Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Étienne Chouard : "Le chômage est une construction politique, un outil mafieux"

Etienne Chouard explique comment « les riches » imposent le chômage pour tenir les peuples en tenaille :

 

 

Que faire ? La question de l’autonomie :

Sur la question de l’autonomie, à ne pas manquer,
sur E&R :

 

Sur le chômage, le chaos et l’autonomie,
chez Kontre Kulture :

Étienne Chouard sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Depuis l’avènement de l’ère industrielle, le chômage est l’arme avec laquelle le capital tient le prolétariat. La seule société dans laquelle l’homme peut d’épanouir en vendant sa force de travail (bras ou cerveau) est la société communiste. Mais l’homme semble né pour être esclave. Le seul maître qu’il refuse obstinément est Dieu. Bizarre !!!

     

    • #1753066

      Ou alors on supprime le terciaire et on revient à la société paysanne productrice comme dans l’ancien régime.
      Ça évite les animateurs Canal+, les sous hommes et ça crée une société plus autonome.


    • dans une société primitive donc communiste et organique, on ne peut pas vendre son travail car on ne travaille pas, on n’a que des activités qu’elles soient productives,cognitives, de confort ou de loisir.
      le travail n’apparait qu’avec l’esclavage, le travail est une force (une dépense d’énergie) quantifiable et donc comptable(que ce soit en salaire ou en coût de maintenance) que l’on impose et vole à quelqu’un qu’on a soumis, rien à voir avec l’activité humaine bien comprise.
      le travail est un vol d’énergie, de temps et de liberté.(remplacez le mot travail par salariat si vous en doutez encore)
      d’où la pertinence du vieux slogan situationniste : NE TRAVAILLEZ JAMAIS, (d’ailleurs quand on est vraiment actif on n’a pas le temps de travailler).


    • Dans la societe communiste que vous mentionnez l homme n a aucun droit si ce n est celui de se taire et de travailler comme un forcat pour une cage et des graines sans se plaindre pour un glorieux leader quelconque. Le salariat n est pas genial mais permet au moins d etre un peu plus maitre de sa vie.


  • "avant qu’Hitler prenne le pouvoir il est allé faire un tour d’Allemgane en vélo" Coupé ! LOL


  • Ce n est pas pour rien que les industriels du Nord ont declaré la guerre aux producteurs de cotons du sud (US guerre de sécession). Ils ont transformé leurs esclaves en salariés, ce qui était beaucoup plus avantageux pour le capitalisme naissant...

     

    • Le salarié est globalement un esclave qui assume lui-même ses propres problèmes, ou qui laisse la communauté (constituée, par la loi du nombre, d’autres salariés) les assumer.
      Les problèmes de l’esclave, par contre, étaient assumés par le maître-employeur.

      Conclusion : un salarié coûte moins cher à son maître. Le maître bénéficie donc d’une accumulation financière facilitée.

      Des solutions existent : relire Valérie Bugault.


  • Les socialistes aiment tellement les pauvres qu’ils les multiplient !


  • Le chômage dépend du niveau du SMIC : baissez le de moitié vous aurez deux fois moins de chômeurs, doublez le vous en aurez deux fois plus . Mais personne ne veut l’admettre, c’est comme l’escroquerie du scrutin majoritaire à deux tours, personne ne la comprend .

     

    • Je ne suis pas d’accord, un SMIC bas n’incite pas à travailler ! Le diviser par deux ne ferait qu’accroître le chômage, qui a envie de travailler pour 650 euros par mois ? Au contraire, l’augmenter voire le doubler, redonnerai l’envie de travailler ! Merci.


    • Le chômage dépend aussi du nombre de lois stupides et du niveau de traitrise de l’état.
      Chez nous, le chômage est très haut car nous sommes très conscients de se faire entuber par une bande de doigts crochus.
      Pas un copek pour ces blancs becs qui m’inondent de mosquées et d’Africains. Rien, nada.


    • @ vigile :

      Ce que vous dites est contredit par les faits.
      Tous les pays qui ont avant nous "réformé" leur système de service d’emploi et d’indemnisation chômage (Allemagne, UK, EU, etc) ont vu effectivement leur nombre de chômeurs baisser statistiquement mais ont vu parallèlement le nombre de travailleurs pauvres exploser.

      Aux EU, le chiffre du chômage est totalement bidon car le taux de participation à la population active n’a jamais été aussi faible depuis.... 1977.

      Il y a actuellement plus de 100 millions d’américains qui n’ont pas de boulot ou sont sous employés et précaires. Un chiffre encore : 47 millions (un chiffre suspect et sans doute supérieur dans la réalité car il n’a pas bougé depuis 3 ans) bénéficient du programme de bons alimentaires SNAP (l’équivalent d’un resto du cœur étatique) 47 millions ! 1 sur 6 ! C’est comme si 10 millions de français allaient au resto du cœur.

      Alors ? on baisse toujours le SMIC ?


    • Le chômage existait bien avant la mise en place du SMIC ...


  • L’appétit pour l’argent étant ce qu’il est , et les hommes étant ce qu’ils sont ; voilà la raison pour laquelle je suis pour la taxation à outrance des robots (sauf cas extrèmement limité )
    Car sans cette mesure salutaire de bon sens , prévoir 25 millions de chômeurs pour 2030 ;
    Pas plus tard que hier à la radio , des journalistes évoquaient sérieusement la mise en service prochaine d’avions de passagers sans ........pilote !!!!!!!!!!!


  • Encore un magicien,
    il suffit que tous ensemble ont forme un corp constituant...

    Quel est le lien dialectique dans le réel qui pourrai rendre un tel mouvement possible ?

    Les gentils virus ?QUID de l’avant garde ?l’humanité toute entière touché par la grâce ?Abracadabra ?

    Etienne Potter

     

  • Le chômage fait partie de l’arsenal des dominants, car ce rapport existe, ne pas parler des luttes des classes, c’est admettre le fait de l’esclavagisme moderne transformé en salariat, c’est aussi voulu et bien maintenu.
    Bien entendu, le dominant lui est invisible, il est représenté par des Kapos à tous les niveaux, ces derniers maintiennent l’idée du naturel de cette forme d’organisation.
    Un autre argument du dominant est la démographie, comment peut on nourrir des milliards d’humains, si l’on commence à défaire notre système économique reposant sur ce dogme qu’est devenu le capital. Encore une arnaque, il est certainement possible de mieux nourrir ces mêmes milliards en basant notre organisation sur un model économique de proximité en coupant l’herbe à ce mondialisme bancaire, car il est évident que nous les peuples nous sommes perdants, tout le démontre, et la guerre est notre horizon si nous maintenons ces classes de nantis qui nous donnent la sale sensation que rien n’est possible sans eux, mais là faut commencer par éteindre les médiats, une arme à fission populaire.


  • Comme tous les "dissidents professionnels", Étienne Chouard se fourvoie dramatiquement pour 2 raisons :

    1-Le Fascisme ne date pas de la révolution, c’est un fil tendu de l’antiquité gréco-romaine à aujourd’hui, c’est la civilisation européenne en tant que telle.

    2-On a jamais érigé de cité sans tyran, donc sans démocratie, sans monnaie, sans Écrit (religion, lois, sciences, constitutions etc), affirmer le contraire est, soit naïf, soit suspect.

    Pour le reste, il a raison, le système crée le "mal" pour imposer le "bien", une sorte de mafia sectaire globale.

    Il faut bien comprendre qu’on nous a décroché de la nature pour nous contrôler et nous asservir en masse... la seule parade est donc évidente.

     

    • En effet, la domination impériale est un fil tendu depuis... l’optimisation de l’agriculture permettant de générer des surplus, donc du stock à échanger contre toute sorte de biens matériels aux dépens de la terre qui tôt ou tard s’épuise. L’obsession du rendement fabrique le désert.

      La plus vieille épopée que nous connaissons l’épopée de Gilgamesh raconte déjà ce divorce ; Enkidu, le double du roi tyrannique est arraché à la steppe et meurt prématurément, sanctionné par Enlil, le dieu du vent pour avoir permis à Gilgamesh de tuer Humbaba, le géant de la forêt des cèdres, de s’emparer des secrets des dieux et de tuer le taureau céleste...

      On a du pain sur la planche si on veut remonter la pente !


  • @paramesh...........j’aime beaucoup, votre message me rappelle l’émission d’Ushaia Nature où Nicolas Hulot rencontre avec choc et émotion les indiens Zoe, qui illustrent à merveille cette humanité non corrompue par l’envie, la convoitise...d’ailleurs chez eux rappelle Nicolas aucun mot en langage Zoe pour dire merci, le don et le partage allant de soi...à méditer !

     

    • L’opposé du travail c’est le jeu.
      On travaille dans un but, la récompense se goutte après.
      On joue pour jouer. On goutte tout de suite, dans l’action elle-même.
      Attention, car beaucoup de jeux sont en faite devenu un travail. Si on joue dans le but de gagner alors on travaille.
      Autre différence :
      Dans le travail il y a de l’anxiété, car le but à atteindre est toujours incertain.
      Dans le jeu, vu qu’il n’y a rien à atteindre, on se libère de l’anxiété et on peut s’immerger mentalement.
      Maintenant, cela ne veux pas dire que jouer c’est agir en se foutant de ce qui va arriver, le vrai jeu c’est d’agir le mieux possible, le plus efficacement possible, en pleine concentration dans le moment présent. Le fruit viendra automatiquement ce n’est pas la peine d’y penser comme dans le travail ou il est un obsession.
      Tout cela c’est de la haute psychologie car extérieurement les activités sont les mêmes.
      Donc, redevenons des enfants et jouons...
      (On appel cela aussi le karma yoga en sanskrit.)


  • Monsieur Chouard est une charmante personne, qui fait les bons constats, mais qui ne semble malheureusement pas avoir le courage de pousser sa réflexion au delà de la constitution comme "solution finale".


  • Il y a déjà 40 commentaires, mais à 14 ans mes parents m’avaient bien expliqué cette réalité.

    L’analyse est bien juste et il est bien temps de le dire maintenant et surtout grâce au net.

    J’ai un peu plus de 50 ans et pendant ces 50 années, je me suis senti bien seul, extrêmement seul à l’expliquer.

    Tellement seul que, j’ai totalement abandonné de vouloir faire entendre raison à des cons.

    Je prends donc plaisir de lire enfin cet article que, je n’espérais même plus ; sachant surtout qu’il ne servira à rien.

    La plèbe est trop engluée dans la fosse septique dans laquelle elle est maintenue.

    Rien, rien ne fera plus jamais bouger le peuple Français, moi-même pour en sortir à minima et sans réelle réussite, j’ai amassé le plus de pognon possible sur les pauvres et les chômeurs et si en plus, j’aurai eu le pouvoir de les tuer, je l’aurais fait sans aucun remords.

    Le peuple votant a élu cette merde de Macron !!!!! ?????

    Les 57% de non votant ne bougeant pas !!!!! ??????

    Et bien que toute cette plèbe crève dans les pires douleurs.

    Seul le sang, le sang du pouvoir, des médias, des politiques, des juges du parquet, des banques coulant à flots dans les rues pourraient les arrêter.

    Cela n’arrivera jamais malheureusement.


  • Il est trop en surface des choses, il voit le système comme un vaisseau piloté par des méchants, allant dans la mauvaise direction, qui irait dans la bonne direction en étant piloté par des gentils, avec une constitution servant de GPS pour aller dans la bonne direction...
    Ça manque vraiment de compréhension du mouvement réel, du sens historique...il est de ceux qui croient que c’est les individus qui font l’Histoire... on a beau avoir la meilleure volonté du monde, avoir une motivation à toute épreuve, si on fait pas un travail d’intellection et qu’on ne saisit pas que la situation objective ne permet pas le changement par recette magique constitutionnelle ou citoyenne, on se retrouvera comme Don quichotte à combattre des moulins à vents

     

    • Je partage votre analyse à 100 %. Etienne Chouard brandit obsessionnellement "la constitution" comme, autrefois, les marxistes brandissaient "la révolution".
      Cet appel aux recettes magiques est niais. Comme vous le dites, Chouard n’a pas compris comment fonctionne "le système", lequel n’est en réalité organisé par personne. Il est le résultat de la résolution naturelle d’un chaos que personne n’a pu contrôler jusqu’à présent. Si, par par je ne sais quel miracle, on mettait en place le système dont il rêve, ce régime serait rapidement balayé par la violence des forces qui ont conduit, sans que personne ne contrôle l’évolution de l’histoire, à l’établissement du régime actuel.


  • Le chômage est diabolisé pour que les esclaves dociles que nous sommes demandons nous-même à nos maitres de pouvoir travailler dur pour eux.


  • Il a raison E.Chouard ! Mais alors pourquoi avoir fait "la promo" de JLM pendant la présidentielle ? (Mélenchon étant immigrationiste, donc créateur de chômage)


  • Le chômage vers les boîtes d’ intérims est un circuit mafieux de l’esclavagisme moderne déguisé.

    Nocif


  • A mon sens après un bon bain culturel de Soralisme , nous devons constituer un parti non pas idéologique (idée qui génère la division tôt ou tard) , basé sur les besoins nouveaux et réels des peuples laborieux. Unir tous ces besoins en un seul mouvement avec sans doute des idées à prendre chez Chouard ou autres personnage remarquable.
    Il est évident que toutes les mouvances représentatives du peuples doivent ne faire qu’UN lors des élections. Quitte a créer des sous sections spécialisées par la suite.

    Nocif


  • tout a fait d accord sur l effondrement du systeme monetaire et la disparition de l epargne,,,serait il judicieux d avoir quelques monnaies digitales comme le bitcoin au cas ou ?

     

    • Bonjour,

      Je pense que posséder une monnaie digitale comme le bitcoin ne soit pas une bonne idée. Savez-vous qu’un bitcoin vaut environ 2300 euros ! A ce prix là, cette monnaie ne serait utile qu’aux ultras riches, Et comme le dit Francis Cousin, nous n’avons pas besoin de monnaie pour vivre, car les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets...
      Je crois plutôt aux petites communautés et petits villages qu’aux grandes villes. Chacun peut apporter quelque chose à l’autre et vice versa. Il faut mettre nos talents et nos savoirs au service de l’humain et rien que l’humain ! Abolir l’argent, la marchandise et la spéculation. Un maçon construira une maison, un docteur soignera, un agriculteur nourrira. Chacun sera utile à l’autre, car notre société sera basée sur l’entraide et non sur le commerce et le profit. C’est la seule alternative ! Le reste n’est qu’imposture !


    • Le bitcoin est cher mais divisible donc pas destine aux ultra riches
      Il y a d ailleurs toute sorte de cryptomonnaies et a tous les prix
      Ce n est ni bien ni mal comme tous les nouveaux outils il sera utilise par la dissidence et l empire cherchera a le pervertir, l empire cherche a supprimer le liquide les dissidents pourront utiliser des cryptomonnaies intracables, mais il semble evident que ca ne va pas changer les rapports de force vu que ce sont ceux qui ont deja le plus de pouvoir et d argent qui pourront en avoir le plus
      Il y a encore peu d argent investi en cryptomonnaies en comparaison avec les masses de fausses monnaies cree par la fed la banque du japon et la bce chaque annee
      Donc dans une optique long terme je ne peux que conseiller d en avoir de maniere diversifiee


    • @Paconova
      L’argent a transformé la société en dis-société. Une société sans argent peut mettre en place le libre échange non marchand au sein de la nation, tout en permettant de commercer avec l’international.

      Pourquoi l’échelle de la communauté doit-elle rester nationale ? Parce qu’elle permet de conserver notre sophistication technologique (et notre indépendance en temps que peuple), chose que des petites communautés moins complexes auront du mal à faire. La carte bancaire est remplacée par une carte civique, qui atteste de votre contribution suffisante (par votre travail) à la vie de la Cité pour avoir accès au marché gratuitement (puisque vous travaillez gratuitement).


  • Le travail est une construction politique, un outil mafieux et le salariat est la forme la plus visible d’escroquerie, mais l’entrepreneuriat en est la forme la plus pernicieuse.
    .
    L’État suprême se chargera, quoi qu’il en soit de la forme du travail, de récupérer ta sueur et ton sang pour s’en nourrir comme un vampire.
    .
    Le chômage est une libération. Un autre monde existe qui ne nécessite pas de patron, ni de travail.


  • Lien pour la vidéo sur l’autonomie :
    https://www.youtube.com/watch?v=CNA...

     

Commentaires suivants