Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

Encore un coup de maître de Donald Trump avec cette mesure qui lui permet de :

- mettre à bas une application utilisée comme un outil de propagande contre lui par l’État profond (se rappeler de l’épisode du meeting de Tulsa pour s’en convaincre) tout en luttant officiellement contre l’ingérence chinoise (rappelons ici que si TikTok a bien été lancée sur le marché international par l’entreprise de technologie numérique chinoise ByteDance, elle est, en Occident, principalement gérée par Kevin Mayer, un ancien du très communautaire groupe Disney) ;

- mettre un coup d’arrêt à la décadence culturelle : TikTok étant connu pour ses jeunes utilisatrices se filmant en train de produire ou reproduire des chorégraphies aux codes libidinaux et exhibitionnistes (précisons ici que TikTok n’est pas accessible en Chine où l’application est remplacée par Douyin, au fonctionnement similaire mais au contenu contrôlé) ;

- lancer un avertissement et franchir une nouvelle étape vers la mise au pas des GAFA : le démantèlement du monopole numérique étant l’un des objectifs de fond de l’administration Trump...

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Le président américain, Donald Trump, a annoncé, vendredi 31 juillet, qu’il comptait interdire aux États-Unis le réseau social TikTok, soupçonné par Washington de pouvoir être utilisé par les services de renseignement chinois.

 

« En ce qui concerne TikTok, nous l’interdisons aux États-Unis », a déclaré M. Trump à des journalistes à bord de l’avion présidentiel Air Force One. Il a ajouté qu’il agirait dès samedi. TikTok appartient au groupe chinois ByteDance. Il compte près d’un milliard d’utilisateurs dans le monde et est très populaire auprès d’un public jeune.

(...)

Vendredi, avant l’annonce de M. Trump, des médias américains croyaient savoir que le président allait imposer au groupe ByteDance de vendre TikTok. Selon le Wall Street Journal et l’agence Bloomberg, le président s’apprêtait à signer un ordre officiel pour obliger la maison mère chinoise à se séparer de la très populaire application américaine, au nom de la protection de la sécurité nationale. C’est finalement l’interdiction pour laquelle M. Trump semble avoir opté.

Il y a quelques jours, TikTok s’était engagé à avoir un haut niveau de transparence et notamment à permettre des contrôles de ses algorithmes, pour rassurer les utilisateurs et les régulateurs.

(...)

James Lewis, chef du programme de politique des technologies au Center for Strategic and International Studies, estime que le risque de sécurité encouru en utilisant TikTok est « proche de zéro ». En revanche, « il semble que ByteDance pourrait être mis sous pression par Pékin », a déclaré M. Lewis.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

 

Quelques compilations de vidéos TikTok,
histoire de mieux cerner le phénomène :

 

 

 

 

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

84 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2517234
    Le 2 août à 13:01 par nanothermite
    Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

    C’est exactement le vivier dans lequel Epsteen allait faire ses provisions. Des masseuses en veux-tu ? en voilà.
    L’innocence pré-pubère est un leurre.

     

    Répondre à ce message

  • #2517272
    Le 2 août à 14:32 par Dentri
    Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

    Bonjour,

    Trump s’est fait avoir par TikTok, avec les fausses commandes de places à Tulsa.

    Dans le même ordre d’idée, le mot clé #q sur Instagram est parasité par les mêmes enfants, amateurs de k-pop, qui n’ont pas compris de quel côté est le Bien ou le Mal.

     

    Répondre à ce message

  • #2517287
    Le 2 août à 15:11 par Paul82
    Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

    Coup de maitre, je ne sais pas, mais c’est bien joué.

    Quant à Tik Tok, j’ignorais que c’était à ce point....

     

    Répondre à ce message

  • #2517454
    Le 2 août à 18:51 par Syndrome Gilles de la Tourette
    Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

    TikTok c’est une application pour les Troubles Obsessionnels Kompulsif

     

    Répondre à ce message

  • #2517700
    Le 3 août à 07:29 par sonny
    Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

    La décadence est en marche. C’est d’abord le programme de Macron. Si j’avais une fille, je lui interdirait de se déhancher comme cela sur une musique de racaille hip-hop. Une vulgarité dialectique, visuelle, et musicale, dont elles ne comprennent pas les paroles.

     

    Répondre à ce message

    • #2518130
      Le 3 août à 18:27 par Bienvenue en Fronce
      Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

      Donc si t’avais une fille tu serais interdit de la voir et sa maman devenue progressiste juste pour te faire chier se chargerait seule de son éducation pro déca-dance. Si t’avais un garçon ça serait pareil sauf que tu serais encore plus dégouté de ne rien pouvoir lui transmettre.
      Les mères sont très satisfaites de cette situation, elles auraient aimé être assez jeunes et belles pour faire les putes sur tiktok. Elles ont des pères de substitution à l’infini en 2 cliques pour remplacer le géniteur. T’es le seul à faire obstacle... Connard.

       
    • #2518212
      Le 3 août à 19:58 par Comme une boule de flippeur
      Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

      J’ai été dans l’extrême ironie dans ma réponse à ton message de valeur, évidemment tu es un brave homme, je ne te souhaite pas ce que je vis pour des causes qui m’échappent mis à part que le diable et ses armées veuillent détruire mon âme en plus d’avoir détruit ma vie, dans l’avenir il faudra quelques îlots de familles résistante et aimantes pour ne pas forcément mal regarder les solitaires, ceux à qui les satanistes ont tout prit et qui essayent tant bien que mal de survivre et de sauver leur âme...quand tout le monde les a rejeté. Je veux croire que Dieu aime aussi ceux à qui il a prit tout espoir ici bas.

       
    • #2521319
      Le 8 août à 13:52 par bibi tekeutchi
      Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

      LOL, c’est le cas pour la majorité d’entre elle deja, mais la majorité des parents ne savent même pas que tik tok existe et ne sont pas au courant de se que font vraiment leurs enfants (moi compris) dès qu’ils ont le dos tourné.

       
  • #2517825
    Le 3 août à 12:21 par RonSwanson
    Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

    Je peux me tromper, mais après avoir lu, écouté et digéré Francis Cousin, tout ça me semble très logique.
    Comme d’habitude le Marché se pare d’atours pseudo-émancipateurs -des enfants en l’occurrence (le droit et la possibilité de tout faire comme des adultes, aussi dégénérés soient-ils)- pour les asservir totalement.
    Le Capital, automoteur, cherche à maximiser son taux de profit.
    Une voie royale lui a été ouverte (ou il se l’est ouverte, qu’importe) : l’infantilisation galopante produit des consommateurs compulsifs/impulsifs. Autrement dit, qu’on les nomme adulescents ou autres, les adultes sont en voie de disparition, faisant place à des enfants de 20, 30 ou 40 ans, sexuellement matures certes, mais sans modèle adulte de référence.
    Les générations qui se succèdent depuis quelques décennies dans le monde occidental (le plus avancé dans la dérive dictatoriale du Marché) sont de grands enfants engendrant des enfants, et ainsi de suite. C’est une des explications les plus plausibles que je trouve à l’individualisme et au manque d’empathie contemporains.
    Dans cette société d’enfants rois nombrilistes, régie par l’immédiateté, la pulsion est maîtresse. C’est vrai pour la consommation, ça l’est de plus en plus dans les rapports sociaux, je ne vois pas comment la sexualité y échappera. Les tabous, la morale, tout ce qui peut se dresser face à de nouvelles niches de profit sera balayé par le tout puissant Marché.
    L’avènement de l’individu indifférencié n’implique pas que l’effacement du genre ou de l’origine ethnique, il inclut aussi (surtout ?) la disparition du mature/immature.

     

    Répondre à ce message

  • #2518079
    Le 3 août à 17:32 par Aldébaran
    Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

    Il faut une masse ignare et préoccupée par son nombril pour qu’une minorité organisée puisse jouir de privilèges.
    Quelque-part, c’est bien fait pour la masse.
    Le problème, c’est quand on est issu de la masse et qu’on a réussi à s’émanciper de sa misère intellectuelle, sans avoir aucun contact avec la caste dirigeante. On continu à payer pour les puissants tout en étant rejeté par ses anciens semblables. Il y a trois solutions :
    1-essayer d’éduquer la masse (peine perdue, puisque le peuple n’a pas d’idéal mais uniquement des besoins).
    2-se retirer pour ne plus subir la masse (le plus facilement réalisable mais la peur doit disparaître).
    3-essayer de rentrer dans les reseaux qui profitent de la masse pour en profiter également. En faisant cela, on trahi sa condition sociale d’origine en ralliant la cause de sa misère. Pour ce faire, nombreux sont ceux qui choisissent la 1, font un gros score, se font corrompre, et finallement choisissent la 3.

     

    Répondre à ce message

  • #2518471
    Le 4 août à 07:09 par Nicolas Tesla
    Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

    Bof, avec un vpn ou des sites à alternatifs facile de retrouver cette app... Quand à la décadence l’administration Trump n’as pas besoin de faire une énième propagande sinophobe (on sent vraiment l’élection venir avec une réélection pas si garantie que ça) pour savoir que ces "jeunes filles" iront se trémousser le derrière sur une autre app... En Chine il est vrais que Douyin est beaucoup plus controllé !

     

    Répondre à ce message

  • #2518588
    Le 4 août à 11:34 par En accord avec soi
    Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

    Faut pas oublier que Trump est certes président des Etats Unis, mais aussi homme d’affaires :

    https://www.lesnumeriques.com/vie-d...

    y

     

    Répondre à ce message

  • #2520443
    Le 7 août à 00:34 par Element87
    Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

    On voit que l’île et le Lolita express ne sont plus en service.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents