Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

Une fable ésotérique moderne

Laissez-nous une chance de nous expliquer avant de nous exécuter d’un « encore un truc pour faire du flux ». Ce n’est pas du tout ça, et ça l’est d’une certaine façon. Nous sommes tombés sur cette vidéo qui montre un couple de Français plongé en Australie dans une fosse infestée par un seul crocodile de mer, mais quel crocodile : Burt, 5 mètres, une tonne !

 

 

Burt ne serait pas contre manger de l’homme, nous explique la voix off. Maintenant, tout le monde a vu les 3’53 avec Burt et le jeune couple de Français. Rien ne vous saute aux yeux ?

On s’adresse plus particulièrement aux hommes. Certes Burt est une sacrée bestiole, et les mecs ont une tendresse pour les prédateurs. On préfère voir un docu sur un croco assassin (nous on n’a pas le droit, c’est peut-être pour ça, ça doit réveiller un instinct enfoui sous la couche de civilisation) que sur Bambi et sa maman qui broutent dans la forêt. Les filles préfèrent les mamans pandas avec leurs bébés, les koalas mignons (ils sont pourtant supercons), surtout pas de sang, pas de conflit. Il y a une différence des goûts et inclinations basée sur la différence des sexes, c’est évident. Même Najat Belkacem accepterait difficilement que sa fille veuille changer de sexe à 11 ans, histoire de faire comme les LGBT le professent.

On repose la question : à part Burt, quelque chose vous a-t-il marqué dans ce court reportage ?

 

Soudain, inexplicablement, le message se brouille, le reportage bascule

 

 

Non ? Oui ? Oui, les seins de la brune (à 2’20). L’opulente poitrine de la jolie brune. On clique pour voir du croco partir à la guerre, si possible avec une bonne « go to war music » comme disent les Marine’s qui écoutent du Motorhead en Afghanistan, et on tombe sur une brune bien bustée (BBB) qui fait comme si de rien n’était. Et alors ? Tout ça pour faire du flux ? Pas du tout. Ne zappez pas, on va monter d’un cran dans l’intelligence des choses.

Voilà une excellente métaphore de l’information, de la propagande et de l’Internet. Le reportage est comme un message de propagande, par lequel l’oligarchie veut que le public focalise sur le croco. C’est normal, le croco fascine, c’est rare et dangereux, et le public est rapidement captif. Mais, au milieu de cette séquence de captation/capture du public, surgit un élément imprévu qui détourne l’attention.

 

Le combat Burt/BAGS

C’est le dérapage de cognition, ou biais cognitif. La brune-à-gros-seins (BAGS) prend le pas sur le croco-tueur. Si tout le monde voit la brune, une partie s’y arrête, et cette partie du public fait à son corps défendant du reportage initial un reportage sur BAGS. Le message dominant prend un sens inattendu, déviant, qui est aussi sinon plus réel que le premier. L’attention d’une partie du public change de route et passe de « croco » à « BAGS ». Le message initial a été détruit par le nouveau.

Cependant, ceux chez qui le message prend un autre sens, et un sens supérieur, ne sont pas à l’aise avec cette déviance. Ils ne le crient pas sur les toits car pour la majorité, il s’agit d’un reportage sur Burt, et pas BAGS. On peut le voir jusque dans les coms : il faut une douzaine d’intervenants normaux ou normés – c’est-à-dire qui vont dans le sens du message dominant – pour qu’un spectateur remarque BAGS : c’est celui qui parle des « boobs ». Son message dérange, il paraît incongru, son auteur lui-même devient incongru, et pourtant il a indubitablement raison. Il éprouve de la gêne sociale, une gêne induite par le rapport des masses entre les croyants (à la version Burt) et les incroyants (à la version BAGS). Des incroyants qui sont de fait de nouveaux croyants.

La vérité est le message porté par BAGS, et le mensonge ou fausse vérité celui porté par Burt. La vérité affleure, mais ne domine pas. Elle est comme une mauvaise herbe, surgit quand on ne l’attend pas, et elle est difficile à éradiquer.

 

Vérité impure contre pure vérité

Burt contre BAGS, c’est exactement ce que vivent ceux qui s’abreuvent à l’information non conventionnelle (de convention, ce qui est établi par consensus, mais un consensus établi par le haut) sur l’Internet. Ils se sentent décalés par rapport à la vérité officielle, qui n’est qu’une fausse vérité, celle qui arrange les organisateurs de la vérité officielle. Il est difficile de s’arracher à cette vérité apprise, enfoncée chaque jour que Dieu fait dans la tête de tous. Le Système met tout son poids dans cette vérité – c’est une fabrication – et c’est sa pondération et non la qualité de son message qui fait qu’elle emporte le morceau.

De la même façon, on croit plus facilement le mensonge du riche que la vérité du mendiant. En politique, l’habit fait le moine. La démocratie, finalement, n’est qu’un rapport de forces et de masses. En face, la pondération est faible pour un message fort, du coup la pure vérité est largement dominée par sa contrefaçon. Mais c’est oublier la foi.

La seule contre-pondération possible pour la vérité est la foi. Et on constate que vérité et foi vont toujours ensemble. C’est la foi qui fait pièce à la pondération du message du Système. La foi est donc la force opposée à la pression médiatique, une pression qui affecte la psychologie de ses victimes, qui les affaiblit mentalement à dessein. Cette pression officielle est mesurable, mais elle a beau être intense, elle ne peut détruire la foi, puisque la foi se nourrit de ses obstacles, de sa persécution.
Les vrais résistants sont donc des dominés qui ont la foi.
Ceux qui ne l’ont pas sont déjà morts.

Vrais et faux dissidents, sur E&R :

La foi, chez Kontre Kulture

 

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1827299
    Le 26 octobre à 13:01 par lucho
    Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

    Rien capté à cet article. Je vais me replonger dans Nietzsche, c’est plus simple, plus clair et plus à la portée d’un esprit faible comme le mien peu porté sur le quatorzienne degré.

     

    Répondre à ce message

    • #1827326
      Le 26 octobre à 13:41 par 1977
      Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

      au moins je ne suis pas le seul

      mais toi ton com’ est passé

       
    • #1828179
      Le 27 octobre à 16:57 par Victime de la mode des camps
      Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

      ...C’est ça le pire...

      L’auteur de texte nous fait du premier et second degré bien pausés, mais toi (la trique encore tiède)
      tu n’y vois que de sombres extrapolations.

      C’est en effet ça le pire...

      Lorsque le soft-power atteind son apogée...

      Ach,

      Si les voies du Seigneur sont impénétrables, ce dieu a su trouver refuge dans la télé...

       
  • #1827309
    Le 26 octobre à 13:16 par Spart
    Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

    Boarf. Des grosses paires de nichons, on voit ça partout désormais. Alors une de plus une de moins...
    De toute façon, entre ça et les commentaires complètement crétins de la voix off...faut pas attendre des miracles de ce genre de heu..."reportages".
    Quant à ceux qui voudraient en savoir plus sur le crocodile de mer (qui comme tous ses cousins est bien plus malin qu’il en a l’air), ils trouveront bien plus complet et sérieux sur youtube.

     

    Répondre à ce message

  • #1827323
    Le 26 octobre à 13:38 par ouin
    Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

    Les beaux nénés de cette jeune femme restent anecdotiques dans l’histoire. C’est le croco le héros, indubitablement. On se dit : tiens, une fille appétissante, pour que le croco se régale. Sans plus. Elle n’est pas du tout le centre névralgique de la vidéo, sauf peut-être pour les hommes hyper-réactifs.
    Admettons qu’on descende un bébé rose dans le pot de cornichons, pour faire le contraste avec la bête. Il n’en deviendrait pas pour autant le centre de l’histoire pour les femmes (dont l’attention, dit-on, s’éveille dés qu’on leur présente une photo de beau bébé).
    Mais c’est bien vrai que les gens qui ont la foi (en la vérité) ne sont pas manipulables.

     

    Répondre à ce message

  • #1827416
    Le 26 octobre à 15:44 par Sacha le Belge
    Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

    Belle bête... ;-)

     

    Répondre à ce message

  • #1827541
    Le 26 octobre à 18:46 par MP
    Le crocodile tueur, les gros seins et la foi
  • #1827694
    Le 26 octobre à 21:52 par H. K. Daghlian
    Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

    « Il est difficile de s’arracher à cette vérité apprise, enfoncée chaque jour que Dieu fait dans la tête de tous. »

    Ça l’est d’avantage que le monde dans lequel nous vivons est extrêmement anxiogène, incohérent, injuste et dangereux, il faut une force d’esprit et des nerfs d’acier pour pouvoir y vivre sous sa vraie forme.

    Au début de mon réveil, je croyais que ceux qui refusaient de remettre en question les versions officielles étaient des crétins, des décérébrés ou tout autre qualificatif du genre, avec le temps, le recul et en faisant les bonnes observations, je me suis rendu compte que certains étaient simplement réfractaires au monde tel qu’il est et qu’ils ne peuvent y vivre que si on le leur présente sous une forme édulcorée, maquillée voire totalement fausse.

    Voir le monde tel qu’il est ou simplement, le mettre sous le prisme de la critique relève de sacrifices que beaucoup ne sont pas prêts à faire. Seul une réelle transcendance peut donner la force nécessaire pour le faire. Merci d’avoir parlé de foi.
    Personnellement, j’ai quitté le monde des mensonges et je n’y remettrai plus les pieds, il m’en coûte une amertume avec laquelle je suis contraint de vivre, mais savoir qu’on est dans le vrai est plus doux que tout.

    Pour l’anecdote, une relation avec une féministe en maillot de bain est infiniment plus dangereuse pour un homme qu’un crocodile marin, avec lui au moins, t’as une chance de t’en sortir (Je ne parle pas de la BAGS, je m’en bas les bags).

     

    Répondre à ce message

  • #1827696
    Le 26 octobre à 21:53 par J’en perd la foi
    Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

    Mister big burt et miss air bags s’est du spectacle ils sont donc tout deux dans le faux .
    Les dominés par la foi ont cessés de résister .
    Ils ont remis leurs existences entre les mains d’esperenza la déesse de la passivité et de la résignation .
    L’incroyant est le niveau supérieur du croyant . Il a une foi inébranlable au système marchand et en son dieu argent plus que le croyant n’en n’avait pour son dieu chimérique . Comme l’incroyant naît du croyant , le dieu argent naît de l’éternel .
    La résistance s’est la rage de vivre une vie vrais ce n’est pas de croire au mythe de compensation de la perte de l’être .
    La résistance c’est le combat pour la vie et pas le sacrifice de celle-ci.
    La résistance c’est la volonté de vivre maintenant et pas l’espérance d’une vie après .
    La résistance s’est la force de vie qui dépasse la peur de la mort.

     

    Répondre à ce message

  • #1827722
    Le 26 octobre à 22:33 par Jarzam
    Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

    Et est-ce que le mec taillé comme une planche à repasser, ne serait pas en réalité un message subliminal destiné à la ménagère, lui rappelant que le repassage est une activité beaucoup plus enrichissante intellectuellement que la télé ?

     

    Répondre à ce message

  • #1827742
    Le 26 octobre à 23:05 par Godefroi de Javron
    Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

    Savez vous que le "Léviathan" dans la Bible et dans le livre de Job est le "Sarcochusus" qui est un crocodile géant d’environ 15 m et qui a véritablement existé.
    Et le Béhémoth dans ce même livre, n’est pas un "rhinocéros" comme le dit la traduction latine ou grecque, mais un Brachiosaure. (en hébreu).
    Et oui, la BIBLE (livre de Job) connaissait il y a 3500 ans les dinosaures !

     

    Répondre à ce message

    • #1827964
      Le 27 octobre à 10:39 par NikoTesla
      Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

      N’importe quoi...

      En Hebreu, לִוויָיתן כחול [livyatann kakhol] est une ...baleine bleue !

      Dans les passages bibliques, c’est soit un monstre MARIN non défini (peut-être un cachalot, ou un calmar géant ; on pourrait envisager un croco côtier éteint, mais en aucun cas un croco marin, cette hypothèse du sarcochusus est ridicule), soit des chimères allégoriques (animaux imaginaires conciliant les éléments terre/air/feu/mer : la force du lion, les ailes d’un aigle, le feu du volcan, etc...).

      Voir : https://commons.wikimedia.org/wiki/...
      L’animal volant est un griffon, nommé "Ziz". A comparer à son cousin babylonien ou perse, antérieur d’au moins 1000 ans : https://fr.wikipedia.org/wiki/Griff...)
      Le taureau est un béhémoth, métaphore désignant tout animal de grande taille ou puissance. Un bison, un éléphant seraient des béhémoths.
      Si le Leviathan n’est pas un réference directe à l’Ouroboros https://fr.wikipedia.org/wiki/Ouroboros , je m’en coupe une !

      Le dernier brachiosaure aurait été vu l’été dernier, en Samarie, à côté de la tombe de ce "Job" ; on a la preuve qu’un des deux a réellement existé, par contre pour les dates on est moins sûr ;)

       
    • #1827967
      Le 27 octobre à 10:46 par Titus
      Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

      @NikoTesla

      Non, c’est un monstre qui a une queue en forme de cèdre et qui boit l’eau du fleuve, donc ce n’est pas un animal marin et encore moins une baleine !

       
  • #1827823
    Le 27 octobre à 02:29 par Olive
    Le crocodile tueur, les gros seins et la foi

    J’adore ! Du vrai travail, de l’instinctif, de l’observation.... Bravo, voilà qui fait du bien, je me sens moins seul à me prendre la quiche !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents