Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’ancien maire d’Asnières avait embauché un complice de Coulibaly dans des conditions irrégulières

L’actuel maire d’Asnières, Manuel Aeschlimann, a décidé de communiquer sur l’emploi de Mickaël Alwatik, complice présumé d’Amedy Coulibaly au poste d’ambassadeur du tri dans le cadre d’un CUI (Contrat Unique d’Insertion) à la mairie d’Asnières en 2010. Ce dernier y avait été employé par l’ancien maire d’Asnières Sébastien Pietrasanta.

- Sébastien Pietrasanta aurait connu Mickaël Alwatik dans le cadre d’une relation de "voisinage et de proximité" d’après le communiqué.

- Sébastien Pietrasanta a été nommé rapporteur de la loi anti-terroriste par la commission des lois le 9 juillet 2014, elle même présidée par Jean-Jacques Urvoas. Ce dernier est quant à lui un haut membre de la CNCIS (Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité) qui livrerait une guerre souterraine à la DGSI pour le contrôle des écoutes.

 

Voir aussi, sur E&R :

Malveillance, « laisser-faire », incompétence ?
Étudier d’autres cas avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.