Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Subprimes : 17 milliards de dollars d’amende pour Bank of America

Bank of America a annoncé jeudi avoir accepté de payer un montant record de 16,65 milliards de dollars pour mettre fin à des poursuites liées aux « subprimes », les crédits immobiliers à risque à l’origine de la crise financière. C’est l’amende individuelle la plus élevée jamais infligée à une entreprise aux États-Unis, a précisé le département de la Justice.

Les autorités américaines reprochaient à BofA d’avoir commercialisé avant la crise financière de 2008 des placements complexes, adossés à des crédits immobiliers à risque, qui ont généré des milliards de dollars de pertes pour ceux qui les ont achetés. La banque fait valoir jeudi que les faits reprochés ont essentiellement eu lieu au sein de ses filiales Countrywide et Merrill Lynch, avant qu’elle ne les rachète.

Dans le détail, BofA va verser 9,65 milliards de dollars d’amendes, auxquelles s’ajouteront environ 7 milliards de dollars de compensation pour les consommateurs, entre autres sous forme de renégociations de prêts immobiliers et d’aide à la construction de logements abordables destinés à la location, détaille-t-elle dans son communiqué.

L’accord passé avec les autorités va se traduire par une charge avant impôts de 5,3 milliards de dollars dans ses comptes du troisième trimestre. Mais cela lui permettra aussi d’échapper à des poursuites d’une série d’organismes gouvernementaux et de régulateurs.

Le record de l’amende bancaire la plus élevée est actuellement détenu par JPMorgan Chase, qui avait accepté en novembre de verser 13 milliards de dollars pour éviter des poursuites dans un dossier également lié aux prêts subprimes.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • OK, la justice Française n’a plus qu’a emboiter le pas et les faire payer aussi pour les dégâts qu’ils ont fait, ça contrebalancera les agissements de la justice des usa dans ce domaine contre les banques françaises qui, elles, n’ont escroquées personne au usa...


  • C’est du blanchissement de réputation


  • Avec cet accord, la banque n’est reconnue coupable de rien du tout. Nous, citoyens occidentaux de seconde zone, allons donc certainement pouvoir aller nous gratter avant de ne toucher quoi que ce soit... Comme d’habitude.


  • C’est de la prison ferme et des travaux forcés qu’il faut à ces malades, pas s’acheter une réputation.


  • Seules les banques peuvent se voir infligées de telles amendes sans devoir déposer le bilan, imaginez les bénéfices qu’ils doivent engranger tous jours sur le dos des peuples...


  • OK, c’est bien de faire payer une amende mais...Cet argent il va ou ? Aux pauvres que les banques ruinent ? Au peuple ? Oh non....C’est toujours les memes qui profitent. N’est ce pas ?


  • mouais, ça représente 5jour et 18 heures de quantitative easing, ils auraient mieux fait de prendre 500 tonnes d’or d’amende, là, ça aurait été une autre histoire...

     

    • Absolument !
      Parce que l’euro est encore appuye sur du tangible et du palpable, les neuf milliarfs d’amende a la BNP font tres mal, c’est de l’amputation pure.
      Les dix sept milliards d’amende qu’ils se prennent vont etre imprimes sur la planche a billets qui elle n’est appuyee sur rien, donc ca ne leur coute rien ou si peu.

      Il faut vraiment trouver la porte de sortie de la zone euro ou transformer ses Euros en Roubles ou en RMB.


  • Faut-il qu’ils aient du fric pour pouvoir payer une telle amende sans tiquer, comme la BNP d’ailleurs .


  • Un joli coup de pub ...

    les 17 milliards ont étés imprimés à la Fed ...
    Puis donnés à la banque ...
    la banque , alors paye une amende record dont la moitié vont dans les caisses du trésor , l’autre va pour indemniser les gens qui avaient des prêts toxiques auprès des banques qui sont aujourd’hui condamnées ...
    banques qui avaient prêtées de l’argent fournit par la Fed ...

    mettez ça dans un film ... AUCUNE chance que cela paraisse crédible ... pourtant la réalité a bien battue la fiction ! ;-))

    Ou comment redorer le blason de l’institution financière en utilisant des miroirs aux alouettes !


  • Les banques peuvent payer à l’infini tout ce que leur demande le gouvernement et ça sans jamais se retrouver en faillite, puisque le papier à chiottes qui sert de papier monnaie sort de la FED ou la planche à billets tourne jour et nuit !!


  • 17 milliards... Une seule question me vient, ils en ont empoché combien avec leurs magouilles de spéculateurs criminels ?

    Comme le dit un commentaire plus haut, ça me donne le sentiment d’être "du blanchiment de réputation".


  • Rappelez vous l’attitude d’Obama en décembre 2009 puis comparez avec juillet 2010 ; Cependant ils sont plus justes que les notres car François Paumé interdit de porter le fer contre les banques sous peine de ne pas percevoir sa Dotation.
    cela fait de notre pays le Larbin en chef.


Afficher les commentaires suivants