Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ahmadinejad : "L’impérialisme est en voie d’extinction"

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a assuré une nouvelle fois que l’impérialisme est sur le point de s’éteindre, et ce d’une visite au Venezuela, la treizième depuis qu’il a été élu en 2005.

« Les traits d’une extinction de l’impérialisme dans le monde apparaissent dans l’horizon, nul doute que certains peuples qui réclament la justice et la liberté à l’instar de l’Iran et du Venezuela sont en train de construire leur pays en dehors de l’hégémonie impérialiste et arriveront un jour à l’apogée du développement et de la croissance » a souligné le président iranien lors de la cérémonie d’accueil qui lui a été réservée dans le palais présidentiel par son homologue Hugo Chavez.

Et de signaler que « le peuple iranien sait parfaitement la valeur de la résistance su peuple vénézuélien face aux pressions de l’impérialisme et se sent fier de son amitié ».

Constatant que la réalisation des buts suprêmes fait face à des obstacles, il poursuit « l’impérialisme a mobilisé toutes ses forces pour faire pression sur les peuples indépendants qui réclament leur liberté, mais plus ils exercent leurs pressions, plus ces derniers arrivent à leur résister ».

Pour sa part, le numéro un vénézuélien a rendu hommage à l’Iran, le qualifiant de pays important sur la scène internationale : « nul doute que l’embargo contre l’Iran n’a aucun effet », a-t-il assuré.

Avant de se rendre au Venezuela, le président iranien se trouvait au Brésil, où il a lancé en marge du sommet de Rio+20, un appel pour la création d’un front mondial émanant de la volonté des peuples pour faire face aux puissances de l’arrogance.

« Ce front face à l’impérialisme mondial n’est pas exclusivement formé des gouvernements qui malgré leur importance, sont sujets au changement, mais lorsque la volonté des peuples est coordonné dans un seul front elle sera plus solide et inébranlable », a-t-il expliqué devant un parterre d’intellectuels brésiliens.

Avant le Brésil, le président iranien s’était rendu en Bolivie ou il a rencontré son homologue Evo Morales.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Humm Mahmoud t’enflamme pas, il reviendra tôt ou tard sous une nouvelle forme...

     

  • Malheureusement, l’Empire est prêt à tout pour garder son influence sur ce monde même si il devait passer par une nouvelle guerre mondiale et sacrifier des dizaines de millions de vies. Aucun scrupule de la part de ces satanistes.



  • « Ce front face à l’impérialisme mondial n’est pas exclusivement formé des gouvernements qui malgré leur importance, sont sujets au changement, mais lorsque la volonté des peuples est coordonné dans un seul front elle sera plus solide et inébranlable »




    Où est-ce qu’on peut adhérer ?? !!


  • Il semblerait au contraire que l " empire" ne soit pas encore à son apogée ,le super-gouvernement mondial n’ est pas installé mais ce n’ est qu’ une question de temps .


  • « arriveront un jour à l’apogée du développement et de la croissance »

    C’est pas pour ça que j’ai confiance en toi Mahmoud, putain ! t’es libérale ou quoi ?! je viens de lire Michéa, jsuis rodé Mahmoud ! Fait gaffe !

    Moi je veux juste que tu face tombé le régime sioniste...dire la vérité sur ce cancer de la terre est bien plus " juste " ( merde michéa m’a rendu libérale ) que de chercher la croissance et le progrès...a moins que tu veuilles vraiment la bombe atoto :D

    aaaaaaaa je comprends plus rien là... ! merde ... ! f(’><)

     

    • C’est pas la croissance qui est mal, c’est de vouloir la faire augmenter de façon exponentielle

       

    • Ah ah ah, le résistant de bas étages.
      Vous voulez qu’il détruise le sionisme mais pas que son pays se développe ? Curieux.

      Il y a de la marge entre se développer, faire de la croissance, bien vivre, avoir un tissu d’entreprise de qualité... et devenir les Etats-Unis ultra-libéral sur un modèle consumériste. Le Venezuela fait de la croissance aussi, il s’agit d’arriver à des niveau de vie et d’activités satisfaisant, le propre du combat des pays émergents (qu’ils soient ou non soumis à l’impérialisme US).