Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La nomination du nouveau secrétaire à la Défense met en lumière les clivages à Washington

La bataille pour la nomination du prochain secrétaire US à la Défense fait rage à Washington. Le président Obama souhaiterait choisir Chuck Hagel (ainsi que nous l’annoncions avec deux semaines d’avance dans notre édition du 5 décembre).

Mais dès le 21 décembre, lorsque son nom a été publiquement évoqué, l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), le lobby US pro-israélien, a lancé une campagne brutale pour l’accuser d’antisémitisme.

On verra dans les prochains jours si l’AIPAC a encore les moyens de casser les carrières aux États-Unis, ou si le déclin de son influence lui fait perdre ce rôle.

Quoi qu’il en soit, les soutiens qui se sont manifestés en faveur de M. Hagel permettent de mieux cerner le camp qui se dessine en faveur d’un partage du pouvoir avec la Russie, d’une distanciation avec Israël et d’une paix au Proche-Orient. Il comprend d’abord les officiers supérieurs ayant participé à la « révolte des généraux » (2008) autour de l’amiral William Fallon (voir document joint) – c’est-à-dire les officiers qui s’étaient opposés au projet du vice-président Cheney d’attaquer l’Iran. Il comprend aussi quatre anciens conseillers nationaux de sécurité : James L. Jones, Brent Scowcroft, Zbigniew Brzezinski et Frank Carlucci – tous connus pour leur peu d’empressement vis-à-vis d’Israël [1].

Après la neutralisation des principaux responsables de l’OTAN et du Bouclier antimissile, tous placés sous enquête administrative pour corruption, l’opposition au projet Obama ne porte plus que secondairement sur le partage du pouvoir avec la Russie, pour se focaliser principalement sur la possible évolution des relations avec Israël.

Lire la déclaration publique d’officiers supérieurs en soutien à Chuck Hagel (en anglais, format pdf).

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

Notes

[1] « Letter to the Editor : In defense of Chuck Hagel », par James L. Jones, Brent Scowcroft, Zbigniew Brzezinski et Frank Carlucci, The Washington Post, 26 décembre 2012.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le retour des WASP .... et le commencement du declin chez les sionistes ameriain ????? Bon affaire à suivre mais de toute façon pour nous français ou est la difference.... Si , cela evietra certainement une troisieme guerre mondiale alors l espoir fait vivre dit on...

     

    • Il n’est pas dans les intérêts de l’oligarchie apatride (dont font partie Brezinski & les WASP qui, ironiquement reviennent avec la réélection d’Obama) de faire se déclencher une 3ème guerre mondiale. Avec la puissance des bombes atomiques actuelles ce serait la fin de l’humanité et donc du shpetel humain qu’ils exploitent et dont ils tirent leurs immenses fortunes.

      En revanche, les sionistes mortifères, les agents des ultra-nationalistes Israéliens (qui ne sont pas/plus apatrides...hélas pour les Palestiniens) eux, auraient pu, pour les éléments les plus fanatiques, donner comme seule alternative au monde : Israël OU l’apocalypse nucléaire.

      Je rejoins Michel Drac là-dessus. Il ne faut pas sur-estimer l’oligarchie et être conspirationniste (c’est-à-dire penser qu’ils maîtrisent TOUT de A à Z). Ce que l’oligarchie des WASP+apatrides veulent c’est la paix avec les autres belligérants pour mieux soumettre les peuples occidentaux à une nouvelle féodalité (il se peut qu’un jour, certains en europe suivent l’exemple de Depardieu pour fuir vers la Russie où les nationalistes défendent le peuple contre le même genre d’oligarques que ceux qui règnent en occident).

      Les sionistes vont perdre du terrain, mais leur nuisance ne prendra pas fin comme ça. Ils vont ronger leur frein & préparer leur retour, attendre un faux pas des WASP (révolte des peuples occidentaux, nouveau 1936 des travailleurs en europe ou en amérique du nord, sécession des anciens états confédérés). Si les peuples occidentaux arrivent à reconquérir quelques droits & donc à faire reculer l’oligarchie mondialiste, les oligarques sionistes pourraient revenir au pouvoir et ainsi faire recommencer le cycle des guerres au moyen-orient pour la grandeur d’IsraHELL (sauf si l’Iran se dote de la bombe, bien-sûr ! Mais même à ce moment-là, il est possible que le pouvoir profond Israélien soit, en raison de son aveuglement fanatique, le seul pays à passer outre la dissuasion nucléaire).

      Quoi qu’il en soit, pour nous : (à part pour la guerre atomique) ça ne changera RIEN.


  • Chuck Hagel, à suivre de près.

    De toute façon, c’est simple : un mec qui se fait taxer d’antisémite doit forcément avoir des qualités.


  • Espérons que l’Aipac aura gain de cause car ses choix sont suicidaires.
    Il faut nommer Dick Cheney !!!

     

  • Nul doute que l’Anti-defamation league va faire son boulot !

    Ils discréditeront le type jusqu’à ce qu’il décline...ça a toujours marché, il serait incompréhensible que cela ne marchasse point de nos jours !