Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vincent Lapierre, le journaliste dissident et insolent qui monte, qui monte…

Vincent Lapierre résistera-t-il aux douces sirènes du star-système ? Saura-t-il refuser les offres des médias mainstream vendus au grand capital ?

Vous le saurez en regardant ses prochaines vidéos diffusées sur E&R et sur tous les réseaux sociaux, qui en raffolent.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Nous entamons aujourd’hui une série de portraits de journalistes ou polémistes qui comptent parmi les fers de lance de l’information alternative et du renouveau journalistique. Une information alternative qui touche un public de plus en plus large, jeune, et qui n’a plus rien à envier, techniquement comme en terme de contenu, à la presse mainstream, bien au contraire.

 

Et dans la très large sphère de la dissidence, il est un journaliste qui monte, qui monte, et qui obtient de plus en plus d’audience pour ses reportages : il s’agit de Vincent Lapierre. Nous l’avions interrogé il y a quelques mois à propos de la situation au Venezuela, l’une des spécialités de ce journaliste issu des rangs du mouvement Égalité et Réconciliation.

Un mouvement pour lequel il réalise ses reportages, de plus en plus nombreux le succès aidant, d’autant plus que ces reportages sont visionnés et appréciés par une sphère qui dépasse largement celle des sympathisants, des lecteurs ou des membres d’E&R.

Si les premiers reportages étaient essentiellement réalisés par rapport aux thématiques choyées et développées par Alain Soral, les plus récents, c’est-à-dire en réalité ceux qui rencontrent aujourd’hui le plus du succès et qui permettent à Vincent Lapierre de sortir d’une sorte de « bulle », touchent un large panel de sujets, de l’art contemporain aux manifestations Vegan, en passant par des immersions, durant la campagne présidentielle et législative, parmi les sympathisants de différents partis politiques.

Ce qui plaît d’emblée, c’est le sens du contact et de l’insolence de ce journaliste courageux qui n’a pas froid aux yeux : plusieurs reportages lui ont déjà valu de se faire agresser ou molester, parce que les personnes qui l’interrogeaient ne toléraient pas, ici son appartenance politique, là sa façon de faire les reportages.

Vincent Lapierre est un empêcheur de tourner en rond ; il vient pour piquer, interroger, questionner, rire, avec ses interlocuteurs, et il a le mérite de s’aventurer sur leur terrain, en les laissant s’exprimer et en révélant parfois un visage différent de celui présenté par la presse mainstream.

Il vient par ailleurs de lancer une campagne de financement participatif car, non subventionné comme toute la presse alternative, ce qui est gage d’indépendance, il ne vit que des dons de ses spectateurs.

Ci-dessous, nous vous proposons de visionner plusieurs de ses reportages, pour vous faire un avis, si vous ne le connaissez pas déjà.

 

 

 

 

Pour aider Vincent et son équipe à se financer, cliquez sur l’image :

 

Pour obtenir des informations au quotidien, abonnez-vous
à la page Facebook « Les reportages de Vincent Lapierre » :

On peut voir, mais aussi lire Vincent Lapierre,
sur Kontre Kulture

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et - faite en l’expérience et vous verrez - il plait beaucoup à la gente féminine (exception faite des Caroline Fourest, mais est ce réellement des femmes ????), ce qui est un gros avantage pour faire passer des messages....
    Continu Vincent tu es sur la bonne voix et tu commences réellement à faire trembler les journaleux(ses) du système...

     

    • Il plaît parce que - désolée - il a des couilles. Je connais peu de gars dont on dirait d’eux qu’ils sont des potes à Soral, capables de se pointer au milieu d’une manif tendance antifa... J’ai énormément de respect pour ce courage là, mais aussi pour tout le self-contrôle qu’il arrive à exprimer devant la déferlante de haine (et/ou de bêtise, qui vont souvent de pair) qu’il a parfois l’occasion de se prendre dans la figure... Chapeau Vincent.


  • "Vincent Lapierre, le journaliste insolent qui monte, qui monte…"

    Pour ma part, je ne trouve absolument pas VINCENT insolent ; par contre, je le trouve très pertinent !

     

  • Non mais Vincent se rend-il compte qu’il fait du mal au cerveau de la petite rouquine avec la comparaison " peine de mort pour punir euthanasie pas pour punir alors c’est pire " ?
    Il faut y aller progressivement Vincent. Là c’est trop brusque.


  • Je veux souligner deux éléments du succès de Vincent Lapierre afin aussi de le remercier pour son travail :
    1) Son expertise sur un homme d’État, Chavez, qui lui fournit un angle pour aborder plus largement la politique et les problèmes de société. Quel journaliste mainstream a développé pour le public, comme l’a fait Vincent, une même expertise.
    2) Si Vincent Lapierre est volontairement et uniquement reconnu par ses détracteurs pour sa proximité avec E&R, son public reconnaît au contraire un journaliste qui approche les gens sans agressivité ni mépris, toujours avec la volonté d’écouter et de se laisser surprendre par les réponses.
    En fait, dans beaucoup de métiers, ce sont les deux raisons pour lesquelles on recourt à un professionnel : l’expertise et l’indépendance !

     

    • Je dirais plutôt l’expertise - ou sens critique - et le sens humain.
      S’il est indépendant, économiquement, c’est encore mieux, c’est même fortement recommandé.
      C’est pour çà que je ne comprends pas cette allusion à une quelconque insolence... Sans doute un brin de jalousie de ce média...


    • @réGénération
      Quand je pense à Lapierre, je pense à Chavez qu’il m’a fait découvrir. Existe-t-il un seul journaliste connu par son sujet de thèse ? Quand la presse mainstream tente de discréditer les sources d’information alternatives, face à Lapierre dont la légitimité est indiscutable, leur mauvaise foi est patente.
      À ce propos, ce n’est pas le premier sujet que breizh-info consacre à Lapierre
      https://www.breizh-info.com/2017/03...
      L’indépendance politique est bien entendu liée à l’indépendance économique, tout comme à la capacité de se défendre physiquement (cf Dieudo et Alain). Le sens humain est dans ce sens, je suis d’accord avec vous, entièrement lié à l’autonomie.


  • Vincent Lapierre fait du journalisme, et le fait très bien .Il fait surtout le boulot que devraient faire ses homologues .Mais le journaliste mainstream le fait pour d’autres raisons,et en service commandé .On voit très bien dans les reportages de V. Lapierre la différence en tamisant les interviews, ce qu’il en reste pour pouvoir se faire une idée de la société actuelle .Bravo V. Lapierre pour votre courage et votre professionnalisme, ne changez rien, ce journalisme est tellement rare de nos jours.


  • Continue Vincent, dans la qualité,l’humilité et l’intégrité. Continue car tu sais ce qu’il advient de ceux dans ta profession qui n’ont pas envie d’être des "chômeurs ".


  • #1831697

    Pour les p’tits nouveaux qui ne la connaîtraient pas, la vidéo avec Besancenot

    https://www.egaliteetreconciliation...

    J’admire le sang froid de Vincent.

     

  • #1831712

    Pas de compromis chez Vincent Lapierre  !

    La preuve, il avait gardé sa veste en cuir pour aller voir les vegans !


  • "Je suis content de payer des impôts pour les services publiques". Toi directeur financier insoumis, as-tu déjà regardé un camembert du budget de l’Etat ? L’impôt sur le revenu est apparu à la première guerre mondiale pour soutenir l’effort de guerre. La guerre ne s’est jamais terminée on dirait...L’impôt sur le revenu ne sert qu’à rembourser les intérêts de la dette publique (50 milliards/an). Les taxes, sur la valeur ajoutée en particulier, impôt non dégressif donc plus inéquitable, composent la majorité des recettes de l’Etat et servent à financer les services publiques

     

  • Je n’apprécie pas le distingo opéré par l’auteur de cet article entre "les thématiques choyées par Soral" et les autres, présentes, qui seraient celles qui ont du succès.
    Soral a ouvert un champs d’expression qui n’a pas fini d’ètre exploré. Ne serait-ce que le champs de ruine de la gauche culturelle et qui est en train d’ètre ré-agencé par les pires groupes capitalistes.
    Quand je vois Natacha Polony sur sa chaîne Youtube, à un pupitre d’écolier, devant une carte de France des années 50, je me marre. Quand je l’entends récupérer sans vergogne certaines idées, certains angles qui étaient dans les bouquins de Soral il y a 15 ans... je me marre. Et elle ose se faire filmer à côté d’un empilement de cageots, pour faire la résistante dans sa cave. Tout en bécquetant dans les plus grosses émissions du système.
    Et Riton de Lesquen qui se tire la nouille à propos "d’art dégénéré" ? Les pathétiques efforts d’un vieillard pour jouer les punks. De fait un verbiage vidéo pervers destiné à border la vieille ’extrème-droite bourgeoise", les jeunes versaillais des petits châteaux et des rallys et qui finiront chez Macron en gardant leur look de colleurs d’affiches pour l’Algérie Française.
    Alors oui, Vincent est bon. Mais Soral c’est le patron. Et Breizh Info devrait plutôt diffuser un entretien-fleuve de Soral, au lieu de perpétuer la ligne de démarcation (ach !) entre fréquentables et infréquentables.

     

    • Bien vu en effet ! C’est exactement ma ligne. Joli effort de breizh... mais faire un distinguo sent un peu la soumission tremblottante...Ne boudons toutefois pas notre plaisir, ça bouge un peu...
      Félicitations renouvelées à Vincent "la paire !"...bien accrochées !
      Longue vie à lui et à E&R !!
      Mouloudji.


    • je dois avouer que moi non plus mais bon on va pas trop se plaindre, c’est pas commun de la pub globalement positive pour un trublion de chez nous... cela-dit vous proposez une excellente solution, la balle est dans leur camp (mais je predit un ace de votre part haha)


    • Très bon commentaire. Je me suis fait la même réflexion en lisant l’article. J’ai ressenti comme une volonté d’inviter Vincent Lapierre à s’éloigner de Soral pour faire son propre business. Alors qu’il est évident, au vu des thèmes déjà abordés, comme les végans ou l’art contemporain, que Vincent jouit d’une totale liberté et de surcroît, se fait financer directement par ses spectateurs.


  • Quand on aura libéré ce pays, Vincent aura des rues et boulevards à son nom. Il l’aura amplement mérité.


  • Il faudrait vraiment qu’E&R développe la traduction de toutes ses productions intellectuelles (entretiens de Soral, micro trottoir de Lapierre, conférences, etc). Et ce dans un maximum de langues étrangères (anglais, espagnol, italien, allemand, etc). Cette diffusion hors de nos frontières ne peut que renforcer la dissidence.
    Je dis ça car votre travail est de grande qualité, fait honneur à la France et peut trouver un écho important à l’étranger. A l’intuition j’ai même l’impression que le reste de génie français a trouvé refuge à E&R.
    Etrange cet article car pas plus tard qu’hier j’ai maté 3 intégrales de Lapierre à la suite et je me suis dit que ce gars peut devenir très populaire dans les mois à venir avec ses micro-trottoirs car c’est vraiment très très bon. Pertinent, drôle, authentique, sérieux... J’attends le prochain avec impatience.

    Autre suggestion. Si la participation financière augmente et alors le permet pourquoi ne pas envisager de faire ce type de vidéo à l’étranger deux ou trois fois par an ?

     

    • Bien d’accord, le champ d’E&R mérite amplement de s’élargir à l’étranger.
      Qui fait bonne figure actuellement pour représenter la France, récemment Chirac ? Sarko ? Hollande ?? Macron ?
      D. de Villepin en visite à New York il y a 3 ou 4 ans, avec sa classe d’aristocrate français et un petit discours à l’avenant a suscité une marée d’inscriptions à l’Alliance française et autres cours de notre langue.
      Mais hélas, tous nos bon amis, fins esprits, n’ont pas de tribune malheureusement ... Même Comprendre l’Empire ne trouve pas d’éditeurs en Allemagne.


  • Bonjour,
    Pour être un journaliste, il ne faut pas que la réponse soit incluse dans la question (posée).

     

    • Monsieur , revoyez les vidéos de Vincent , et concentrez vous sur la "phrasologie" des inervenants, (les plus neuneus ).
      Malgré une mise sur les rails ( réponse dans la question ) , les réponses sont inquètantes et ont pour conséquence l’élection d’un homme qui a épousé sa mère et qui traite de fégnasse ceux qui subissent la désindustrialisation de l’économie Française .
      imaginez une question non orientée ,c’est le désert de Gobi assuré .


  • Bravo Vincent.


  • Vincent Lapierre est très bien. Mais il peut encore progresser, avec plus d’empathie pour ses interlocuteurs, et en travaillant parfois plus ses sujets. Par exemple sur l’art contemporain, on ne sortait guère des clichés habituels et c’est un peu dommage. Ceci dit, il a tous mes encouragements.


  • les flics sont à vomir dans le dernier reportage , toujours dans l’agressivité et le " circulez , restez pas là " mais si on a le droit d’etre là .
    je commence à comprendre la haine de certains contre ces gens , ils font peurs


  • Vincent, une stratégie à mener contre le système est de s’en prendre à ses soldats sur le front et ce qu’il serait intéressant est que tu proposes des entretiens aux journalistes du système pour les mettre en lumière. À méditer sérieusement.

     

    • Je dis ceci car suite au comportement des journalistes de libé, il est à constater qu’ils paniquent sévèrement face au fait d’être contre filmée. Ce serait intéressant de proposer à tous les groupes que tu rencontres avec l’équipe ce type de service pour approcher les agents de propagandes des médias mainstream. Ils sont totalement en panique et là pour une fois, c’est le bon camp qui riposte et qui passe à l’offensive. Lucien Cerise disait à un moment donné, il faudra passer à l’offensive en se demandant comment, la réponse est là. Interroger et proposer de contre filmer chaque agent de propagande ou de leur proposer directement un entretien sur des sujets. Et là, cela les fera reculer et perdre du terrain.


  • "Qui vous dit que je suis homo ?" dit-il en zézayant et en gesticulant de ses mains frêles.

    Blague à part, ce que j’apprécie des reportages de Vincent c’est qu’il relance ses interlocuteurs en les mettant devant leurs contradictions et en les sortant de leur zone de confort. On a alors droit à des "Euhhhhh, Ahhhhhhh, Euhhhhhh". Ce sont des situations qui ne se produisent évidemment jamais dans les médias de l’oligarchiotte.


  • Encore un peu, et notre ami Vincent Lapierre va devenir intouchable, au dessus, ce sera le soleil ! Et dans le bon sens du terme. De part sa variété des sujets qu’ils traitent, son recul, il est désormais impossible à ses "opposants" de le cataloguer comme un "sympathisant de l’extrême-droite et soralien"... Rien que pour cela, mes respects. J’aimerai en faire autant.


  • Bravo à Vincent !
    Vive la presse libre et pertinente


  • Vincent Lapierre,

    Il me semble de la dimension d’un vrai
    journaliste de terrain,ou d’un Grand Reporter
    de l’époque cinq colonnes à la Une.
    Je pense qu’il deviendra "Quelqu’un",
    comme disait ma mère .
    Bon courage à Vincent Lapierre .


  • Déprimant...

    En fait c’est ça le peuple de France et il faut se rendre à l’évidence..., quel courage il faut pour défendre toute cette merde.

    Plus je regarde ces reportages, moins j’ai envie de me battre, désolé.

    On a perdu, il nous reste que la nostalgie, importer des russes ou la purge.


Commentaires suivants