Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

1974 : Que pensent les Français de l’avortement

En 1974, pour l’émission de l’ORTF Magazine 52 diffusée le 28 mars 1974, quelques mois avant le vote de la loi Veil, des Français répondaient à la question : « êtes-vous favorable à l’avortement ? »

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2370168

    En moyenne 220 000 par an en France depuis la dépénalisation, 45 000 000 par an dans les pays occidentaux dit civilisés, c’est l’équivalent de la population de l’Espagne qui chaque année part aux mains des bistouris et pilules abortives, sans parler de celle dite du lendemain.

    Mais bon c’est le progrès....

     

  • #2370197

    L’avortement...
    Il suffit de créer une loi pour changer le comportement...
    oui mais les gens (dont de nombreuses femmes) sont devenus des zombies... sans âme, sans cœur, sans intelligence du cœur et ils/elles feraient mieux de se souvenir d’un des commandements les plus sacrés,
    — tu ne tueras point — sinon... encore moins l’enfant en son sein.

    Sinon... nous y somme déjà, tout est lié, tuer le père, tuer la féminité, naissance re-naissance ??? d’un féminisme d’une laideur à faire peur, de la PMA de la GPA... et donc— Jésus-Christ hors la loi —
    Se prendre pour une déesse qui a le droit de vie de mort pour le plus sacré, un être à naître, à peine là et déjà anéanti. Désobéissance au Sacré, plus la femme se — féminis—te— -- plus elle se fragilise, elle, la famille, la société... l’individualisme passe par elle, la femme, la mère... le capitalisme familial et sociétal en somme ..

    Je prends le parti des — petits —... mais pour celles qui ont cédé aux sirènes féministes libertaires ou celles acculées, Dieu pardonne l’authentique repenti... Dieu pardonne ! Dieu oubli ! Nouveau départ sur de saines fondations...

    1974, année de ma naissance, sans enfant, avec une vie mise entre parenthèses pour des raisons de responsabilités familiales ascendantes a assumer... je suis au sein d’une famille élargie qui était tradi et nombreuse avec veuvage fréquent et les femmes touchées jeunes, je suis effarée de voir de nombreuses femmes — choisir — d’être feminis— tées, se retrouvant seules et donc fragilisées par choix... leur homme... le père des enfants... jusqu’à l’enfant, bah on s’en passe...

     

    • #2370382

      @ Athanasia

      "Il suffit de créer une loi pour changer le comportement... "

      Non c’était dans l’air du temps bien avant 1974. Il y a eu certes le militantisme des féministes, mais on a hélas tendance à oublier chez les "pro-vie" que l’avortement était demandé par des femmes qui n’en pouvaient pas/plus, comme cette femme dans la video qui a eut 5 enfants (mais 8 au total), apparemment de condition modeste. D’où le succès relatif à l’époque. Quand l’avortement a été remboursé par la sécu au début des années 80 (1983 ? je ne sais plus), là on est passé à autre chose.


    • #2370756

      @ Paul82

      Il suffit de créer une loi pour changer les comportements, là est la malice, la technique de l’ennemi pour corrompre la société, la famille traditionnelle. Corrompre les mœurs des femmes, futures mères, les tenter avec la loi civile...

      Les femmes à la santé fragile ne sont pas dans l’obligation de faire des enfants et/ou de nombreux enfants, s’ils arrivent alors il faut assumer @ deux.

      au passage : * repentir * oublie


  • #2370216

    La surpopulation humaine est à la racine de pratiquement tous les maux de notre époque.

    Vous pouvez le refuser et donc ne pas le comprendre, les biais cognitifs liés à nos pulsions de reproduction, notre éducation, nos modèles sociaux et religieux permettent à peu de mes semblables de le réaliser.

    Tout est à inventer dans la démographie responsable.

    La réalité et les responsabilités qui y sont liées sont comme la franchise d’Alain Soral : monstrueuses.

     

    • #2370261

      Et bien expliquez-nous ce qu’est la surpopulation. Quelle est sa définition géographique, géopolitique, mathématique, statistique ?
      Merci d’avance pour votre réponse.


    • #2370298

      Bonjour cher Atem, voilà mon avis, peut être débile :
      - nous ne sommes aucunement en surpopulation, car les français d’origine (blancs) sont de moins en moins nombreux (en pourcentage ainsi qu’en nombre car fécondité largement inférieure à 2 depuis des décennies), et les étrangers qui arrivent an France grossissent de plus en plus (du fait de leur arrivée mais aussi de leur forte natalité : 40% de naissances extra-européenes - ethnique - en 2015 selon M.Tribalat !!)
      - c’est aux pays étrangers (ou nous ne sommes pas chez nous je le rappelle) de se démerder avec leurs propres problèmes démographiques, nous ne devrions donc avoir rien à foutre de ces problèmes là et contrôler nos frontières par tous les moyens
      Conclusion : ta manière de raisonner (très fréquente dans la population) me paraît hors sujet voire pire ethno-masochiste, mais peut-être est-ce moi qui suis hors sujet... Cordialement


    • #2370340
      le 22/01/2020 par Pépé le Moko
      1974 : Que pensent les Français de l’avortement

      " La surpopulation humaine est à la racine de pratiquement tous les maux de notre époque "

      Pas du tout ... il y avait plus de gens sur terre il y a 5000 ans , et ils mangeaient dans des assiettes en or massif , et les jetaient après chaque repas ( pour faire autre chose avec ) , parce qu’il y avait tellement d’or ( et il ne pleuvait que la nuit , pour qu’ils ne soient pas embêtés pendant le jour ) ...


    • #2370390

      Merci de bien vouloir relayer les vidéos de Véronique LEVY, la petite soeur de BHL convertie au christianisme en 2012 ! Une parole étonnante, pleine d’intelligence et d’humanité, qui donne à réfléchir....

      19 janvier 2020 à trois jours de la révision de la loi bioéthique au Sénat, et à la veille de la Manif pour tous, Véronique Lévy, dénonce l’eugénisme en marche :
      https://www.youtube.com/watch?v=jgl...


  • #2370229

    Il y avait déjà beaucoup d’irresponsables et d’égoïstes à l’époque.

     

    • #2370320
      le 22/01/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
      1974 : Que pensent les Français de l’avortement

      l’avortement, c’est donner un statut à cette forme d’irresponsabilité

      c’est nier le cadeau de la vie

      là, on voit les valeurs de chacun
      y’a plus d’hypocrisie


  • #2370230

    L’avortement est immoral. A partir du moment où vous avez des relations sexuelles, vous risquez de tomber enceinte, simplement parce que le sexe sert à ça. Il faut arrêter de se déresponsabiliser : si tu ne veux d’enfant, alors ne prend pas le risque de tomber enceinte et sois chaste. Le sexe n’est pas un besoin comme manger ou boire, on ne meurt pas parce qu’on a pas de relations sexuelles. Il faut arrêter l’hédonisme mortifère hérité de mai 1968 !


  • #2370253

    Je ressens une grande tristesse et de la compassion devant autant de cruauté et de lâcheté. Je reste sidéré de voir que les humains utilise les nouvelles technologie pour faire le mal , pour faire souffrir, tout en restant cachés au yeux du monde.
    Je ne comprends pas comment ils peuvent parvenir à ce résultat de méchanceté. Tout le monde n’est pas fabriqué de la même manière apparemment.


  • #2370313

    Je m’attendais à voir des réactions négatives !
    Simone et ses amis ont donc, comme toujours, profité de l’air du temps.
    Le bon français un peu ébranlé par Mai 1968, voyait le côté pratique de la technologie, la vie était encore dure à l’époque. Ça et une bonne propagande du manifeste des 343 salopes, emballé. Probable que j’aurais été pour ou sans opinion, sans avoir de vision globale, - 200 000 francais, +200 000 allogènes, chaque année. 1974, 1975...2019, 2020. Y’a pas à dire la démocratie c’est bien.

    "Ce n’est pas aux curés de décider." Dit l’homme. A qui alors ?

     

  • #2370321

    8 000 000 d’avortements depuis 1975, "heureusement" compensés par 8 000 000 d’immigrés . Français inconséquents et surtout Françaises INCONSEQUENTES . C’était pourtant prévisible .

     

    • #2370915

      Pour chaque Française "inconsequente" il y a un Français qui l’a échappé belle et sifflote de ne pas avoir à assumer la grossesse et peut se tirer tranquillou vers une nouvelle nana et ainsi de suite...
      Les femmes voulaient l’avortement pour arrêter les grosseses après 5 ou 6 enfants (comme ma grand mere) car cétait difficile d’entretenir 10 enfants.
      Les hommes sont les grands vainqueurs de 68, car ils ont pu culpabiliser les femmes pour pouvoir baiser comme des tarés sans conséquence.
      On a montrait la femme du doigt si elle n’avortait pas ou ne prenait pas la pilule. Le mari a toujours été très heureux de faire avorter sa maîtresse. Le risque de mort était pour la femme qui se retrouvait charcuter et en mourrer parfois.
      Bref on est passé d’un extrême à l’autre. Mais les hommes n’ont jamais voulu des familles de 10 gosses en masse, c’est faux ! C’est un délire natio actuel, car certains réalisent qu’il manque de la chair à canon à envoyer face aux magrehbins.


    • #2370936

      @Jacquelin

      Vous oubliez que la pilule contraceptive et abortive ou la capote et existaient avant la loi sur l’avortement, donc il y avait bien moyen de ne pas faire 5 ou 6 enfants voir plus qu’on connu les femmes avant l’existence de la pilule, sans compter qu’il y existait déjà des méthodes naturelles pour éviter d’être enceinte mais ça demande un peu de connaissance et surtout de volonté pour les utiliser.


    • #2371015

      Sympa le terme de FRANÇAISES INCONSEQUENTES, c’est vrai qu’on tombe enceinte toute seule ! Sans hommes !

      C’est àla femme ET à l’homme de se RESPONSABILISER

      Votre commentaire révèle bien votre immaturité.
      Pour toutes femmes l’avortement est un acte douloureux à vivre.


  • #2370335
    le 22/01/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
    1974 : Que pensent les Français de l’avortement

    purée, mais c’est absolument constatable
    qu’il y a eu un effondrement de la qualité d’expression,
    même simplement verbale, comme dans cette vidéo

    les gens avaient une meilleure qualité d’expression et une logique dans
    leurs propos qui allaient de paire

    aujourd’hui, ils poussent des cris, comme des bêtes
    hi ! ah ! han ! prout !

     

  • #2370379

    1:20 "on est bien assez nombreux sur Terre"

    Déjà on sortait ca en 1974 ! C’est qui "on" ?

    7:00 alors c’est le genre de propos que personne n’oserait sortir aujourd’hui !

    Ce qui est dommage dans cette video, c’est qu’on aborde pas les relations hommes-femmes (j’ai envie de dire au mec de la fin de la video, faut être deux pour des gosses !). Si une mère veut avorter, et le mari ne veut pas, que se passe-t-il ? Elle passe outre ? Mais non c’est encore et toujours la femme (mariée ou non) qui doit décider.... Le mec comme autrefois peut ou doit la fermer.

     

    • #2370450

      En effet, j’ajouterai que l’homme doit gentiment et calmement regarder sa race disparaître...
      Que pensent d’ailleurs les femmes de ce problème de dénatalité ? on ne sait toujours pas... Probablement toujours rien


    • #2370853

      Je pense qu’il est plus fréquent que le "père" souhaite voir avorter sa partenaire et que cette dernière se trouve devant le choix binaire : avorter ou élever son gosse toute seule alors que le gros con qu’elle a fait l’énorme connerie de choisir va se décharger de ses responsabilités.
      C’est la femme qui je pense est la grande perdante dans cette loi scélérate.


    • #2370926

      @ Vercing
      Que pensent les femmes sur la denatalité ? Comme si les femmes étaient des extraterrestres qui n’avaient rien à voir avec votre race alors qu’elles en sont la source même. Les femmes sont répartis comme les hommes, dans les différentes mouvances de la sociétés.
      Les femmes gauchistes veulent le suicide collectif comme les hommes gauchistes (peut être moins car leur instinct féminin les pousse à procréer à 30 ans).
      Le reste de la population se rend bien compte du problème s’il est un peu informer. Quand à l’avis des femmes, étant moins politisées et se faisant insulter et traiter de pute, pourquoi voulez vous qu’elles donnent leurs avis sur ce site.


    • #2371014

      J’aime bien le "la femme est tjs passé outre" arrêtez un peu de chouiner, bien évidemment que c’est la femme qui prendra la décision finale puisque c’est son corps !! L’avortement est un acte qui n’est pas anodin et qui doit être utilisé en dernier recours et ce n’est pas en crachant sur ces femmes que la "société" avancera. C’est en responsabilisant les personnes, les couples, la femme comme l’homme.


  • #2370420

    L’avortement et la contraception sont des armes pour contrôler la démographie de la planète afin que les USA (et certainement un autre petit pays belliqueux) continuent de piller les ressources naturelles/maintiennent leur niveau de consommation.

    C’est via Malachie Martin (et son livre "la maison battue par les vents/ Windsept House" écrit peu avant sa mort en 1999) que je l’ai découvert.
    Ce prêtre exorciste avait travaillé au Vatican auprès des Papes Jean 23 et Paul 6. Pour qui il fut amené à traduire le 3è secret de Fatima (apparition de la Vierge et l’incroyable miracle du soleil qu’elle fit en 1917 au Portugal).

    Il affirma en interview que tout ce qui est écrit dans son livre est véridique, mais qu’il a dû le révéler sous une forme romancée...Il mourut en 1999.

     

    • #2370754
      le 22/01/2020 par l’Eglise ou l’enfer
      1974 : Que pensent les Français de l’avortement

      « Ma fille chérie, écoute bien ce que je vais te dire maintenant, et transmets-le à ton Supérieur. Comme je l’ai déjà annoncé précédemment, SI LES HOMMES NE SE CONVERTISSENT PAS, le Père fera tomber sur toute l’Humanité un grand châtiment. Sans aucun doute ce sera un châtiment plus grave que le déluge, tel qu’on n’a encore jamais vu. Le Feu tombera du Ciel. Par ce châtiment une grande partie de l’Humanité sera détruite. Les Prêtres mourront comme les fidèles. Les hommes qui seront épargnés connaîtront de telles souffrances qu’ils envieront ceux qui sont morts. Alors la seule arme qui restera sera : le ROSAIRE et le SIGNE laissé par le Fils. Chaque jour récitez la prière du Rosaire. Avec la Prière du Rosaire, priez pour les Évêques et pour les Prêtres. L’action du démon a pénétré jusque dans l’Église. Les Cardinaux se dresseront contre les Cardinaux, et les Évêques contre les Évêques. Les prêtres qui M’honoreront seront méprisés, vilipendés, combattus par leurs confrères. L’Autel, l’Église seront saccagés. L’Église sera remplie de gens à compromissions. Par l’action du démon, beaucoup de Prêtres et de Religieuses abandonneront leur Vocation. Le démon s’acharnera tout spécialement contre ceux qui se seront offerts au Père. La perte de beaucoup d’âmes est la cause de ma douleur. » (Message laissé par la Vierge à sœur Agnès le 13 octobre 1973 à Akita, au Japon)


  • #2370443
    le 22/01/2020 par James Fortitude
    1974 : Que pensent les Français de l’avortement

    Que l’on le veuille ou pas, les femmes étaient toutes sauf les catho orthodoxes, pour l’avortement...
    Certaines pour la castration des hommes ...


  • #2370479

    Tous ces potentiels donneurs d’organes perdus...


  • #2370521

    A 7’20" : "C’est normal qu’elle fasse disparaître l’enfant"... Mais qu’elle horreur !
    Ces gens n’ont donc aucun respect pour la vie, qui plus est pour celle du plus faible de tous les innocents ?
    Ceux sont les mêmes qui sont contre la peine de mort pour les criminels !
    Et ce crétin en fin de reportage qui nous sort l’argument que les hommes n’ont pas leur mot à dire parce qu’ils ne sont pas concernés... C’est cela une société ? C’est cet égoïsme là notre humanité ? Ne pas se soucier de son prochain, de son voisin. Mais comment peut on descendre aussi bas ?
    Et pendant ce temps il y a des couples qui adoptent des enfants à l’autre bout du monde, des PMA, et maintenant des GPA... Ce monde est fou ! Pas un pour dire qu’une jeune fille enceinte d’un enfant qu’elle ne désire pas devrait être aidée et soutenue, et que cet enfant une fois né pourrait grandir dans une famille qui souhaite donner de l’amour à ce petit être humain.


  • #2370743

    Les commentaires YouTube sont hallucinants de bien-pensance.
    Je me demande si le compte de l’INA opère un filtrage discret, ou si c’est représentatif du niveau actuel (ce qui est possible aussi).


  • #2370995

    le probleme actuel de l’avortement est le chantage au mariage.Grosso modo la nana veut forcer son partenaire actuel a s’engager contractuellement par un mariage ou un pacs a l’aube de ses 30 ans. Alors elle "oublie" de prendre la pillule et tombe enceinte. Le gars est alors somme de "faire ce qui est juste" et d’assumer sa paternite meme si avant il a toujours dit qu’il ne le voulait pas d’enfants ou s’engager.Trois cas de figure alors : soit il se soumet au desir de sa compagne parce qu’apres tout ca lui convient aussi, soit il refuse et il s’en va.La ou la nana garde l’enfant ou elle le degage.
    Y a des preservatifs avec des petits picots a l’interieur qui font que c’est aussi plaisant avec capote que sans pour les hommes qui veulent garder la "maitrise de leur corps"...

     

    • #2371268

      La sexualité est intrinsèquement liée à la reproduction. Que vous le vouliez ou non.
      Avant de jeter encore l’anathème sur les femmes, vous pouvez soit :
      - assumer votre hédonisme et allez avec vos capotes dans des clubs de rencontres olé olé,
      - soit passer par la stérilisation,
      - soit trouvez vous la bonne compagne qui vous donnera envie de devenir père,
      - soit pratiquez l’abstinence.

      Il y a des tonnes de solutions mais de grâce ne jetez pas l’anathème sur les femmes, aucune n’est responsable de vos désirs personnels d’être ou ne pas être père.


  • #2371017

    A la limite quest ce quon en a à foutre de ce que pense le peuple sur tel ou tel sujet ? Le peuple est con et le restera. De plus il n est daccord sur rien. Il faut une élite qui décide pour lui. Il faut espérer un changement d elite. Il n y a rien à attendre du "peuple". Je suis fatigué de cette discorde permanente.


  • #2371048

    Un bon exemple du fait que c’est la "modernité" et sa mentalité qu’il faut remettre en question.

    mordicus !


Commentaires suivants