Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Saint-Martin : les pillages se poursuivent malgré le couvre-feu

 

 

Les Saint-Martinois n’en peuvent plus. Depuis qu’Irma n’a laissé sur son passage que des ruines, des habitations éventrées et des gens sans eau ni électricité, le chaos règne sur l’île. Aux difficultés imposées par cette situation post-cyclonique, s’ajoutent des pillages massifs qui contraignent les forces de sécurités à être partout à la fois.

 

Le couvre-feu déclenché au soir du jeudi 8 septembre, valable jusqu’au mercredi suivant vient régler un problème de sécurité, que les forces de sécurité, démunies, n’arrivent plus à endiguer.

Comme cette équipe de sécurité civile, fraîchement débarquée du matin, qui vient d’intervenir sur le pillage d’une épicerie asiatique, prise d’assaut à la voiture bélier et devant laquelle les gens s’amassent et repartent les bras chargés de denrées. Faire des provisions ? Non, organiser un marché noir, selon les autorités présentes. Parfois ce sont des frigos, des machines à laver ou autres d’appareils d’électroménager qui sont embarqués dans des pick-ups de pillards.

 

« On va finir par former une milice »

Déjà le jeudi 7 septembre, date à laquelle les forces de sécurité venues de l’Hexagone embarquaient pour l’île dévastée depuis Pointe-à-Pitre, les gendarmes ont été priorisés sur l’ordre d’arrivée. Leur mission : investir au mieux les quartiers des villes, notamment de Marigot, où courent les rumeurs les plus folles depuis que l’on a appris le pillage de l’armurerie de la police aux frontières et des douanes : attaque dans les domiciles des gens à main armée, coups de feu à répétition, descente de gangs dans divers quartiers, etc...

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

 

 

 

Le message Facebook de Tabatha Mantout, repris par le quotidien La Dépêche :

« Vous êtes des menteurs et des inconscients. Pourquoi n’avez-vous pas envoyé des militaires à Saint-Martin avant l’arrivée du cyclone c’est facile de les envoyer après les pillages. Vous devriez également dire aux médias d’arrêter de mentir à la télévision en disant que les militaires sont là et qu’il n’y a que neuf morts car il y en a apparemment presque une centaine. Mes amis vivants à la baie nettle appellent au secours sur Facebook. Il y a des coups de feu dans les parkings de leur résidence et dans les maisons et les noirs crient dehors les blancs. Mes amis ont demandé aux forces de l’ordre sur place de les aider mais ils disent qu’ils ne s’occupent pas des pilleurs que ce n’est pas leur priorité. Nos familles ont déjà tout perdu. Aidez les avant qu’on ne perde des membres de nos familles parce qu’ils ont encore un toit sur la tete et que d’autres non. La France a pris cet ouragan à la légère et se "réveille" après le drame. Le côté hollandais est tellement plus réactif que vous. Mais bon ça on le sais on à l’habitude. Vive la France. »

L’homme face à la nature, lire chez Kontre Kulture :

Ouragan, réchauffement climatique et politique, voir sur E&R :

 






Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents