Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un prêtre syrien écrit à Hollande

Je nourrissais le vague espoir de voir définitivement tournée, la politique de cirque de votre burlesque prédécesseur. À vous écouter, je me suis rapidement surpris à m’interroger sur le bienfondé de mon attente. Il m’a fallu vite déchanter. Je restais ébahi devant votre visage bon enfant, pendant que vous vous permettiez de prononcer des jugements péremptoires, sur tout et sur tous, sans la moindre nuance, ni hésitation.

Mais quand je vous ai entendu parler de la Syrie et de son président, j’ai bien cru entendre la voix même des Maîtres qui vous ont juché sur ce premier poste de France, dans l’unique but de mener à bien le projet de destruction de la Syrie, que votre prédécesseur a été incapable de conduire jusqu’au bout.

Pour une première à la Télévision, c’en était bien une ! Je vous attends de pied ferme, lors des tout proches désenchantements des français. Pour ma part, vieux connaisseur de la France et des français, je me suis surpris à me dire : quelle dégringolade, depuis le départ du Général de Gaulle !

Mr le Président, Avant de poursuivre, il est une coïncidence historique que je me dois de vous signaler, et que vous ignoriez sans aucun doute. Sinon vous auriez évité de vous laisser interviewer, un 29 Mai ! En effet, il est un autre 29 Mai, au cours duquel la France s’est misérablement déshonorée.

C’était en 1945. En ce jour même, la France « mandataire », s’est permis de bombarder le Parlement Syrien à Damas, pour, ensuite, laisser ses soldats noirs, assassiner les 29 gendarmes, en poste, dans ce haut-lieu de la démocratie. Le saviez-vous ?

Mr le Président, N’est-il pas temps, pour la France, et, donc, pour vous-même, de réfléchir pour de bon sur cette ignoble politique qui, depuis 1916, année des accords aussi secrets que honteux, appelés depuis « Accords Sykes-Picot », la conduit sur les ordres du Sionisme, à détruire la Syrie et le Monde Arabe ? N’y avait-il de clairvoyant et de noble, dans toute la France d’alors, que Mr Aristide Briand, ministre des Affaires étrangères, pour avoir donné à votre Consul Général à Beyrouth, Mr Georges Picot, en date du 2 Novembre 1915, en prévision de ces accords, cette consigne claire et perspicace : « Que la Syrie ne soit pas un pays étriqué… Il lui faut une large frontière, faisant d’elle une dépendance pouvant se suffire à elle-même ? »

Pour une Syrie « se suffisant à elle-même », et telle que l’avait, déjà, tracée, en 1910, une carte géographique émanant de ce même ministère des Affaires étrangères, vous devez savoir ce qu’il en fut, après qu’elle fût amputée, au Nord-Ouest de la Cilicie, au Nord-Est de la région de Mardine, dans ce qui est l’Irak actuel, de Mossoul, à l’Ouest du Liban, au Sud de la Jordanie et de la Palestine, pour être décapitée, en 1939, d’Antioche et du golfe d’Alexandrette, offerts en cadeaux à la Turquie !

Mr le Président, Il est aussi une question capitale, que je me dois, en tant que citoyen arabe de Syrie, de vous poser, ainsi qu’à tous les « leaders » occidentaux : « Pourquoi vous faut-il systématiquement assassiner les peuples arabes et musulmans ? »

Vous l’avez déjà fait en dressant, entre 1980-90, l’Irak contre l’Iran, cet Irak, dont le malheureux Saddam Houssein se faisait traiter de « Grand ami », tant par Donald Rumsfeld que par Jacques Chirac ! Ce fut aussitôt après, le guet-apens du Koweït, entraînant la guerre contre l’Irak, suivi d’un blocus de (13) ans, qui a causé à lui seul, d’après les rapports américains mêmes, la mort de 1.500.000 enfants irakiens ! Ce fut ensuite la chevaleresque « guerre contre le terrorisme »… en Afghanistan ! Aussitôt suivie d’une nouvelle guerre contre l’Irak.

Quant à l’immortelle épopée de l’OTAN, en Lybie, conduite par « le général-philosophe », Bernard Henri Lévy, elle vint, à nouveau, compléter ces horreurs, sous prétexte de protection des droits de l’homme ! Et voici que, depuis 15 mois, tout l’Occident s’acharne contre la Syrie, oubliant une infinité de problèmes très graves, à commencer par le Conflit israélo-arabe, qui menacent, réellement, la survie de l’humanité !

Or, toutes ces tragiques politiques occidentales, vous les pratiquez sans honte et sans vergogne, sous couvert de tous les mensonges, de toutes les duplicités, de toutes les lâchetés, de toutes les contorsions aux Lois et Conventions Internationales. Vous y avez en outre engagé ces Instances Internationales, que sont les Nations-Unies, le Conseil de Sécurité et le Conseil des droits de l’homme, alors qu’elles n’ont existé que pour régir le monde entier vers plus de justice et de paix !

Seriez-vous donc, en Occident, en train de nourrir l’espoir stupide de mettre fin de cette façon à l’Islam ? Vos savants et vos chercheurs ne vous ont-ils pas fait comprendre que vous ne faites que provoquer un Islam outrancier, que vous vous obstinez d’ailleurs à financer, à armer et à lâcher avec nombre de vos officiers, un peu partout dans les pays arabes, et surtout en Syrie ? Ne vous rendez-vous pas compte que ce faux Islam se retournera, tôt ou tard, contre vous, au coeur de vos capitales, villes et campagnes ?

Pour tout cela, laissez-moi vous rappeler, moi simple citoyen de Syrie, que cet Islam que vous armez et dressez contre le Monde Arabe, en général, et la Syrie, en particulier, n’a rien à voir avec le véritable Islam, celui-là même que la Syrie a connu, lors de la Conquête arabe, ainsi que l’Égypte et, enfin, l’Espagne. Faut-il vous rappeler que les historiens occidentaux, dont des historiens juifs, ont dû reconnaître que l’Islam conquérant s’est révélé être le plus tolérant des conquérants ?

Ou ne seriez-vous, leaders occidentaux, dans vos différents pays, repus d’opulence et de « grandeur », que les vils exécuteurs des projets sionistes, depuis ces fameux Accords Sykes-Picot, et l’ignominieuse « Promesse Balfour », jusqu’à ce jour, et pour longtemps, semble-t-il, toujours empressés d’apporter à Israël, tous les soutiens possibles, connus et secrets, à tous les niveaux, aussi bien politiques et diplomatiques, que militaires, financiers et médiatiques ?

Oui, pourquoi vous faut-il assassiner et détruire des peuples entiers, pour qu’Israel, seul, puisse enfin vivre et survivre ? Est-ce de la sorte que vous cherchez à réparer votre terrible complexe de culpabilité vis-àvis des juifs, dû à un antisémitisme plus que millénaire et proprement occidental ? Vous faut-il le faire au prix de l’existence même de ces peuples arabes et musulmans, au milieu desquels les juifs avaient mené une vie quasi normale, faite de cordialité, voire, de riche collaboration ?

Si mes interrogations vous paraissent exagérées ou outrancières, permettez-moi de vous prier de lire ce qu’ont écrit sur l’emprise du Sionisme aux États-Unis, des hommes comme John Kennedy et Jimmy Carter, et des chercheurs courageux et connus, comme Paul Findley, Robert Dole, David Duke, Edward Tivnan, John Meirsheimer, Stephen Walt, Franklin Lamb, et surtout Noam Chomsky.

Pour ce qui concerne l’emprise du Sionisme en Europe, je m’en tiens aujourd’hui à la France seule. Vu la responsabilité qui est la vôtre, vous est-il permis d’oublier ou d’ignorer ce qu’ont, si courageusement, écrit : Roger Garaudy, Emile Vlajki, Pierre Leconte, Régis Debray, et surtout les juifs Michel Warshawsky, Stéphane Hessel, Serge Grossvak et le Professeur André Noushi ?

Si par impossible, tous ces noms ne vous disaient rien, laissez-moi vous rappeler quelques noms si connus en Israël même, qu’il serait malhonnête de les ignorer et d’ignorer ce qu’ils ont osé dire depuis quarante, voire, cinquante ans, et certains bien avant la « création » d’Israël : Martin Buber, Albert Einstein, Yshayahou Leibowitz, Israël Shahak, Susan Nathan, Tanya Rheinhart.

Pour finir, laissez-moi vous rappeler un texte trop connu pour passer inaperçu. Il date du mois de février 1982. À lui seul, il constitue et condense l’implacable dictat sioniste, imposé depuis des dizaines d’années, à toute la politique occidentale. Il a paru dans la revue sioniste « Kivounim », publiée à Jérusalem. Il s’agit d’un article intitulé « Stratégie d’Israël dans les années 1980 », et il porte la signature de Mr Oded Yinon. Je me contente d’en citer un seul paragraphe, reproduit (p.62) dans un livre récent, intitulé « Quand la Syrie s’éveillera… », paru, à Paris, chez Perrin, en 2011. Ses auteurs sont Richard Labévière et Talal El-Atrache. On y lit textuellement :

« La décomposition du Liban en cinq provinces, préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y compris l’Égypte, la Syrie, l’Irak et toute la péninsule Arabe. Au Liban, c’est un fait accompli. La désintégration de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement homogènes, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël, à long terme, sur son front est ; à court terme, l’objectif est la dissolution militaire de ces États. La Syrie va se diviser en plusieurs États, suivant les communautés ethniques, de telle sorte que la côte deviendra un État alaouite chi’ite ; la région d’Alep un État sunnite ; à Damas, un autre État sunnite hostile à son voisin du nord ; les druzes constitueront leur propre État, qui s’étendra sur notre Golan peut-être, et en tout cas dans le Hourân et en Jordanie du Nord. Cet État garantira la paix et la sécurité dans la région, à long terme : c’est un objectif qui est maintenant à notre portée ».

Mr le Président, Pour finir, laissez-moi vous prier vivement de chercher à vous rendre personnellement compte, de tout ce dossier, et à mesurer la responsabilité que vous y assumez, avant qu’il ne soit trop tard.

Un ami, prêtre français, fin connaisseur de la Syrie, le Père Jean-Paul Devedeux, vient de vous écrire en ce jour même. Sa lettre est une invitation pressante qu’il vous adresse, pour une meilleure connaissance des Arabes, en général, et de la Syrie, en particulier. L’enjeu est de taille.

Veuillez, donc, vous libérer du « rôle » que vous êtes en droit de rechercher, et, surtout, de celui que l’on cherche, immanquablement, à vous imposer.

La Syrie, « seconde patrie de tout homme civilisé » comme l’a si bien dit votre grand savant « André Parot », et terreau de toutes les civilisations, mérite une visite. Elle ne manquera pas de vous étonner, et même de vous captiver. Ayez le courage de la connaître de près. Vous en reviendrez porteur d’un projet de politique nouvelle, clairvoyante et juste, faite d’équilibre humain, qui repose sur les droits et devoirs de TOUS, à l’égard de TOUS ! La vie, la liberté et la dignité sont, pour TOUS !

Nouveau Président de la France, Je vous souhaite d’en prendre l’initiative. Vous n’y serez pas perdant autant que vous l’êtes, en ce moment, et moins que vous le serez demain, si vous vous défilez !

Mr le Président, En vous confiant cet espoir, je vous dis mon respect.

Pr. Elias ZAHLAOUI Église Notre-Dame de Damas Koussour – Damas

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #191798
    le 25/07/2012 par fanfan1926
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    Père ZAHLAOUI
    merci pour ce courrier adressé à ce Président de la République Française, que je ne porte pas dans mon coeur, comme ses prédécesseurs d’ailleurs. Sachez que nous sommes beaucoup de français qui comprenons bien que nous sommes bafoués dans nos droits et nos devoirs. Les français sont devenus honteux d’être français, d’abord parce que nos représentants ont terni l’image de nos grands-parents et arrières grands-parents, et ensuite parce que nous voyons bien que nous travaillons contre l’intelligence de la vie, ou contre la volonté du créateur, si vous préférez.
    Notre société française craque de toutes parts, elle sent le crime, l’argent sale, l’hypocrisie, le recel de secrets honteux partagés entre intimes élites. Hollande, que nous surnommons Flamby, à cause de sa mauvaise tenue générale, n’est qu’un guignol balourd malfaisant. Il rampe devant les ennemis de la diversité des peuples et des nations humaines. C’est honteux de parler ainsi d’un élu, mais hollande est le énième boulet à nos pieds que nous avons à supporter.
    J’espère que vous recevrez une réponse, mais sans doute que non, car la messe est dite. Ces fous savent très bien ce qu’ils font. Ils mangent à une autre table que la nôtre, n’est-ce pas ?


  • #191823
    le 25/07/2012 par mister Willburn
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    La seule chose que cette pauvre marionnette de Hollande pourra produire ne sera que de la déception. Et de toutes façon s’il ne faisait pas ce qu’on attend de lui et ben ça sera une balle de la part du mossad...
    Putain de job !


  • #191878

    Bien sûr, il n’aura même pas le droit à une réponse


  • #191935
    le 25/07/2012 par Pierre de Valognes
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    eh bien c’est une vraie belle lettre comme il n’en recevra pas beaucoup. Ce qui fait mal, peut-être, c’est de savoir qu’il ne la lira pas, que s’il la lit, il ne la comprendra pas, que s’il la comprend, il s’en moquera, parce que c’est un esprit sans envergure sans esprit et sans panache.
    c’est lettre est écrite pour qu’on se souvienne qu’il y a de vrai gens quelque part, qu’on oprime en notre nom.


  • #191948
    le 25/07/2012 par harisajajin
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    ’’Pour ma part, vieux connaisseur de la France et des français, je me suis surpris à me dire : quelle dégringolade, depuis le départ du Général de Gaulle !’’

    Cette phrase montre bien la réalité mais qui en est le responsable ?!


  • #191966
    le 25/07/2012 par modeTurbo
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    Merci mon père,

    Vous êtes un saint homme...

    C’est ce que devrait répondre notre ’président du changement’ à cette missive, mais il est clair que...
    rien... non rien ne se passera, car notre ’président du changement’ n’a pas été placé à ce poste pour cela.
    Car la situation réelle en Syrie il l’a connaît, et il est même mieux informé que les citoyens lambda que nous sommes. Tous les jours (sans doute plusieurs fois par jour), il un rapport détaillé sur la situation, et je ne pense pas que cela soit par une revue de la presse Française.

    (petite aparté, cela m’a fait énormément de peine de lire les articles absolument dénués d’intelligence et de rigueurs de AUBENAS, je dit simplement AUBENAS car elle ne mérite pas qu’on l’appelle Madame)

    Pour comprendre ce qui se passe en Syrie c’est simple, il faut croiser les informations du moment...et qu’avons nous ?

    La Syrie, des attentats, des massacres... et des nouvelles économiques qui sont toutes catastrophiques : Peugeot, l’Espagne après la Grèce, Le scandale du Libor, Récession en Grande Bretagne, La contestation sociale en Israël et je ne parle même pas des USA.

    L’effondrement du mode de vie de nos sociétés occidentale arrive à grand pas. Est-ce que notre ’président du changement’ s’en rend compte ?


  • #192118
    le 26/07/2012 par tomate urge
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    Je trouve ce pere tres lucide sur la situation geopolitique mondiale a ceci pres que mimolette lira sa lettre quand je serai la reine d angleterre il ferait mieux de supplier ses freres chretiens d occident ainsi que tous les individus de natoinalité occidentale d avoir de la compassion pour les chretiens de syrie et aussi pour tous individus de nationnalité syrienne qui risquent fort de se faire massacrer tant que l opinion publique soutien l ingerence en syrie

    Je me demande que faire pour eveiller ces veaux d apres degaulle c est dire oui eveiller ces veaux de francons et leur manade de complices dans la population de l otan fraichement renomée les amis de la chierie

    Le pire comme le dit si bien ce pere ces que c est une obligation d etre sensible la cause des syriens car bien sur avec la 7e compagnie on est sur de bombarder tout le monde musulman en parant tout retour de conflit sur le territoire sacre de l hexagone bien sur

    Quand je pense que tout ca est au fond qu une chamaillerie pour l usine a gaz


  • #192125
    le 26/07/2012 par greg
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    c’est con d’avoir écris un texte de plus d’une page destiné à une personne qui ne sait pas lire et qui, de toute façon, s’en fout royalement (comme Ségolène)


  • #192165
    le 26/07/2012 par Willyboy
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    Peine perdue... il est sûrement ( à peu prêt ) conscient de ce que vous écrivez... mais ses "Employeurs" ne le paient pas pour agir dans le bien des français encore moins de l’Humanité.


  • #192167
    le 26/07/2012 par vincentdamiens
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    La quenelle en col blanc !


  • #192288
    le 26/07/2012 par Rico
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    Grande lucidité et très intelligente analyse de ce pretre,meme si on sait que ce message d’espoir reste vain ,car Hollande est bel et bien une marionnette des sionistes


  • #192291
    le 26/07/2012 par titicanar
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    Une chose dont je me rends compte en lisant ces lignes, au delà bien sûr de la perspicacité et de la lucidité de son auteur, c’est la puissance et la foi inébranlable des prêtres d’origine arabe ou africaine !

    la comparaison fait très mal quand on regarde nos séminaristes, et autres petits prêtres de chapelle !
    Encore que les tradi sauvent encore l’honneur, mais ils ne sont pas bien vus !

    Il faut aussi dire que notre eGLISE CATHOLIQUE S’EST VUE infiltrée par tous les FM possibles...même au plus haut niveau.

    J’entendais l’autre jour Monseigneur 23 sur les pièces de théatres (golgotha picnic et l’autre) dire qu’il n’y voyait pas à redire que c’était de la liberté d’expression et que les extrêmistes étaient ceux qui avaient essayé d’emp^cher la représentation et jeté des oeufs !!!
    quand je compare avec ce que des musulmans intègres sont capables de dire pour condamner ces pièces, j’ai honte pour mon clergé ! Ils ont mieux défendu Jésus et Marie que les fanfarons de nos Églises qui chantonnent des couplets bouffonesques !

    Bref un grand bravo à tous les prêtres catholiques et orthodoxes d’origine arabe ou africaine, continuez comme ça, vous êtes nos dignes représentants !


  • #192298
    le 26/07/2012 par retour au califat
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    L’espoir fait vivre ......


  • #192327
    le 26/07/2012 par tito
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    remercier plutôt le français Lambda pour la situation en Syrie car comme en Lybie, ils en seront responsable de la tragédie de demain et ça le syriens résistant ne l’oubliera jamais.

     

    • #201126
      le 10/08/2012 par arkhamian
      Un prêtre syrien écrit à Hollande

      Vrai, je me sens en tant que français impuissant, frustré et à la fois responsable de quelque chose de proprement écoeurant.


  • #192371
    le 26/07/2012 par vandangeon
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    Bravo, J’ai eu de vrais frissons à lire cette lettre . Je suis de tout coeur avec vous mon pére d’ autant plus que j’ ai écrit une lettre (beaucoup moins brillante mais reflétant le mème état d’ esprit) au candidat du PS de ma circonscription avant le 2ème tour pour lui dire qu’ en raison des déclarations de François Hollande sur la Syrie je n’ irai pas voter !


  • #194410
    le 30/07/2012 par Jasmin Indien
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    Pourquoi faire une lettre à un clébard ? Malgré tout le papé envoie du lourd.


  • #196015
    le 01/08/2012 par jenaimarre
    Un prêtre syrien écrit à Hollande

    Tout est parfait dans cette lettre, sauf ce paragraphe..."Pour tout cela, laissez-moi vous rappeler, moi simple citoyen de Syrie, que cet Islam que vous armez et dressez contre le Monde Arabe, en général, et la Syrie, en particulier, n’a rien à voir avec le véritable Islam, celui-là même que la Syrie a connu, lors de la Conquête arabe, ainsi que l’Égypte et, enfin, l’Espagne. Faut-il vous rappeler que les historiens occidentaux, dont des historiens juifs, ont dû reconnaître que l’Islam conquérant s’est révélé être le plus tolérant des conquérants ?".

     

  • Afficher les commentaires suivants