Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le général russe Valeri Assapov a-t-il été assassiné par les États-Unis ?

Le haut gradé tué par une frappe de "Daech" étonnamment précise

Ce dimanche 24 septembre, le général russe Valeri Assapov a été tué avec deux colonels par des bombardements ciblés en plein sur le quartier général russe venant selon des sources officielles des djihadistes de l’État islamique. Mais certains parlent d’un attentat ciblé – d’un assassinat – sur ce général et que derrière les djihadistes de l’EI seraient en fait des soldats US.

 

Un général important, courageux et reconnu comme un homme d’une grande valeur

Valery Assapov n’était pas qu’un général de l’armée russe, c’était l’homme en charge au poste de commandement des troupes syriennes. Il a aidé les commandants syriens dans l’opération de libération de Deir ez-Zor. Assapov a été tué à la suite de l’explosion d’un obus de mortier qui a pénétré directement dans la salle du quartier général où se trouvait le général.

 

Trahison ?

Comme l’obus a touché exactement la salle dans laquelle se trouvait le général avec les deux colonels, l’hypothèse d’une trahison est émise, car il fallait savoir exactement qu’à cette heure et à cet endroit précis Valéry Asapov s’y trouvait. Qui a informé les soldats US de la présence du général et donné les coordonnées du lieu ?

Il est à noter que le général Assapov se trouvait sur la liste des sanctions émise par les USA en raison de la guerre en Ukraine et de la Crimée.

 

Des soldats importants tués à l’intérieur des lignes

La mort du général Assapov rappelle celle de nombreux officiers russes ou des figures et commandants prorusses dans le Donbass, tués directement à l’intérieur des lignes et même dans un quartier général au Donbass comme cela fut le cas pour le commandant Givi. Les USA usent d’attaques ciblées dans les rangs des armées russes pour déstabiliser le commandement militaire russe. La version officielle d’une attaque de djihadistes de l’EI ne semble en effet pas tenir la route car les USA financent et alimentent en armes le groupement de djihadistes.

Voir aussi, sur E&R :

 

L’enfer syrien, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Il faut agir de même : pour chaque tué, mille victimes dans les rangs ennemis, c’est ainsi que l’on tient le coup.

     

    Répondre à ce message

  • #1808209

    C’est en train de vraiment mal tourner en Syrie.
    Après le discours de Trump aux nations unies il faut s’attendre à une escalade et probablement un affrontement majeur entre les russes et les yankées, ce qui aura l’avantage d’etre bien plus efficace que les vaccins de l’ami Bill Gates

     

    Répondre à ce message

  • Peut être que les traitres sont à l’intérieur même de l’armée russe.

    Les groupes de bolchéviks de 1913 sont toujours en Russie et ils ont de bon contacts avec leurs cousins d’Amérique (remarquez que je n’ai pas dit leur cousins américains).

    Ce qu’il faut comprendre c’est que lorsqu’une élite traitre dirige un pays, elle ne peut le faire qu’avec beaucoup de précaution, car la totalité de la chaine de commandement n’est pas totalement contrôlée par l’élite.

    Parmi les généraux et les commandants il y a les traitres, ou plutôt les "étrangers", mais aussi :
    - des idiots utiles (très nombreux puisqu’ils sont choisis dans les écoles par les élites)
    - des personnes honnêtes et citoyennes.

    Du fait qu’il y a des personnes honnêtes dans la chaine de commandement, il faut que les élites utilisent la ruse et la LOI pour forcer les honnêtes à suivre des intentions qui ne sont pas bonnes.

    Grâce à la LOI , une honnête personne est obligée de faire ce que veut l’élite. Cela explique le pourquoi toutes ces lois bizarres, et aussi pourquoi les lois sont toujours rédigées de façon incompréhensible pour l’honnête homme..

    Pour en revenir au général russe assassiné, c’était sans doute un général "honnête". qu’il a fallu supprimer car il ne se prêtait pas au jeu des élites russes et américaines.

    Tout militaire "honnête" ne s’arrangerait pas avec des américains qui ont fait indirectement des centaines de milliers de morts en Syrie.

    Mais les élites russes et américaines en ont décidées autrement d’où la petite purge ciblée.

     

    Répondre à ce message

  • Un article du Saker Francophone explique que les Etats-Unis sont sous la domination de l’armée américaine. Stephen Kinzer parle d’un coup d’État militaire au ralenti. Trump n’a accès aux informations stratégiques qu’après leur contrôle par les généraux.
    Selon cet auteur, les noms des militaires au pouvoir sont : "Kelly, Mattis et McMaster. Le directeur de la CIA, Mike Pompeo, le procureur général Jeff Sessions, le secrétaire à l’énergie Rick Perry et le secrétaire à l’Intérieur Ryan Zinke, l’ancien général de l’Armée Mark S. Inch, [choisi récemment par Trump] pour diriger le Bureau fédéral des prisons."

     

    Répondre à ce message

  • #1808256

    Que ces hommes reposent en paix.

    Par leurs actions, il ont permis à des milliers d’hommes, femmes et enfants de survivre et parfois même de prendre en main leur destin.

    Du Donbass à la Syrie.

    Très peu de vivants peuvent ne dire autant sur terre.

    Quand au assassins, ils rendront des comptes, tôt ou tard.

     

    Répondre à ce message

  • y a aussi un soldat de l’armee francaise d’une troupe d’elite qui est mort quelque part en syrie ou en irak recemment : les troupes d’elite de chaque pays vont derriere les lignes ennemies faire des "coups" et des attaques ciblées. recolte de renseignement puis guidage par laser de bombe sur des cibles précises.
    on est loin de l’armee de conscrits servant uniquement a la defense type armee suisse. on va de plus en plus vers des mercenaires (contrats courts de 5 ans renouveles ou non suivant les besoins,les competences et "l’obeissance" aux ordres,meme s’ils sont illegaux, suivant la chanson bien connue soit t’es une pute soit t’es un chomeur) .
    ma vie est en danger,j’ai le droit de la defendre. les guerres "preventives" c’est un concept moral tres élastique...

     

    Répondre à ce message

  • J’apprends par cet article l’assassinat de Guivi, après celui de Motorola (deux chefs de guerre du Donbass). Etonnant ce monde où via internet on observe en direct, une bière à la main, les actions sur le terrain de combattants risquant leur peau. Etonnantes ces nouvelles guerres de l’information, où le buzz attire sur une chaine youtube l’attention de voyeurs abrités. Et bien entendu, ces vidéos de guerre ont été soigneusement évaluées par chaque camps.
    Et quand le jeu est suspendu les protagonistes sont éliminés sans pitié. Là, on ne pinaille plus pour deux mots de travers, trois prétendues discriminations... Là c’est la réalité, avec le maximum de game over.

     

    Répondre à ce message

  • Interrogé par le journaliste Charlie Rose, celui-ci lui a demandé de préciser sa pensée : cela signifie-t-il tuer des Iraniens ou des Russes en Syrie ? L’ancien responsable de la CIA a répondu : « Oui, discrètement [...] N’attendez pas que le Pentagone dise "nous avons fait ceci", mais soyez assuré qu’a Moscou et à Téhéran, ils savent ce que je veux dire » précise Michael Morell.

     

    Répondre à ce message

  • Allez, une bonne guerre. L’humanité infâme mérite une erradication.
    Les russes ont la frousse des ricains. Comme tout le monde sauf peut être les Coréens du nord. Ils acceptent et subissent toute sorte d’agression sans réagir.

     

    Répondre à ce message

  • Dans ce genre d`affaire le hasard n`existe pas ... ou alors on a coutume de dire : "qu`il fait bien les choses" , mais pour qui !?
    Pour reprendre le commentaire de @calal cité un peu plus haut , effectivement un soldat des forces spéciales françaises est récemment décédé dans cette zone , tué par daesh soit-disant , mais c`est "vague" et on n`en sait guère plus ...
    Il fait également allusion à des mercenaires de l`empire , et j`ai bien peur qu`il soit dans le vrai !
    Tout empire dans l`histoire fini par s`effondrer , même si le plus tôt sera le mieux , reste à savoir quand ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents