Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Conseil d’État annule la décision du CSA contre Éric Zemmour

Deux poids, deux mesures...

La décision date du lundi 15 octobre : le Conseil d’État a annulé la mise en demeure du CSA à l’encontre d’Éric Zemmour pour ses propos sur RTL dans l’émission On n’est pas forcément d’accord du 2 février 2017. Quatre mois plus tard, la première station de France était mise en demeure par le CSA pour « éloge de la discrimination ».

 

Voici la phrase de Zemmour qui évoquait la nomination d’un juge pro-Trump à la Cour suprême :

« La non-discrimination est présentée abusivement comme un synonyme de l’égalité alors qu’elle est devenue au fil du temps une machine à désintégrer la Nation, la famille, la société au nom des droits d’un individu roi ».

 

Voilà ce que le CSA, ce garant des bonnes mœurs et de la morale républicaine, n’avait pas avalé. Mais il était aussi question de grand remplacement :

« Dans cette émission de Paris Première, et dans le cadre d’un débat sur la loi “asile et immigration” de janvier 2018, Éric Zemmour s’était employé “en particulier” à “dénier” aux migrants de confession musulmane, selon le CSA “le bénéfice du droit d’asile au motif qu’ils seraient, du fait de leur religion et contrairement à d’autres, source ’d’énormes problèmes’ et qu’ils contribueraient au ’grand remplacement’ de la population française”. » (Le Monde)

Bref, tout le monde l’aura compris, le Conseil d’État, cette plus haute juridiction de l’ordre administratif, qui valide à une vitesse supersonique l’interdiction d’un spectacle de Dieudonné le 9 janvier 2014, mettant ainsi fin à l’indépendance de surface d’une vieille institution, et qui blanchit le journaliste et écrivain Éric Zemmour pour ses propos incendiaires, illustre parfaitement le deux poids deux mesures qui sévit en France en matière de justice.

 

 

Nous on aimerait qu’on puisse dire ce qu’on veut en France dans le cadre de la loi mais aussi de la liberté d’expression, sauf que cette dernière est encadrée par des lois de plus en plus restrictives. En vérité, et on va le dire de manière un peu caricaturale, on ne peut plus critiquer le pouvoir profond, c’est-à-dire le sionisme aux commandes, mais on peut taper sur les Noirs et les Arabes. C’est le sens des décisions du Conseil d’État, qui a failli à sa mission de justice quasi divine.

Zemmour ne risque donc pas grand-chose à poursuivre son œuvre de promotion du national-sionisme en France. En face, ceux qui résistent à cette attaque antinationale sous des dehors nationalistes doivent faire très attention à leurs propos : le moindre manquement à la bien-pensance, le moindre dérapage par rapport à la vérité officielle vaut condamnation.

L’imposture Zemmour, sur E&R :

 

Non au national-sionisme, avec Kontre Kulture !

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2063600

    La face cachée d’Éric Zemmour Secret de famille et projet de guerre civile
    https://www.youtube.com/watch?v=QJX...

     

    Répondre à ce message

  • #2063602

    À entendre les propos élogieux de Drucker vis-à-vis de Zemmour hier sur RMC, celui-ci pourrait être prochainement invité sur son canapé rouge

     

    Répondre à ce message

    • #2064256

      . . . Zemmour en Batman ? et pourquoi après tout ! Michel Drucker a bien inviter plusieurs fois le Joker Jamel Debbouze ! lui qui ne veut pas inviter Marine en Jeanne d’Arc .

       
    • #2064818

      . . . Eric Zemmour en Robin ? et pourquoi pas après tout ! le Michel Drucker National a bien invité à maintes reprises le Pingouin Jamel Debbouze en lui déroulant le tapis rouge à chaque fois tout en déclarant persona non grata la Marianne de la RF Marine Le Pen .

       
  • Quelle terrible injustice...

     

    Répondre à ce message

    • #2063667

      Injustice effectivement, puisque en l’espèce ce n’est pas une décision de justice !
      C’est plutôt fait, pour nous faire croire à un vrai jugement plus vrai que vrai et qui dépasserait celui du médiatique pas assez attentif .
      Les deux flics du csa et du conseil d’état s’entendent pour guider les média !
      Les média ont le droit de parler de communautarisme en pointant du doigts les Maghrébins mais pas de l’anti-communautarisme à la française .
      Simplement pour ça Zemmour n’est pas français !
      Il a commis une petite faute qui laisse transparaître son sionisme, mais jugée trop durement à dit le conseil d’état .
      _

       
  • #2063640

    Zemmour détruit les maghrébins à chaque plateau télé en lui opposant comme des contradicteurs des chalghoumi, des hapsatou sy ...

     

    Répondre à ce message

    • #2063727

      En même temps vu le niveau intellectuel moyen que l’on trouve à la base dans ces populations il n’est pas compliqué à celui qui possède une intelligence verbale basique de littéralement les démonter.

      Maintenant si vous ajoutez à cela une petite dose d’habitude et une touche de culture générale et vous arrivez à des résultats spectaculaires.

       
    • #2063867
      Le 16 octobre à 20:39 par Ça devient chaud
      Le Conseil d’État annule la décision du CSA contre Éric Zemmour

      @Starkamanda

      C’est la même chose pour les palestiniens, pour Trump, pour Poutine, pour Soral, pour Dieudo etc... Vous avez une armée de commissaires politico-merdiatique qui leurs crachent à la gueule sans jamais les inviter pour pouvoir se défendre.
      Et vous avez des types comme Mort de Rire qui de toute évidence cautionne ce genre d’agissements crapuleux sans se rendent compte qu’ils en sont eux mêmes victimes aux cotés des ’’maghrébins’’ ce qui est ironique à tout point de vue.

       
    • #2063958

      « Et vous avez des types comme Mort de Rire qui de toute évidence cautionne ce genre d’agissements crapuleux sans se rendent compte qu’ils en sont eux mêmes victimes aux cotés des ’’maghrébins’’ ce qui est ironique à tout point de vue. »
      Sans parler des prétentions intellectuelles !!! (Quand on voit le niveau !). La seule chose qu’il démonte assez fréquemment et avec succès, c’est la langue française, sans parler du reste. Comment est-il possible de se la raconter à ce point sans se rendre compte de son ridicule ?!

       
    • #2063981

      C’est ce que je disais dans plusieurs autres commentaires.
      Ils ont choisi Chalghoumi pour renvoyer une image "blédarde", de débiles .. des Franco-Maghrébins.
      Et @mdr, tombe, en bon crédule, dans le piège en pensant qu’il représenterait la communauté Arabo-musulmane.
      95 % des imams, mêmes ceux venus du bled, ont un niveau intellectuel largement supérieur à celui de Chalghoumi.

      Rien n’arrive fortuitement dans les "merdias". De Chalghoumi, Ramadan en passant par Zemmour et les gauchistes, tout sert un but bien précis dans une temporalité donnée.

       
  • #2063784
    Le 16 octobre à 19:27 par FRANCE LIBERTE
    Le Conseil d’État annule la décision du CSA contre Éric Zemmour

    Et ainsi le lapin sort du chapeau .... :)

     

    Répondre à ce message

  • #2063795
    Le 16 octobre à 19:38 par ÇaMeTitillait !
    Le Conseil d’État annule la décision du CSA contre Éric Zemmour

    N’empêche, bien que certains ou tous du Conseil d’Etat ne mériteraient pas d’être sur cette Terre de France, on reconnaîtra qu’ils font du bon boulot ! (Pour leur Maîtres)

     

    Répondre à ce message

  • #2063797

    Qui préside cette merde de Conseil d’État ?
    Curieux d’avoir les noms.

     

    Répondre à ce message

    • #2063928

      Ci-joint son organigramme actuel

      http://www.conseil-etat.fr/Conseil-...

      A la section intérieur, vous trouverez celui qui a expédié l’ordonnance Dieudonné, il me semble début 2014.

       
    • #2063997
      Le 17 octobre à 00:36 par Aymard de Chartres
      Le Conseil d’État annule la décision du CSA contre Éric Zemmour

      @ MPNF

      Bernard Stirn n’appartient plus au CE. Il a quitté la fonction de Président de la Section du Contentieux du CE (le plus haut degré de la carrière de conseiller d’état) en faisant valoir ses droits à la retraite. C’est effectivement lui qui a rompu une jurisprudence bien établie presque centenaire, l’arrêt Benjamin, qui limitait de façon drastique l’immixtion des pouvoirs publics, dans le champ de la liberté de réunion et de son corolaire, la liberté d’expression.

      En tout cas, on remarquera le remplacement de la masculinité par la féminité des membres du corps du CE. Les femmes ont évincé les hommes et occupent les fonctions les plus essentielles dévolues à la haute administration juridictionnelle et publique. Les magistrats du CE combinent les fonctions à caractère administratif et juridictionnel. Ils conseillent le prince et ses ministres et disent le droit. Ils participent à l’édiction des décrets à la fois en qualité de conseiller et de rédacteur et jugent les affaires qui s’y rapportent. Ils sont à la fois juge et partie prenante. J’ai eu par le passé à traiter des litiges visant des actes administratifs relatifs à des arrêtés qui ont été secrètement élaborés sous la dictée d’un conseiller d’état et jugés par lui ou par ses homologues rattachés à la même section et qui ont évidemment contourné l’obstacle de la contestation en rejetant les requêtes via des biais farfelus et parfaitement bidonnés.

      La justice en ce bas monde est une pure foutaise. Elle n’existe que pour ceux qui y croient à l’instar de la participation des électeurs citoyens aux scrutions électoraux.

       
  • #2063944

    La justice "à nous" ratisse large.. une belle démonstration du "grand remplacement" vu du bon coté de la lorgnette...nations= hotels ou son contraire en fonction de qui le revendique..

     

    Répondre à ce message

  • #2063945

    Même après tant d’années, il reste toujours stupéfiant d’écouter l’une des analyses du Patron, puis de voir que les faits lui donnent raison dans une continuité parfaitement fluide et dont le reflet est quasiment photographique.

     

    Répondre à ce message

  • #2064020

    à Eric zemmour, de son nom d’origine Arabe (Zemmour = veut dire klaxon ou siflet en arabe) donc ce n’est pas français... ce qui joue en sa faveur n’est pas son prénom français mais sa communauté. Les juifs de France ont comme prénoms : ibrahim, natinyahou, sara, etc, est-ce ces prénoms sont acceptés pour Zemmour ? en fait, dans le débat public, il suffit de se défendre en reportant toujours la comparaison aux juifs... il y a tellement de ressemblance entre l’islm et le judaïsme qu’on peut s’en servir pour se défende que ce soit pour les prénoms, pour la pratique, pour l’alimentation, etc.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents