Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Il y a un an : le décès de Jacques Vergès

Le 15 août 2013 décédait Jacques Vergès. Avocat anticonformiste, ce brillant pénaliste n’a jamais hésité à faire entrer la politique dans le prétoire, le tout sous fond de provocation.

Né le 5 mars 1925 en Thaïlande d’un père français et d’une mère vietnamienne, Jacques Vergès passe son enfance à la Réunion. Admirateur du Général De Gaulle, il rejoint Londres en 1942, s’engage dans les Forces Françaises libres et participe aux combats. Dès 1945, il adhère au parti communiste français et y gravit les échelons, devenant membre du comité exécutif, puis secrétaire de l’Union internationale communiste des étudiants. Anticolonialiste convaincu, Jacques Vergès côtoie alors des militants Khmers rouges tels que Pol Pot. Refusant toutefois de davantage s’impliquer dans le parti, il retourne à la Réunion en 1954 et s’inscrit au barreau.

L’engagement anticolonialiste de Jacques Vergès s’intensifie en 1957 alors qu’il est chargé de défendre en Algérie Djamila Bouhired, jeune militante du FLN qu’il épousera par la suite. La défense virulente et politisée qu’il déploie alors lui vaut un an de suspension du barreau en 1961. Sa stratégie de défense, fondée sur la provocation, la remise en question de la légitimité des juges et le renversement des rôles accusé/accusateur restera sa marque de fabrique, sous l’appellation de « défense de rupture ».

Jacques Vergès disparaît complètement de la vie publique de 1970 à 1978 et refusera toujours de s’expliquer sur cette période de sa vie, et se contentera d’entretenir le mystère : « J’étais un peu partout. Parti vivre de grandes aventures qui se sont soldées en désastre. Nombre de mes amis sont morts, et, pour les survivants, un pacte de silence me lie à eux ».

Il défend par la suite des personnalités aussi controversées que Klaus Barbie, Carlos, Slobodan Milosevic ou des chefs d’État comme Abdoulaye Wade et Laurent Gbagbo. Jacques Vergès apporte d’ailleurs son soutien à ce dernier en 2010 lors de la polémique électorale qui l’oppose à Alassane Ouattara. Anticolonialiste conséquent jusqu’au bout de sa vie, Jacques Vergès n’hésitait pas à fustiger l’instrumentalisation de la pensée « droits de l’hommiste ». Ainsi en 2011, il s’engage contre l’intervention en Libye et s’exprime publiquement en compagnie de Roland Dumas pour critiquer l’influence injustifiée de Bernard Henri Lévy sur la politique étrangère française qui tend à déstabiliser les régimes politiques de l’Afghanistan à la Cote d’ivoire.

Converti à l’islam lors de son mariage avec Djamila Bouhired dont il s’est séparé par la suite, ses obsèques se feront finalement à l’église Saint-Thomas-d’Aquin à Paris. Homme de principe mais aux convictions complexes, Jacques Vergès parvient à réunir autour de son cercueil des personnalités aussi diverses que Louise-Yvonne Caseta, ex-trésorière occulte du RPR qu’il avait défendue, des anciens ministres, les avocats Karim Achoui et Thierry Levy ainsi que Dieudonné et Alain Soral.

Voir aussi, sur E&R :

En savoir plus sur Jacques Vergès, sa vie et ses combats, avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #935016

    Voilà un grand homme et je vénère sa mémoire. J’honore un homme qui a érigé la cohérence moral et dénoncé la Moral, fléau de l’humanité. Jamais il ne s’est présenté comme homme vertueux détenteur de Vérité. Son héritage est un des plus grand bénéfice de notre histoire moderne : la droiture, la logique et la compassion juste. Tour à tour joueur, homme de principe, parfois farceur et parfois manipulateur mais profondément honnête et cohérent. En une phrase - gravée à jamais dans ma mémoire - tout est résumé :
    " Serais-je prêt à défendre Hitler ? Bien sûr ! Et même George W. Bush. Je suis prêt à défendre tout le monde à condition qu’ils plaident coupables."


  • #935036
    le 15/08/2014 par goyandproud
    Il y a un an : le décès de Jacques Vergès

    Comment ne pas citer - même si c’est un résumé - sa plaidoirie grandiose pour Garaudy ?
    Vous devriez d’ailleurs rééditer "Le procès de la vérité".


  • #935055

    Il n’a pas ete remplace jusqu’a present . Le premier avocat de son temps, d’ un calme imperturbable, il a pris la suite de deux grands avocats : Tixier Vignancourt (l’avocat de Celine et de Salan) et Isorni (l’avocat de Petain) .

     

    • #935185

      Quand j’étais jeune adolescente, je voyais le monde par le petit bout de la lorgnette, et je ne comprenais pas qui était qui, forcément, et donc Maître Vergès me faisait peur ! Un peu comme JMLP ! Aujourd’hui j’ai changé DIEU merci le sens inversée de mon regard sur les personnalités, heureusement ! Comme quoi, comme Coluche le disais, y’a que les co.s qui ne changent pas d’idée.


    • #935550

      Il incarnait exactement ce qui fait selon moi un grand avocat : "défendre des gens qui sont à l’extrême opposé de ses pensées politiques". Plutôt Gaullo-Communiste M. Vergès ? et en plus enfant métis... si ce ressemble pas à la réconciliation, la gauche du travail et la droite des valeurs qu’est-ce ? Un communiste intelligent, sans doute un vrai.

      En tout cas un homme qui disait ce qu’il pensait, et que tout n’est pas si simple, il faut aller au delà des "versions officielles" et des accusateurs car des fois les accusateurs eux mêmes ont de quoi être accusés :)

      Un exemple pour moi, et vous avez raison aujourd’hui les étudiants en droit ou les jeunes avocats n’ont plus de fameux exemples tel que Jacques Vergès.

      Quand ils ne peuvent pas attaquer une personne, généralement ils fouillent dans la vie privée, crachent sur les proches ou les font parler... C’est exactement ce qu’ils ont voulu faire à Jacques Vergès (faits de son frère à La Réunion, polémique à la "mords moi le nœuds, est-il né jumeau ?..., son retrait pendant quelques années...).

      Aujourd’hui on peut dire que ce type a glissé plusieurs quenelles dans sa vie à beaucoup de cons !
      Exemples parmi d’autres : "Auriez vous défendu Hitler ?" "Oui, et même Bush, à condition qu’ils plaident coupables".
      Ou alors "Où étiez vous quand vous avez disparu ?" "J’étais très à l’Est" (celle là est énorme car si l’on considère que l’ensemble des ennemis des USA sont à l’Est, ça pouvait être le Cambodge, la Chine, l’URSS, donc ça fait parler).
      Petit rappel car j’ai vu un documentaire sur lui "L’Avocat de la terreur", soit disant il avait disparu, il n’a pas disparu car certains de ses amis, le voyait de temps en temps en plein Paris, le soir, pendant cette période. Or, en droit c’est incompatible avec une disparition (cas où l’on a plus du tout de nouvelles, ou qu’on présume que la personne peut être morte comme les soldats, les marins...).


  • #935142

    Pour se remémorer Verges, offrons-nous le plaisir de l’écouter sur le "cas BHL"…
    https://www.youtube.com/watch?v=HyN...


  • #935915

    réflexion un peu à coté :
    1 an déja, ça passe vite la vie, trop vite pour être un homme accompli.


  • #935952

    Un grand homme, qui nous a aussi montré comment traiter ceux de la "communauté" quand ils agitent la menace shoatique du chantage à l’antisémitisme. L’un d’eux, venu l’interviewer, avait essayé. Vergès l’a chassé de chez lui sur le champ.

    Si quelqu’un pouvait retrouver la vidéo...je crois qu’elle avait fait un apparition sur E&R aux alentours de la mort de Vergès...

     

  • #936384

    Il a dit qu’il ne défendrait jamais Faurisson. Pour lui aussi, au dessus c’était le Soleil...


  • #936462

    Attention, Karim Achoui était déjà radié du barreau pour des manquements aux principes essentiels de la profession. Il n’était donc plus avocat au moment des obsèques de Jacques Vergès.


  • #936773

    Un héros, un homme , un vrai , avec le courage et la liberté qui font tant défaut à nos hommes d’aujourd’hui . Vous êtes partis au bon moment ,vous avez évité le spectacle que nous ont imposé les barbares israeliens et leurs complices soumis d’occident.
    Quant aux avocaillons qui portent si mal la robe que vous avez si bien incarnés ils sont trop occupés à brosser les puissants ou à aider à planquer des millions ofshore pour se souvenir que la parole est à la défense...


  • #938067

    Monsieur Jacques Vergès n’a jamais baissé son froc et a tiré sa révérence avec honneur. C’est un exemple à suivre...
    Que son âme repose en paix !