Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Charlie Hebdo : le blasphème et le sacrilège n’apportent jamais la paix

À l’annonce d’un décès, les gens ont souvent tendance à parer le défunt de toutes les vertus. C’est encore plus vrai dans le cas d’une mort violente. Le phénomène est donc connu. Mais il prend une proportion quasiment socialement forcée après l’attentat commis contre la rédaction de Charlie Hebdo. Quiconque ne participe pas au concert louangeur est immédiatement perçu comme un monstre sans cœur par une société formatée par le matraquage médiatique univoque.

Pourtant, il faut oser le dire et l’écrire, Charlie Hebdo était un journal ordurier. Cette publication se plaisait à dépasser toutes les limites de l’outrance et à choquer pour le plaisir de choquer, mais toujours de la façon la plus odieuse possible.

Charlie Hebdo affectionnait particulièrement d’offenser les croyants par les blasphèmes et les sacrilèges les plus ignobles, avec une obsession manifeste pour la sodomie. Charlie Hebdo ne faisait pas dans le registre humoristique. Charlie Hebdo cherchait à repousser sans cesse les limites de la tolérance de notre société pour le blasphème poussé au paroxysme de l’abject.

Bien entendu, cela n’excuse ni ne justifie le geste des auteurs de l’attentat meurtrier. Mais cela signifie que tout cela était prévisible. Parce que, dans la grande misère de notre temps, Dieu est la seule consolation de beaucoup d’entre-nous. L’offenser avec salacité et perversion entraîne de façon épidermique répugnance et colère.

Lire l’intégralité de l’article sur medias-presse.info

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On a le droit de rire de tout jusqu’à preuve du contraire. Et cela ne doit jamais entrainer la mort des caricaturistes/humoristes.

     

  • Ça aussi c’est marrant on nous présente Charlie hebdo comme un petit journal sympathique défendant la liberté d’expression ce qui est faux .L’ image qu’ils renvoient de ce journal est fausse à mon sens .

    Le Charlie hebdo était un journal qui appelle à la guerre civile, qui ne cesser d’ humilier à longueur de journée des millions de musulmans,c’était de la méchanceté sévère sans fondement justifiable. Le Charlie hebdo devait normalement être interdit depuis longtemps pour risque avéré de trouble à l’ ordre publique,nos politiques on encore une part de responsabilitée !
    Le plus embêtant dans cette affaire c’est qu’ on va faire passer les musulmans pour intolérants ce qui ne sont pas ,bien au contraire ,tout ça à cause de trois islamos- racailles retardés qui défendait tout sauf les intérêts de la France. Ça c’est dit ,maintenant il faudrait parler de la responsabilitées politique et médiatique car ce sont eux les responsables de cette tuerie .

    Politique migratoire,programme de non-assimilation,prolifération du communautarisme,sur le plan intérieur filière d’ acheminent et de recrutement non démanteler,est-ce volontaire ou bien involontaire ? ,les défaillance des services de renseignements,comment on t’ils pu aller dans des régions aussi sensible et revenir de la sorte ,les prisons,ect...
    Des question y’en a des milliers à en poser .Le cinéma ne fait que commencer sachant que BFM et compagnie vont encore nous vendre la fusillade qui arrive et qui durera 24 heure ou plus .Bref sortez les pop-corn .

     

  • Leurs blasphèmes ne me perturbaient pas puisque né dans une société déspiritualisée-franc-maçonnisée-laïcisée...

    Je suis croyant et je m’accommode de mes coreligionnaires du quotidien pour vivre spirituellement en paix (à peu près !)

    Ce qu’en disent grossièrement tels pitres, même sponsorisés par l’État, ne me révolte pas, ne m’indigne pas (au sens moderne en tout cas= je ne "vitupère" pas) mais me fait me moquer très charitablement et intérieurement de ces mascarades.

    Les musulmans, à ce qu’on dit d’eux en tout cas, seraient, quant à eux, frileux-frigides-réac’, ne voyant que ce qu’on leur présente "grossièrement" sans y voir « d’esprit » du tout.

    Je ne suis vraiment pas sûr que les musulmans Français (élevés eux-mêmes -donc "habitués", accoutumés- dans une société "laïque"-déspiritualisée…) soient si "sensibles" en réalité : on leur "prête" cette sensibilité confessionnelle alors que je les crois, individuellement en tout cas, et non communautairement, bien au-dessus de toutes ces caricatures.

    Le problème de fond me semble bel et bien communautaire (que ce soient ces musulmans prétendument susceptibles ou les "intégristes" catholiques)

    Mais bon, si un individu ne se sent pas exister par lui-même et un entourage "restreint mais sain", alors il s’en va vers le collectivisme-communautarisme pour se voir dans le regard de sa communauté : refuge communautaire


  • C’est juste !

    J’ai l’impression que si je sors dehors et que je dis je ne suis pas Charlie je me fais péter la figure.

    C’est la nouvelle dictature de la pensée unique, ça ressemble pas mal à touche pas à mon pote .


  • Et surtout, pour le lire ou voir ses caricatures, il fallait surtout l’acheter, cela revenait donc au consommateur (croyant ou pas)

    Le croyant ne l’achetait pas, alors où était le problème au fond ?

    Les Français catholiques pouvaient s’en plaindre, mais on n’en a pas fait une "lutte" comme on essaie de la faire faire aux musulmans, qui, communautaires, y sont très sensibles pour se replier encore.

    Les incendiaires sont politiques, avant tout.

    Et l’exclusion du FN du recueillement de dimanche prouve une fois de plus le mépris du peuple, même dans des circonstances si tragiques.

    Le Système sait bien que le FN détient les clés politiques, ils leurs empêchent d’accéder à la porte
    Ça les emmerdera trop que le FN lave leurs années de terrorisme intellectuel terminant en terrorisme urbain

     

  • Un journal ordurier : l ordure pour se donner un faux air "de gauche" et masquer la ligne éditoriale BHL néo conservatrice ! bref une nullité de la grande Propagande bien subventionnée du fait d un public bien bien désert .


  • Il y a les tribunaux : pas besoin de tuer.
    Et puis pourquoi 4 ans apres, quand le journal allait declarer faillite ?


  • Si le christianisme été la religion d’ état ce massacre n’ aurait pas eu lieu ,à force de jouer avec le feu on se brûle.


  • "Mais cela signifie que tout cela était prévisible." Mais pas du tout ! Cet attentat aurait bien pu se produire ailleurs que dans un haut lieu de la provocation journalistique, du moment qu’il touche un symbole de la République française. Cet attentat n’a aucun fond religieux et ne répond à aucune réaction de jihadistes pourfendeurs de la guerre sainte contre les mécréants offensifs ! On l’a constaté lors du comportement des snipers qui n’ont rien fait d’autre que de liquider froidement journalistes et policiers sans revendication religieuse !
    Cet attentat répond à la logique du clash de civilisation voulu par le lobby financier et militaro-industriel américain, qui engendra l’adhésion des populations occidentales lors de guerres et ingérences dans le monde musulman, pour sauvegarder l’hégémonie du pétrodollar, contrôler les puits de pétrole, faire tomber un "dictateur" gênant comme Kadhafi et son dinar-or visant à remplacer les prétrodollars, ou faire vivre leur économie militaire américaine ainsi que la guerre génératrice de dettes et intérêts engraissant les banques. Cet attentat justifiera de même une "coopération" plus proche entre l’UE et les Etats Unis et la gouvernance du monde occidental par Zorro-bama, en faciliatnt aussi l’arrivée du TAFTA. Le conflit de civilisation et la diabolisation de l’Islam est tout bénéf pour l’Empire, voilà tout. J’ai d’ailleurs assez peur pour les rassemblements de musulmans dans les prochains jours en France. A quand une attaque de mosquée avec une tête de cochon comme signature d’un attentat perpétré par des autochtones ? La guerre civile c’est le combat de coqs dont l’initiateur sort gagnant, comme dirait Rav Von Chaya. On fait ainsi d’une pierre deux coups : la solidarité contre l’Empire s’effrite, et les intérêts militaro-financiers au Moyen Orient s’assurent du soutien des populations occidentales.

     

    • Bien sur que si il était prévisible même eux le disent : " nous savions que nous étions menacés et en danger depuis plusieurs mois ." Faut pas oublier le dessein qui vous contredit ." pas d’attentat en France,on a jusqu’à fin janvier ."
      Quelle signe !


    • @SC31 : tout à fait, c’est malheureusement ce que je crois aussi !

      @psychologie des foules : "prévisible" parceque eux-mêmes le disaient ? mais nos services de "sûreté" qui écoutent nos communications et épluchent nos courriels, eux y savaient rien et (pré)voyaient encore moins ?? et au fait, qui a pistonné les tueurs sur la réunion (exceptionnelle du genre max 3 fois par an ai-je lu !!!) de toute la rédaction ce jour-là et à cette heure-là ? et un assassin en tenue de combat version ninja qui laisse tomber sa carte d’identité... ca vous met pas la puce à l’oreille non plus ? bizarre, moi ca me rappelle un fameux passeport il y a environ 13 ans qui a "survécu" à peine amoché à une chute de 150 étages à travers une boule de kerozen en feu et d’acier en fusion... :(


  • n’importe quoi !!!!!! et dieudonné dans tout ça ? vous lui tournez le dos aussi ?
    ce qui est sacré pour eux ne l’est pas pour moi. j’ai le droit de rire de tout.
    Dieudonné rit des juifs.
    Charlie Hebdo des muslmans et pas que.
    c’est comme ça que ça doit être. c’est comme ça que ça doit rester.

     

  • "Cette publication se plaisait à dépasser toutes les limites de l’outrance et à choquer pour le plaisir de choquer, mais toujours de la façon la plus odieuse possible."

    Il n’y à pas de limite dans la liberté d’expression, même si ce qu’il c’est passé est malheureux, cela n’as pas changer la façon de penser du fait qu’il n’y est toujours pas de limite, et cela ne doit d’ailleurs pas changer dans la tête des gens, car c’est ici leurs but peut importe qui à fait cela.
    C’est de notre devoir de défendre cette liberté.

     

    • Visiblement si. Il y a une limite. En l’occurrence la limite s’est appelée Kalachnikov. La liberté d’expression n’est pas la liberté d’insulter. Sinon je peux prétendre à provoquer et insulter jour après jour mon voisin et exiger qu’il ne réagisse pas sous couvert de ma liberté d’expression. Et en plus, suivant la logique du système et de CH, je serais en droit de demander une protection policière au cas où, et pour que je puisse, en toute liberté d’expression, pousser le bouchon chaque fois un peu plus loin.


  • En attendant, les deux policiers abattus n’étaient pas des caricaturistes de Charlie ni des blasphémateurs.L’un d’eux a même été "terminé" avec un sang-froid de professionnel.Deux assassins sont dans la nature avec des armes de guerre et prêts à tirer sur tout ce qui bouge.Il est urgent de les retrouver au plus vite et de les juger comme ils le méritent.


  • L’extrémisme n’a jamais apporté la paix.

     

  • Le problème n’étant pas tellement les caricatures en elles-même, mais plutôt l’obsession du Charb envers les Musulmans et les Chrétiens, pourquoi jamais de caricatures sur les Juifs, les gays, les féministes, l’holocauste, etc, etc... ?
    Je vous mets au défi de faire un Charlie Hebdo sur les sujet ci-dessus sans avoir de censure et indignation des politicards !
    Si on doit défendre la liberté d’expression elle doit être défendu pour tous les sujets !
    Donc, si je suis Charlie alors je suis aussi Dieudonné.

     

  • Bonsoir tout le monde. Je suis assez d’accord avec pas mal d’entre vous, je suis vraiment choqué de ce que CH peut faire subir gratuitement aux Catholique alors que je ne crois pas qu’on leur ai fait grand chose. Cependant même si je ne mets pas Je suis Charlie en photo de couverture, je ne pense pas qu’il faille complètement condamner ce mouvement. Certes il cautionne un journal qui vaut ce qu’il vaut, mais ce mouvement aura au moins le mérite de réunir les Français autour de la mémoire de compatriotes morts, surtout les policiers tués (encore une ce matin, RIP)

     

    • Bon sang, mais que ne pouvons nous nous réunir dans la vie ?! L’important c’est la vie, les vivants ! Ainsi nous nous entre-déchirons dans la vie et devrions nous réunir autour de cadavres ? Ça n’a rien de spécialement beau, ni émouvant. Du pathos inutile, propre à satisfaire tous ceux là qui n’ont aucune spiritualité, ni aucun espoir.

      "Laissez les morts enterrer leurs morts" nous dit le Christ : ces gens sont dans l’émotion, l’incompréhension, car ils ne cherchent pas à comprendre. Ils sont déjà morts, ils se donnent à ce moment l’impression de vivre, ils vont se relayer devant les caméras pour nous asséner leur fausse compassion, leur révolte stérile, nous affirmer qu’ils "continueront le combat" qu’ils ont déjà perdu, ils diront de ces morts là que ce sont des héros, des martyrs, ils se réclameront d’eux et tenteront de faire rejaillir sur eux-même un peu de leur gloriole ("je le connaissais bien, un humaniste, bon et généreux, moi aussi j’ai reçu des menaces etc...") mais demain, ils auront oublié et retourneront dans le tombeau qu’ils ont épousé, ils retourneront dans le conflit et la misère morale, ils retourneront à leur servitude, convaincus d’être libres.


  • Tuer des caricaturistes , des journalistes ou autre est triste ,barbare et lâche, en tant que musulman(puisque maintenant malheuresement on m’oblige a me définir comme musulman) je n’étais pas d’accord avec charlie hebdo ,parce qu’il caricaturait les musulmans et non l’islam , moi qui franchement ne suis pas religieux , des collègues de boulot (ou autre) n’arrêtaient pas de me demander mon avis sur les caricatures , sur les extrémistes, sur l’islam bref ils se basait sur mon prénom pour me définir comme musulman et donc ça me gavais et je leur répétait que si il voulait que je donne mon avis alors il devait me dire de quelle confession j’étais , ils me répondaient "musulman je crois" , et je leur demandaient comment ils pouvait déduire que j’étais musulman ,la plupart d’entre eux me répondait "tu t’appelle samir ,tu est musulman non ?" , je leurs répondait que c’étais pour ça que je n’aimais pas charlie hebdo (ou zemmour ) parce à cause d’eux moi qui n’a aucun signe visible de ma croyance, moi qui ne dit à personne que je suis musulman et ben malgré tout on me pointe du doigt . Donc j’en déduisait que la cible n’était pas les intégristes mais bien toutes les personnes en France qui avait un nom à résonnance maghrébine. voila c’est pour ça que je n’aimais pas leurs dessin


  • C’est sur que c’est pas très politiquement correct de dire en ce moment que Charlie Hebdo c’était de la m... en barquette.

    Je ne suis pas Charlie et ne le serai jamais.


  • Je suis désolé mais moi je ne m’appel pas Charlie ! Je suis d’accord avec l’ensemble de cet article, il y a beaucoup trop d’émotion, les gens sont complètement lobotomisés par les médiats, et ça les empêches d’avoir du recul et réfléchir un peu par eux même. Je rappel qu’en 2008 sous la présidence de Sarkosy un dessinateur caricaturiste (Siné) de Charlie Hebdo s’était fait virer pour antisémitisme, le gars avait aussi payé plus de 40 000€ d’amendes. Alors votre liberté d’expression à géométrie variable, vous savez ou est-ce que vous vous la mettez ?...

     

  • Chapeau à medias-press !

    CH a commencé comme un journal anti-impérialiste et anti-capitaliste. Il a été un des premiers à dénoncer le nucléaire et à exposer la crise écologique. A cette époque-là (durant les années soixante et soixante-dix), il était franchement drôle (le Professeur Choron m’a beaucoup fait rire).

    A un certain moment, toutefois, il a viré de bord et a abandonné les vrais combats (les combats de substance) pour donner dans le formalisme de l’illimitation, dans la transgression comme simple provocation, dans le cynisme, la dérision et le mépris pures, un peu comme les Dadaïstes des années 1916-1924. En d’autres mots, il est devenu un simple organe du libéralisme-libertaire, et encore sous sa forme la plus outrancière.

    Non, la liberté d’expression, ce n’est pas dire n’importe quoi n’importe quand et n’importe où, sans égard pour autrui et pour le contexte dans lequel nous nous exprimons. Nous ne sommes pas des îlots engagés dans une guerre de tous contre tous, mais des subjectivités toujours déjà situées, insérées dans un monde que nous partageons avec une pluralité d’autres subjectivités, et dont nous dépendons de moult façons, que nous le voulions ou non, que nous l’aimions ou non.

    Il est faux de dire que "la société n’existe pas", comme l’a proclamé le tyran du néo-libéralisme, Mme Thatcher. Nous sommes toujours déjà des être-en-société, c’est-à-dire des êtres qui dépendent les uns des autres, qui ne deviennent ce qu’ils sont que par les soins et les dons des autres (de nos parents et des autres membres de nos familles, tout d’abord). A ce titre, nous nous devons du respect et nous devons agir avec égard et précaution, même et surtout dans les disputes qui peuvent survenir entre nous et autrui, sans quoi nous prenons de gros risques.

    C’est cela que CH a perdu de vue lorsqu’il a abandonné le combat de substance pour s’engager dans la voie du cynisme libéral-libertaire et d’une dérision débridée, c’est-à-dire sans projet sociétal.


  • Ce qui me surprend c’est que personne ne relève l’inutilité de cette publication, son caractère blasphématoire relevant de ceux qui ont capacité à en juger, il n’en demeure pas moins que c’est pauvre en tout mais surtout en humour !
    "Le Coran c’est de la merde" est par exemple caractéristique de la période scatologique des mômes et dont ces sinistres crétins n’ont pas su s’extirper ! Quel esprit et quelle prouesse intellectuelle là-dedans ? Aucuns !
    Navré de ne pas participer à l’éloge funèbre mais il y a plus d’esprit sur E&R chaque jour que dans Charlie Hebdo chaque semaine !

     

    • Moi ce qui me surprend c’est que les gens qui s’en offensent parlent seulement de blaspheme et de sacrilège. Même si on s’en fout des musulmans, de l’Islam et du Coran, ce qui est un peu mon cas, ce dessin est révoltant.

      Peut-être que j’ai mal compris, mais quand les militaires ont repris le pouvoir en Égypte ils se sont mis à massacrer des musulmans ici et là. Des fois les politiques, des fois des simples mécontents (il y a tout de même eu un coup d’état). À un moment ils ont tué je crois 68 musulmans qui priaient sur une colline.

      Donc, eux devant 68 innocents qui se font exécuter sans aucune forme de justice alors qu’ils priaient, ils nous sortent un dessin pour s’en moquer en disant que le Coran n’arrête pas les balles... J’ai rarement vu un truc aussi vile et offensant dans ma vie. Même chez les Israéliens ce serait consideré "hard".

      Une limite à la liberté d’expression qui est acceptable c’est de n’avoir personne qui t’écoute parc’que ce que tu dis c’est de la m****. Par contre, là le journal était sur le point de faire faillite malgré les subventions de l’état. Alors vraiment l’état faisait vivre artificiellement ce torchon, c’est quand même incroyable. C’est pas net tout ça, on parle tout de même de discriminastion sponsorisée par l’état.


  • La liberté d’expression ne se négocie pas
    la votre vaudrait elle plus que la leur ?!
    Est ce ce vous qui mettez les limites ?
    ou moi ? Ou qui ? Eux ?
    Je me battrai pour celle de Soral de Dieudo de Charlie et tout les autres de la même façon
    sauf de ceux qui veulent interdire La parole
    On ne doit rien laisser passer aux intégristes de quelque bord que ce soit .
    les religions craignent toutes que leurs ouailles n’écoutent leur cœurs ou n’aient quelques réflexions ´ notre liberté de penser et de critique est leur ennemis c’est pour ça que je me battrai pour vous comme pour eux .

     

  • Pensez que cette liberté d’expression que vous contestez à d’autres c’est à vous même que vous la contestez .

     

    • L’acte de décès de la liberté d’expression en France c’est la loi Pleven de 1972 punissant "l’incitation à la haine raciale" . Aujourd’hui une Fourest et consorts parlent seulement "d’incitation à la HAINE" sans préciser "raciale" pour éviter d’attirer l’attention sur les Juifs, comme pendant des dizaines d’années on a utilisé l’injure "Fasciste !" pour éviter l’injure "Antisémite !" qui aurait attiré l’attention sur la même Communauté qui faisait alors dans la discrétion .


    • @ laurent
      pour autant , il faut défendre la liberté d’expression,
      la créer si vous voulez
      pour eux comme pour nous tous


  • Tout à fait d’accord avec ce commentaire..... !

    Il active la haine et font croire l’inverse , ils sont dans l’air du temps
    politique.....


  • Moi je ne suis pas Charlie ,je serais plutôt ER,la lobotomisation des cerveaux ça suffit .Naturellement que les personnes qui sont mortes,reposent en paix,et que Dieu les accueillent au paradis !


  • Quel français de souche ne s’est pas pris un " nique ta mère" ou "fils de pute", pourtant à y bien regarder c’est aussi immonde qu’un blasphème pour moi en tout cas et je n’ai aucune raison de le prendre au second degré (d’ailleurs souvent je vais demander des comptes) mais si à chaque nique ta mère le françois devrait regler le problème avec une balle dans la tête , la solution est le retour du noble duel ou le problème se règle en face à face, ca en ferait fermé la gueule a plus d’un et ça en calmerait beaucoup .


  • Je suis pour une certaine liberté d’expression, mais quand certains dessins assimilent tout musulman à un terroriste (mahomet et son chech en forme de bombe), on est quasi dans l’incitation à la haine raciale.( là ou dieudonné est stigmatisé sans raisons)
    De plus, tout ce qui est d’ordre trop sexuel (ex le prophète en train de "biiip" un mouton), devrait être soit interdit, soit soumis au moins à une restriction sévère..... Ce qui n’empêche pas la critique du fait religieux, bien au contraire, mais il n’est jamais raisonnable d’être ordurier.
    Je passe sur la ligne éditoriale "néocons" du journal....
    même une démocratie censure, ce qui veut bien dire que toute liberté d’expression est limitée ; cependant, comme le dit dieudonné, qui fixe les limites ?
    le crif a lui, tout les droits pour essayer de censurer ce qu’il veut ( même une chanson du groupe zebda il n’y a pas si longtemps !)


  • Ils ne savent s’émouvoir que lorsque l’état le leur permet. Les moutons du pathos, tout excité par cette présence du Réel qui vient secouer leur vie misérable.


  • Bien sur ils avaient parfaitement le droit d’être orduriers mais on est pas obligé de trouver ça génial clairement.


  • On aurait eviter cet horreur. Charlie hebdo est victime de son choix de libertinage dont il s est rendu coupable. Evitons l amalgame entre democratie et libertinage. C est vraiment dommage. Esperons que ca serve de lecon.


  • Pas vraiment un commentaire sur l’article , je suis raccord avec ce qui y est dit
    plutot sur ce qui c’est passé tellement je suis choqué :
    Paix a leur ame , mais je ne pouvais pas blairer ces gens qui se sont fait massacrés (et je me suis meme dit parfois qu’ils pourraient se faire flinguer en mon for intérieur !)
    et maintenant que c’est arrivé ca fait d’eux des héros nationaux alors qu’ils n’interessaient pas grand monde dans le fond et étaient amenés à disparaitre !
    Ce n’est surement pas eux qui empechaient des gens de se convertir a l’Islam , parce qu’on sait faire la différence entre ces minables de CH et la religion , et maintenant nous sommes des sauvages !

    2 remarques :

    - que c’est effrayant de penser que peut etre meme dans ma mosquée des gens pourraient m’embrigader comme les 2 jeunes tueurs , au lieu de faire une bonne vie de famille utile qui montrerait a la societe la vérité de l’Islam, qu’est ce qu’ils ont fait comme vie utile ? ou même d’autre vont rigoler en disant "bien fait pour eux" alors que c’est une catastrophe pour nous aussi
    De plus rigoler de la mort de ces types , c’est etre aussi minable que eux qui aimaient beaucoup rire de la mort des gens et faire du fric comme ca : il faut les mépriser ,pas les tuer ni rire de eux , ils ne valent pas la peine

    - aussi sur le double jeu des gouvernement et médias, qui ont financé en Syrie notamment des sauvages pour massacrer la population ( de ce que j’ai compris ) , avec dit-on plus de 20000 morts peut etre , et qui maintenant dénonce la barbarie et défend la "civilisation".

    Et quelle différence dans le traitement des morts ! La vie de ces dix types n’a visiblement pas la même valeur que celle d’un Syrien ou d’un palestinien par exemple


  • Enfin un article neutre et juste ! Charlie milite pour la soir disant liberté d’expression alors que lui même sensure. Rappelez vous le licenciement de Siné (ou cultivez vous pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire siné). On nous incite à allez manifester aujourd’hui mais on interdit certaines manifestations ou est la liberté de pensée et d’expression là dedans ???


Afficher les commentaires suivants