui consiste à répondre à Soral : "tes sources valent les miennes, sur quoi te bases-tu ? pourquoi te croire et non pas BHL et sa légion de journalistes au diapason ?" Comment réagir au fanatisme de la lutte contre l’antisémitisme ?

    En me confrontant à ces questions la tentation de se réfugier à la campagne, de s’isoler de cette adversité permanente est forte, mais j’ai le sentiment que d’abandonner est une forme de trahison... Soral peut pas faire le travail tout seul, et tout a été trop bien fait dans le camp d’en face pour discréditer sa parole et empêcher la plupart des gens de l’écouter (partager des vidéos n’est pas une méthode efficace, conseiller de lire Comprendre l’empire encore moins), et j’ai le sentiment qu’il manque des outils essentiels à ceux qui doivent mener le combat à ses côtés.


  • #1159320
    le 08/04/2015 par Jean Eude
    Courrier des lecteurs

    L’amour est notre unique salut.


  • #1160298
    le 10/04/2015 par Marko
    Courrier des lecteurs

    mon amour pour mon mari a été plus fort que mon amour pour Jean-Luc Mélenchon ! En plus d’être touchante, vous ajoutez une touche d’humour dans votre lettre, merci Madame !


  • #1160493
    le 10/04/2015 par kareg an tan
    Courrier des lecteurs

    chapeau, madame C pour votre l’honnêteté et le "naturel" de votre témoignage, qui force l’admiration, et courage pour votre vie personnelle et professionnelle : ce n’est pas "facile" de découvrir les impostures et les imposteurs, surtout quand ceux ci sont des proches ou des amis !
    respectueusement


  • #1160707
    le 10/04/2015 par Jean_Nadjib
    Courrier des lecteurs

    Damned, je ne m’attendais pas à pleurer...

    Vive la France libre !


  • #1167521
    le 21/04/2015 par Marre
    Courrier des lecteurs

    Mon Dieu, se rabaisser ainsi pour faire parler de soi. Continuer à confondre antisémitisme et
    antisionisme, oser dire qu’elle n’a pas son adresse alors qu’elle se trouve en haut de cette page....et les deux guignols qui font tapisserie, quelle misère intellectuelle ! Où est l’époque Zemmour/Naulleau où l’on avait de vrais débats, de vraies confrontations bien gauloises. Deux mecs avec des idées contraires qui ont fini par être potes !
    dans ma famille aussi de gros problèmes liés à une enfance douloureuse dont on sait qu’on ne se relève pas malgré la pub faite au Dr Machin et à sa géniale idée marketing de résilience. Bref, des problèmes oui mais on se retrouve sur le terrain des idées et sommes tous E&R dans la famille. Ca nous a soudés, ça nous a ouvert l’esprit et une fois ce chemin pris, impossible de faire demi tour.... ce sentiment de liberté de penser, est enivrant. Pardon pour ce style décousu, tant à dire sur le sujet mais une fois de plus, merci Mr Soral !


Afficher les commentaires suivants