Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Drames de Toulouse et Montauban : La Guardia civil aurait alerté les autorités françaises en 2011

Mohamed Merah a été tué et reconnu responsable par les autorités françaises de la barbarie des derniers jours en Midi-Pyrénées, mais l’enquête ne fait que débuter. D’après des informations révélées hier par plusieurs médias espagnols, le tueur au scooter présumé des drames de Toulouse et Montauban, qui a sauvagement assassiné sept personnes en huit jours, était connu des forces de l’ordre espagnoles. Ces dernières auraient même alerté en 2011 leurs homologues françaises sur la radicalisation du jeune Toulousain.

Depuis lundi, Toulouse, endeuillée par la barbarie d’un tueur en série qui a fait cinq victimes, dont trois mineurs de moins de huit ans, en huit jours -ainsi que deux autres à Montauban, entretemps-, vit un peu comme dans un effroyable film d’horreur. Des forces de l’ordre démultipliées aux quatre coins de la ville et même au-delà, un fort sentimenté d’insécurité mêlé à une vive émotion au sein de la population, et des chaînes de télévision d’information en continu qui gardent les yeux rivés sur la Ville rose, 24h/24. A la différence dramatique près que ce scenario monstrueux ne se déroule pas sur grand écran mais en pleine réalité surréaliste. Partout en Europe, en Israël, et même jusqu’aux Etats-Unis, les médias internationaux scrutaient hier la moindre évolution des faits, l’horreur ayant trouvé un nom, Mohamed Morah, puis un visage, dévoilé par une vidéo exclusive dans le journal de 20h de France 2.

L’Espagne, en sa qualité de voisine pyrénéenne, n’échappait pas à la règle. Le drame de Toulouse, capitale de l’exil républicain durant la guerre civile, a beaucoup ému. Dès mardi, la presse écrite dans son ensemble consacrait ses Unes à la tragédie toulousaine, les gros titres faisaient état d’une "Folie raciste" pour El Periódico, alors qu’ABC alarmait : "Un tueur en série xénophobe terrorise la France". El País consacrait lui ses deux premières pages à la tragédie, avec le titre central "Le crime de Toulouse effraye la France", ainsi qu’une photo et le premier titre à la Une : "Alerte maximale en France à la suite de l’attaque d’un collège juif".

Le premier contrôlé d’identité de Mohamed Merah par la Guardia Civil daterait du 18 novembre 2007

De leur côté, plusieurs chaînes de télévisions ont dépêché des envoyés spéciaux en Haute-Garonne, multipliant les directs lors des journaux. Les réactions politiques ont également fusé, notamment celle de Mariano Rajoy (Parti populaire), chef du gouvernement, qui a été l’un des premiers chefs d’Etat étrangers à réagir, en envoyant dès lundi un télégramme de condoléances à Nicolas Sarkozy, proposant l’aide militaire de l’Espagne. "Le gouvernement espagnol condamne les faits et offre son soutien au gouvernement français et ses forces de sécurité pour l’aide à la détention des responsables d’assassinats qui nous ont bouleversé par leur cruauté. Sincères condoléances aux familles des victimes, à la communauté juive et à la nation française dans son ensemble."

Hier, les journaux traitaient encore abondamment l’information. El País y consacrant sa photo de Une et les quatre premières pages. Avec en particulier une tribune de Bernard-Henri Lévy, qui affichait sans détour son indignation : "Voilà, la France est donc un pays où, en 2012, dans sa troisième métropole, on peut tirer contre une école juive et tuer plusieurs enfants innocents à bout portant." El Mundo osait lui un parallèle prématuré avec l’affaire Dreyfus. Sur Internet, les principaux médias du pays ont suivi de près l’encerclement du présumé tueur en série, retranché dans un petit immeuble de la Côte Pavée, quartier pavillonaire résidentiel de l’Est toulousain. Le site du quotidien El País ne cessait de réactualiser son info à la Une avec la situation à Toulouse, tandis qu’El Mundo illustrait le récit continu de son envoyé spécial sur place par une cartographie et une image aérienne du quartier.

Ce matin, l’ensemble de la presse écrite reprenait nom ou photo de Mohamed Merah, parfois les deux, en première information à la Une. "L’islamiste de Toulouse préparait d’autres crimes", annonce Lavanguardia. "Le jihaliste solitaire voulait mettre la France à genoux", informe El Mundo. "Le jihaliste de Toulouse est un Français entraîné en Afghanistan", souligne El Pais. "Le démon de Toulouse avait préparé son entrée à Al-Qaïda en Espagne", affirme La Razon (voir ci-dessus).

Le tueur en série présumé aurait participé à des congrès jihadistes en 2008, puis salafistes en 2011, à chaque reprise en Catalogne

D’après une information reprise par plusieurs médias espagnols en fin d’après-midi, le présumé tueur en série, Mohamed Merah, Toulousain de 23 ans d’origine algérienne, avait été contrôlé pour la première fois par la Guardia civile espagnole le 18 novembre 2007, à l’occasion d’un banal contrôle d’identité. Selon l’agence de presse Europa press, le contrôle aurait eu lieu à quelques kilomètres de la frontière, dans la zone des Pyrénées orientales, alors qu’il circulait dans une voiture avec trois autres personnes d’origine maghrébine. Un mois plus tard, le 19 décembre 2007, Mohamed Merah était arrêté et condamné à trois ans de prison en Afghanistan, comme l’a affirmé hier à l’agence Reuters le directeur de la prison de Kandahar, Ghulam Faruq.

Le tueur au scooter présumé aurait également participé à des réunions jihadistes à Tarragone et Gérone (Catalogne), en 2008. D’après la radio Cadena Cope, des agents de l’Unidad Central Especial et du Centro Nacional de Coordinación Antiterrorista (CNCA) avaient repéré l’homme, l’an dernier, lors d’un congrès salafiste, toujours à Gérone. Ils avaient alors alerté les forces de l’ordre française sur sa dangerosité exacerbée, liée à sa radicalisation dans la dérive fanatique. Les autorités françaises auraient également informé préalablement leurs homologues espagnoles du déplacement de Morah en Espagne. Une réunion secrète aurait ensuite eu lieu, après le congrès salafiste, entre les forces de sécurité des deux pays, à la suite d’une demande espagnole. La Cadena Cope indique que c’est à partir de ce fait-là que les responsables français de la lutte contre le terrorisme ont été informés de la radicalisation inquiétante et du danger représenté par Morah, par la Guardia civil espagnole. Selon cette information, les clignotants auraient ainsi été au rouge dès 2011.

Nicolas Sarkozy dans une position semblable à celle de José María Aznar en 2004 ?

Un évènement tragique et terroriste durant une campagne électorale nationale, cela n’est pas sans rappeler les attentats du 11 mars 2004, à Atocha (Madrid). Pour plusieurs observateurs français, le spèctre de la récupération politique plane sur le drame de Toulouse. A la veille des législatives de 2004 en Espagne, José María Aznar avait imputé à l’ETA la responsabilité des attentats, à tort. Ce mensonge et cette posture maintenue dans le temps lui avaient couté une réelection qui lui tendait les bras, au détriment de José Luis Rodríguez Zapatero. En France,la suspension -officielle- de la campagne, annoncée lundi par Nicolas Sarkozy, est inédite. Jamais la situation n’avait eu lieu depuis l’instauration de l’élection du président au suffrage universel direct en 1965.

Arnaud Leparmentier, journaliste pour le quotidien Le Monde, et chargé du suivi de l’Elysée, n’hésitait pas à comparer les situations de Sarkozy et Aznar, hier, sur son blog. "Selon un de ses proches, M. Sarkozy ne veut pas privilégier une piste qui, si elle s’avérait inexacte, donnerait un sentiment de manipulation au sein de l’opinion. C’est ce qu’avait expérimenté le gouvernement du conservateur Jose Maria Aznar : il avait attribué les attentats terroristes du 11 mars 2004 dans les chemins de fers espagnols à l’organisation séparatiste basque ETA alors qu’il s’agissait d’Al-Qaida. La manipulation avait fait perdre au parti de M. Aznar les élections et divisé le pays."

Reste désormais à expliquer aux familles des victimes et à tous ceux qui ont suivi l’affaire, en France ou ailleurs, comment cet homme fiché, qui faisait l’objet d’un suivi par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), "depuis plusieurs années", selon les propos du ministre de l’Intérieur Claude Guéant, a-t-il pu passer à l’acte ? Et à plusieurs reprises ? Ou comment expliquer l’inexplicable.

Madrid, le 21 mars 2012

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je ne suis pas du tout au courant de l’affaire car elle ne m’interesse pas, cependant je mets ma main au feu qu’on y retrouve (comme systematiquement dans ce genre de commérage médiatique) 3 constantes ou constats.

    1/ la police a été inefficace car/ou étrangement ’lente’ a résoudre le probleme ; Manque deffectif, manque d’organisation, manque de moyen.

    2/ les medias ont spéculés pendant l’affaire, et devoile(ront) au fur et à mesure que tout etait déjà su par les forces de police mais que rien n’avait été fait. Corrèle le jugement fait en 1/.

    3/ Beaucoup de blabla, peu de réponses, une histoire manipulée de toutes pieces. Des personnes pour la dénoncer (des ’complotistes’) des personnes pour les nier (des agents du systeme).

    Meanwhile on planet Earth... La série continue.

     

    • 1/ citer moi un pays qui met hors d’état de nuire un homme seul cacher au milieu de 2 millions, là ont à été bon
      Et le manque d’effectif mon oeil, ce fut la mobilisation générale des services de l’ETAT à tous les niveaux, les effectif de la région toulousain et montalbanaise fut à 100 pour cent, renforcer par douze escadrons.
      Les service de l’état se sont montrer exemplaire et efficace, seul l’ingérence politique dans les affaires de police sont responsable de la mort du suspect, par empressement politico-médiatique de sarkozy...
      *
      2/ Média en dessous de tous pour le " sensationel " le ministére de l’intérieur aurais dû porter plainte contre les média pour collusion avec un terroriste car il ont raconter l’enquête au fur et à mesure informant ainsi le guguss, c’est un coup de bol monstrueux que les force de police ont eu, il y aurais eu plus de mort sinon.
      *
      3/ Manipuler n’est pas le mot, tirer partie de manière infâme oui, dans l’ordre, le PS/MODEM/UMPS/FN, (j’ai pas envie de parler evas cholie)
      *
      Je rajoute qu’on est un état de droit, ont arrête pas les gens parce-qu’il ont rien fait, c’est malheureux mais ont ne peu pas fliquer toutes la France, ont se prendrais les droits de l’homme et ont finirais aux ban des nations...
      *
      C’est clairement un dysfonctionnement à résoudre à l’avenir, je dis bien à l’avenir car vue le nombre
      " d’hommage " donner à un tueur d’enfant et un assassin de militaires je suis en droit de penser que ce genre de choses vas encore arriver, justifiant un gros flicage et ainsi de suite.
      *
      et pour les complotistes, merah avais un par-balle, un fusil mitrailleur sten, un fusil à pompe, des flingues et des explosifs alors pour la manipulation ont repassera, c’est assez rare qu’un innocent se balade avec cet attirail.
      *
      sarko jubile, il à une bonne raison de censurer le net (qui est une bêtise, car source d’information)


    • Aussi bien Astalol que roro vous avez raison.
      On est dans un pays de droit et effectivement comment décider d’arreter quelqu’un pour ce qu’il n’a pas commis.
      Inutile pour l’instant de spéculer, mais il faut garder un oeil sur l’affaire et un oeil critique,non naïf mais sans aller jusqu’à la paranoïa.
      L’individu a t’il été instrumentalisé, l’opinion a t’elle été instrumentalisée, s’agissait t-il d’un acte de guerre imputable uniquement à un groupuscule (voir à un seul individu), l’a t-on laissé agir,y aura t-il une récupération politique, à qui profitera le crime ???...
      La réponse dans 20 ans... peut-être.


    • @ roro

      Enfin un commentaire sensé !

      Le problème avec internet c’est que tout le monde veut apprendre son métier aux policiers, tout le monde est expert en armes, expert en ceci ou en cela...

      Et n’importe qui donne ses "ANALYSES" ; aussi petit son cerveau soit-il.


    • Bonjour, j’aimerai réagir sur le commentaire.

      et pour les complotistes

      Comment, après toutes les choses troublantes qu’on peut lire sur cette affaire, ne pas douter de ces informations ?
      Les médias et les politiques se contredisent de jour en jour, il en va de même pour les autorités des différents pays concernés par "l’affaire Merah".

      merah avais un par-balle, un fusil mitrailleur sten, un fusil à pompe, des flingues et des explosifs alors pour la manipulation ont repassera, c’est assez rare qu’un innocent se balade avec cet attirail.

      Quelle(s) source(s) te permet(tent) d’affirmer cela ? le journal télévisé ? la presse écrite ? Où alors tu étais sur place lors de "l’assaut du RAID" ?

      Je ne confirme ou n’infirme aucune des thèses que l’ont peut lire sur Internet concernant cette affaire.
      Cependant j’ai appris par le passé à ne jamais prendre ce que les journaux (écrits ou télévisés) nous racontent pour comptant.


    • Mais dis-moi, roro, t’es une vrai usine à gaz (stomacaux) ! C’est "rot" que t’aurais du prendre comme pseudonyme !
      T’as oublié de dire qu’en sus du gilet pare-balles, fusil-mitrailleur, etc, le mort avait une ogive nucléaire portative en pendentif !
      ( en plus de la camera)... c’est France24, la voix du maître (en syrie comme ailleurs) qui le dit !
      L’emmerdant, dans ce remake du "passeport de mohamed atta", c’est que toutes les pièces sont produites par un seul homme : guéant, en matière de diversité des sources, on a fait mieux !
      Pourquoi le raid et pas le gign (flicaille ripoux vs Gensd’Arme&d’Honneur),
      pourquoi une journaliste confidente plutôt q’un journaliste (à l’israelienne : la ’barbie’ à marine comprendra...),
      pourquoi France24 (la voix officieuse du ministère) et pas une autre chaîne (autre qu’Al-jazeera, évidemment...),
      pourquoi 30h d’évacuation des lieux ?
      Le story-telling à la nord-américaine, c’est pas encore ça...
      En tous les cas, on a pu constater que, burka ou pas burka, rien de tel que l’anonymat d’un casque de moto pour faire piétiner une enquête criminelle (et l’assassin court toujours) : c’est la subtile leçon ironique de cette machination américano-sioniste !
      Manges varié, "le rot", ton aérophagie devient gênante. et puis fais un effort sur l’orthographe : on dirait que. t’as appris le français dans une formation accélérée (par ordinateur) de Haîfa !
      Nom d’un yahve, soignes tes infinitifs !


    • Cette histoire va mal finir, s’il s’avère qu’ils avaient bien l’adresse IP dès le premier meurtre...


    • Bon certain fond passé leur intérêts personnel ethno-religieux paranoïaque avant l’intérêt nationale commun.
      *
      Ma position est celle qui devrais être honoré, respecter principalement par nos dirigeants et nos institutions et nous citoyenS responsable, si vous pensez que j’applaudis à la mort d’un musulman vous faite erreur, j’applaudis à la mort d’un FRANÇAIS QUI à assassiner d’autres français en s’attaquant à etat en assassinant des enfants FRANÇAIS ! Juif certe MAIS CITOYEN FRANCAIS EGAUX EN DROIT ET EN DEVOIR, cela veux dire ne pas favoriser les uns par rapport aux autres (là ont y est pas, je suis tous à fait d’accord).
      *
      Ce que certain ne veulent pas comprendre, nul français n’est " supérieur " aux autres devant la loi qui à la charge de maintenir l’égalité de traitement envers chaque citoyen et ce sans distinction !
      *
      Par contre moi qui suis athée de culture catholique, reconnais que la MORALE publique et populaire est en vois de disparition, les religieux sorte du bois pour " sauver " les gens, sauf que cela fait sauter le pacte républicain garant de l’égalité et de la paix civile ! Qui se doit d’être honoré respecté et promu.
      *
      Quand je lis certain commentaires qui applaudisse, et pas seulement venant de musulman POUR DES DONNEURS DE LEÇON J’en connais qui ferais mieux de faire un djihad intérieur,
      que l’ont appel communément une remise en question,
      et ce que je demande c’est que chaque citoyen de ce pays le fasse ce djihad intérieur, je l’ai fait et cela à été d’une grande violence et à pointé mes défauts et apriori qui mon forcé de me regarder dans un miroir, et ce que j’y ais vue c’est un salaud, cela ne m’a pas fait plaisir...
      *
      J’assume de dire que si ont continu comme ça ont vas TOUS dans le mur, que l’égalité entre citoyens en droit ET En DEVOIR envers la société sois respecter ainsi que les croyances conformément à la loi, séparation du spirituel du politique et du social dans sans but de prosélytisme, libre choix est donner aux citoyen pour choisir de croire ou non.
      *
      J’ai écouter très attentivement les remontrances légitime de chacun, en ais pris acte, est d’accord avec certaine et en opposition farouche envers d’autres, il hors de question des donner des droit supplémentaire et ainsi crée " un classe de citoyen supérieur en droit " par rapport à d’autres.
      *
      J’avis lu un commentaire d’un musulman qui demandais un renouements des valeurs, bien mais qu’elle sois équitable pour tous et non pour quelque un, c’est ça l’égalité.


    • " Quelle(s) source(s) te permet(tent) d’affirmer cela ? "
      *
      DES CADAVRES FRANÇAIS ! je déteste qu’on me prennent pour plus con que je ne le suis en réalité ! Laissez cela à nos politiques ! C’est leurs boulots !
      *
      Sa vous plait d’enjamber des cadavres ? Moi non, et ceux qui les fonds qui qu’il sois d’ou qu’ils viennent ont des comptes à rendre à la justice !.......Aussi bien légale QUE DIVINE.
      *
      " Laisse à l’état ce qui appartient à l’état et rend à dieu ce qui appartient à dieu ", nous ne sommes que des hommes avec des défauts, la perfection est d’essence divine, MAIS DEMEURE et doit rester inaccessible car nous ne sommes pas des dieux ^^, diantre c’est un athée qui te parle.
      *
      Intelligence sagesse, bon sens sans contradiction des valeurs jugé bonne par la société (les mauvaises aux oubliette, elle sont inutile), et cette remise en question je ne la doit qu’aux valeurs musulmane qui me permettent de me remettre en cause, cela s’appel l’évolution il me semble.
      *
      Je ne suis qu’un homme, je ne suis donc pas infaillible ! Ce ne sont pas des paroles vide de sens pour moi.


    • " on dirait que. t’as appris le français dans une formation accélérée (par ordinateur) de Haîfa !
      Nom d’un yahve, soignes tes infinitifs ! "

      dupin, puisque mon origine vous plait tant que cela, sachez qu’elle remonte à la guerre de cent ans, c’est tous ce que vous avez besoin de savoir me concernant, je vous épargne ma généalogie,
      je suis français, et vous emmerde respectueusement pour votre sous-entendu !
      *
      La tournure de mes phrases devrais vous suffire, monsieur, vous êtes en droit de ne pas souscrire à mes vues, mais je souscrit au votre concernant mon orthographe (je suis un cas désespéré à ce niveaux ^^ vous n’êtes pas le seul à me rappeler, je tache donc de régler cette tare), je peu vous la faire en patois également, mais là mes connaissance sont limité à des mots insultant je vous les épargnes également.


  • Avec tous les défenseurs de l’islamisme radical, les pressions incessantes des politiques, des associations subventionnées (HALDE, MRAP, SOS Racisme, etc... ) contre tous ceux qui ont la lucidité de dénoncer les dangers de l’islamisme, en plus de la bienveillance systématique de la justice envers ces criminels, il est absolument normal que de simples "soupçons" n’aient pas suffi à faire surveiller cet ignoble meurtrier plus sévèrement.
    Les manifestations de soutien à cet infâme personnage démontrent combien il a pu de plus bénéficier de soutiens au sein de sa communauté.
    Communauté dont les perpétuelles menaces d’émeutes et le comportement agressif envers tout représentant de l’Etat poussent la justice comme la police à laisser en liberté de fort nombreux Merahs.
    Car si comme le prétend Boubekeur 99% des musulmans sont modérés, cela laisse 50 000 de ces djihadistes en liberté sur le territoire national.
    Tant que les musulmans eux-mêmes ne prendront pas des mesures sévères contre ces criminels, ils ne pourront que continuer à se plaindre d’être stigmatisés à cause d’une minorité.
    Et les crimes islamistes et l’islamophobie ne feront qu’augmenter proportionnellement.

     

    • Dite criminelle plutôt que sont nom, d’autre français le porte et en souffre du fait de ses actions meurtrière, il est hors de question de jeter l’opprobre sur les croyants, dont le culte est garantis par l’état du moment que c’est respectueux des lois.
      *
      Laissons dont les termes sujet à discrimination, au ressentiment " aux autres ", faisons déjà preuve de dignité, d’honneur selon nos valeurs, un français à commis un crime, et justice à été rendu, cela s’arrête là, la seul violence légitimement acceptable est celle de l’état (du moment que celui-ci sois vertueux et respectable), c’est à l’état de régler le problème (il est là pour cela sinon il ne sert à rien).
      *
      Infligeons nous ce que nous souhaitons " aux autres " avant de donner des leçons de morale, ce ne serais que justice.


  • Enfin, voilà quelqu’un dont tous les services de police français et même étrangers savaient qu’il était allé en Afghanistan par deux fois pour y faire du ... tourisme ... et personne n’a jugé bon au niveau des autorités politiques de le faire suivre pour éviter ce genre de drame ???
    Sans compter un casier judiciaire bien rempli et un grand frère salafiste lui aussi bien connu des services de police ...
    Les politiques auraient "voulu" qu’un tel drame se produise qu’ils ne s’y seraient pas pris autrement ...


  • beaucoup plus simple ,il suffit de suivre le déroulement du Film série NUL ,
    1Il prend contact avec un vendeur de scooter ,par internet ( la police a tout de suite )ceux qui ont donné rendez-vous ;il le tue ,,comme il était très connu ,apprécié par nos service secret ???????
    2Il va à Montauban ,presque une semaine après ,devant la caserne attend ,3 paras bien ciblé ,,Comment a t’il pu ,retourné à Toulouse avec son scooter ,sans se faire arrêter ,(homme invisible) Normalement les contrôles auraient dû être sur tout les environs ????
    3 Il va massacrer toujours avec son scooter NOIR à la rentrée d’une école Juive ,il y a très souvent des personnes là pour la circulation admettons ,que les parents ,Il a recherché CE Prof ,il était avec ces enfants ,plus un petit ,
    4 Il est rentré,chez lui bourré sa voiture d’explosif ,(( on ne sait jamais )) des Armes plein son appartement ,(on est jamais assez prudent )) il a attendu sagement ????????????
    5 On nous dit qu’il était ,salafiste ,attendez ,il allait en boite ,il buvait de l’alcool ,déjà les chiites sont strict ,mais les salafiste ,régime ,
    6 Pourquoi fait-on voir son appartement ,plutôt une mise en scène ,que un appartement de combat ;
    Pourquoi pas son Corps pour faire jubiler ,tous ceux qui étaient en haleine ,ont suivi minute par minute ,celui qui était Seul contre 50 hommes Surarmés ; ??????????????????
    Sa pauvre Mère obligée ,de répéter les leçons faites pendant sa détention.
    Voila mon Pays ,ignominie ,


  • Mohamed Merah en Israël : questions sans réponse

    http://www.france-irak-actualite.co...

     

  • A mon avis on peut désormé l’appeller "l’affaire Merah" parceque ça va retomber sur le coin de la gueule de ce gouvernement et notament de notre ministre claude Guéant appellé à juste titre par le FN claude Néant , pourquoi ? parceque il y a des témoins qui vont se mettre à table dans pas longtemps , déja des vidéos circulent sur le net et tenez vous bien , mis-à-part la dame qui fût bousculé par le VRAI tueur et qui a vu son tatouage sous l’oeil gauche il y a aussi un militaire victime de l’attaque qui n’est pas mort , souvenez vous ils ont dit au début que 3 militaires ont été abattu et qu’il y en a un autre entre la vie et la mort à l’hopital , sa mort n’a pas été déclaré alors on peu espérer qu’il soit vivant , un jour il se mettra à table sauf si on l’a débranché en douce dans sa chambre de réanimation ...

     

    • Il ne vous vient pas à l’esprit que cela aurais pue être fait à dessein (blond au yeux bleu tatouage sur la jours gauche) pour mieux endormir la " méfiance " de l’assassins " présumer ".
      *
      Les français ont suffisamment été paniquer, ce qui à poussé l’état à agir avec précipitation pour l’appréhension du suspect.
      *
      Jouer au cow-boys en arrêtant tous le monde aurais fait monter encore plus la psychose et la panique, à certain moment il convient de faire confiance à l’état, mais pas totalement évidement.
      *
      Mais je conçois aisément d’être un " idéaliste "... et parfois naïf... mais moins que certain.


  • C’est bien de se questionner sur le tueur présumé. Il serait également instructif d’enquêter sur les présumées victimes de l’école, la famille Sandler ; Je rappelle qu’aucune autopsie n’a été effectuée, ce qui reste pour le moins curieux pour des morts par balle, et que le seul témoin est Eva Sandler, l’épouse et la mère de famille. J’ai écouté son témoignage sur TF1 hier en prime-time, et j’ai été déçu par son jeu d’actrice ; il est vrai qu’elle a hérité du rôle le plus délicat à interpréter.

     

    • Monsieur X
      Je trouve que vous êtes hors tout lorsque vous dites que cette femme est une actrice. Elle est entraînée dans la tourmente, elle a perdu la chair de sa chair. Même si l’état sioniste est derrière tout ça, ce dont je ne doute pas, on a pas le droit de faire un proces d’intention à cette famille. Elle fait partie des cartouches de l’élite mondialiste. Que valent ces quelques morts, ils sont encore plus précieux à l’état Israêl, car fait tourner leur commerce. Quand les juifs d’en bas du monde entier comprendront qu’ils valent bien quelques meurtres orchestrés par quelques uns des leurs ...


  • L’Etat décide enfin de bouger sont gros derche
    http://www.leparisien.fr/faits-dive...
    *
    et qu’il n’oublie personne si ces personne contreviennent à la loi, garantissant de fait justice et la paix civile.
    *
    cela me met hors de moi d’attendre d’entasser les cadavres pour bouger, mais il nous faut concilier liberté et sécurité, et laisser dominer l’un sur l’autre si la situation l’exige, sans excés de confiance, et là il est du devoir de chaque citoyens de surveiller l’état, et au besoin de le sanctionner si il en est incapable, par le vote, et si le vote n’est plus respecter, en prendre acte et renversé l’état pour qu’il le sois respecter.
    *
    Et vive la révolution ^^