Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le soldat Elor Azaria est la norme

La vengeance, dérive marginale ou valeur clef de la société israélienne ?

Depuis un an et demi, des dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants palestiniens ont été tués, bien qu’ils eussent pu être maîtrisés quand ils étaient encore en vie. La différence entre eux et Azaria [qui a assassiné d’une balle dans la tête un assaillant Palestinien gisant à terre, NDT] est qu’il a été filmé.

Il y a une chose sur laquelle les Palestiniens sont d’accord avec Elor Azaria et ses partisans : il n’était pas le seul, et il avait juste la malchance d’être filmé à son insu. Les Palestiniens conviennent avec Azaria et ses partisans qu’il respectait la norme et faisait exactement ce que les autres soldats font – à savoir tirer avec l’intention de tuer, même quand aucune vie n’est en danger.

Les Palestiniens sont d’accord avec Azaria pour dire qu’il a été victime d’une discrimination du système. Mais ils considèrent pour leur part que des dizaines d’autres soldats et policiers auraient eux aussi dû être jugés.

Comme Azaria lui-même, les Palestiniens se demandent pourquoi il a été jugé alors que les soldats qui ont tué Hadeel al-Hashlamoun à Hébron n’ont pas même fait l’objet d’une enquête de la police militaire. Elle aussi était allongée au sol, après que des soldats lui aient tiré dessus à distance dans poste de contrôle, parce qu’elle tenait un couteau (aucun soldat n’avait subi la moindre égratignure). Puis, alors qu’elle était couchée sur le sol, ils ont continué à lui tirer sur le torse. (C’était le 22 septembre 2015, et les habitants d’Hébron attribuent l’éclosion subséquente d’attaques solitaires à cet incident).

Le 11 juin 2010, Maxim Vinogradov, un policier frontalier, « a confirmé la mort » de Ziad Jilani, qui était déjà couché sur le sol, blessé par balle, après avoir foncé sur d’autres policiers avec sa voiture dans le quartier Wadi Joz de Jérusalem. Le procureur a décidé de ne pas inculper Vinogradov, acceptant sa défense ridicule selon laquelle il craignait que Jilani porte une bombe. Il était au cœur d’un quartier palestinien : pourquoi se serait-il fait exploser là-bas ?

Lire la suite de l’article sur sayed7asan.blogspot.fr

A ne pas manquer, sur E&R :

 

Sur la Palestine, chez Kontre Kulture et dans la boutique E&R :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1637779
    le 06/01/2017 par disrann
    Le soldat Elor Azaria est la norme

    Oui mais bon...Comme ils ont tellement souffert avant , c’est normal qu’ils se lâchent encore un peu maintenant !


  • #1637788
    le 06/01/2017 par becalme
    Le soldat Elor Azaria est la norme

    Les Palestiniens sont là pour se faire tuer, alors pourquoi cette mascarade de vouloir faire croire qu’il existe une "Justice" et condamner, ou faire semblant, un soldat ?

    Or si justice existe c’est toute cette armée la plus morale qui se retrouve devant le banc des accusés d’actes, que les spécialistes de la pleurniche nomme : génocide, extermination et crime contre l’"humanité.


  • #1637806
    le 06/01/2017 par La porte en bois
    Le soldat Elor Azaria est la norme

    L’extermination des palestiniens ne rapporte pas autant que le business des sionistes, voilà tout !


  • #1637851
    le 06/01/2017 par Enkidou
    Le soldat Elor Azaria est la norme

    A quand la libération ? Palestine mon amour...

     

    • #1638034
      le 06/01/2017 par VORONINE
      Le soldat Elor Azaria est la norme

      La libération ?...Si les dirigeants arabes s’étaient unis, et avaient utilisés les moyens en leur possession, plutot que de s’en coller plein les poches, de se faire acheter, et de se taper des call girls dans les palaces autour de la planète , le problème israelien serait résolu depuis longtemps ,


    • #1638209
      le 07/01/2017 par Jean d’Artois
      Le soldat Elor Azaria est la norme

      @voronine : pleinement d’accord avec vous ! ( il faudrait peut être un jour faire un exposé là dessus , car il y’a vraiment matiere )


    • #1638752
      le 08/01/2017 par Pierre Loup
      Le soldat Elor Azaria est la norme

      @Voronne beaucoup de dirigeants latinos sud américains ont tentés le coup(s’émanciper des ricains) et on a a tous vu le résultat !


  • #1637884
    le 06/01/2017 par Josée
    Le soldat Elor Azaria est la norme

    meyer habib le disait lui-même dans une vidéo disponible sur ER que la vengeance était une valeur du judaïsme.

    Eux ils ont droit mais pas nous...

     

  • #1637889
    le 06/01/2017 par Mathieu444
    Le soldat Elor Azaria est la norme

    Pas simplement cela ! Du point de vue de la Torah, le soldat Azaria n’est pas coupable !!!!!!!!!!!!!! Libérez-le !


  • #1637974
    le 06/01/2017 par reymans
    Le soldat Elor Azaria est la norme

    Comment peut on executer quelqu’un de sang froid et avoir un sourire comme il en affiche sur la photo ?
    C’est glacant de voir un etre humain sans conscience et sans morale

     

  • #1638049
    le 06/01/2017 par andrea
    Le soldat Elor Azaria est la norme

    Faire passer pour des victimes des gens qui vous foncent dessus en voiture et qui poignardent ??! Il aurait fallu attendre une prochaine fois qu’ils réussissent leur tentative de meurtre ?!
    Ils ont voulu faire les héros,tant pis pour eux, bien fait pour leur gueule.


  • #1639017
    le 08/01/2017 par Nabil
    Le soldat Elor Azaria est la norme

    Alors elle n’est pas belle cette merveilleuse et unique démocratie israélienne ?