Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

9 janvier 2015 : Amedy Coulibaly avait bien les mains attachées... Fake ou pas fake ?

Une simple vidéo en dit parfois plus que de longs discours. Lors de l’assaut des hommes du RAID, ce vendredi 9 janvier 2015, on voit Amedy Coulibaly sortir, les mains en avant...

 

 

Que chacun soit le propre juge de ces images. Il n’est pas question d’infantiliser les lecteurs comme le font les agents médiatico-politiques qui pensent pour nous, qui s’arrogent le droit de penser à notre place.

Comprendre la manipulation « terroriste » avec Kontre Kulture

 

Beaucoup de questions autour des attentats de Paris en janvier 2015,
sur E&R :

 






Alerter

83 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Bof.

    1. Il se protège le visage en sortant. C’est un réflexe. Tous les mammifères auraient fait la même chose à sa place. Sauf les dauphins parce qu’ils ont pas de mains.

    2. Vu la qualité de la vidéo, la séquence est surtout une reconstruction faite par le cerveau. On y voit ce qu’on veut y voir.

    3. La seule image à peu près claire est celle où il a les mains détachées.

    Bref, c’est un peu grotesque quand même.

     

    Répondre à ce message

  • Pour très bien connaître l’un des policiers qui était là au moment de l’assaut (pour ne pas en dire plus), je peux vous dire que vous allez - de nouveau - loin dans le scepticisme, même si vous laissez le lecteur se faire son opinion.
    De mémoire, Coulibaly a été surpris par les policiers (grenades assourdissantes, explosion d’une vitre...) alors qu’il était en train de traficoter ses explosifs. Il s’est réfugié dans le fond du magasin, a arrosé la porte, s’est équipé, puis a fait sa sortie-suicide - un peu en mode panique sans penser à tuer d’autres otages - avec un Skorpion dans les mains ou plutôt dans les deux mains (ce pistolet-mitrailleur pèse 1 kilo et demi chargé). Le but était de tuer d’autres flics avant de mourir en martyr. Ce gars était en pleine forme physique, et il a bien failli réussir sa dernière entreprise...
    Il faut rappeler aussi que les policiers du RAID / BRI ont mené l’assaut à cet instant précis parceque les frères Kouachi avaient tenté leur sortie quelques instants auparavant, et que "le gouvernement" pensait que Coulibaly - plus ou moins coordonné avec les Kouachi - allait tuer tous ses otages dans une sorte de 14 juillet djihadiste.
    Il faut bien comprendre une chose : pour avoir des attentats, il n’y a nul besoin d’organiser des faux attentats ou tueries par le Mossad ou les militaires ou je ne sais quoi... Il suffit plus ou moins à "l’Etat profond" de partiquer une sorte de "laisser-fairisme". Par exemple, en laissant monter la mayonnaise depuis nos banlieues, en bloquant certaines remontées de notes, en laissant les policiers travailler dans de pauvres conditions (pas d’hommes, pas de matos...), ou bien en les orientant sur d’autres pistes. Réfléchissez là-dessus plutôt !

     

    Répondre à ce message

    • Vous ne pouvez dire à la fois que cela va « à nouveau » (!) loin dans le scepticisme tout en reconnaissant que le lecteur est en même temps libre de ses analyses sans se voir exposer un verdict que nul ne peut poser. D’autant que même si ce que vous dites est évidemment cohérent, plausible et se tient, une personne moins sceptique encore (puisque c’est ça le truc) vous dirait la chose suivante : « Comment ça ? Il aurait donc un état profond possiblement complice de telles horreurs ? Mon dieu, impossible ! ».
      Si l’on admet cela, on peut admettre dès lors d’autres choses puisque c’est la porte ouverte à toutes les manipulations possibles. »
      Conclusion : Il y aura toujours un moins sceptique que vous pour vous trouver trop sceptique :-) Il faut donc faire attention à l’usage hâtif de ces qualificatifs.

       
    • Eric, tu frôles le pilpoulisme ! :)
      Il FAUT évidemment être sceptique, mais - sur un cas comme celui-là - inutile d’échafauder des théories abracadabrantesques (comme dirait l’autre), quand les Etats peuvent arriver au même résultat avec des méthodes plus subtiles (et quasi sans risque)...

       
    • Je ne vois pas ce que vient faire le pilpoul là-dedans, ni de près ni de loin. Mais bon, pas grave, on va dire que c’est en effet une blague :-) Pour le reste, je ne vois pas de quelle théorie vous parlez exactement (si vous parlez de mains éventuellement attachées ou pas, c’est un fait ou pas mais en rien une théorie à soi seul). C’est sûr que le truc pourrait être plus réussi que ça mais en même temps d’une part nous ne sommes pas des américains et en plus de ça la France n’est plus ce qu’elle était :-)

       
  • On est loin des duels du far west.

     

    Répondre à ce message

  • Mains liées où non c’est une mise en scène, pour plusieurs raisons :

    1- jamais un groupe d’intervention ne laisse un agent pénétrer seul dans une salle où se barricade un forcené

    2- les unités d’élite n’ont pas besoin de vider 2 caisses de munitions pour abattre un homme

    3- quand le forcené est à terre on arrête de le canarder, là on voit un "policier" venir lui en mettre une à bout portant et repartir en sautillant (excitation ? jubilation ?)

    4- le forcené est au sol, un policier tire en l’air ? C’est quoi une sommation ? Il vide le canon par sécurité ? Il célèbre un truc ? Ou il fait du cinéma ?

    5- les otages sont libérés, ils courent n’importe où et ne sont pas pris en charge.

    Regardez l’intervention du GIGN lors de la prise d’otage de l’Airbus à Marseille, c’est pas la même compagnie théâtrale...

    Et pour ceux qui croient que c’est trop gros et que l’on exagére à voir des complots partout, je dirai simplement qu’après ce qu’on nous a fait gober le 11 septembre, ça c’est un numéro de marionnettes en papier mâché, aux US ils sont passés à Spielberg depuis 15 ans !

    Si il y’a bien 2 choses dont on ne peut plus douter,
    1- Nos maîtres ne reculeront jamais devant rien pour rester à leur place.
    2- La connerie des gens élevés à Hanouna et Vallaud-Belkacem ne doit pas être sous-estimée

    Pensez printemps !

     

    Répondre à ce message

  • Il y a aussi quelquechose de très simple à comprendre : si l’on veut égarer le commun des gens dans leurs raisonnements afin qu’ils ne comprennent plus rien et qu’ils ne sachent plus vers qui se tourner d’autre que vers les médias et la version officielle, il suffit de mettre en scène ou en évidence quelques incohérences grossières voire même parfois grotesques. Ainsi, devant l’énormité de la chose et leur impuissance à découvrir la vérité par eux-mêmes, lassés, ils se tourneront et se réfugieront derrière la seule réponse possible, confortable et apaisante, c’est-à-dire celle que leur fournit le gouvernement et l’état, celui qui les protège et sait, lui, les dessous de l’affaire mais ne peut peut-être pas les révéler au grand public pour x raisons politiques ou autres, stratégiques, etc.
    Semer le doute sciemment pour ramener les brebis au bercail, au chaud et à l’abri...

     

    Répondre à ce message

  • Je vois rien...
    ou plutôt si !! un gars qui se précipite vers la sortie avec une arme de poing..il me semble.
    Avant d’arriver a la porte automatique il lâche son arme. Il a du se prendre 2 ou 3 bastos (je suppose) ça doit piquer un peu. Il doit pas avoir envie de smurfer.
    arrivé a hauteur de la porte il doit se prendre une ou deux grosses bastos bien placées à bout portant. Je ne pense pas que le groupe d’intervention soit parti avec du petit calibre. A bout portant ça doit envoyer quelques kilos.
    D’ailleurs il s’envole, c’est magnifique qu’elle superbe dernière envolé et il réalise une magistrale vrille qui lui aurai valu un 9,98 au jeux olympique et là au sol dans un dernier râle il lance " i will be back " ....et se prend cette fois 10 bastos à 50 centimètres.
    Allez c’est bon je conseille de ne rien relayer. Avec toutes les histoires sur les fake news c’est détruire le travail réalisé depuis de nombreuses années et surtout leurs donner la possibilité de nous prendre pour des cons.

     

    Répondre à ce message

  • Bonsoir je ne peut exposer mes compétences et au vu des informations et des vidéos la version de la sortie "baroud d’honneur" est justifiée . Au passage il a épargné les autres personnes dans le magasin et ce n’est pas rien ! Sauf pour ceux qui pensent que tous les juifs sont méchants et nuisibles ce qui n’est pas vrai et bien triste ! Les groupes d’interventions de la police française n’ont pas en magasin des armes et des munitions très puissantes ( c’est culturel ) . Au contraire la gendarmerie (GIGN et autres ) ont des armureries de guerre avec des armes et munitions bien plus puissantes . Durant sa sortie suicide Coulibaly a été touché mais son gilet pare balle a été efficace sur le calibre utilisé par le RAID . Certains tirs ont surement visés la tête et aussi les jambes mais grâce à sa vitesse de déplacement il a réussi à ne pas être touché car c’est loin d’être évident même pour un éxécutant confirmé . je pense qu’il a été atteint par un tir latéral que les gilets protègent moins bien au moment ou il arrivait à la sortie par un ou des policiers sur le coté droit voir peut-être aussi sur la gauche . A ce moment là ces tirs l’ont atteint probablement mortellement ce qui explique les bras joints allant vers le haut ce qui est une sorte de réflex du corps lors d’un traumatisme très violent . De la même manière on a vu par exemple des boxeurs recevoir un coup puissant et tomber " les 4 fers en l’air " comme on dit sous l’effet du choc violent et être KO .

     

    Répondre à ce message

  • #1877473

    Il y plusieurs paramètres qu’il faut prendre en compte et ne pas se contenter simplement des images. Déjà, qui décide d’autoriser l’assaut ? Le patron du Raid ou les responsables politiques ? Compte tenu de la sensibilité de l’affaire, la décision revient obligatoirement au président de la République qui ne jouera pas l’affaire sur un coup de dé. Or donner l’assaut de façon improvisée c’est prendre le risque quasi certain de la mort d’otages. Face à la situation, le Raid avait 3 options ; 1° négocier tant que le terroriste ne tue pas d’otage (c’est la règle). 2° donner l’assaut, si et seulement si, le terroriste tue méthodiquement les otages et dans ce cas c’est le temps d’intervention qui déterminera le nombre d’otages qui resteront en vie. 3° donner l’assaut sur ordre, alors que l’urgence ne le nécessite pas. Dans ce cas, il faut d’énormes garanties pour que l’opération réussisse sans tuer un seul otage. Or, ce que l’on constate, c’est que le volet métallique met 12 secondes à s’ouvrir avant que le Raid ouvre le feu immédiatement. Ce qui veut dire qu’ils avaient une situation tactique claire sinon, j’imagine si Coulibaly s’était dissimulé derrière les otages ou qu’il ait fallu le chercher ? Et 12 secondes, ça lui aurait laissé le temps de tuer combien d’otages ? Ici, Coulibaly était bien placé et visiblement n’a pas ouvert le feu, ni sur les otages, ni sur le policiers. Les impacts dans la vitrine étant ceux des tirs des policiers et non ceux provenant éventuellement de Coulibaly qui tient une arme de type Kalachnikov. Même avec les protections balistiques, les policiers auraient du accuser les coups vu la puissance de la munition avec des impacts à hauteur d’homme. Et là rien ; comme au cinéma !
    Tout cela montre à l’évidence, que pour le Raid, la situation était claire dès le départ. Donc mains liées ou pas, c’est difficile à déterminer de façon affirmative, mais analysée sous un angle plus large, le déroulement de l’affaire n’est pas clair est semble visiblement cousu de fil blanc ; mains attachées ou pas !

     

    Répondre à ce message

  • Il suffit de regarder la vidéo diffusée sur France 3 image par image pour constater des choses très "troublantes" comme dirait Bigard. La vidéo a été clairement trafiquée. L’arme que l’on a l’impression que Coulibaly tien a la main juste avant de tomber est un ajout,car on voit qu’elle disparait d’un seul coup et à moins que l’on ai affaire au premier terroriste-magicien de l’histoire ça n’est pas possible (ce n’est pas l’arme qu’il a en bandoulière qui elle semble réelle). Ensuite on voit qu’un de ses bras est "effacé" pour faire apparaitre un faux bras afin de donner l’impression qu’il n’avait pas les mains attachées. Cela peut paraitre délirant mais cela se constate facilement. Je conseille vivement a tout le monde de regarder la vidéo au ralentit image par image. Ça semble similaire à la thèse, plus que probable a mon avis, selon laquelle les avions du 11 septembre sont des ajouts en images de synthèses. Voir https://www.egaliteetreconciliation...

     

    Répondre à ce message

  • Ho les gars, vous avez de la merde dans les yeux ou quoi ???

    Les nouvelles images sont à la fin de la video... l’assaut est terminé, il est au sol et il a bien les mains attachées, puis détachées et écartées sur la dernière photo.

    Les mecs connaissent le poids d’un pistolet mitrailleur, sa cadence de tir et tutti quanti mais sont pas foutus de voir une vidéo jusqu’à la fin !!

    Tocards ! Moutons !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents