Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Joe Biden relance l’organe de l’impérialisme américain

Le président des États-Unis, Joe Biden, vient d’annuler la réforme du Conseil de Sécurité nationale (NSC) entreprise par son prédécesseur, le président Donald Trump [1].

 

Dès son entrée en fonction, celui-ci avait exclu des réunions régulières du Conseil le directeur de la CIA et le président du Comité des chefs d’État-major [2].

Ce faisant, il avait soustrait cet organe aux leaders de l’impérialisme américain. Cette réforme lui avait permis d’être le second président depuis la Seconde Guerre mondiale à ne pas entreprendre de nouvelle guerre. L’autre président fut le démocrate Jimmy Carter, élu dans la foulée des révélations sur les coups d’État et assassinats politiques entrepris par l’Agence un peu partout dans le monde.

La réforme du président Biden annonce clairement son intention de renouer avec les coups tordus de l’Agence. Le directeur de la CIA et le président du Comité des chefs d’État-major assisteront à toutes les réunions du Conseil de Sécurité nationale, mais pas obligatoirement aux réunions des Principals, les principaux responsables gouvernementaux.

Notes

[1] “Memorandum on Renewing the National Security Council System”, Joe Biden, The White House, February 4, 2021.

[2] « Donald Trump dissout l’organisation de l’impérialisme états-unien », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 30 janvier 2017.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2661509

    Kerry le clown et toute la merdasse sont de retour. Bon courage aux pays qui sont dans le collimateur.

     

  • #2661521

    Vu les membres de la nouvelle équipe américaine,il n’y a pas à s’étonner.
    Trucages,mensonges,vols,dissimulations,escroqueries,atteintes à la liberté d’expression,de pensée,calomnies...on attendait pas que le Père Noël sorte du chapeau.


  • #2661526

    Si les yankees se lancent dans de nouvelles guerres ils se feront rataniner ! C’est bien pour ça que Trump n’a pas risqué une déculottée en Syrie avec les russes, en Iran avec la Chine et la Russie, en Corée du Nord avec la bombe de Kim ! Il n’y a pas d’autres raisons ! Et je défie des ricains d’aller se frotter avec la Chine au sujet de Taïwan ! Branlée assurée !

     

    • Et pourtant, une bonne démocratie botulique, ça ne se refuse pas !


    • Non, TRUMP n’est pas un va-t-en guerre. Il avait annoncé la couleur avant d’être élu.Il a tenu sa promesse.
      Lui il préfère réindustrialiser les usa et créer des emplois pour le peuple américain.
      Améliorer la vie de ses compatriotes.
      Je crois que vous n’avez rien compris sur ce que TRUMP a essayé de faire.
      Les institutions qu’il a dû affronter, une vraie pieuvre, dont on ne compte plus les tentacules.

      Je pense que qq lectures seraient les bienvenues, pour élargir votre champ de vision. Car votre analyse est très limitée. Pas facile de gouverner quand on est entouré de traites.

      Et peut-être que tout n’est pas terminée.


    • @Alexis

      Ce que tu dis de Trump on peut donc le dire pour n’importe quel autre président des US.
      On peut tous leur « concéder » qu’ils ne dirigent pas vraiment la baraque.
      Et que ce n’est pas de leur faute si la « pieuvre » est tentaculaire.
      Et qu’ils ne veuillent peut être pas se faire exploser le crâne comme John à Dallas.

      Les excuses que tu trouves à Trump, on pourrait également les utiliser pour excuser tout les autres présidents des US.
      Voilà pourquoi c’est pas bon.


    • Alexis,
      Trump n’avait comme soutien qu’une partie de son peuple qui, on le sait, est plutôt réfractaire aux opérations militaires à l’étranger.
      La guerre en Irak continue à faire son effet, de sorte que même nombre de militaires de base sont hostiles à un conflit avec...l Iran !
      Trump n’avait d’autre choix que résister à la tentation de déclencher une guerre (provocations israéliennes grossières dans le golfe persique en 2019) Il aurait sûrement été privé du soutien de certains alliés et aurait eu les médias davantage sur le dos. Peut être aussi a t il compris qu’une nouvelle guerre précipiterait la chute de son pays, en tant que grande puissance.
      Cordialement.


    • Toz Oui peut être bien, sauf que Trump était déjà blindé financièrement et qu’il s’ais financé sa campagne lui même, il ne devais son élection qu’à ses efforts et au peuple qui l’a élus, les autres son tenus par les couilles et sont dés le dépars des agents placés par d’autres dans les starting-block électoral, et ça, ça fait toute la différance.


    • #2661766

      Si les USA rentrent en guerre, alors c’est tout l’OTAN qui rentre en guerre. Donc la déculottée, il se peut qu’elle soit pour nous aussi !


  • #2661528

    normal , il faut que ces pourritures vendent leur stock d’armes bloqués pendant le mandat de Trump

     

  • #2661546

    Si cela pouvait précipiter le grand dindonneau us et son maître acolyte cancer démocrate du Moyen-Orient dans leur perte joyeuse et respective c’est tout benèf’.


  • #2661577

    Le vieux qui fait dans ses couches, et qui croit qu’il pleut lorsqu’il se pisse dessus, va, juste par plaisir, faire le contraire de ce qu’a fait Trump, et cela rien que pour le fun. La gauche est très douée pour transformer l’or en étrons.


  • Ça y est. Joe commence à donner des leçons de morale aux présidents russe et chinois.
    Bientôt la guerre aux pauvres.
    On a retrouvé notre bonne vieille Amérique !

     

    • La gauche démocrate reste silencieuse sur le fait que 99% des soldats sont issus de familles pauvres ou de la classe moyenne inférieure. Les fils de riches ne vont pas à l’armée et quand ils y vont (pour le "standing") c’est via les prestigieuses académies militaires qui en font des gradés qui ne seront jamais exposé au danger de mort ou de mutilation.

      Pas un mot non plus des BLM. Pourtant, bien que les noirs représentent 12% des Étasuniens, ils représentent 30% des soldats actifs. Cette surreprésentation devrait scandaliser les BLM et autres terroristes antifa qui contrôlent l’agenda de Joe le Bidon sénile. Je ne crois d’ailleurs pas que les enfants de Kamala Harris feront l’armée.

      Les Étasuniens refusent toute analyse de classe. Pour eux, c’est du language de communiste et pour un grand nombre d’entre eux, ils n’ont pas la culture pour y comprendre quoi que ce soit, amalgamant socialisme, sociaux-démocrates, marxisme, maoïsme, national-socialisme, etc.. Pour eux ce sont tous des dangereux communistes. Aussi bien dire que le reste de l’Occident est communiste ! La propagande a été si violente pendant la guerre froide qu’elle a durablement compromis la capacité de raisonnement des masses pour plusieurs générations.

      Pourtant, s’il y a un pays où les antagonistes de classes sont abyssales, c’est bien cet empire de bouffons :

      Soins médicaux gratuits pour tous = diable communiste
      Assurance médicament universelle = diable communiste
      Aides sociales en tous genre = diable communiste
      Éducation supérieure gratuite (ou du moins accessible à tous) = diable communiste
      Sauvetage de Chrysler, Goldman Sachs, Wells Fargo = saine gestion de l’économie


    • Jvidepi,
      vous dites juste. Chacun sa "culture" (politique), ce refus de prendre en compte l’analyse de classe, dénoncée comme du "socialisme", du "communisme" que les yankees se le garde.
      En Europe, il y a une troisième voie. Les vrais Nationalistes sont anti libéraux et anticommunistes. Ils connaissent l’arnaque du libéralisme bourgeois qui enrôle le patriote sous couvert de combattre le communisme.
      Il faut se reporter aux écrits ou déclarations de Primo de Rivera, Mussolini, entre autres.


  • Tentative de coup d’Etat en Haïti... Un commentaire monsieur Biden ?

     

    • #2661647

      Silsby est l’ancienne directrice du ONG « The New Life Children’s Refuge ».
      Elle a été interpellée en train de kidnapper 33 enfants haïtiens, qui pour la plupart d’entre eux ont des familles.
      Huma Abedin a « constamment fait suivre des e-mails à Hillary Clinton » concernant l’ONG de Laura Silsby.


  • #2661648

    Les puissances du Mal vont de nouveau entrer en action .


  • #2661649

    Alors les gôshiasses qui vous félicitiez d’avoir viré le premier président depuis des décennies qui n’ait pas initié de nouvelle guerre US : ça ne pique pas trop de constater que votre sauveur "de gôsh" fasse au final une politique plus "à droâte" que Trump ? La politique qu’il avait promis, en fin de compte.
    Ceci dit, une nouvelle guerre US initiée par l’administration démocrate serait en partie une bonne nouvelle (en partie bien-sûr, pour les pauvres gens qui se prendront des bombes sur la tête, ça sera la pire des catastrophes qui soient, bien-sûr). Si cela peut affecter suffisamment la sainte-alliance entre la "gôsh réaliste" et l’extrême-gauche (antifa, racailles des BLM, pacifistes universitaires, etc.) et permettre aux républicains de repasser devant au moment des midterms, retirant au vieux croulant sa maigre majorité présidentielle au sénat, alors l’ignominie démocrate n’aurait duré qu’un an et demi.

     

    • #2661772
      le 08/02/2021 par Mon Petit Mongoloïde aussi !
      Joe Biden relance l’organe de l’impérialisme américain

      @Bayinnaung

      Le dernier gars qui allait gagner les élections de façon honnête, en est mort :

      « Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit. » Coluche


  • Le problème n’est pas Biden ou Trump, c’est les USA.

     

    • Jusqu’alors, et à défaut de savoir comment les Etats-Unis évolueront (en déclinant), vous avez raison.


    • erreur d’analyse. Il y a bien des personnes qui font clairement des choix, certains depuis tant de générations" ou vies et après-vies, qu’ils n’ont plus rien d’humain et encore moins de divin en eux. Leur valeur sont totalement inversées et ils le pensent sans "l’ombre" d’un doute se croyant lumière. L’Obscurité est bien l’Ennemi. Et tout ceux qui se rallient à celle-ci. Quelque soit le pays, Ces gens sont apatrides. Leur seule patrie est la Famille qu’ils n’hésitent pas à débaucher, à dégénérer, à sacrifier âmes et corps en offrande y compris dans la leur.


    • #2661817

      @ Pasdaran

      Oui, enfin ... le problème est moindre avec Trump qu’avec le vieux croulant. Cela ne l’empêche pas de continuer à exister, mais en attendant d’y mettre fin, l’amoindrir est toujours mieux que de le voir empirer.


  • Ne pas négliger l’impérialisme culturel, plus insidieux.
    Par exemple, a voir la une du monde dédiée aux résultats du Superbowl, on peut se demander pour combien de temps encore un phrase comme : "J’en ai rien à foutre du baseball, et encore moins des équipes, et encore moins de joueurs" pourra être prononcée en France sans risquer 135 euros d’amende.

     

  • Trump ou Biden, ils doivent défendre l’impérialisme américain pour défendre le dollar et le couple usa-israel. La différence est que l’un va être plus agressive sur un dossier, et l’autre sur un autre dossier.

     

    • #2661748

      T’as tout compris ! Comme disait un autre commentateur le pb n’est pas Trump ou Biden mais les usa toujours impérialistes et toujours fauteur de guerres. On attend toujours leur repentance pour Hiroshima et Nagasaki et toutes les guerres, coups d’État et attentats menés depuis 1945 !


    • Greta Gaine,
      des regrets pour Hiroshima et Nagasaki ?! Rien du tout. C’est ce qui a confirmé que le "gentil" Obama est un yankee vrai de vrai.
      Avec eux, c’est toujours bien fait pour l’ennemi, soldats et civils, hommes, comme femmes et enfants. Les japonais morts avant ça durant les terribles bombardements de Tokyo étaient des civils. Pareil pour l Allemagne à la même époque.
      Leur référence, ce n’est pas le nouveau mais l’ancien Testament (I.A Shamir l a écrit mais aussi E. Todd)


  • Trump passe une partie de son mandat à se battre pour tenter de commencer à réformer qqch et le mec derrière à qu une signature à apposer pour tout annihiler.
    Système pourri.... ça tourne en rond..


  • #2661781

    Les gros bras américains roulent "leurs mécaniques" dans des costards taillés à la française mais avec les cerveaux qui vont aussi avec malheureusement pour eux. Et elles ... !
    Sauf qu’il faudra d’abord s’occuper des USA on the spot et on the place ! Avec le reste du pays qui n’est pas habillé comme eux ... et elles !
    Les mines intellectuelles des purs produits universitaires américains-high school bidons risquent à la longue ... de ne plus être regardées nulle part.


  • Toujours chouette papier peint à rayure des locaux de castle rock et non de la maison Blanche. :)


  • Particulièrement intéressant est un discours délivré en 2013 par Joe Robinette Biden lors de la soirée organisée à Washington par le Democratic National Committee in honor of Jewish American Heritage Month (Comité national démocrate de célébration du mois de l’héritage juif américain) :

    « aucun autre groupe n’a eu une influence aussi disproportionnée par rapport à son nombre que vous qui êtes devant moi ce soir ».

    C’était déjà “limite” car susceptible d’alimenter les contempteurs de l’influence du lobbying juif aux États-Unis, mais Biden ne s’est pas limité à cette mise en bouche… Il s’est mis à aborder la question de la promotion du “mariage gay”, auquel il est favorable (ce qui ne l’empêche pas de se revendiquer catholique et de pratiquer régulièrement…), soulignant que cette idée a progressé grâce à l’audiovisuel et aux médias et que grâce à eux

    « je suis très convaincu qu’une énorme majorité des gens va l’accepter et l’accepter rapidement ».

    Et là, c’est la grande glissade… « Pensez que derrière tout ça, je vous parie que 85 % de tous ces changements, que ce soit à Hollywood ou dans les mass médias, sont la conséquence de la dominance juive dans l’industrie [du spectacle]. L’influence est immense, l’influence est immense et j’ajouterai que c’est pour un plus grand bien » !

    https://www.riposte-catholique.fr/a...

    Bien sûr, d´autres détails du speech (en anglais) :
    https://www.politico.com/blogs/poli...


  • La nouvelle administration de Joe Robinette Biden compte 11 membres de la communauté X (CIA, FBI, trésorerie, santé, etc.) :
    https://www.timesofisrael.com/all-t...


  • #2663219

    Les USA, c’est fini
    La Chine est déjà devant depuis 2019 (OMS,OMC ...)

    C’est une question de MOYENS
    Et là ... les caisses sont vides

    Du vent pur et simple
    Les conditions objectives sont contre toute reprise globale.

    Sans parler de la guerre civile qui couve ...


Commentaires suivants