Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron : un cheval de Troie américain au Palais de l’Élysée

Ou comment vendre le pays aux firmes étrangères

Le nouveau président français, Emmanuel Macron, qui a été poussé dans la course présidentielle française en tant que contrepoids pro-Union européenne pour empêcher l’élection de la leader du Front national Marine Le Pen, semble avoir plus qu’une relation décontractée avec les États-Unis. Alors qu’il travaillait au sein du ministère de l’Économie, successivement comme inspecteur spécial et comme ministre, Macron a supervisé le vol virtuel des industries françaises stratégiques, par des entreprises américaines ayant des liens solides avec la communauté américaine du renseignement.

 

Le piratage des ordinateurs du mouvement de campagne En Marche ! de Macron par des hackers inconnus a fourni un matériel intéressant. Les défenseurs de Macron affirment que les fichiers informatiques publiés sont soit faux, soit des informations externes. Cependant, un ensemble de fichiers portant sur le vol virtuel du géant de la technologie de l’information en France, par des personnes connectées à la CIA, est exactement le type de fichiers que l’on s’attend à trouver lors de la campagne de Macron. Le premier travail de Macron dans le gouvernement français était de protéger les intérêts des entreprises françaises de la concurrence et surtout des acquisitions étrangères.

Le travail des services de renseignement américains pour acquérir le leader de la technologie des cartes à puce français Gemplus International a débuté en 2001 et l’opération était en grande partie terminée en 2004, l’année où Macron est devenu inspecteur des finances au ministère de l’Économie française. L’industrie française a longtemps été une cible pour la surveillance et / ou l’acquisition par des entreprises américaines. La CIA a joué un rôle important dans ces opérations de guerre économique. Par exemple, la société française d’électronique Thomson-CSF était une cible majeure pour l’Agence de sécurité nationale des États-Unis (NSA) et la surveillance de la CIA.

Les documents concernant la reprise réussie de Gemplus, ainsi que sa principale usine de Gemenos, Bouches-du-Rhône, en France, par une firme américaine appelée Texas Pacific Group (TPG), sont inclus dans la tranche de fichiers extraits des ordinateurs de En Marche ! TPG a d’abord acquis des actions Gemplus en février 2000. En 2006, Gemplus a fusionné avec Axalto pour former Gemalto, et le contrôle effectif des États-Unis sur l’entreprise est alors devenu total.

En septembre 2002, Alex Mandl, un Américain originaire de Vienne, en Autriche, et ancien président d’AT & T, président et directeur de Teligent, membre du conseil d’administration de la société de capital-risque IN-Q-TEL de la CIA et membre du conseil d’administration du néoconservateur American Enterprise Institute, a été nommé PDG de Gemplus International. Il continue en tant que président exécutif de Gemalto.

À la suite de la divulgation de l’ancien contractant de la NSA Edward Snowden, on sait maintenant que le Siège des communications du gouvernement britannique (GCHQ), travaillant avec la NSA, a pénétré avec succès les cartes SIM utilisées par Gemalto. Le GCHQ / NSA a réussi à intercepter les communications mobiles en utilisant des cartes SIM Gemalto activées par cryptage en Afghanistan, au Yémen, en Inde, en Serbie, en Iran, en Islande, en Somalie, au Pakistan et au Tadjikistan. L’attaque GCHQ-NSA a également visé les centres de personnalisation de cartes SIM Gemalto au Japon, en Colombie et en Italie. Le hack NSA / GCHQ des chips SIM de Gemalto par leur équipe conjointe d’exploitation de combinés mobiles (MHET) représente peut-être la plus grande opération d’interception de la NSA dans l’histoire, qui a vu des milliards d’appels mobiles et de messages texto interceptés et décodés par la NSA et son partenaire britannique. Plus grave est l’inclusion des données d’identification de la carte SIM de Gemalto dans la base de données de la CIA contenant les numéros des téléphones cellulaires ciblés par les frappes de drones américaines.

Les documents internes de En Marche ! identifient quatre agences gouvernementales françaises qui ont mené des enquêtes sur la prise de contrôle de Gemplus. Ce sont les Renseignements généraux (RG), la Direction de surveillance du territoire (DST), le ministère de l’Industrie et le ministère de l’Économie de Macron.

La presse française aux ordres, qui a encensé Macron, un ancien banquier de Rothschild, décrit les documents Gemplus comme n’ayant rien à voir avec Macron. Les médias français font valoir que Macron était un simple élève de l’École nationale d’administration (ENA), l’élite de l’administration publique française, jusqu’à ce qu’il soit diplômé en 2004. Cependant, comme le montrent clairement les documents divulgués, la prise de contrôle de Gemplus était toujours menée par le gouvernement français, lorsque Macron est devenu inspecteur au sein du ministère de l’Économie en 2004. Comme le rôle de Macron était de s’assurer que les entreprises françaises étaient à l’abri des tentatives étrangères visant à bloquer la croissance économique française, sa performance, comme en témoigne la perte des emploi français au profit d’intérêts étrangers, a été consternante.

Il est très probable que les dossiers de En Marche ! sur la prise de contrôle de Gemplus avaient pour but d’avoir des informations de sauvegarde à disposition, au cas où le rôle de Macron dans la dissimulation des détails de la reprise américaine de Gemplus devait devenir public. Tout parti politique doit être prêt à faire face aux révélations exposées par les inquisition de l’opposition concernant ses candidats. Il est également à noter que quelques-uns des éléments publiés par En Marche ! déclaraient que la politique de Macron était de surveiller, mais pas d’empêcher, l’appropriation d’industries et d’entreprises françaises stratégiques par des firmes étrangères.

En 2008, Macron a quitté le gouvernement pour rejoindre la Banque Rothschild & Cie. Il est également devenu chef de file dans la Fondation franco-américaine (FAF), largement néoconservatrice, qui compte parmi ses collègues Hillary Clinton, le général Wesley Clark et l’ancien président de la Banque mondiale, Robert Zoellick.

La question pratique concernant Macron est la suivante : qu’est-ce qu’il savait de la prise de contrôle de Gemplus et quand l’a-t-il su ? Les fichiers Gemplus de En Marche !, contenus dans un dossier intitulé « Macron », et traitant de la prise de contrôle par les Américains, ressemblent à un roman d’espionnage à la John LeCarré.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

Macron, 100 % made in Oligarchie,
voir chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce sont les US qui ont placé Juncker à la tête de la Commission européenne, pour le remercier d’avoir organisé "l’optimisation fiscale" des firmes US opérant dans l’UE, quand il dirigeait le gouvernement luxembourgeois . Il ne serait pas étonnant qu’ils aient placé le freluquet amiénois à la tête de l’Etat français pour le remercier d’avoir laissé brader Alstom aux US . Au surplus le petit voyou s’est probablement engagé à leur brader, une fois au pouvoir, les dernières pépites de l’industrie française .


  • Je me suis posé la même question, entre les deux tours de la présidentielle, au sujet de Dupont-Aignan. Passé par les young leaders de la French American Foundation, passage sur lequel il a toujours été fuyant, j’avais perçu l’annonce par Le Pen d’en faire le premier ministre comme un signe que l’émancipation de la tutelle U.S (et par ricochet de l’UE) n’était vraiment pas d’actualité


  • #1733543

    Je viens de finir cet article de Madsen qui se termine par cette Phrase de Macron "« l’intervention de l’État dans l’industrie ne se produit qu’au Venezuela » à propos de la session de notre industrie nucléaire aux américains.

    Cette phrase définit entièrement ce personnage, menteur pathologique, traitre à la patrie, ce type sait très bien que chez nous comme au US c’est l’état souvent qui investi dans la recherche et le développement, pour ensuite le céder au privé.

    Si nous surfons sur le net c’est que l’organisme étatique Américain DAARPA à inventé le protocole TCPIP d’échanges de données entres ordinateurs entre autres.

    Un bouledogue femelle blonde et patriote vaudra toujours mieux qu’un énarque sophistiqué et carnassier pour la France.

     

  • #1733558

    Sur la fiche wiki de Macaron :

    En 2004, à l’issue de ses études à l’ENA, il intègre le corps de l’Inspection générale des finances (IGF). Emmanuel Macron devient l’un des protégés de Jean-Pierre Jouyet.

    En 2006, Laurence Parisot lui propose le poste de directeur général du Mouvement des entreprises de France (MEDEF) qu’elle préside mais Emmanuel Macron décline

    En août 2007, il est nommé rapporteur adjoint de la Commission pour la libération de la croissance française (« commission Attali »).

    En mars 2010, il est nommé par décret membre de cette commission. Il y rencontre notamment Peter Brabeck, alors P-DG de Nestlé, contact qui lui a permis chez Rothschild & Cie de conseiller le rachat par Nestlé de la filiale de lait infantile de Pfizer en 2012. Cette transaction, évaluée à plus de neuf milliards d’euros, lui permet de devenir millionnaire.

    En 2010, Emmanuel Macron offre son aide bénévole à la Société des rédacteurs du Monde (SRM52), dans le contexte de la revente du journal Le Monde.
    Mais il est aussi en relation secrète avec Alain Minc, alors que celui-ci soutient une offre Perdriel-Prisa-Orange, et alors que cette offre paraissait à la SRM « particulièrement dangereuse »

    Après une scène de roman, où il s’est caché à un 6e étage avec la porte de l’ascenseur bloquée, et où il est retrouvé par le vice-président de la SRM, Adrien de Tricornot ,
    il est mis fin à son rôle d’Agent Double.


  • c’est un traître comme l’ensemble de ses prédécesseurs, Pompidou avec la loi d’emprunt de 1973, VGE avec le grand remplacement par le regroupement familial, Mitterand avec l’insécurité, le communautarisme et la françafric, Chirac avec le devoir de mémoire etc

     

    • Tous, ce sont des gens qui ne sont déjà pas capables de faire les bons choix dans leurs vies personnelles, d’y mettre ordre et discipline, de faire preuve d’honnèteté dans leur vie de famille ...Et les français leur confient leur avenir, leurs vies et celles de leurs enfants ! Ce sont des magouilleurs , des corrompus et des vicieux !


  • Comme tous les autres avant lui...

     

    • Mais lui réussira là où les autres échouèrent. Macreux dépouillera la France de sa substance, donnera tous ses savoir-faire aux ricains, la videra de sa richesse ; la France deviendra la putain des ricains grâce à Macreux qui n’est placé là que pour mieux servir les intérêts des milliardaires US, l’état profond ricain. Nous allons payer très cher l’élection du diable macreux qui aura séduit les bobos, les vieux peureux de perdre l’euro, les jeunes écervelés, les journaputes, les lobbys et cercles d’influences.


    • #1733819

      Macreux a aussi séduit les vielles rombières en mal de romance !!!

      Et c’est ce genre de critère primaire et vénal ça qui dirige un pays ?!?


  • Je pense plutôt que Macron a été installé pour contrer Trump,une sorte de Obama à la française comme Trudeau au Canada.Et en même temps,mener la vie dure à Merkel et May.
    J’ai comme l’impression que c’est le retour de la Chiraquie au moins dans la façon de mener la politique étrangère.Si c’est le cas,nous pouvons espérer le retour à une relative réalpolitique.
    Ce qui est sûr,c’est que Macron a été utilisé comme torpille pour liquider le ps et l’ump.Par qui et pouquoi ?

     

    • A Agorau,
      s’il s’agit de liquider des partis, je pense qu’il s’agit de liquider l’UMP car c’est une occasion historique de mettre le feu aux morceaux.
      Et ce serait une très bonne idée, mais je ne dirai pas pourquoi.

      Concernant le PS : il a déjà changé si souvent de nom, de logiques ...
      Par contre, quel qu’en soit le nom, il a toujours sauvegardé les intérêts financiers de cette "gauche des valeurs" dite bobo.


  • #1733575

    Rien que le titre est une " lapalissade " , quant à son passage à la maison " mère " , il était obligé étant donné qu’en fait , c’est bien " eux " qui dirigent effectivement cette puissance mondiale depuis 1917 !


  • MACRON liquidateur officiel de la France des français


  • Macron est un triple traitre car il a liquidé les intérêts de notre pays via 3 crimes :
    -) Alcatel
    -) Gemplus-Gemalto
    -) SFR-Drahi

    N’oublions pas que Bouygues voulait aussi racheter SFR et que Macron a dit NON.

    N’oublions pas que Drahi via Numericable est le cheval de Troie de Carlyle ;
    Sarkozy avait permis à Carlyle (famille Bush) de mettre les pieds dans ce groupe français de collecte d’information.

    Et comme le publiait E&R



    Carlyle possède Numéricable pour espionner les foyers français via le net et le téléphone mobile.
    Le programme THD92 du Conseil géénéral des Hauts de Seine va permettre à Numericables d’espionner un tiers des entreprises des hauts de Seine, département qui a la particularité de comporter beaucoup de sièges sociaux (via La Défense, Issy les Moulineaux, Boulogne-Billancourt …).
    De même pour Completel qui cable les entreprises françaises ainsi que les particuliers via la Darty-Box. (Cf http://www.leblogfinance.com/2008/0... )
    Carlyle possède aussi 70% de Sagemcom ce qui leur permet d’espionner les foyers domestiques utilisant des chaines satellites.
    Liste non limitative.



  • Macron un cheval de troie ?!....n’est pas Ulysse ou Léonidas qui veut !!!...


Commentaires suivants