Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Hollande et Fabius limogent plusieurs diplomates français opposés à la guerre au Mali

Selon TTU (Très Très Urgent, lettre d’information hebdomadaire consacrée aux questions stratégiques et de défense), les divergences de vues sur la gestion de la crise malienne et l’intervention de l’armée française dans ce pays ne sont pas du tout tolérées par François Hollande. Plusieurs hauts fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères qui ont osé critiquer cette politique ont perdu leur poste.

Il ne s’agit pas seulement de punir ceux qui sont sortis de l’unanimisme, mais surtout, selon TTU, de mettre à l’écart des éléments « hostiles » susceptibles de parasiter la conduite actuelle du dossier malien. Parmi les victimes de cette purge : d’abord la directrice de la DAOI (Direction Afrique-Océan indien), Elizabeth Barbier, puis Laurent Bigot, sous-directeur dans la même structure.

Aucune explication ni affectation ne sont données aux limogés qui sont sommés par leur hiérarchie de quitter leurs postes « sous 48h ». Laurent Bigot n’était pas d’accord, et l’a dit, avec « la décision française de s’appuyer sur un gouvernement intérimaire contesté et une armée suspectée d’exactions contre les populations civiles, et, dans le même temps, de favoriser le MNLA, en utilisant ses hommes pour mener à bien la bataille des Ifoghas ».

Fin janvier déjà, l’ambassadeur Jean-Félix Paganon a connu le même sort : remercié sans affectation. Il avait été nommé en juin dernier par Laurent Fabius comme son représentant spécial pour le Sahel. TTU fait savoir que c’est un « ancien » de Bamako qui l’a remplacé dans la coordination interministérielle Mali-Sahel (MMS) au sein de la DAOI.

Ancien gendarme saint-cyrien, Gilles Huberson avait rejoint en septembre l’ambassade de France à Bamako pour opérer comme officier de liaison entre le Quai d’Orsay et la Défense. Selon des sources diplomatiques, rapportées par TTU, il a fait partie, aux côtés de la DGSE, des discussions initiées à Kidal avec les responsables locaux et les chefs des grandes tribus targuies, dont le très influent chef ifoghas, Intalla ag Attaher.

TTU s’attend à de nouvelles purges dans les rangs, cette fois, des ambassadeurs en poste dans la région. Par ailleurs, toujours selon TTU, Michel Réveyrand de Menthon, ambassadeur de France au Tchad et ancien ambassadeur au Mali, pourrait remplacer Dov Zerah à la tête de lʼAgence française de développement.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Fabius criminel de guerre !!! Nazionist !!!!

     

    • Fabius, criminel tout court ! Et le très rentable sang contaminé ? Avoir pour ministre des affaires étrangère un juif sioniste extrémiste, attaché lui aussi d’une manière eternelle à Israël et à ses intêrets est une aberration. Ce gouvernement se couvre, tous les jours de honte et d’infamies. Ce gouvernement ne gouverne pas, il gère ( et pas en bon père de famille ). Révolte ! Révolution ! Insurrection !


  • Qui ose prétendre que nous vivons en démocratie... ?!

     

  • La démocratie dans toute sa splendeur...

     


  • Plusieurs hauts fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères qui ont osé critiquer cette politique ont perdu leur poste.



    Et après ont ose encore nous dire qu’on est en démocratie. hahaha ( d’ailleurs au passage merci à tous ceux qui font ce travail de réinformation (et spécialement égalité&réconciliation !))

    C’est exactement le même sort que subissaient les prisonniers politiques de l’ex urss.
    Bientôt les pelotons d’exécution ? les goulags ? Les datchas en provinces pour nos "élus" (ah bah non hein c’est trop loin de paris !!) ?


  • " Barbier ", " Bigot ", " Paganon ", voilà des noms qui fleurent bon le terroir, la goyitude, des noms à coucher dehors par nos temps immigrationnistes forcenés ! Il était temps de les passer par dessus bord ! Pour etre sur de garder leur place sous la férule de Fabius, ils auraient du se faire appeler Barbinsky, Bigolev, Paganovsky, cela aurait semblé plus ...naturel !

     

    • Effectivement. Il serait intéressant de voir le nom des remplaçants même si je ne doute pas qu’ils puissent trouver des "Chapuis" collabo afin de préserver les apparences...
      Que cette engeance continue ainsi ! De par ses actions elle montre son vrai visage ! Il y aura un moment ils auront atteint le point de rupture ! Quand tout l’appareil administratif et politique portera des patronyme finissant en "-ski", "-sky", "-man", "-berg"...avec quelques bouffons Séfarades pour faire bonne mesure peut être que le bon peuple de France se réveillera de sa torpeur et réalisera ce qui est entrain de se passer.


  • il est vrai que ce gouvernement est amateur, autant l’intervention militaire est justifié et je la soutient, autant j’ai du mal, connaissant le fonctionnement du Mali, à voir la manière dont la france va se sortir de là.Au point de vue militaire je n’ai aucun soucis, mais au point de vu politique ?? entre la mauvaise foi des politiques malien, et les mensonges du Mnla ça va pas etre facile au pire dans 2,3 ans il aura une nouvelle rebellion puisque c’est une habitude.
    Je soutient la position de Laurent Bigot qui lui connais aussi le fonctionnement politique malien.Je pense que l’on en reparleras en Juillet/Août aprés les élections

     

  • Le problème de ces hauts fonctionnaires, c’est que même humiliés de la sorte, ils ont été moulés dans la matrice et ne rejoindront jamais la dissidence, sauf miracle. Au mieux, ce sera la ré-affectation à un poste tranquillou genre outre-mer, au pire la dépression ou le suicide (de 2 balles dans la tête pour l’hypothétique mais peu probable téméraire qui aurait trop parlé^^). Alors à quoi bon méditer sur cet article...

    A l’instar de Claire Chazal humiliée en direct par Sakozy devant des millions de télespectateurs... et qui continue malgré tout son rôle de gourdasse du journal TV à nous parler de la neige en hiver (incroyable, non ?). Alors que n’importe quel humain normalement constitué aurait dit "ok, basta, cette fois je quitte le côté obscur pour rejoindre la lumière".

    Mais, non... Il n’y a rien à attendre de ces sbires du système. J’inclus là-dedans la plupart des politiques politiciens mais aussi l’immense majorité des fonctionnaires de Justice, des forces de l’ordre, et les militaires bien sur. Croire qu’un jour ces catégories vont rejoindre la cause me semble d’une naïveté dévastatrice à en croire certains sur ER.
    Quand Jovanovic suppose, je cite, que "l’armée finira par prendre le pouvoir en France", je me marre doucement mais je désespère également.

    Si tel était cas, cela se produirait là, sous nos yeux, à l’heure où la France est en déliquescence totale dans tous les domaines (économique bien sur mais surtout qui sombre dans une violence de + en + banalisée et "acceptée" par tous ces acteurs). Qu’attendent-ils donc pour agir sinon au moins dénoncer ces dérives ? Où est la vraie "Justice", les authentiques "forces de l’ordre" et surtout les vrais militaires qui sont censés défendre les intérêts de la France et de sa population ?

    C’est incroyable (et beau à la fois) mais en tant que modestes dissidents sur ER nous avons d’avantage de conscience et d’honneur que tous ces corps de métiers réunis et la solution viendra j’en suis certains de gens simples comme nous (si toutefois ils ne nous dissolvent pas tous d’ici-là, ce qui est à craindre et fort probable, il ne faut pas négliger cette option)

     

    • Le problème c’est qu’a 85% nous sommes des salariés, c’est à dire des dépendants, si nous voulons continuer à manger il ne faut pas déplaire à nos maitres, c’est la raison pour laquelle nous restons cois. Pour les fonctionnaires c’est encore pire de ce point de vue, on nous demande une docilité absolue, faute de laquelle on se fait virer .


    • d’accord avec toi jeff...


    • Plus tu gagnes d’euros plus tu es un esclave... Et quelque soit l’angle sous lequel tu vois la chose, cela se vérifie... Surtout pour les politiques et les grands patrons... Ils font partie de l’exécutif du système et en sont les premiers esclaves... Le train de vie, l’envie d’aider la famille au sens large, de jouer au donneur de leçon partout et avec tout le monde... Ça coûte un max... La frime n’est en général pas en reste, car dans leur esprit malsain tu ne peut pas parler de réussite si tu n’as pas de Rolex, et si tu couche pas avec des mannequins de 4e main minimum...
      Si la machine s’arrête ou subit de trop grandes modifications, ils perdent tout et se retrouvent les égaux de leurs larbins et de ceux à qui ils font la morale sans cesse...

      Les guerres d’investissement et de prise en main (vols) des ressources à l’échelle du globe ont avant tout pour but de permettre la cohésion au sein de ce nid de frelons par des "renvoie d’ascenseurs" réguliers... Plus la machine se grippe plus les ordres sont absurdes et les ascenseurs rares... Certains n’ont plus vraiment de raisons de continuer à soutenir un camp qui lui ne peut plus soutenir leurs ambitions personnelles... ils deviennent donc des demi dissidents... Dissidents à leur compte... Ces gens là peuvent devenir des alliés de circonstance, mais la prudence est de mise... NDA etc... En général, ils ne refoulent le système que parce qu’il les a refoulé le premier...


  • il y a quelques années ce fut Chauprade qui mordit la ligne jaune , personne ici ne s’émeut du limogeage de Squarcini ? pourtant un nom qui fleure bon le terroir .... euh le maquis !
    Je connais pas le pédigré de ces gens ,surement de dangereux révolutionnaires Sarkoziste , faut pas s’étonner que la première année d’une présidence il y a du ménage dans les ministères, c’est d’usage dans tout les pays démocratiques ou pas .
    la liberté a un prix , celui de se retrouvé à Paul emploi .

     

  • #355028
    le 12/03/2013 par Mirabeau:Dans ce monde, si l’on n’est pas fripon, on est parmi les (...)
    Hollande et Fabius limogent plusieurs diplomates français opposés à la guerre (...)

    L’état totalitaire en marche." Douce "France", cher pays de mon enfance, bercée par trop d’insouciance"..



  • la décision française de s’appuyer sur un gouvernement intérimaire contesté et une armée suspectée d’exactions contre les populations civiles, et, dans le même temps, de favoriser le MNLA, en utilisant ses hommes pour mener à bien la bataille des Ifoghas



    Et cela signifie ? En terme d’exactions parle-t-on des victimes de bombardements peu précis de l’armée française (dommages collatéraux)...ou sont-ce de vraies exactions le retour de la gé-gène ?


  • Je soutiens l’intervention au Mali mais je rejettte la conception qu’a le petit flan de la démo-crasse-ie


  • Sans vouloir jouer au professeur, je penses (mais j’ admet tout à fait qu’on ne soit pas d’accord avec moi) qu’il faudrait lors de nos commentaires que nous argumentions lors de prise de position, sinon pour un lecteur lambda cela n’apporte rien, à part polémiquer. Certains ici disent je suis pour l’intervention, d’autre je suis contre l’intervention mais sans dire pourquoi ?....
    Vs êtes pour ou contre pour quelles raisons ?
    On peut également être, comme moi, pour et contre à la fois mais pas pour les mêmes raisons, mais là il faut vraiment expliquer.
    Donc...
    - Je suis contre sur le fait que le président actuel du Mali est "intérimaire" et n’a donc pas de réelle légitimité, la France n’avait pas à intervenir.
    - Je suis pour parce que nous savons que les USA sont déjà au Mali depuis 2 ou 3 ans via certaines ONG, qui n’ont d’ONG que le nom puisque financées par la CIA dont le but est de "contrôler" en partie les ressource naturelles de ce pays. Pays qui est dans la zone "France-Afrique", la France se devait donc d’intervenir.
    En conclusion et en pesant le pour et le contre quelle était la meilleur stratégie ? Et bien, et c’est là aussi mon opinion - qui ne vaut que ce qu’elle vaut - c’ eusse été bien sur de permettre au peuple malien d’ élire eux même leur président, mais en attendant cette éventualité, d’intervenir via la DGSE pour empêcher en amont (donc sans intervention militaire lourde) les islamiques - qui font sans le savoir le jeu des américains - d’entrer sur ce territoire. Nous pouvions le faire et nous savons le faire mais pour cela il est indispensable que la France retrouve son indépendance...


  • Et ce serait HUGO CHAVEZ le dictateur ????????


  • Bizarrement, les mer.dias audiovisuels n’en parlent pas... profils bas des journaleux.

    N’achetant plus les torchons habituels (figaro, monde, libé etc...) je ne sais pas si on en parle ou non.

    Chez nous, pas besoin d’interdire, ils le font d’eux mêmes.


  • Le ministère des Affaires étrangères est un repaire d’incompétents et de lâches comme nulle part ailleurs, et je sais de quoi je parle. C’est du top niveau ! Les français n’imaginent même pas. Il m’est horriblement frustrant de ne pouvoir développer plus...


Afficher les commentaires suivants