Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Commune de Paris (1871) partie II

"Les dossiers de l’Histoire" de Henri Guillemin

Dans cette deuxième épisode consacré à la Commune, Henri Guillemin dresse le portrait d’Adolphe Thiers qui, confronté à l’insurection de Paris, choisit d’évacuer la ville.

Après avoir signé le traité de Francfort avec la Prusse, il assiège Paris pour écraser la Commune.

En août 1871, Adolphe Thiers devient, à titre provisoire, président de la République.

Partie 2 : Monsieur Thiers :

(Demain, partie 3 : ’’Il faut en finir’’)

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #112401
    le 04/03/2012 par JFK executive order 11110
    La Commune de Paris (1871) partie II

    On peut comprendre que la véritable histoire de la commune ne soit pas enseignée car elle montre un gouvernement sauvage qui complote contre son peuple. Cela ressemble au monde anglo-saxon.

    Henri Guillemin explique que les têtes pensantes de la Commune sont plutôt des gens du type "classes moyennes" que des ouvriers de base.

    A cette même époque, qui se souvient de Maurice Joly (qu’on a sûrement suicidé à Paris en 1878) qui dénonçait le complot gouvernemental et avait écrit "Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu (1864)" ressemblant aux "protocoles des sages de Sion" ?
    Est-ce que maurice Joly s’était inspiré des "protocoles des sages de Sion" ou l’inverse ?

    J’ai enregistré au format mp3 les séries sur la commune et Napoléon.

     

    • #112444
      le 04/03/2012 par machiavel1983
      La Commune de Paris (1871) partie II

      Ah ?Ce Maurice joly était donc un conspirationiste comme on dit aujourd’hui ? Comme quoi, il ne faut pas être vexé d’ être traité de la sorte !


    • #112480
      le 04/03/2012 par machiavel1983
      La Commune de Paris (1871) partie II

      Sinon le "Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu" est très différent du protocoles des sages de Sion.Je ne comprend pas pourquoi on dit que les auteurs du protocoles s’ en sont inspiré !
      Personnellement je pense que les agents Tsaristes qui l’ on rédigé devaient savoir des choses ou avaient bien compris le système !


  • #112407
    le 04/03/2012 par Medrawt
    La Commune de Paris (1871) partie II

    Ce qui serait vraiment excellent c’est d’éditer une collection de dvd qui comporterait l’intégrale des émissions de Guillemin.

     

  • #112418
    le 04/03/2012 par fifty miles
    La Commune de Paris (1871) partie II

    Assez déprimant de connaitre la réalité sur la conduite des "élites" d’hier qui n’ont rien à envier à celles d’aujourd’hui et démontre que la lutte des classes est une véritable guerre où la notion de patrie, concernant l’élite, n’a aucune place.
    Déprimant de constater à quel point trop de nos compatriotes Français sont ignorants ou sceptiques sur les causes de la fin d’une société relativement prospère, qui dans l’esprit des "élites" était un accident de l’histoire, et qui ramènent au vote gauche ou droite le soin de nous sortir d’une situation menaçante.


  • #112669
    le 05/03/2012 par Borowic
    La Commune de Paris (1871) partie II

    C est passionnant mais tres partial. Peut etre a juste titre. J attends de voir son "Petain" pour juger de son objectivite.....


  • #112749
    le 05/03/2012 par MrVeeshan
    La Commune de Paris (1871) partie II

    Bonjour

    La démonstration est faite que :
    - la Nation ou la Patrie est un concept populaire
    - le Capital ( biens ou privilèges ) est la Patrie des "honnêtes gens" et qu’ils sont près à tout ( alliances trans-nationales ) pour le conserver . En fait , on peut même en conclure que le Capital est Internationaliste ( Riches de tous pays unissez vous contres les pauvres !!! )

    Cela confirme ce que l’on voit aujourd’hui au niveau mondial , avec en plus des alliances "transreligions" pour soumettre, les derniers idéaux traditionalistes , qui pourraient être des freins à leur projet de domination .


  • #112789
    le 05/03/2012 par mo13
    La Commune de Paris (1871) partie II

    La description physique de M. Thiers me fait vaguement penser a une petite personne en exercice dans notre pays... sinon le cumul des mandats ou le piston a fait des petits , comme quoi l’Histoire se répète. A quand une autre Révolution ?


  • #114267
    le 07/03/2012 par Arsonist
    La Commune de Paris (1871) partie II

    Les notables sont prêts à tout pour préserver leurs privilèges, y compris à abandonner le pays à des puissances étrangères.
    La situation actuelle et mauvaise de la société française est le résultat de cette doctrine.


  • #120647
    le 20/03/2012 par karimbaud
    La Commune de Paris (1871) partie II

    monsieur henri guillemin est un très très grand historien et un fin lettré...passionné et passionnant !.....il nous ouvre un monde et derrière ce monde tout un abîme..d’horreurs, de lâchetés et de compromissions !........quand je pense qu’à marseille il y a une rue thiers, un lycée thiers perçu comme élitiste....rendre hommage à des râclures comme ce nabot arriviste qui a vendu et saigné le peuple de paris, de France...ma parole, c’est une récurrence bien tragique de l’histoire de notre pays !...quelle pitié !


  • #139463
    le 21/04/2012 par cosmos
    La Commune de Paris (1871) partie II

    personnellement je trouve passionnant ce récit sur cette période mais pourquoi n’ont-ils pas "illustré" ce récit par des dessins ou des images de cette période car il existe bon nombre de gravures etc de cette période ... c’est dommage ... des portraits de tout ces personnages auraient été du meilleur effet sur un tel récit ...