Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pandémie de la dépense militaire

Selon le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), les dépenses militaires mondiales n’ont jamais été aussi importantes qu’en 2019. Le budget de l’OTAN dépasse désormais celui des forces armées US.

 

Chaque minute environ 4 millions de dollars sont dépensés dans le monde à des fins militaires. C’est ce qu’indiquent les dernières estimations du SIPRI : en 2019 la dépense militaire mondiale a presque atteint les 2000 milliards de dollars, le plus haut niveau depuis 1988, en net d’inflation. Ceci signifie qu’aujourd’hui on dépense en armes, armées et guerres plus que ce que l’on dépensait dans la dernière phase de l’affrontement entre les USA et l’URSS et leurs alliances respectives.

 

JPEG - 65.4 ko
Dépenses militaires mondiales par région, 1988-2019 (Source : SIPRI)

 

La dépense militaire mondiale est en train d’accélérer : en une année elle a augmenté de 3,6 % en termes réels. Elle est entraînée par la dépense militaire étasunienne qui, avec une augmentation de 5,3 % en une année, est montée en 2019 à 732 milliards. Ce chiffre représente le budget du Pentagone, comprenant les opérations de guerre.

S’y ajoutent d’autres postes de caractère militaire. Le département des Anciens combattants, qui s’occupe des militaires à la retraite, a un budget annuel de 217 milliards, en augmentation continue. La communauté du renseignement, composée de 17 agences, déclare plus de 80 milliards annuels, qui ne sont que la pointe de l’iceberg de la dépense réelle pour des opérations secrètes. Le département pour la Sécurité de la patrie a une dépense annuelle de plus de 70 milliards. Le département de l’Énergie dépense en une année environ 24 milliards pour entretenir et moderniser l’arsenal nucléaire.

En tenant compte de ces postes, et d’autres encore, la dépense réelle des États-Unis dépasse déjà les 1000 milliards de dollars annuels. Celle de l’OTAN, estimée par le SIPRI à 1035 milliards en 2019, est donc en réalité beaucoup plus haute.

La dépense militaire de la Russie, 65 milliards en 2019, est 11 fois moins importante que celle des USA et 16 fois moins que celle de l’OTAN. La dépense militaire de la Chine est estimée par le SIPRI à 261 milliards, environ un tiers de celle des USA, même si le chiffre officiel fourni par Pékin est d’environ 180.

Parmi les pays européens de l’OTAN, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont en tête avec environ 50 milliards chacun.

La dépense militaire italienne, au 12e rang mondial, est estimée par le SIPRI à 26,8 milliards de dollars en 2019. Ainsi se trouve substantiellement confirmé que la dépense militaire italienne, qui a augmenté au premier trimestre 2020 de plus de 6 % par rapport à 2019, dépasse les 26 milliards d’euros sur une base annuelle, équivalents à une moyenne de 72 millions d’euros par jour. Sur la base de l’engagement pris dans l’OTAN, elle devra continuer à croître jusqu’à atteindre une moyenne d’environ 100 millions d’euros par jour.

Les États-Unis – a annoncé le secrétaire d’état Mike Pompeo – ont demandé aux Alliés d’allouer 400 milliards de dollars de plus pour accroître la dépense militaire de l’OTAN. L’Italie, à l’intérieur de l’Alliance sous commandement US, est attelée à des mécanismes automatiques de dépense. Par exemple, elle fait partie de la « Land Battle Decisive Munitions Initiative » pour l’acquisition de munitions de plus en plus sophistiquées et coûteuses (missiles, fusées, projectiles d’artillerie) pour les forces terrestres. Elle fait partie avec les État-Unis, la France et le Royaume-Uni du groupe qui, sur la base d’un accord conclu en février dernier, fournira avec ses propres satellites militaires des « capacités spatiales » à l’OTAN dans une vaste gamme d’activités. L’Italie entre ainsi complètement dans le nouveau programme militaire spatial de l’OTAN, préparé par le Pentagone, et par de très restreints sommets militaires européens avec les plus grandes industries aérospatiales, dans le sillage du nouveau Commandement spatial créé par les États-Unis pour « défendre les intérêts américains vitaux dans l’espace, prochain champ de bataille de la guerre ».

Tout ceci comporte plus de dépenses militaires avec de l’argent public, alors que d’énormes ressources sont nécessaires pour faire face aux conséquences socio-économiques de la crise du coronavirus, notamment l’augmentation du chômage. Mais une entreprise recrute : l’OTAN, qui le 29 avril a lancé « un programme novateur pour embaucher de jeunes professionnels », auxquels elle promet un « salaire compétitif » et des possibilités de carrière en tant que « futurs leaders et influenceurs ».

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2465955
    le 18/05/2020 par greg
    Pandémie de la dépense militaire

    Des dépenses faites en monnaie de singe ça enfle aussi mécaniquement .


  • #2465970
    le 18/05/2020 par Snayche
    Pandémie de la dépense militaire

    Pas bravo l’humanité surtout que la bombe atomique existe. Tout cet argent pourrait largement accomplir au niveau mondial le localisme étant en réalité le meilleur système depuis toujours.


  • #2465988
    le 18/05/2020 par Rollmops
    Pandémie de la dépense militaire

    Donc il ne faut pas s’étonner si personne sauf les Russes, Céubrains et Chinois ne les ont aidé les Italiens. S’ils ont du fric pour ca mais pas pour la santé...alors.....basta ! L’inverse serait préférable.


  • #2465993
    le 18/05/2020 par anonyme
    Pandémie de la dépense militaire

    Et quel est ’’l’ennemi’’, qui nécessite un tel raz de marée de dépense en matériels qui ont des coûts juste démentiels. Est-ce que le bilan économique des USA en la matière n’est pas assez significatif, si on le compare avec ce qui aurait pu être réalisé en investissant sur autre chose que la mort et la destruction de masse, sans parler des dégâts environnementaux irréparables ? Fabriquer de la fausse monnaie pour nourrir ce délire est une chose, mais il ne faut pas oublier que cela doit être compensé sur de vraies vies produisant de vraies richesses, autant dire des vies gâchées en pure perte quand in fine, les guerres sont sans issues. Il est lourd le joug qui pèse sur la nuque des Peuples pris en otage, sur leurs biotopes et l’énergie qu’on en tire pour semer la dévastation sur le globe. C’est d’une telle dramatique absurdité qu’il est impossible de soutenir que ceux qui l’agissent puissent être sains d’esprit. Ce sont des psychopathes et rien d’autre.


  • #2466000
    le 18/05/2020 par anonyme
    Pandémie de la dépense militaire

    Quand on pense que ces armées si sophistiquées se sont fait sortir à coups de pied au cul, par des résistances populaires proportionnellement démunies, on mesure le niveau de perversité des imbéciles qui ont provoqués ces stupides conflits stériles.


  • #2466008
    le 18/05/2020 par Diogène
    Pandémie de la dépense militaire

    Ben vingt Dieu, la paix dans le monde, ce n’est pas pour demain.


  • #2466030
    le 18/05/2020 par JeSuisSoral
    Pandémie de la dépense militaire

    Sont-ils en train de préparer l’affrontement de Gog et Magog ?

     

    • #2466086
      le 18/05/2020 par Le voyageur
      Pandémie de la dépense militaire

      Est-ce une question sérieuse ?
      Une coïncidence ?
      Je ne crois pas !

      Non plus sérieusement, j’espère que ça vendra plus que les marvel ou connerie du genre, non parce que Batman vs Superman, c’était chiant rien que la bande annonce. Alors j’espère que Gog vs Magog, ça va envoyer du bois, je veux voir des mecs se faire roxxer, avec des vrais effets spéciaux !
      Mais tu sais, le seul truc que j’espère, c’est d’avoir passé la porte des étoiles avant que le rituel de l’arbre de vie, avec les séphiroth tout ça, commence à se produire et que je me ferais pas trop emmerder par les Goa’ulds (là aussi ils sont pas très charlie ceux-là, aucun respect du corps des autres, un jour la Schiappa va leur tomber dessus). Mais pour ça, il faudra trouver la fréquence MK-ultra pour réveiller celui qui peut ouvrir la Stargate, et ça, c’est ... Ouais, même l’Apocalypse, c’était mieux avant.
      Voilà, oui, j’ai bu ! Et alors ?


  • #2466078
    le 18/05/2020 par louise
    Pandémie de la dépense militaire

    En attendant les 3/4 des progrès techniques et médicaux passent par le militaire...et quand ils sont enfin au point, quand on maitrise le champ d’application, Alors on en fait un usage civil.

    Certes, ils s’accaparent tous les projets intéressants, mais ils les financent et les encadrent aussi.
    Et contrairement au multi-nationales, l’armée ne pose pas de brevets sur quasiment rien qui puisse avoir un usage civil.

    Donc,voilà, l’antimilitarisme primaire... c’est aussi un vecteur de progrès et de développements qu’aucun autre cadre ne saurait fournir.

     

    • #2467090
      le 20/05/2020 par anonyme
      Pandémie de la dépense militaire

      Ami, votre raisonnement se tient, mais il est dévoyé. C’est le problème de la ’’logique’’, qui est une suite de raisons qui malheureusement ne sont pas toujours bonnes.


  • #2466088
    le 18/05/2020 par abcd
    Pandémie de la dépense militaire

    C’est pas évident d’interpréter ces chiffres.
    Certes à première vue, on peut se dire "ça y est ils nous préparent la guerre ". Mais c’est aussi peut être dû aux nombreux programmes de modernisation des armées occidentales (Russie comprise) mais aussi dans une moindre mesure la Chine, qui cherchent à ne pas se faire largué sur le plan de la technologie de pointe.
    Les domaines de la robotique, spatial, aéronautique et naval coûtent une blinde.
    Alors pourquoi l’OTAN, donc le bloc de l’ouest, reste largement au dessus de la Russie et de la Chine ?
    Peut être tout simplement cette tradition du haut de gamme occidentale, influencé par la "Werhmarchtisation" des armées occidentale, matériel nécessitant des matières rares et coûteuse, sur-technologie, entretien délicat.
    Matériel russe tout aussi efficace, mais plus rustique. Ça fait 80 ans que ça dure.


  • #2466241
    le 19/05/2020 par Syzygy
    Pandémie de la dépense militaire

    Et lorsque le nouveau $ aura enfin une contre-valeur, nous verrons si ces escrocs continueront à fanfaronner !


  • #2466336
    le 19/05/2020 par Antoine lib
    Pandémie de la dépense militaire

    Nan mais à cause du Covid on peut même plus faire la guerre, chiotte les mecs !


  • #2466371
    le 19/05/2020 par Womak
    Pandémie de la dépense militaire

    Si Vis Pacem Parabellum


  • #2466571
    le 19/05/2020 par jesuismoi
    Pandémie de la dépense militaire

    L’argent de la mort coule à flot, celui de la vie subit de sévère restrictions. 800 millions de personnes souffrant de la faim, un enfant qui meurt de faim toutes les 6 secondes n’émeut personne. Nous vivons dans un univers de psychopathes ou la vie humaine, animale, végétale compte moins que le dernier smartphone. Un casque de F35 à 400 000 dollars l’unité une broutille, et pourtant cette somme permettrait de nourrir de nombreux malgaches.L’indifférence cancer de notre époque !


Commentaires suivants