Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Rencontre-dédicace avec les auteurs de Kontre Kulture

À l’invitation d’E&R Pays de la Loire, Claire Séverac, Marion Sigaut, Nicolas Fabre, Loïc Sergeat, Dimitri Korias, Damien Viguier et Alain Soral, auteurs publiés aux éditions Kontre Kulture, rencontraient leurs lecteurs à Nantes le 19 décembre 2015.

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 

Partie 3 :

 

À ne pas manquer, les prochaines conférences d’E&R Pays de la Loire :

Pour mesurer l’ampleur des attaques contre Alain Soral :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 
 
 
 
 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1468504

    Super intéressant comme d’habitude, c’est un peu Soral et ses apôtres en exagérant fortement bien sur.
    Merci E&R !

     

  • #1468564

    La BD française n’a jamais connu un certain apogée puisque elle se trouva tjs éclipsé par la BD belge qui elle est mondialement connue.
    Quand Soral dit que les auteurs français promus à l’étranger ne jouissent d’aucune considération, il aurait dû préciser depuis quand. Le seul de vraiment connu est Welbeck sinon il faut remonter aux années 50-60.


  • #1468581
    le 18/05/2016 par réGénération
    Rencontre-dédicace avec les auteurs de Kontre Kulture

    A la question du bonheur (première vidéo à 13:10), c’est la réponse de "la fierté retrouvée", telle fut la conclusion de Marion Maréchal-Le Pen dans sa dernière intervention à l’Action Française.

    Ce qui oblige à se mettre en mouvement, et déjà à sortir de cet éternel présent, de cette société qui se construit sans nous ou plutot avec notre accord tacite.
    Libre et heureux plutot que soumis et déprimé.

    Par quoi passe cette fierté ? des valeurs, de la patience, de la force, de l’efficacité, de la cohérence, etre fidèle à son idéal, etre utile, si possible exemplaire... il faut un peu travailler, lire, gratter, assimiler, échanger, revenir à ses notes... pour s’extirper de ce paradigme déshumanisant.

     

    • C’est exactement ça, il y a un moment où la ville devient folle. Je suis né à Paris et pourtant je ne peux plus supporter cette ville. Paris a perdu ses anciens : le titi parisien, tout est cher, tout devient frustration, les gens en viennent à vous donner des coups d’épaule en passant, on essuie des sales regards, c’est de plus en plus dur.
      J’ai l’impression que la concurrence a transformé les habitants de Paris en bêtes à écraser son prochain.
      L’air est de plus en plus pollué, d’années en années la pollution se ressent encore plus. Un ami qui travaille aux urgences m’a dit que la semaine dernière il n’avait jamais vu autant d’allergies au printemps : les arbres rejettent toutes les particules qu’ils absorbent dans les saisons précédentes.
      Sur BFM (ils l’ont sorti qu’une fois) ils ont osé dire qu’en France il y a plus de cancers dus à la pollution que de cancers dus à la cigarette.
      Donc quitter Paris, en plus de l’effondrement, c’est sauver sa santé.
      Personnellement j’ai toujours aspiré à une vie faite d’espaces et de verdure. Je n’ai pas besoin de partir en vacances tant que j’aurai ma terre, ma vieille maison.
      D’ailleurs la campagne n’est-elle pas sous estimée économiquement ? Je me donne trois ans pour partir de Paris. Mais perso je n’ai plus d’idéal, je suis tout simplement épuisé. Quand je pars au boulot, je mets des bull case ou un casque sans son. C’est simplement parce que je ne peux plus rien entendre tellement j’en peux plus.
      Je souhaite simplement que la campagne m’apporte le chant du coq et des oiseaux, sans sirènes et bruits de talons, sans moteurs qui accélèrent et bruits de freins, sans parler de la crasse que devient Paris : une vraie porcherie, une déchetterie à ciel ouvert où se mêlent toutes les populations possibles. Des gens extrêmement faibles socialement et des gens imbues de leur personne. La violence du paysage parisien ne présage rien de bon.
      L’homme ne s’extrait pas de la nature, nous ne sommes pas fait pour ça.


    • #1468968

      Vince.
      Je vous suis dans votre analyse de ce qui se passe à paris.
      Personnellement je n’y habite pas, je suis en Bretagne. Mais dès lors que je viens sur paris, je sens déjà des vibrations négatives.
      Et dans le métro je rencontre beaucoup de personnes avec des tic d’expression. Les gens y sont detruits mentalement.
      On dénigre la province, et la campagne, mais c’est l’avenir de notre bien être


    • #1468977

      @ Vince. Salut, Trace, fais ça ! Aucun doute ! Bon courage.


    • @vince je ne sais plus ou j ai entendu ça mais il paraît que la chose la plus satanique ou la plus appréciée de satan lui même est la mise en concurrence entre les hommes courage a toi de la part d un français d origine arabe musulman de cité .


  • bravo a l’intervenant qui a posé la question : "quel est le sens de la vie"

     

    • #1468748

      En effet, c’est la question essentielle que tout un chacun doit se poser car c’est la première marche surle chemin de l’évolution spirituelle. Le ressenti d’Alain Soral va dans ce sens car en fin de vie, lorsque la mort rôde, la conscience se demande si elle a fait plus le bien que le mal. La vie nous donne la possibilité de devenir meilleur, d’apprendre à pratiquer les vertus, à aimer son prochain comme soi-même...C’est le sens de la vie, cultiver la beauté sous toutes ses formes, la beauté des pensées, la beauté des paroles, la beauté des actes. Cultivons la beauté en toutes choses et nous serons heureux ! car la beauté vient de Dieu.


  • #1468699

    Sur les rotschilds à la télé : l’intervention chez ruquier de nadine (vers 2007-2008) est l’une des rares. Son regard froid en réaction à la déclaration d’amour pour israel d’une commentatrice est intéressant.

    Sur Marion Sigaut : son travail d’historienne rétablit la vérité (ou, au moins, l’exactitude) sur la vie des français avant les lumières et la révolution. En comparant avec le monde moderne, les incohérences et la cruauté du système actuel apparaissent. Une fois exposés, le mode de vie, la morale et le sens du mot "bonheur" des anciens semblent très proches de la définition de l’idéal de beaucoup de gens d’aujourd’hui, modulo les technologies apparues depuis. L’aiguille de l’exactitude brandie par Marion Sigaut est en train de percer la baudruche de mensonge des rotschilds, fm et sionards.
    Elle met un peu de chaleur au fond de nos cœurs (groupe Image).


  • #1468773

    Oui Madame Sigaut "Marie de Magdala n’a pas trahi le Christ ". Et, on l’a beaucoup salie en raison de cela. On peut imaginer qu’elle a dû se taire et se terrer.

    On aurait apprécié, peut-être l’a t-elle fait, qu’elle écrive dans son coeur, que cela devienne fait mémoriel transmissible, un Évangile dédié à un seul lecteur. Celui pour qui elle est venue tandis que près de son père elle n’était pas tenue à sa propre venue ;
    A l’évidence pour que le seul élu dans son coeur se reconnaisse.

    A qui d’autres, qu’aux moralisateurs, parlait-il disant "que celui qui n’a jamais péché, lui jette la première pierre". Croyez-vous Madame Sigaut qu’avant que d’être Christ Jésus était pécheur ?

    Que dit l’histoire théo.logique ? Il y a t-il eu un processus fusionnel entre l’Esprit christique et Jéssus ? De type aimant cosmique hermétique à la corruption ?

    Ne l’ayant pas lu... Déjà que de s’infuser le Deux T hors normes c’est s’assurer de sangloter... Qu’on voudrait oublier ! Il y a des lectures à l’ancre indélébible qui laissent des Traces.

    Grâce à Dieu on vit à une époque bénie en cosmétique où d’un simple geste devant le miroir on fait disparaître les cernes.


  • Déçu par la réponse sur le sens de la vie, il est évident que le but de la vie est de remercier Dieu et de l’adorer pour tout ce qu’il nous a donné tout simplement.

     

    • #1468931

      Tu parles comme si t’étais quelqu’un qui n’avait jamais manqué de rien. Mais je peut me tromper.


    • Vous êtes donc déçu que tout le monde n’apporte pas la même réponse que vous à cette question. Ben à mon avis faut juste grandir un peu.


    • C’est faux. Le sens de la vie est bien explicité dans l’histoire d’Adam et Eve. Il s’agit pour l’homme d’apprendre ce qu’il encourt quand il désobéit à son Seigneur. Le but est donc le repentir et la reconnaissance de la gloire. L’adoration est indépendante de la vie sur terre. Mais cette réponse est déjà avancée pour un public varié.


  • Pour réagir par rapport aux mangas et au Japon, ayant grandis avec, je ne vois pas vraiment en quoi la BD française pourrait être supérieure, que ce soit au plan graphique, scénaristique, etc. Ou alors l’était elle il y a 50 ans ? Et qu’elle aurait stagné depuis ? Le manga à l’inverse à explosé et se développe beaucoup aujourd’hui encore.

    Les japonais sont des bourreaux de travail, à tel point que les mangakas ne vivent pas vieux, certains en meurent même ; 20 pages chaque semaines, des tomes en france vendu à 6-8 euros les 200 pages noir et blanc tous les deux ou trois mois face à 10-20 euros les 50 pages couleurs avec un délai me semble t-il généralement plus long, tout comme les français qui essaye un peu de copier le format manga mettent beaucoup plus de temps à rendre leurs planches.

    D’où une diversité bien plus grande chez les japonais avec un nombre infini de sujet abordé et surtout des histoires longues, donc une histoire plus intéressante, face à nos grandes séries française qui en comparaison sont plutôt courte. Alors que niveau BD, on a beau nous dire "on a des artistes mais ils ne sont pas mis en avant", j’ai fouillé y’as pas tellement de choix et c’est soit pour les vieux qui sont habitué au format, soit pour les gosses, mais même eux se tourne vers des dragon ball et naruto plutôt que vers boule et bill ou kid paddle, franchement entre les BDs rigolote et les mangas à histoire + action, y’a pas photos.

    Une autre grande différence entre manga et BD est le découpage des cases, les mangas ressemble à des story boards, plus axé dans l’action, quand les BD sont plutôt dans la contemplation du décor avec des parpaings de dialogue dû au moins grand nombre de pages là où le manga peut se permettre de dessiner des scènes d’action sur plusieurs pages.

    En réalité la vraie différence entre manga et BD, c’est que le manga raconte une histoire plus ou moins complexe d’un point de vu assez psychologique selon les points de vue des personnages, en illustrant les actions ; quand la BD elle ne fait que conter une histoire en comparaison forcément moins complexe ou en tout cas moins approfondie, avec moins de développement des personnages, en illustrant plutôt les décors.

    Et surtout derrière il y a la phase supérieure : l’animation japonaise, quand en un contre un la différence mangaka/auteur de BD est déjà grande, lorsque les japonais montent des studio d’animation ils nous sortent des chefs-d’oeuvre en rajoutant bande son, animation, couleurs, etc.

     

    • #1469213

      Je suis d’accord avec toi Yano. C’est le seul moment de la conférence où j’ai tiqué un peu. Ayant moi aussi grandi avec les mangas, et en lisant et regardant encore aujourd’hui à 24 ans, je suis toujours touchée par la profondeur émotionnelle de certaines histoires, certains personnages même dans des mangas ultra populaires tels que Naruto (cf. histoire Itachi/Sasuke qui m’a beaucoup touché). Par ailleurs, certains mangas mettent en exergue de très belles valeurs.

      C’est pourquoi je ne pense pas que l’on puisse établir de hiérarchie entre la BD française, les comics étatsuniens, et les mangas japonais ; ils sont juste différents et conviennent à différents publics. Personnellement je vois plutôt d’un bon œil le fait que les mangas aient autant de succès en France. Je respecte énormément le travail des mangakas japonais qui en plus d’être des bosseurs inconditionnels sont très créatifs et arrivent à nous plonger dans des univers crées de A à Z avec souvent beaucoup d’humour et de fantaisie.


    • #1469225

      j’allais le dire :)

      j’ai lu énormément de mangas pendant 10 ans et je n’ai jamais trouvé de BDs francophones qui leur arrivaient à la cheville (à part XIII et les grands classiques comme Iznogoud, Tintin, Astérix, Achille Talon, Spirou)

      pour moi, que ce soit au niveau des dessins ou du scénario, les meilleurs mangas sont largement au-dessus de toute la production bande-dessinée : Dragonball, Rurouni Kenshin, City Hunter, Saint Seiya, Slam Dunk, Monster, 20th Century Boys, Nausicaa, Gunnm, Akira, Appleseed, HxH ...
      (et on ne va pas parler des animes genre Cowboy Bebop ou de tout ce qui s’est fait dans le genre Mecha- les Gundam,Evangelion- parce que là c’est 30 ans d’avance sur la concurrence)

      ce qui est vrai, par contre, c’est que tous ces mangas cultes sont déjà vieux d’une dizaine voire d’une vingtaine d’années ...


  • Merci, je sais à quel point la société censure les idées nouvelles et je vous remercie de le mener. je n’ai rien de plus à dire que merci.


  • A la question de la foi et la raison...

    L’Homme trouvera la sérénité lorsqu’il marchera sur ses deux jambes, la Foi et la Raison...


  • Dieu est avec toi Soral et aussi beuacoup de personnes , moi compris .
    La France d’en bas te soutienne contre 70 % de soumis doubles d’idioties qui continuent de croire en leur chef sosioniste.


  • #1468978

    Soral et la réinformation......

    Je pense qu’informer sur le fond,du fonctionnement
    tactique et stratégique du système mondial occidental
    est une tâche énorme .
    C’est pour ce travail que Soral est poursuivi .
    Pour le reste,il appartient à chacun de retrouver
    son indépendance d’abord .
    Un peuple conscient n’est plus manipulable
    et c’est ce que craint le plus l’oligarchie .
    A partir de parcours et d’origines complètement
    différentes,de Villiers et Soral concourent à démasquer
    un ennemi tout puissant et prêt à tout .
    Ce sont des chevaliers de notre liberté !


  • #1469010

    @yano

    J’ai apprécié ton com même si je ne suis pas d’accord en tout point. Il fut un temps où j’étais accro BD, et, en Belgique, à ce niveau là on est vraiment gâté. J’ose dire sans trop de prétention que la Belgique est vraiment le pays où on y fait les meilleurs BD. Quand tu dis que la BD traditionnelle n’offre pas les moyens de raconter des histoires trop complexes alors je t’envoie à la série Sambre, de Yslaire qui a cartonné aussi en France. Je n’ai jamais vraiment entendu parlé de grand auteurs/ dessinateurs Français hormis François Bourgeon (Les passagers du vent) et Makyo qui avait fait un carton chez nous avec sa série Balade au bout du monde . A part ça, la BD française est à peine connue parce que elle se fait entièrement engloutir par la nôtre (Belge et mondialement connue) et qu’on en parle seulement à l’occasion d’un teamwork en parlant d’une BD franco-belge. Certes, la BD belge/ franco-belge ne pourra jamais concurrencer les mangas - déjà rien qu’au niveau de la production - mais au niveau qualité tes mangas n’arriveront jamais à la cheville de la BD belge/franco-belge.


  • #1469096

    D’accord avec Viguier en ce qui concerne cette idée de tribunaux populaires. Il faut en finir avec cette culture très maçonnique de jugement systématique, de vengeance éternelle du vainqueur sur le vaincu...il faut renouer avec le pardon viril chrétien. Si les honnêtes gens devaient reprendre le contrôle de ce monde il ne faudrait pas que cela finisse en une chasse à l’homme et curée vengeresse. Pas de temps ni d’energie à perdre dans des procès à la Nuremberg et des chasses à l’homme, nous avons un monde à reconstruire ! Il faudra juste virer les parasites et la vermine à grands coups de pompe dans le cul après saisie par l’Etat de leurs biens mal acquis, et veiller à ce qu’ils ne reviennent pas aux affaires en rentrant par la porte de derrière. Pour le cas Français leur offrir à tous un billet d’avion aller simple pour leur destination préférée que je suppose être New-York ou Tel Aviv, et on en parle plus ! L’important c’est qu’ils dégagent tous et ne reviennent pas nous faire chier !

     

  • #1469365

    Je vais vous dire le fond de ma pensée car pour moi vous êtes tous ici l’espoir ultime pour la société .
    (ceux qui m’ont le plus éclairés . Que ce soit Mr Soral Claire Severac et Marrion Sigaut et j’aime beaucoup Maitre Viguier ...)

    Et je crois depuis peu au salut de la poésie . Vaste sujet.
    sans doute un salut plus dans la sphère privée .

    Mon action en tant qu’artiste se porte sur des idees artistiques donc abstraites sûrement (pas pour moi je suis artiste )
    Sur Facebook et dans mon oeuvre qui en est habité ...

    Aussi j’en viens à me dire que je pars de zéro contrairement à vous .
    Voila pourquoi j’aimerais vous rejoindre ...
    Mais Paris c’est loin. J’ai le sentiment de faire un travail de fond (j’ai lu vos livres aussi qui faisaient écco étonnamment aussi avec vos mes ressentis présent dans mon travail mais avec bien plus de concrèt ...)

    Les artistes ont souvent ce défaut de parler mais d’être compris des annees apres ...
    Grâce à vous un peu moins mais je puis vous dire que la solitude est bien encrée car j’aborde aussi des sujets que vous n’abordez pas comme les codes subliminaux qui pollue notre société (Claire un peu mais comment les dissoudre ..) car l’art appel souvent un décryptage abusif alors qu’il est simple émotion vrais souvent ... L’aliénation sociale peut en découler etc.
    L’artistiques ... Mon domaine . Plus on en parle ... Je suis bon pour décrypter... Mon art en partie ... Les cordonniers les plus mal chaussées ... Mais j’ai un gros travail à présenter cela dit .
    Voila pourquoi j’aurais aimé vous rencontrer .

    Pour savoir ce qu’a vos lumières cela vaut car j’avoue etre fièr de mon travail mais parfois j’ai le sentiment de m’égaler . Du au manque ambiant de communication . Aussi je ne doute pas de la profondeur de mon travail mais de son effet simplement .

    Voila .
    J’espere un jours pouvoir vous le dire en face pff ... Voir juste un echange ! Peu importe . (Courriers etc......)

    car un autre de mes soucis est l’écran (en plus je suis graphiste ... J’ai souvent besoin de prendre l’air je suis actuellement en pleine campagne .)

    ’’est il possible un jour de converser sur ce thème ?
    Bien à vous .

    Merci !

    Sauf si j’en perd la boule ahah

    mais ce ne sera que de mon fait et cela je le sais parfaitement.

    Marcher contre le vent (ou avec ;) ) mais seul.
    Peut rendre fou comme dans le poème de Victor Hugo chanté par le vénérable ... George Brassens

    bonne vidéo conférence !


  • Dans la partie 2, est débattue la question d’éviter les combats politiques vains et de viser directement à la tête, désignée ici comme la création monétaire et la finance. Mais rien ne sert de s’attaquer ni aux hommes ni aux structures (la City de Londres, l’usure…). Il faut viser ce qui est derrière. C’est avec l’argent en tant que croyance qu’il faut en finir, et enfin baser les échanges sur autre chose que la valeur marchande. A bas l’argent !


  • Il est regrettable qu’aucune de ces personnalités n’ait promu le seul moyen de sauver la France : exiger la convocation d’une Assemblée constituante au moyen du tirage au sort afin que les rédacteurs rédigent une constitution démocratique.


  • #1469727

    Partie 1 cencurée sur dailymotion, quelqu’un à un lien à proposer ?

     

  • Que de haine émanant de cette conférence !
    C’est tellement nauséabond que je m’en vais commander un ou deux livres
    chez Kontre Kulture de ce pas !

    Autrement dit,merci à tous !


  • Juste en passant, sur la question de la foi et de la raison (partie 2), il faut s’intéresser à la figure de Saint Anselme de Cantorberry : "fides quaerens intellectum" (la foi réclame l’intellect), l’une des principales figures intellectuelles du Moyen Age.


  • je soutiens sans modération l’idée de filmer les procès. C’est une très bonne idée qu’il ne faut pas lâcher. !! Chapeau bas à E&R pour le travail de réinformation et de creations de liens social. Merci !


  • #1476884

    La reproduction des procès d’Alain Soral, alias Fantômas : Loïc Sergeat, un témoin historique exceptionnel pour donner corps à cette nécessité pédagogique.


Commentaires suivants