Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Retour sur 1981 et la sortie du livre L’Idéologie française de BHL

Pour cette deuxième édition de l’émission Cette année-là sur TVLibertés, Ludovic Maubreuil, Olivier François, Thomas Hennetier, David L’épée et Patrick Péhèle évoquent l’année 1981 et la sortie du livre L’Idéologie française de BHL, 1982 et le film Rambo et enfin 1993 à propos du prétendu « complot rouge-brun » du journal L’Idiot international.

 

 

Sur BHL et l’esprit français, lire chez Kontre Kulture :

Le philosophe milliardaire BHL, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Que penser d’un livre non autobiographique dont l’auteur s’affiche en couverture ?

     

    • Il prend sa tete de penseur pour faire croire que de qu il y a dedans a quelque chose de philosophique car BHL est une sorte de philosophe selectionne par la television et promu par des marques de shampoing. BHL est en premiere page car il est un symbole le symbole d une tete bien propre ou plutot d un cheveu bien propre avec du volume.
      Ainsi on sait qu avec BHL sur un livre l esthetique de la pensee est livre comme une promesse
      Comme une vahinee sur un flacon de shampoing.
      BHL c est comme le reve d une pensee humaniste chez un vendeur d arme
      Ou un bonbon affectueusement offert a la sortie d une ecole primaire
      Par un vieux pervers, une synthese


    • Et que penser d’un livre avec un titre faux ?


  • Et dire que j’ai pu acheter ce genre de "livre", en croyant m’élever intellectuellement...mais cela s’était avant...(ma rencontre avec ER)

     

    • Ah oui quand même... Tu es parti de loin ! C’est une bonne nouvelle en même temps, cela prouve que n’importe qui de curieux, capable d’une réflexion honnête et dépourvu de filtre idéologique / ou d’un tropisme droit-de-l’hommiste peut revenir à la raison s’il pousse jusqu’au bout la dialectique.


  • Le film qui va ouvrir sur une décennie de films consacrés à la guerre du Vietnam, ce n’est pas Rambo qui en est l’instigateur mais bien Voyage au bout de l’enfer de Cimino (sorti en 1978) et Apocalypse Now de Coppola (1979).

     

  • Très bonne émission, on ne s’ennui pas une seconde et on apprend des choses, tout le contraire de la télévision.


  • Nous sommes en mesure de vous assurer que nous n’avons jamais donné le moindre centime pour acheter un livre du BHL, et nous n’avons absolument aucune intention de commencer. Ce serait vraiment gaspiller de l’argent, et par les temps qui courent il sera mieux placé ailleurs.


  • Très bonne émission à montrer aux plus jeunes et en cours d’histoire !

    En 1981, le terrorisme intellectuel de la "gauche" attali, BHL allait flinguer le PCF, le socialisme ouvrier du Nord de Maurroy. Les 68ards allaient tomber droit dans la dénonciation de BHL (cf. la litanie de David L’Epée). Post coitum triste des 70s ? Direction le liberalisme libertaire avec Canal + en lubrifiant.

    Sinon Rambo 1 est vraiment bon. John est l’amércain non NYC ou LA qu’on envoie au nom de "valeurs" dézinguer du viet et au retour la descente. Aujourd’hui il serait gay ou en changement de sexe. Chelsea Manning le la Rambo so 2010s.


  • Je me demande pourquoi ils ont masqué la une de "l’idiot international" ...
    si quelqu’un devine ...

     

  • c’est très drôle d’entendre aujourd’hui parler de l’Idiot internationnal dont le premier numero date bien de 1969, j’ ai vendu les premiers numéros dans la rue avec VLR (vive la révolution) et la cause du peuple donc 3 publications plutôt Mao spontex (maoïstes spontanéistes), je faisais partie d’un groupe anarcho sitiationniste en mal de répères car l’IS venait de se dissoudre et nous avions décidé alors de soutenir l’idiot, le petit dernier, en le diffusant avec les 2 autres par la voie militante (sorties d’usines, facs, lycées,marchés).
    l’Idiot était alors dèjà inclassable mais tout de suite bête noire des troskystes ce qui est un marqueur certain. on a vite abandonné la diffusion de la cause du peuple le journal de la gauche prolétarienne qui commençait à virer dogmatisme et action
    violente (bien nous en a pris).
    par contre je ne savais pas qu’Alain avait collaboré plus tard à l’Idiot, encore un bon point pour lui.