Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Pourquoi je suis pour la semaine de cinq jours de travail payés six"

par Henry Ford

Le constructeur automobile dans cette interview raconte à M. Crowther pourquoi il a réduit la semaine de travail dans les usines Ford du monde entier, à quarante heures sans diminution de salaire

Il y a juste douze ans, Henry Ford faisait une annonce qui, à l’époque, a révolutionné l’industrie et amené des ouvriers par dizaines de milliers à prendre d’assaut les emplois offerts par Ford. Son annonce stipulait que, désormais, le salaire minimum dans ses industries serait de cinq dollars pour une journée de huit heures. À cette époque, un bon salaire était de deux dollars et demi pour une journée de dix heures. À la suite de cela, il a fait une autre annonce beaucoup plus importante que celle-ci, laquelle a ensuite fait le tour du monde.

« Nous avons », a-t-il dit, « décidé et à la fois mis en vigueur dans toutes les branches de nos industries la semaine de cinq jours. Il n’y aura donc plus de travail chez nous le samedi et le dimanche. Ceux-ci seront des jours libres, mais les travailleurs, en fonction du mérite, recevront la même rémunération que pour une semaine complète de six jours par semaine. Une journée continuera d’être de huit heures, sans heures supplémentaires. »

Lire la suite de l’article sur les-crises.fr

Retrouvez Henry Ford, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce Berruyer est plutôt pas mal ! On aurait à y gagner à ce qu’il nous rejoigne.


  • #478326
    le 30/07/2013 par le saint des saints et hypercalculateur .
    "Pourquoi je suis pour la semaine de cinq jours de travail payés (...)

    Trop c’est trop pour les salariés : l’objectif de toute entreprise est de faire du bénéfice et pas des cadeaux ou des oeuvres sociales . Et en Calcul de rendement de son industrie ses conseillers calculateurs lui ont certainement proposé une équation salariale à ergonomie plus rentable c’est sur .

     

    • #478554

      Faux, dans les IEG (Industrie Electrique et Gazière), 1% des bénéfices de la vente d’électricité revient aux œuvres sociales des IEG, la CCAS = un des plus grand employeur d’intermittents du spectacle en France)

      http://www.youtube.com/watch?v=amBf...

      Malheureusement, au rythme ou vont les choses (privatisation de EDF-GDR, bientôt la régionalisation de ERDF, GRDF etc...) et vue la campagne de frustration (les agents EDF payent pas l’électricité, c’est leur faute si le prix augmente !!) orchestrée par le gouverne-ment et les mérdias, la CCAS, ainsi que les "Avantages" lié au Statut des IEG (Un de ces fameux régime spéciaux) vont disparaitre avec la notion de service public.

      Par contre, je met un Franc sur le fait qu’après la destruction des dernier acquis du CNR, dont le Statut des IEG, le prix de l’Energie (Elec, Gaz, autres...) continuera à monter !!! Etrange non ?^^


    • Oui ça ressemble plus à un calcul froid qu’à une pensée humaniste.

      Une autre raison possible, non évoquée, est d’écraser encore plus la concurrence en proposant des conditions de travail que seul son empire industriel pouvait supporter. Une sorte de concurrence déloyale sur le marché de l’emploi ?


  • Du temps de Venise, les marchands commerçaient pour la gloire de leur ville. Ça ne les a pas empêchés de s’enrichir personnellement. Pourquoi n’avons-nous pas une classe d’entrepreneurs et d’ingénieurs patriotes dans ce pays ? C’est eux qui relèveront le pays, pas les minables de la politique.


  • "Gauche du travail, droite des valeurs", c’est donc une égalité dans le bonheur et une réconciliation dans l’honneur !
    Bravo à Henry Ford et à l’équipe d’ER !


  • ok, par contre, combien de jours de congés annuels ?


  • #478471
    le 30/07/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
    "Pourquoi je suis pour la semaine de cinq jours de travail payés (...)

    Henry Ford, Louis Renault, mais qu’avaient-ils donc en commun ? Un mépris du prolétaire et l’exploitation, que dis-je l’exploitation, la mise en esclavage de leurs ouvriers ? A moins que cela ne soit leur amitié profonde pour une certaine communauté...

     

    • C’est du second degrés ?

      "Un mépris du prolétaire et l’exploitation"
      Henri Ford avait tout du patron paternaliste (il était le "papa" de ses "enfants ouvriers" qui lui devait obéissance)... certes, mais avec un VRAI sens des responsabilités qui fait cruellement défaut à notre époque...)
      Il défendait l’idée qu’un patron ne devrait pas toucher plus de 30 fois le salaire de ses ouvriers (que le capitalisme irait dans le mur dans le cas contraire). Aujourd’hui certains patrons touchent largement 100 fois plus que leurs ouvriers et quand la méluche propose un rapport de 1 à 60 on l’insulte de crypto-communisme... c’est dire si les mentalités changent...

      "leur amitié profonde pour une certaine communauté" ????
      L. Renault n’est pas tombé pour rien à la libération. Pro nazi de conviction, il ne devait pas porter haut dans son coeur la communauté que vous invoquez.

      Quant à Ford, son anti-sémitisme proverbiale n’est plus à prouver. Editeur et réediteur par ses propres moyens d’édition des "protocoles", il était, avec W.Disney (autre anti-sémite enragé, qui faisait appel à la mafia contre ses grévistes), l’un des plus fervent soutient d’Hitler comme de Mussolini.


    • #479495
      le 31/07/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
      "Pourquoi je suis pour la semaine de cinq jours de travail payés (...)

      @ Guillaume

      J’ai un tel respect pour ces grands hommes qu’il me semble à tort que chacun ici les considère pour ce qu’ils étaient. Un bémol toutefois, Louis Renault n’était pas "pro nazi". Il avait seulement bien saisi l’imposture dont il fut la victime en 1936 quand le Front Populaire de Blum a choisi ses usines pour enclencher les hostilités. On notera au passage que Billancourt a beaucoup moins produit pour l’occupant que les autres constructeurs pendant la seconde guerre mondiale au regard de ses capacités mais que c’est Louis Renault qui fut assassiné sans procès et que c’est aussi un certain Dreyfus qui prit les commandes de la "Régie" après la mort accidentelle de Pierre Lefaucheux...


  • Surtout n’oublions pas que ce Mr bien sur lui meme etait un adepte
    d’ Hitler,il venerait le systeme et surtout l’ordre.Recu et decore par
    Hitler pour sa reconnaissance envers le peuple allemand et bla bla......


  • Il aura juste compris l’importance d’avoir de la demande solvable pour éviter une crise de surproduction. Cela dit, les capitalistes d’aujourd’hui s’en fichent vu que le libre échange leur permet de produire à bas cout à un endroit et d’écouler la marchandise ailleurs au meilleur prix.

     

  • Mais la suite est plus intéressante encore...

    "Les ouvriers bien rémunérés ont plus de loisirs, et ces loisirs deviennent des besoins. Ces désirs de loisirs vont bientôt devenir des besoins. Bien gérée, une entreprise paie des salaires élevés et vend à bas prix. Ses ouvriers ont le loisir de profiter de la vie et ont les moyens pour financer cette jouissance. »

    « L’industrie de ce pays ne pourra exister longtemps si nombre d’entreprises reviennent à la journée de dix heures de travail, car alors les gens n’auront plus de temps pour consommer les biens produits. Par exemple, le travailleur devrait avoir accès à l’automobile pour aller faire du shopping de l’aube jusqu’au crépuscule. Et cela aura des conséquences innombrables, pour l’automobile, en permettant aux gens de se déplacer rapidement et facilement, on leur donne une chance de découvrir ce qui se passe dans le monde – ce qui les conduit à une vie plus riche qui nécessite plus de nourriture, plus et de meilleurs produits, plus de livres, plus de musique – plus de tout[...]."

    Certes, 5 jours de boulot payés 6, c’est une réduction de la pénibilité du peuple au travail, mais ce n’est pas la liberté Totale ou le monde des Bisounours non plus !!!
    Faut pas oublié qu’Henry Ford était un Grand Industriel Ambitieux, qui appliqua les principes du Taylorisme ayant pour but d’obtenir un "rendement" de production maximal, mais qui a pour conséquence, des tâches répétitives et aliénantes pour l’Homme...(voir aussi le film "les Temps modernes" de Charlie Chaplin).
    Bref, comme toujours, le But est d’en vouloir toujours plus ; devenir plus grand, plus fort, plus riche, plus fier, plus influent, plus Puissant(recherche du Pouvoir) que ses "Amis et/ou concurrents" Industriels ou bien Banquiers tous autant Capitalistes que lui... et ce, jusqu’à la fin des Temps...

    Bref, jusqu’où ira la Folie de "quelques Hommes", ou plutôt devrais-je dire "Gamins" jouant avec la vie de l’Humanité...


  • Olivier Berruyer est très loin de partager nos idées.

    Par contre c’est vrai qu’en économie il condamne avec force la financiarisation avec son cortège d’horreurs et fait du bon boulot avec beaucoup d’abnégation.

    Mais il est plus proche d’un Mélenchon que d’Alain Soral, Pierre Hillard ou Michel Drac, pour ne citer que ceux-là.

    Le blocage c’est toujours la même chose le racisme et l’antisémitisme dont nous sommes accusés à tort ...

    Il récuse toute idée de complot ... et pense pouvoir infléchir la société dans le bon sens (plus de justice sociale, etc...) alors que je pense que c’est trop tard, le train satanique est lancé à toute vitesse !

     

    • "proche d’un Mélenchon"

      Olivier Berruyer ? détrompez-vous. Pour avoir bossé pour lui sur quelques conneries, je peux vous assurer qu’il est plus proche de NDA. A la limite, à gauche se serait Chevènement, je pense.

      "Il récuse toute idée de complot" c’est vrai, mais il n’est pas con non plus et traite assez habilement des rapports de forces sociaux...

      "l’antisémitisme dont nous sommes accusés à tort"

      Là par contre vous me faite un peu rigoler....


    • Olivier Berruyer a même créé une association "DiaCrisis" dans le but d’influencer les politiques dans le sens du contrôle des banques par l’Etat !
      Quel naiveté !


    • Le Chaton, je suis membre de Diacrisis et Olivier n’a rien obtenu au sujet des banques nous reprochant même de ne pas avoir téléphoné à notre député ...

      Quelle naïveté en effet : les banques sont toutes puissantes et dirigent le monde, je le lui ai dit maintes fois personnellement !!! le reste c’est du blabla ...


  • Les patrons ne sont pas tous inhumains !


  • La première revendication doit être de fortement contrôler la publicité qui crée des besoins imaginaires, ensuite, prohiber les intérêts qui découlent des crédits bancaires et rendre les organismes financiers à but non-lucratif, et enfin mettre un terme à l’obsolescence programmée des produits par les industriels.
    C’est une forme de décroissance pratique, cela permettra de réduire fortement le temps du travail et l’empreinte écologique de l’activité humaine sur la planète, sans parler de l’humanisation des multinationales et des banques.

    Le piège dans lequel la majorité des gens tombent, est de revendiquer une hausse du pouvoir d’achat, car cela n’ébranle pas le système en place basé sur les trois piliers que j’ai décrit.


  • "Il y a juste douze ans, Henry Ford faisait une annonce ..". Il est mort en 1947, i.e. il y a 66 ans !!!


  • LF Céline : " Ford qui les a en horreur, il a du fermer sa gueule, pourtant bien puissante, il sautait dans les huit jours ! Le Juif arrose ou n’arrose pas, s’il n’arrose pas l’homme crève, aussi brave, aussi courageux qu’il puisse etre " . ( Bagatelle ) .

     

    • "il a du fermer sa gueule"

      J’avais lu dans un historia des années 70 que les milieux juifs à Hoolywood le menaçaient de donner une mauvaise image des voitures produites dans ses usines s’il ne se calmait pas dans ses invectives à leur encontre.
      ...


  • Afficher les commentaires suivants