Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Troupes US "en sécurité" sur des territoires de Daech : Moscou publie des images aériennes de Syrie

Le ministère russe de la Défense a publié une série d’images aériennes qui montreraient des équipements des forces spéciales américaines sur des zones contrôlées par Daech près de Deir ez-Zor en Syrie. Aucune trace de combats n’aurait été constatée.

Le ministère russe de la Défense a publié sur Facebook le 24 septembre une série de photos aériennes, qui auraient été prises au nord de Deir ez-Zor, en Syrie, dans des zones contrôlées par Daech. On y distinguerait des équipements des forces spéciales américaines. Selon le texte du communiqué russe qui accompagne la publication, ces images prouveraient que « les troupes américaines se sentent absolument en sécurité dans des régions contrôlées par les terroristes ».

 

 

« Les forces spéciales américaines permettent aux FDS [la coalition militaire des Forces démocratiques syriennes] soutenues par Washington de traverser sans encombres les positions de Daech », a expliqué le ministère.

 

 

« Sans résistance de la part des militants de Daech, les troupes des Forces démocratiques syriennes se dirigent vers la ville de Deir ez-Zor, le long de la rive gauche de l’Euphrate », peut-on encore lire dans le communiqué.

« Bien que l’armée américaine soit positionnée où les troupes de Daech sont déployées, il n’y a pas le signe d’un combat », ajoute encore le ministère, s’étonnant du fait que les forces américaines se sentent « absolument en sécurité » dans une zone contrôlée par des terroristes.

Prises entre le 8 et le 12 septembre, ces images montreraient, selon Moscou, des véhicules d’infanterie mobile et des Hummers blindés appartenant aux forces spéciales américaines, stationnées au nord de Deir ez-Zor, dans une zone où les djihadistes de Daech se sont repliés.

Voir aussi, sur E&R :

 

À qui profite le chaos au Proche-Orient ? Des réponses, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J’ai souvenir d’une interview de Poutine disant que les russes savaient qui faisait quoi et où,ce qui recoupait aussi le témoignage d’un spécialiste du renseignement concernant le fait que ,de toute façon,tout le monde se surveille ...
    C’est à se demander combien de temps encore ce "jeu" de "je te tiens,tu me tiens par la barbichette" va durer.
    Là où cela devient franchement inquiétant c’est que les zones de conflits deviennent de plus en plus clairement des zones de combat entre états interposés.
    Plus c’est médiatisé,plus ça pue le fric et des enjeux considérables pas forcément identifiés.
    Et au milieu de ça,toujours,hélas, des innocents

     

    Répondre à ce message

    • #1808526

      Cette guerre ’’civile’’ syrienne qui est en fait une guerre interna-sionale contre la Syrie est exactement comme la fameuse guerre civile(internationale) espagnole où les belligérants de la deuxième guerre mondiale, URSS, Allemagne, États-Unis/Angleterre s’y sont préalablement affronter via des proxys avec quelque interventions militaire direct contre les proxys des rivaux.
      Seule différence c’est que aujourd’hui les arsenaux nucléaire des belligérants rend presque impossible un affrontement direct entre eux et sa c’est ironiquement une chance pour nous les masses de viande hachée/chair à canon potentielles.

       
  • C’est la première fois qu’on voit ce genre de preuve de la part des russes, ils se réveillent enfin ?
    Il faut convoquer le conseil de sécurité pour demander des explications !
    Ah, on en parle au JT de France2, non, j’déconne !!!

     

    Répondre à ce message

  • Normal, même le chien ne mord pas la main qui le nourrit.
    Evidemment c’est du complotisme etc

     

    Répondre à ce message

  • Ah bon ? les américains ne combattent pas daesh ? on nous aurait menti ?

     

    Répondre à ce message

  • #1808211

    Mais non, ce sont les gentils américains qui ont infiltrés les forces de daesh, raison pour laquelle nous voyons leurs véhicules. Ils ne pouvaient quand mème pas venir à pied !! Après, le Kremlin qui se dit étonné par les faits, j’ai l’impression que c’est plus une figure réthorique qu’autre chose.

     

    Répondre à ce message

  • #1808233

    Les photos aériennes, on a appris à se méfier, d’où qu’elles viennent.

     

    Répondre à ce message

  • Toutes les personnes munies d’un cerveau ont compris depuis bien longtemps...après il y a tous les traitres du système qui font semblant parce que dans l’instant, ça les arrange de penser ainsi (...pas besoin de se remettre en question...)

    Qu’est ce que cette information apporte de plus alors ? Nous comprenons aisément dorénavant que tout n’est que hollywoodien - les kurdes contre daesh = cinéma hollywodien, l’otan contre daesh nous le savions déjà que c’était hollywood. Alors que sont-ils venus faire cette bande de yankees de mierda ? un génocide. Faire fuir/tuer par la destruction totale les populations autochtones pour laisser place aux kurdes de ’’Syrie’’.

    J’espère qu’il y aura des personnes pour réagir, parce que sur la liste nous devons plus être très loin dans l’ordre de priorité.

     

    Répondre à ce message

  • #1808264

    La Russie commet une erreur je pense en ne divulguant ce qu’elle sait (preuves à l’appui) depuis longtemps qu’à mesure que ces soldats se font assassiner.

    A mon avis ces preuves là et bien d’autres sont en sa possession depuis longtemps.

     

    Répondre à ce message

    • Ces preuves ne sont pas présentées de la manière qui emporterait la conviction du public.
      Par contre, elles démontrent aux militaires US que les Russes voient tout. Autrement dit, la Russie pourrait, si elle voulait, déballer beaucoup plus, et mettre les forces US en très fâcheuse posture devant l’opinion mondiale.
      Concrètement, les Russes sont donc en mesure de faire chanter les US, et de les contraindre à abandonner ce terrain.
      Si Putin n’a pas utilisé cette carte plus tôt, c’est qu’il aurait été stupide de la gaspiller pour récupérer des étendues stériles de désert.
      Par contre, aujourd’hui le terrain disputé contient des gisements pétroliers ayant une valeur économique, en plus d’une valeur politique (impact sur la viabilité d’un Kurdistan autonome). Ainsi la carte est utilisée lorsque le bénéfice est optimal.

       
    • Hahaha, @JP : cette analyse se tiendrait si les Yankees étaient préoccupés par ce genre d’infos paraissant sur les sites « propagandistes » russes et « complotistes ». Le « grand » public est tellement facile à endormir par les anathèmes habituels... Enfin c’est mon avis. Au contraire il semblerait que les US ferment une de leur base en Syrie (près de la frontière jordanienne). Et qu’ils penseraient à se redéployer à l’Est de l’Euphrate. Enfin l’avenir nous le dira...

       
    • @Hahaha
      Info publiée uniquement sur les sites pro-russes. Oui, cela corrobore mon observation que l’info n’est pas présentée de la manière la plus convaincante pour le public
      C’est fait exprès. Si l’info avait été diffusée de manière à convaincre l’opinion mondiale, cela aurait porté un coup aux US. Mais lorsque le mal est fait, on a plus à le craindre. La Russie aurait alors complètement gaspillé un instrument de chantage.

      Il n’y a pas de difficulté de diffusion, mais une rstriction volontaire. Rien n’empêche Lavrov de venir brandir du plus démonstratif à l’ONU.

      Je n’invente rien. J’ai simplement une bonne mémoire. Lorsque les russes ont photographié les camions de Daesh transportant son pétrole vers la Turquie, ils ont commencé par montrer des choses pas très probantes. Comme Erdogan faisait l’idiot, il en ont montré un peu plus, jusqu’à ce que ca commence être vu à l’ONU, Arrivé à ce stade, poutine était autorisé à taper directement sur les camions-citernes turcs. Si Erdogan avait été plus intelligent, il aurait tout de suite remisé ses camions. Rien de probant n’étant encore sorti, il aurait pu paraitre innocent dans l’opinion. Les camions seraient intacts, et les forces aériennes russes n’auraient pas été momentanément retirées du front pour aller tirer des camions-citernes d’élevage comme un jour d’ouverture de la chasse.

       
    • Hahaha, vous avez raison @JP. Mais vu la qualité des services de renseignement de la République Arabe Syrienne et de la Fédération du Russie, il est probable qu’ils en gardent un maximum sous le coude, et beaucoup plus précises. Connaissant les médias occidentaux peu enclins à relayer des infos fiables (même si la propagande est partie intégrante du jeu dans toutes les guerres) de manière neutre. Il est possible qu’ils ne s’en serviront que pour négocier directement avec le Camp du Bien. En coulisse...

       
    • @hahaha

      Oui. En coulisses, c’est là ce que ca se passe, essentiellement. On pourrait donc se demander à quoi servent finalement ces diffusions très incomplètes sur RT par exemple.
      Vu que le MIC US est un peu une pétaudière avec des clans, des lobbies et un ou deux deep state, on peut supposer que les Russes ne sont ni complètement certains de connaitre l’organigramme réel du pouvoir US, ni certains que l’info donnée en coulisse sera retransmise à tous les intéressés. Donc publier un petit bout sur RT serait un moyen d’annoncer l’existence du dossier à tous ceux que ça pourrait concerner.
      Et bénéfice secondaire de cette diffusion par RT, ca permet de dissuader des pays comme l’Arabie Saoudite d’essayer d’envoyer en douce des petits effectifs en Syrie, tout en ayant rien exprimé qui aurait froissé leur fierté.

       
    • Hahaha, @JP : exactement, ce genre de renseignements livrés au public servent uniquement à faire passer des messages... Que Dieu me prête vie suffisamment longtemps pour pouvoir accéder à des informations plus précises, qui sortiront forcément d’ici quelques années. Lorsque le feu sera éteint (espérons) et que la Syrie sera à nouveau maîtresse de son destin. Quand les pyromanes seront de retour chez eux, la queue entre les jambes !

       
  • Les Russes haussent un peu le ton.De toute façon je me fais pas de bille pour eux.Leurs plans sont toujours a long terme.Ils prennent le temps qu’il faut pour la victoire.
    Si ils montrent celà aujourd’hui c’est qu’il y’a une bonne raison.

     

    Répondre à ce message

  • #1808536

    C’est tout de même étrange que parmi les généraux américains, aucuns ne soient devenus dissidents. A moins que quelque chose nous échappe depuis toutes ces années.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents