Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Goldman Sachs propose de baisser votre salaire… de 30%

Quand les banquiers de Goldman Sachs donnent leur avis sur les solutions miracles à prodiguer à la France pour enrayer la crise, cela fait… mal !

Huw Pill, économiste en chef de Goldman Sachs, l’une des banques d’investissement les plus prestigieuses et sulfureuses du monde –ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée le « diable de la finance »- a été interviewé par le Huffington Post. D’après lui, il faudrait purement et simplement baisser les salaires de tous les Français d’environ un tiers. Rien que ça !

Pour commencer, le « Monsieur Europe » de Goldman estime que, comparée à la Grèce, la France « a tout pour elle » mais qu’elle a deux (petits) problèmes : son « manque de compétitivité » et des « déséquilibres dans ses comptes ».

Tiens donc ! Et qui grève les finances ? « Le secteur public », accusé d’être « bien trop important ». Les fonctionnaires apprécieront. Ceci dit, les dépenses de fonctionnement de l’Etat représentaient en effet 34,7% du total des dépenses en 2010 (contre 41% en 1960 !), soit le deuxième poste de dépenses derrière les prestations sociales (45,3% en 2010).

Alors pour sortir du marasme dans lequel l’Hexagone se trouve, l’économiste a une idée : « une baisse des salaires générale », afin de « regagner de la compétitivité ». 3%, 5%, 10%... ? Non ! « On estime que la France devrait réduire sa moyenne salariale d’environ un tiers » explique celui qui travaille dans une entreprise où, comme le souligne Time to sign off, les bonus accordés en actions aux douze membres de l’équipe dirigeante ont dépassé les 102 millions de dollars en 2012, et où le salaire moyen annuel a dépassé les 410 000 dollars... soit une augmentation de 9% en un an !

Pour autant, Huw Pill se dit « persuadé que la France peut se réformer », dans les « trois à cinq ans », et ainsi « prendre la bonne direction ».

Quant à la zone euro, elle devrait selon lui « connaître une contraction moins importante » cette année qu’en 2012, mais, prévient-il, les lendemains ne vont pas chanter tout de suite. 2016, il faudra attendre 2016 selon ses estimations « pour retrouver une croissance modeste ». Patience, donc ! « L’Europe va s’en sortir doucement, mais sûrement ». Si un expert de Goldman Sachs le dit, nous voilà rassurés…

Aller plus loin avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #317182

    A quoi bon argumenter ?

    Je propose la guillotine pour goldman sachs, pour respecter la tradition culturelle française.

     

    • Tu as raison mon ami.

      Quand des personnes vont aussi loin dans la violence, c’est qu’elles veulent nous humilier et nous faire crever de faim et de froid.

      S’ils se permettent de faire cela, c’est qu’ils savent qu’ils peuvent exterminer toutes les personnes qui se révolteront.

      Ils ont les armes, ils ont les exécutants, ils ont les décrets de loi de leur coté.



    • Je propose la guillotine pour goldman sachs, pour respecter la tradition culturelle française.



      existe aussi en version luxe bling bling avec cadre en or massif, incrustations de diamants d’afrique du sud, support en acajou et lame en platine :

      http://www.les-elegances.com/wp-con...


  • Banque : le PDG de Goldman Sachs triple son salaire

    La banque d’affaires américaine Goldman Sachs a annoncé vendredi que le salaire annuel de son PDG Lloyd Blankfein était porté de 600 000 dollars à... deux millions de dollars. Et ce, malgré le recul de 37% du chiffre d’affaires de la banque. La banque Goldman Sachs avait été l’une de celle touchée par la crise de 2008. Elle avait du coup bénéficié de plusieurs milliards de dollars d’aide de la part du Trésor américain.

    Les quatre autres principaux cadres dirigeants de la banque voient également leur salaire tripler. Il était jusqu’à présent de 600 000 dollars par an. Le directeur d’exploitation Gary Cohn, le directeur financier David Viniar, et les deux vice-présidents Michael Evans et John Weinberg, toucheront chacun désormais 1,85 million de dollars, a précisé la banque dans un document publié vendredi soir par les autorités boursières.
    Ces sommes ne comprennent pas les primes que pourraient en outre toucher ces cadres dirigeants.

    L’an dernier, M. Blankfein avait perçu une prime de 9 millions de dollars au titre de l’année 2009, versée uniquement en titres et sans numéraire, tout comme M. Cohn.
    Ces hausses de salaires sont annoncées alors que Goldman Sachs a enregistré un bénéfice en recul de 37% en 2010, à 7,7 milliards de dollars, pour un chiffre d’affaires qui a reculé de 13% à 39,2 milliards de dollars, en raison de recettes de courtage et de produits obligataires en forte baisse.
    Un porte-parole de la banque a précisé que le salaire de base de ces cinq cadres dirigeants était resté « inchangé depuis l’entrée en Bourse de Goldman Sachs en 1999 ».

    LeParisien.fr


  • Bon sang ! mais c’est bien sûr !


  • Huffington Post n appartient il pas à une certaine Hilary Clinton.... Ceci expliquerais cela.....


  • je proposerais plutot à g.sachs de redistribuer illico le tier des bénéfs accumulés par eux mémes ... ça toucherait moins de gens et serait plus simple niveau paperasse.
    puis d’aligner leurs salaires mensuels au smic histoire de les faire toucher le sol du quotidien.


  • L’autre idée serait de stopper la roulette russe boursière tournant en temps réel "H 24", de mettre en place une cotation boursière hebdomadaire, de lancer un mandat d’arrêt international à l’encontre de l’ensemble du personnels décideurs et actionnaires de G.S. et de M.S et des autres (la liste n’est pas si longue), de geler sur le champs leurs avoirs et les redistribuer aux pays qu’ils ont volontairement endettés depuis des lustres, et de les présenter devant la justice en présentant un chef d’accusation : crime contre l’humanité et génocides multiples et variés... entre autres. Nous y viendrons de toute manière...
    vous pouvez rire. Cela ne change rien au destin qui les attend.

     

  • je propose qu’on leur coupe la tête de 30 %

     

    • Je propose 100%....L’éradication complète de cette classe de parasites mortifère et la destruction de leurs outils bancaires !....L’antique châtiment de l’ostracisme serait à relever dans leur cas précis !


  • Baisser les salaires de 30% ça va se faire en France mais de façon détournée par l’augmentation des impôts et des taxes (TVA par exemple) , baisse des retraites et des allocations chômage etc , je crois que la TVA va passer de 19.6 à 21% je sais plus oû j’ai lu ça , ceci dit si les salaires baissent de 30% ça veut dire que l’or et l’argent va bondir de 30% en plus des 30% d’augmentation du cours légal ... ce qui fera 60% à la hausse ... j’ai rien dit ...


  • moi je propose 1€ par jour de travail, fin du rsa, fin des allocs, dodo directement dans l’usine du patron dans un dortoir à 10 personnes dans 15 m², faire travailler les enfants dès 12 ans, autoriser pour les riches l’achats d’enfants pauvres à des fins sexuelles et peut-être qu’après ça le peuple va enfin se sortir la tête du cul (enfin ce n’est pas sûr lorsqu’on voit qui il a mis au pouvoir en 2012)


  • Hormis la solution qui consisterait à revoir tout le système financier (et çà il en est hors de question pour la mafia), le choix est clair :
    - soit ils baissent les salaires, comme çà on peut continuer à emprunter (donc à s’endetter) pour payer la dette
    - soit ils annulent la dette
    Le syrtaki c’est maintenant !


  • baisser le salaire de 30% et appliquer la charia !!!!!! ça raisonne mieux


  • Ces Hauts Penseurs veulent que les peuples goy du monde travaillent pour le salaire d’un Pakistanais,Roumains ou Chinois tout en continuant à leur emprunter de l’argent à crédit...


  • Cette banque a reçu 700 milliards de dollars du Trésor américain pour se sortir de la situation catastrophique dans laquelle elle s’était retrouvée, alors que si les préceptes de l’utralibéralisme que le monde financier impose aux Etats étaient respectés elle aurait simplement disparu de la circulation ; ça prête à sourire. D’un autre côté, nul doute que ses positions font autorité. Paradoxalement, depuis la crise cette banque s’est renforcée, tant ses tentacules sont un touche-à-tout. Ainsi elle jouit d’une infiltration politique excellente en Europe : Papademos en Grèce, Monti en Italie, et ce n’est que le début. Pis, la crise de la dette favorise son implantation stratégique. Que le début d’une perte des acquis sociaux sur le Vieux Incontinent, de ce qui reste d’une souveraineté étatique déjà amochée, de la disparition de tout service public. L’américanisation - qui règne sur le monde financier s’appropriant des Etats européens - entre dans sa phase la plus brutale.

     

    • Sans oublier le plus beau speciment : Mario Dragui, vice-président pour l’Europe de Goldman Sachs, puis gouverneur de la Banque d’Italie avant de devenir notre actuel président de la BCE !


  • entièrement d’accord, je me disais aussi que mon salaire était trop élevé, d’ailleurs fin du mois il m’en reste trop °-°


  • #317355

    Je propose de baisser le salaire de tous les employés de Goldman Sachs de 100%.

     

  • chutzpah mon pote !


  • #317411

    Les mauvaises blagues de ce genre de détritus ont la fâcheuse tendance à devenir réalité quelques années (au mieux) après...


  • Il a pas tort en même temps moi je veux bien me serrer la ceinture(quoi que 30% ca fait beaucoup !) pour relancer l’économie.

     

    • Te serrer la ceinture ? Mais, tu n’auras bientôt plus de pantalon.
      .
      Leur référence c’est le salaire de l’esclave chinois. Faut le comprendre.
      .
      Les 30%, là, c’est un début.
      .
      La compétitivité ? Et mon cul ! 60 millions de français compétitifs qui jouerait le jeu selon les règles des usuriers planétaires ce seraient 60 millions d’esclaves.
      .
      Pour reprendre la main :
      - réappropriation des pouvoirs régaliens : imprimer la monnaie, décider du budget, etc.
      - protections aux frontières, taxes comme le font les chinois, les ricains, les israëliens, bref, arrêter de jouer au plus con pour faire plaisir à des gens qui se foutent ouvertement de notre gueule.


  • Chutzpah mon salaire !


  • #317445
    le 30/01/2013 par le trou dans la tête
    Goldman Sachs propose de baisser votre salaire… de 30%

    Je propose que les 1% de "petit écureuil épargnant" (j’évite l’insulte mais l’effet est le même) reversé 1%... 1% de 1% c’est pas beaucoup... bref ! Si ils nous reversé ça juste en France... et qu’on nous retiré 30% sur nos salaires... Je pense hein j’ai pas fait le calcule ... mais a mon avis on serait tous a 190% d’augmentation... Alors moi je dis oui ! FAISONS LE ! Mais faisons le comme ça.


  • Vade retro satanas !

     

  • 30% de salaire en moins ca équivaudrait à mettre à la rue des millions de français qui ne sont pas propriétaires de leur logement. Il en a encore beaucoup des idées pareilles ce con là ?

     

    • sans compter les proprietaires qui paient leur credit et qui n’y arriverait plus (autre crise des sub..je sais plus quoi).
      Les banques francaise qui s’effondre et l’etat qui remet la mains a la poche pour renflouer leur caisse pendant que des millions de francais sont en faillite totale.
      Comment creer la plus grosse crise de tout les temps.


  • #317644

    Mais biensur !

    Diminution les salaires de 30% + Augmentation des denrées alimentaires, energies, resources = tout repart comme sur des roulettes !

    Il serait temps d’envoyer les hommes en blanc à la Goldman Sachs car beaucoups semblent avoir vendu leur cerveau XD


  • #317647

    D’après le blog de Jovanovic Bruxelles et Washington pousserai Hollande à nommé Pascal Lamy 1er ministre, qui est un pro mondialiste (comme les autres me diriez vous),mais avec lui on ne ferai plus semblant.
    Si Hollande le fait un jour je crois que l’ont peu fermé la boutique.


  • Qu’il aille se présenter à la main d’or il ferait un carton !! En plus il pourrait nous rembourser 30% du prix du billet !! Pas comme ce voleur de dieudo qui ne nous a jamais fait rire !! Bon allez j’arrête mes bêtises, contrairement à Mr M’Bala M’Bala, j’suis persuadé que cet escroc nous ferait une attaque si on lui demandait de brûler un billet de 5$ !! Dieudo on t’aime je déconnais mais reconnais qu’une blague comme celle de Mr Pill n’aurait jamais pu entrer dans ton esprit !!


  • Pourquoi pas ! C’est une bonne initiative. Au moins, y’a des gens qui veulent redresser la France.
    Faisons le calcul. le smic est environ a 1000 euros(quid de la region parisienne), donc une baisse de 30% donne un smic a 700 Euros.
    Par soucis de coherence et pour evaluer et mesurer les effets d’une telle idee, je propose deja qu’on la teste chez Goldman Sachs. Tout le monde a 700 euros (meme sur paris) et suppression de bonus (la plupart des petites gens n’ont pas ses privileges), ce qui devrait d’apres eux dans un premier temps, rendre leur banque plus competitive.
    Si les resultats se revelent concluants, on pourra penser a l’appliquer a plus large echelle.


  • Bonjour,

    Une horloge détraquée donne l’heure juste 2 fois par jours, même une ordure peut dire la vérité. Depuis l’écartement du passage à l’euro, les prix ont augmenté artificiellement de 30 % environ. L’immobilier est sur-évalué entre 30 et 50 % à l’achat-vente et à la location. Sans compter le déséquilibre des régimes de retraite différents (ça entretient le conflit de classes). Donc nous vivons un tiers au dessus de notre niveau de vie réel. Maintenant, il reste à l’expliquer à ceux qui gagnent moins de 4000 euros par mois, les pauvres.

     

  • À part ces fameux 30% il y a autre chose d’intéressant dans cette article. Le fait que les "patrons" de cette banque augmentent considérablement leur salaire même si leur bénéfice est en baisse. À mon avis ils s’en mettent un max dans les poches avant que le navire coule, alors je sais pas si ce navire est Goldman Sachs ou si c’est tout simplement le système économique au complet.


  • C’est débile, ça n’a aucun sens mais dans l’idéologie ultra-libérale.
    Pour les libéraux, c’est UNIQUEMENT le marché qui régule les salaires. Il n’y a pas a décider.
    C’est pas l’État qui fixe les salaires !!! Mais les entreprises....qui ont d’ailleurs souvent tout intérêt a augmenter les salaires.


  • Tous ces commentaires effrayés par une baisse de 30% des salaires m’amusent et ressemblent à un réflexe pavlovien
    Dites vous bien qu’une baisse des salaires de 30% aurait entre autres conséquences de rendre des millions de français peu ou pas solvables
    Il en résulterait une baisse massive ou un effondrement du prix des biens de consommation, des loyers, de l’immobilier de l’alimentation, etc etc ... car sinon plus aucun producteur ne pourrait vendre ses produits or le but d’un producteur c’est de vendre pour éviter la faillite
    J’accepterais volontiers une baisse de 30% de mon salaire si le prix de l’entrecôte baissait de 40% ce qui se produirait obligatoirement vu que personne ne pourrait s’en payer au prix actuel .Idem pour les loyers.
    Cela s’appelle la déflation par la baisse des salaires


  • Je comprends pas les commentaires.

    C’est pourtant ce qui va se passer concrètement avec le vote de la loi sur la "sécurisation de l’emploi" qui fait suite aux négociations entre les syndicats et le patronat, négociations qui se sont terminées début Janvier par un accord (hip hip hip...).

    Je cite un article de synthèse du site lavie.fr :



    Désormais, grâce à ce dispositif, les entreprises pourront imposer à leurs salariés, pendant deux ans, une baisse des salaires et une modulation du temps de travail.



    Source :
    Accord sur l’emploi : ce qui va changer pour les salariés et les entreprises
    http://www.lavie.fr/actualite/econo...

    Je crains que le "pendant deux ans" soit prolongeable tous les... deux ans par accord tacite (sinon, on vous invitera à faire rebondir votre carrière ailleurs).

    Au passage, c’est bien les salariés du privé (concurrentiel) qui vont payer la note, comme toujours d’ailleurs. Salaires en baisse (maintien des profits), impôts en hausse (maintien des rentes du secteur public) et prix en hausses (maintien des rentes du secteur privé non concurrentiel), c’est la paupérisation de toute une partie de la classe moyenne (celle qui n’est défendu ni par les partis politiques ni par les syndicats) qui va s’accélérer...


  • #318073

    salauds de pauvres, ce sont eux qui ralentissent leur consommation.

    Un jour nous pourrions bien toucher 30% du salaire minimum.

    Dans le futur il faudra investir dans la ceinture et dans la brouette.

    les petits métiers qui se perdent : perceur et serreur de ceinture.

    La disparition de la classe moyenne va faire apparaitre les deux extrêmes : les ultras riches et les super pauvres. Et le diable se fera appeler dieu.

    L’Europe en crise : une Grèce, des grèces.

    libéralisme infantile : tout le monde a le droit d’être riche.

    le futur est israélien : des bunkers, des razzias, des meurtres.


  • #319655

    un pas de plus pour la fabrication globale des travailleurs pauvres en france et en europe pour le compte des multinationnales. bientot comme les espagnols qui sont passés de 10 a 3 euro de l’heure pour garder leur job. On les a bien gobées les belles paroles qui nous soutenait que l’europe nous rendrai fort vis a vis des états unis. trahis par nos vermines de politiciens cupides .


Afficher les commentaires suivants