Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’anniversaire très impopulaire des 60 ans du Traité de Rome

À l’occasion des 60 ans du Traité de Rome, à l’origine de la formation de l’Union européenne, nous exhumons cette vidéo de Francis Cousin datant de 2016 (et tirée d’une vidéo plus longue que nous avons déjà diffusée), mais l’analyse est toujours valable. L’Amérique n’a jamais eu qu’une idée : vassaliser l’Europe et sa puissance. L’Union européenne est bien une créature américaine, sous contrôle américain.

 

 

Ce samedi 25 mars 2017, l’anniversaire de l’UE (anciennement CEE) n’est pas fêté de la même façon par les peuples et les gouvernements européens. À Rome, d’où tout est parti, des milliers de manifestants marchaient contre l’Europe qu’on leur impose, au moment où les dirigeants des 27 se retrouvaient au cœur de la ville éternelle... La chaîne RT France était là.

« Nous sommes ici pour demander une Europe qui ne soit pas celle des banques et de la bureaucratie mais des droits des travailleurs et des étudiants », a déclaré Giovanni Zannier, étudiant en relations internationales.

Il peut rêver.

 

 

Ça, c’était pour l’opposition de gauche au Traité de Rome et à ses conséquences. L’opposition des nationalistes italiens était un peu plus directe :

 

« Ils [les fonctionnaires européens] veulent remplacer les Italiens et les Européens par des réfugiés et des gens du Tiers-Monde. Nous disons "Stop" », a déclaré l’un des manifestants à l’agence Ruptly, ajoutant que le gouvernement italien devait impérativement et avant tout se concentrer sur les besoins de ses concitoyens.

« Le gouvernement doit créer des politiques familiales et sociales pour les Italiens et défendre notre identité », a insisté le manifestant.

Une situation schizophrénique pour les dirigeants européens, qui continuent sur leur lancée européiste – on peut y voir une illustration de la force d’inertie d’entraînement – alors que « leurs » peuples freinent des quatre fers.

 

 

En 60 ans, l’Europe s’est aussi agrandie qu’elle s’est délabrée. Aujourd’hui, malgré les discours, ses frontières n’existent plus, que ce soit pour les produits américains (TAFTA/CETA) ou pour les « produits » migratoires. Même le plus ferme partisan de la social-démocratie peut sentir que quelque chose ne va pas...

Ce qui a été imposé aux peuples, parfois avec de bonnes intentions (la paix, la croissance, les échanges interpays), finit toujours par se déchirer. Il n’est pas encore venu le temps où les peuples produiront leur propre organisation, à partir de leurs intérêts propres, indépendamment des forces oligarchiques. Le combat se situe bien là, et la plupart des Européens ne savent pas nommer cette entité qui les domine et les chloroforme. La preuve avec cette jeune Italienne qui réclame plus de liberté, moins de frontières et plus de migrants :

 

 

Un combat d’autant moins facile que les dirigeants de chaque pays trahissent généralement les intérêts nationaux pour œuvrer, en sous-main, au bénéfice de l’oligarchie, qu’elle soit européenne ou américaine (chez nous, cela a été le cas de Sarkozy et Hollande ; en Italie, de Draghi). De toute façon, elles sont mêlées. On le voit lors des G20, sommets de Davos, Bilderberg, Trilatérale et autres réunions mondaines mondialistes.

Mondialisme, américanisme et européisme, sur Kontre Kulture

 

Le verrouillage de l’UE, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’interview de F Cousin a au moins le merite de remettre les pendules à l’heure en quelques minutes...


  • J’espère que JMLP nous rappellera pourquoi il avait eu la lucidité de voter contre le traité en 57. Il l’a déjà fait, mais à l’occasion de l’anniversaire, il pourrait s’y attarder de nouveau.

     

  • Francis C. nous montre ici que ce bonheur illusoire du peuple doit effectivement devenir son bonheur réel. Exiger qu’il abandonne toute illusion sur son état, en Abandonnant l’ETAT, en exigeant son renoncement à ce besoin d’illusions. L’humain doit donc transformer son monde en devenir par l’intellection.
    Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux dans cette société du faux omniprésent.
    La production des idées, des représentations et de la conscience, étant d’abord directement et intimement mêlée à l’activité matérielle et au commerce matériel des hommes, la production des idées est le langage de la vie réelle, et c’est en cela que la compréhension d’une humanité "communes" doit supplanter toute forme de hiérarchisation entre les individus et abolir toute politique croyante en formant la compréhension radicale que le devenir humain est contre la domestication marchande, le travail esclavagiste et l’asservissement de la vraie vie "humaine".

     

    • #1690769
      le 26/03/2017 par chomeur qui se leve a 6h
      L’anniversaire très impopulaire des 60 ans du Traité de Rome

      Faites lire votre post aux gens..80% décrochent à la deuxieme phrase et ce probleme s’accroit et va empirer jusqu’aux heures les plus noirs !
      Les visiteurs : "Alors jacouille, tu t’es encore espongié dans la vinasse"
      Plus le temps avance, plus cette phrase résonne dans ma tête..et le désert avance.
      Vinasse représentant l’ abrutissement..télé, téléphone, internet, alcool, drogue et cul (et non sexe) et vous avez fait le tour, leur tour, et l’heure tourne tic tac tic tac..jusqu’ici tout va bien.
      Pourtant ils devraient entendre les trompettes, entendrent les chevaux qui arrivent au galop, mais non, ils écoutent le robinet d’eau tiède...julien doré ou le diamant noir parée de diamants blancs, l’hurlante Rihiana.
      Paradoxalement, ils se plaignent du traitement réservé aux animaux dans les abbatoirs..tout un poème !
      Ce qui me désole parfois si je m’y attarde trop, c’est de me dire que l’on ne peut rien face à se qui se prépare..


    • #1690802
      le 26/03/2017 par chomeur qui se leve a 6h
      L’anniversaire très impopulaire des 60 ans du Traité de Rome

      Oui, avec les fautes que je fais, pas étonnant que je sois au chôme vous allez me dire....pardon à notre langue.


    • Parfaitement vraie cette phrase des Visiteurs.
      Ceux qui comprennent comme nous, sont finalement les Visiteur d’un Temps où le salariat abrutissant, les loisirs abrutissant et la valorisation de la non culture propose une errance totale de l’intelligence humaine vers la déshumanisation.
      Nous le savons que trop et malheureusement nous y sommes condamnés, notre seul bien être (refuge en ce temps de largent roi) est donc la compréhension que nous sommes dans le vrai, au moins cela on ne peut pas nous l’enlever cette tripe radicale du vrai jouir.
      Alea jacta ETRE


  • Je défie quiconque de répondre à cette question : comment l’UE pourrait-elle être le jouet des Américains alors que depuis que l’UE existe (1957), il n’y a jamais eu d’accord de libre-échange entre l’UE et les Etats-Unis ?

    J’attends une réponse basée sur des faits politiques (pas un truc du genre "Jean Monnet était un agent américain...", c’est un peu court).

    Merci

     

    • #1690710

      Tu n’as jamais entendu parler du TAFTA ni du CETA ?


    • Il n’y a pas besoin d’accord de libre-échange, d’un point de vu purement économique, puisque les frais de douane de la zone euro sont extrêmement bas, comparé à ce qui est pratiqué ailleurs.

      Le traité trans-atlantique a pour but principal de donner plus de pouvoir aux multi-nationales qu’aux états européens. Avec ce traité, si tu interdit un truc mauvais pour la santé, ça porte préjudice à une multinationale qui porte plainte et remporte la mise.


    • #1690737

      L invasion de la lybie n’est fait que pour la destabilisation de l’europe avec ces million d"émigrés voulu par les américains . do you understand ? L’amérique veut déstabiliser l"europe ,putain c"est clair dans ta caboche


    • Lisez "Circus politicus" comme approche factuelle et pour la réflexion, "la marche irrésistible du nouvel ordre mondial" de Pierre Hillard


  • #1690709

    En 1957 (j’ai 5 ans) se produisit deux évènements :

    1) Spoutnik I, le premier satellite artificielle qu’on appela en France Bébé Lune.

    2) Le traité de Rome.

    L’un nous tira vers le haut tandis que l’autre nous plomba vers le bas.

    P.S. Francis Cousin is my hero !


  • #1690712

    En 1957 (j’ai cinq ans) se produisit deux évènements :

    1) Spoutnik I, le premier satellite artificielle qu’on appela en France Bébé Lune.

    2) Le traité de Rome.

    L’un nous tira vers le haut tandis que l’autre nous plomba vers le bas.

    P.S. Francis Cousin is my hero !