Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

David Icke sur le fonctionnement du Système : hommes de paille et consentement

Note de la rédaction

(Si vous rencontrez des problèmes avec la lecture des vidéos Lbry, n’hésitez pas à privilégier les navigateurs Chrome et Firefox)

Deux vidéos traduites par ERTV
à partir d’un entretien entre David Icke et Alex Jones

 

Les hommes de paille du Système :

 

Le « consentement » :

 

David Icke contre l’oligarchie, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • David Icke c’est comme le Morpheus de Matrix. Il a tout predit a l’avance meme quand les gens ce foutaient de sa gueule il ya 30 ans. Les evenements de 2020 sont la confirmation de tout son travail.


  • "Le fascisme s’impose par l’acceptation des peuples." Tout est dit ! Simple et concis.


  • Seule une marionnette qui ne voit pas ses propres cordes croit au libre arbitre et à la liberté. Les gens se trompent en ce qu’ils pensent être libres ; et cette opinion consiste uniquement pour eux à être conscients de leurs actions, si ils ignorent les causes par lesquelles ils sont déterminés. L’idée de leur liberté c’est donc qu’ils ne connaissent aucune cause à leurs “actions” mais pensent avoir un libre arbitre. L’homme ne se connaît pas lui-même. Il ignore à la fois ses limites et ses possibilités. Il ignore même à quel point il se méconnaît. L’homme a inventé de nombreuses machines et il sait qu’une machine complexe requiert parfois des années d’études avant de pouvoir être utilisée et maîtrisée. Mais il n’applique pas cette connaissance à lui-même, bien qu’il constitue par lui-même une machine bien plus complexe qu’aucune de celles qu’il a inventé. Il entretient envers lui-même toutes sortes d’idées fausses. En premier lieu il ne se rend pas compte qu’il est réellement une machine. L’homme est comme un prisonier, il peut un jour rencontrer sa chance d’évasion, à condition toutefois qu’il sache qu’il est en prison. Qui ou quoi dirige ? Les actes librement volontaires sont précédés par une modification électrique spécifique dans le cerveau qui commence 550 ms avant l’acte. Les personnes ayant subit des expériences sur l’activité de leur cerveau prennent conscience de leur intention d’agir 350-400 ms après le début de la modification électrique, mais 200 ms avant l’acte moteur. Le processus de l’acte de volonté est donc initié inconsciemment. Mais la fonction consciente peut encore contrôler le résultat ; elle peut opposer son veto à l’acte. Le libre arbitre n’est donc pas exclu. Ces constatations imposent des contraintes quant à la manière dont le libre arbitre peut fonctionner ; il ne serait pas à l’origine d’un acte volontaire mais il pourrait contrôler l’exécution de l’acte. Les conclusions affectent également les opinions sur la culpabilité et la responsabilité. Mais la question la plus profonde demeure : Les actes librement volontaires sont-ils soumis à des lois macro-déterministes ou peuvent-ils apparaître sans de telles contraintes, non déterminés par les lois naturelles et "véritablement libres" ? Il est impossible de se libérer d’une influence sans s’assujettir à une autre. Toute la difficulté, tout le travail sur soi, consiste à choisir l’influence à laquelle vous voulez vous soumettre, c’est la seule liberté possible.

     

    • C’est vraiment très intéressant ce que vous dites. Me vient l’image d’un escalier en colimaçon. Chaque marche entraînant le pas dans un équilibre précaire. Un tourbillon de volontés. Un soupir sur le palier. C’est peut-être ça la liberté. Oser le vertige. Je vais vous relire.


    • @ Rougette. Personne ne peut aider par la force à la délivrance d’un homme qui ne veut pas être libre, qui désire tout le contraire en conservant ses habitudes. La délivrance est possible, mais elle ne saurait l’être que comme résultat de labeurs prolongés, de grands efforts et, par-dessus tout, d’efforts conscients vers un but défini. les moments de conscience sont très courts, et séparés les uns des autres par de longs intervalles de complète inconscience, pendant lesquels votre machine mentale travaille automatiquement. la conscience est une propriété qui change continuellement. Tantôt elle est présente, tantôt elle fait défaut. Et il y a différents degrés, différents niveaux de conscience. Mis bout à bout dans l’existence de l’homme les moments de conscience donnent l’impression (l’illusion) du temps qui passe en créant la mémoire, les souvenirs...


    • C’est intéressant de rappeler que nous sommes hyper conditionnés, par notre entourage, par les médias, par le lien social, par notre activité, mais le plus intéressant à creuser dans tout cela est la fonction des mèmes, évoqués dans "Le Principe de Lucifer" d’Howard Bloom.


  • Ceux qu’on a laisser s’enrichir devaient reverser une partie de leur pognon au système...Ben, comme les émirs du pétrole, en somme.
    Dépenser sans compter et ne pas racheter les entreprises américaines qui comptent.

    Ben Salmane ou le Qatar aurait pu s’offrir Apple au lieu du PSG.

     

    • S’offrir Apple ....... vous devez certainement rêver. Pensez-vous que les Américains auraient laisser faire les bras croisés ? Il y a des limites à la toute puissance du pognon, la première d’entre elles c’est l’intelligence. Je ne vends pas une technologie qu’on pourrait instrumentaliser pour venir contester ma suprématie, et même je n’ouvrirai pas la porte à un loup (Huawei) qui pourrait faire des ravages dans ma bergerie (même si je n’ai pas encore les compétences du loup). Donc pour les bédouins oil boys les clubs de foot, les belles voitures, les belles femmes ou les courses de dromadaires c’est déjà pas mal. Il ne faut pas exagérer.


  • Voilà, pourquoi cet acharnement contre le président D. J TRUMP.
    Il a voulait mettre fin à ce projet machiavelique.
    Cette belle unanimité dans les mainstream, pour le ridiculiser, lui faire dire des choses qu’il n’a pas dites.
    Lui, voler son élection et de le faire passer pour un homme dangereux.


  • Tout à fait d’accord ,le "pouvoir profond " nous soumet en raison de l’acceptation plus ou moins implicite des gens ,c’est à dire des électeurs et plus que tout des abstentionnistes .
    Comment ,dans une situation aussi dégradée du pays , des électeurs se DEROBENT au vote.

    à méditer, et c’est rien de le dire !!!

    "Un peuple qui élit (ou laisse élire ,ce qui revient au même ) des renégats ,des corrompus ,des voleurs des menteurs et des traîtres ,n’est pas victime il est
    COMPLICE !!!
    Georges Orwell

     

    • Si vous croyez que les candidats ayant 500 signatures sont représentatifs des intérêts du peuple vous êtes bien naïf mon ami. Changez de logiciel, les elections sont une escroquerie. Être abstentionniste est le strict minimum du devoir "citoyen" depuis un sacré bout de temps.


    • C’est peut etre tout simplement l’ordre des choses. Les plus courageux en haut. Pour ma part, j’ai plus de respect pour Netanyahou que pour un mouton de français qui regarde Hanouna après sa journée de 8h dans la fonction publique.


    • "Les électeurs se dérobent au vote".
      Non c’est faux. Ce sont les "élus" qui dérobent le vote et ce, depuis le début.
      Si tu crois que le vote sert à quelque chose encore aujourd’hui, c’est que tu n’as rien compris.

      "Si le vote servait à quelque chose, ça ferait longtemps que
      ce serait interdit" Coluche


    • @Cyprien

      Ils se dérobent, peut-être parce qu’ils pensent à raison que le scrutin est truqué !
      Le premier tour des élections présidentielles françaises 2017 s’est joué sur le matraquage publicitaire, les sondages bidons et la re-calculation des votes par un serveur placé à Austin, Texas !

      On ne peut pas tromper l’instinct de centaines de milliers de personnes ! Surtout, lorsqu’on les a déjà "baisés" avec le Référendum de 2005, la comédie théâtrale de 2007 (Royal-Sarko) et celle de 2012 avec le dîner de cons !


  • Démocratie ou dictature, république ou monarchie, la finalité de tout système politique est le pouvoir, pas la recherche du bien et du bonheur !
    Tant que nous raisonnerons ainsi , nous serons perdants avant même le début de la bataille.

     

  • La liberté se gagne, s’arrache avec les tripes, avec le bon sens, avec raison et enfin avec un combat Pacific ou mouvementé.


  • Pas si simple de dire non. Les gens qui sont pour le système sont bien plus nombreux qu’on pense. Chaque couche qui profite du système protège la couche du dessus. Les CRS protège son commandant, qui protège le préfet qui protège macron qui protège ?

    Pour dire non au système il faudrait que la majorité de gens ne profite plus du système. Encore aujourd’hui, plus de 50% des français profitent largement du système mondialiste.

    Et ces 50 % de gens qui profitent du système sont bien plus forts socialement que le reste de la population.

    De plus sur les 50% qui restent, au moins 40% ont encore des choses à perdre.

    C’est la réalité, regardez ceux qui ne portent pas de masque comme moi, se font attaquer par une majorité qui porte le masque. On a beau être 5% à dire non au masque, la majorité continue de porter le masque. Pourquoi ? parce qu’elle a encore un toit et à bouffer. Elle se réveillera quand ce sera trop tard et qu’ils auront été vaccinés.

    Regardez ces abrutis de restaurateurs français, ils croient toujours qu’ils vont pouvoir se gaver sur les prochains touristes et ils ne font que pleurnicher. Le commerçant n’est pas un guerrier.

    Icke est sympa mais il ne donne aucune piste valable car pour dire non il faut du courage, et le consommateur moderne n’a aucun courage.

    Autant croire que les moutons vont attaquer les loups.


  • "Le système ne sert plus l’humanité, car c’est désormais l’humanité qui le sert (par l’esclavagisation des masses puisque ayant de moins en moins de liberté)."
    Intéressant... même si le peuple doit aussi en partie servir intelligemment la nation après Dieu et la famille.


  • Ce sont les plus faibles qui entrainent le reste dans les abimes .Ils se servent toujours des plus faibles pour propager la peur .
    Si demain TOUS !! les commerces ouvraient ,ils ne pourraient rien y faire .Et la même chose pour les masques ,le confinement etc etc .....

     

    • C’est exactement ce qu’il s’est passé en Pologne.
      2nd confinement, commerces etc sensés fermer comme lors du 1er confinement. Les petits commerces, dont les garages avec qui je suis en contact on finelement tous ouvert. Le gouvernement qui passait pour un ramassis d’imcapables à cèdé, déconfinement générale dans quelques jours. Ce n’est pas plus compliqué que cela.



    • « ils ne pourraient rien y faire »



      Ces lascars vous coupent le jus, la flotte, le téléphone, l’approvisionnement et séquestrent vos comptes en banque en deux clics de souris...
      Si vous ne savez pas évoluer, seul, en milieu hostile, vous avez plutôt intérêt à ce que vos voisins soient charitables et combattants à la fois.
      Et ne croyez pas qu’il s’agisse d’une utopie, quand bien même l’intentionnalité est contestée par certains, l’Holodomor est là pour vous le rappeler.


    • @Sedetian,
      Ce ne sont pas ces incapables politicards et hauts fonctionnaires qui pourront couper quoi que ça soit, ils ne savent que parler et écrire au service de l’oligarchie crapuleuse.
      Ceux qui ont le pouvoir de couper ce sont des techniciens, qui font partie des classes laborieuses majoritairment excédées par l’attitude crasse des responsables institutionnels.


  • Ah ! Le fascisme, le nazisme et le communisme c’est de la même famille communautaire et sûr d’elle même.


  • #2640492

    Très juste ! La tyrannie n’est possible qu’avec le consentement des gens, c’est évident ! Alors les pleurniches des restaurateurs et commerçants, ça suffit ! Ils consentent à ces mesures ! Le con qui met son masque, consent à obéir à des trous du culs !


  • C’est moi qui suis ignorant ou bien il n’y a pas dans le monde anglo-saxon contemporain d’auteurs ou d’analystes aussi précis, rigoureux et apportant une grande quantité d’informations comme le fait notamment Pierre Hillard en France sur le mondialisme et les réseaux de pouvoir oligarchique ou encore Faits et Documents d’Emmanuel Ratier. Je trouve ça dommage car je pense que c’est aux USA que doit se trouver la majeure partie des informations importantes et des réseaux les plus influents.
    Et il manque aussi des journalistes d’investigations car après tout certaines informations ne tombent pas du ciel, il faut se battre pour les obtenir.

     

  • bin ouai !

    « Or ce tyran seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni de l’abattre. Il est défait de lui-même pourvu que le pays ne consente point à sa servitude. Il ne s’agit pas de lui ôter quelque chose, mais de ne rien lui donner

    « Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire.

    Pour que les hommes, tant qu’ils sont des hommes, se laissent assujettir, il faut de deux choses l’une : ou qu’ils y soient contraints, ou qu’ils soient trompés.

    Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux.

    Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres.

    Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race

    c’est un extrême malheur d’être sujet à un maître, duquel on ne se peut jamais assurer qu’il soit bon, puisqu’il est toujours en sa puissance d’être mauvais quand il voudra

    Il n’est pas croyable comme le peuple, dès lors qu’il est assujetti, tombe si soudain en un tel et si profond oubli de la franchise, qu’il n’est pas possible qu’il se réveille pour la ravoir, servant si franchement et tant volontiers qu’on dirait, à le voir, qu’il a non pas perdu sa liberté, mais gagné sa servitude »

    bon j’arrête là ! lisez donc le discours de la servitude volontaire, c’est mieux pour les illusions car rien n’a vraiment changé depuis le constat de La Boëtie.

     

  • Incroyable !!
    Dans l’Idaho, un fournisseur internet coupe l’hébergement à Twitter et à Facebook, suite à de nombreuses plaintes de leur censure !!

    Le fournisseur d’accès Internet a expliqué qu’il ne tolère pas que Facebook et Twitter - ainsi que d’autres grandes entreprises technologiques - censurent les utilisateurs ou "essaient d’exterminer la concurrence", comme Parler.
    "Notre société ne croit pas qu’un site web ou un réseau social ait le pouvoir de censurer ce que vous voyez et de publier et de vous cacher des informations", peut-on lire dans le courriel. "Nous avons pris la décision de bloquer l’accès à ces deux sites web à partir de notre réseau".


  • je me souviens avoir lu les premiers ouvrages de David Icke il y a 15 ans ! On ne les trouvait que dans les librairies ésotériques... ce qui limitait évidemment les ventes.

    L’analyse très dense, très poussée qu’il y proposait était tellement énorme que je le trouvais extravagant à l’époque. Aujourd’hui, je ne peux que constater que ce qu’il écrivait il y a des années n’était pas extravagant du tout !

    Certes, il n’hésitait pas à évoquer les lignées "reptiliennes", mais avec le recul, je me demande si ce n’était pas une façon de qualifier tout bêtement l’état d’esprit que qualifions aujourd’hui... de satanique ?

    En tout cas, ses analyses valent la peine d’être connues... ses livres sont toujours en vente dans la librairies ésotériques Gibert Jeune quartier Saint Michel à Paris... mais pas à la Fnac !

     

  • Malheureusement c’est le peuple qui donne le bâton pour se faire battre, car sans son consentement les dictateurs et les mondialistes n’existeraient pas ou seraient condamnés à la prison à vie ou pendus !


  • en juillet 2020 le gouvernement serbe a tenté un reconfinement. le peuple est sorti dans les rues de Belgrade. le gouvernement a dû reculer.
    Israel Shamir a écrit un article à la gloire de la révolte du peuple serbe, un article qui a été relayé par E&R


  • “ Le malheur en tout ceci c’est qu’il n’y a pas de « peuple » au sens touchant où vous l’entendez, il n’y a que des exploiteurs et des exploités, et chaque exploité ne demande qu’à devenir exploiteur. Il ne comprend pas autre chose. Le prolétariat héroïque égalitaire n’existe pas. C’est un songe creux, une faribole, d’où l’inutilité, la niaiserie absolue, écœurante de toutes ces imageries imbéciles, le prolétaire en cotte bleue, le héros de demain, et le méchant capitaliste repu à chaîne d’or. Ils sont aussi fumiers l’un que l’autre. Le prolétaire est un bourgeois qui n’a pas réussi. Rien de plus. Rien de moins. “ Louis Ferdinand Céline.


  • Pour ceux qui ne sont pas au courant des révélations de David Icke sur le coronavirus (nature endogène de ce soi-disant rétrovirus, qui n’est qu’un exosome), son interview censurée a été traduite en français de manière professionnelle ici :
    https://lagazettedegaia.com/entrevu...


  • Il est malin David Icke ! En fait le terme "reptilien" était un mot codé signifiant "protobourgeois", un autre mot codé signifiant en sociologie alternative "doué pour le commerce international". HAHAHA !


Commentaires suivants