Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

American Girls in Paris (CBS, 1988) ou les perversions de Jean-Luc Brunel

Le documentaire diffusé par CBS en 1988 intitulé Americain Girls in Paris (en anglais non sous-titré) resurgit à l’occasion de l’immense affaire Epstein. Une affaire tentaculaire, malgré les dénégations du Monde et de Marianne...

 

On y entend un certain Claude Haddad, qui dirige une agence de jeunes filles très fraîches, nier avoir eu des relations sexuelles avec des mineures. Mais un ex-mannequin qui avait 16 ans à l’époque raconte comment Haddad l’a agressée sexuellement...

Elle soutient que toutes les filles de l’agence ont subi approches, pressions, ou chantage sexuel. Et lorsque la journaliste qui interviewe Haddad lui demande avec combien de jeunes filles (« teenagers ») il a couché, l’agent tique sur le mot « teenage ». Il nie avoir couché avec des jeunes filles de 16 à 19 ans mais la journaliste produit alors des lettres compromettantes avec des détails précis : il y est traité de « sexuellement perturbé », de « pervers », et une fille de 15 ans affirme qu’il l’a « presque violée ».

Confirmation de la mauvaise réputation d’Haddad par une professionnelle américaine qui n’envoie plus ses filles chez cet agent, parce qu’elle « sait ce qu’il leur fait ». Mais cette même femme travaille avec un autre agent qu’elle estime plus fiable : Jean-Luc Brunel !

C’est à 8’31 que le documentaire évoque le nom du fournisseur d’Epstein (qui lui n’est pas nommé). Brunel organise à cette époque des dîners entre les filles et « des hommes »...

Il agit comme un « match maker », précise une jolie brune, c’est-à-dire un intermédiaire entre les jeunes mannequins et des clients, ce qui ressemble fortement à du proxénétisme. Elle ajoute que si les filles refusaient de voir ces clients, elles ne travaillaient plus et pouvaient dire adieu à la carrière dont elles rêvaient.

« Je ne me souviens plus de rien après ça... »

Dans l’extrait qui montre une soirée aux Bains-Douches (à 11’23), la voix off décrit un Brunel lourdement accro à la coke, qui en offre aux filles, certaines sont d’ailleurs tombées dedans. L’une d’entre elles témoigne d’une autre technique de Brunel, qui lui a fait prendre « un verre » (probablement avec un anesthésiant dedans du type GHB) et sans comprendre, sans se souvenir comment, elle s’est retrouvée dans la salle de bain, puis dans le lit de l’agent. Elle affirme avoir alors été « violée ».

 

 

Version longue non sous-titrée :

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Il me semble que Céline avait déjà parlé de tout ça...

     

    Répondre à ce message

  • #2263741

    Haddad !!!!! Enfin un nom qui ne finit pas par stein, je commençais à désespérer.

     

    Répondre à ce message

    • A tout hasard, avez-vous vérifié dans L’Encyclopédie Des Changements De Noms d’Emmanuel Ratier ? Nan parce que nous sommes les champions du mondialisme en vrounze : les pédophiles recherchés partout dans le monde, car ils se sont tapés des gamines de 8 ans, font la teuf en VIP en plein centre de Paris actuellement !
      Et dire que ce sont les mêmes qui jugeaient les Gilets jaunes de mauvais goût.

       
    • Sans doute un séfarade….une fille israelite m’a expliqué un jour que le caractère pervers et obsessionnel des sémites ( toutes catégories confondues) leur venait de la circoncision dont les effets sont une exitation permanente de popaul ….DSK...WEINSTEIN ...EPSTEIN...HADDAD etc...ajoutons y la coke...le gbh….LE FRIC … la double ou triple nationalité ...

       
    • #2264142

      Idem. Pas de jaloux.

       
  • Riches le Haddad et Brunel, ils étaient déjà accrocs à la cocaine dans les années 80.
    Un très bel exemple de ce qu’engendre la cocaine sur les valeurs et les actions des gens. Car il faut le dire de BHL, à Weistein, de Epstein à Brunel, de Maxwel à Haddad, ben ils ont tous consommés déjà de la drogue
    Je me tue à dire aux jeunes de ne jamais prendre de drogue, car la drogue vous change, non seulement elle ruinera votre vie, mais aussi elle vous transformera de fond en comble sur le plan des valeurs et des comportements...Jamais nous aurions eu un si haut niveau de délinquance (du bas), ou de prostitution (du bas femmes et hommes), ou de financiers/oligarcharque psychopathes (du haut) ou de débiles politiciens (du haut) prêts à opprimer leur peuple, s- ils n’y avait pas autant de consommation de cocaïne d en France ...
    Y’en a partout, chez politiciens, les acteurs/actrices, les juges, les avocats, les flics, les journalistes, les gigolos, les homos, les hétéros, les prostitués, les chirurgiens, le gardien, le chauffeur, l’infirmière, le maçon, même chez les étudiants et les lycéens,...Toute une partie de la société française se drogue et ce quelque soit le milieu social.
    Pour moi avec l’homosexualité , c’est l’un des plus gros piège pour la jeunesse en France et en Europe...et ça ne peut pas vraiment se soigner, une fois qu’on est pris dedans c’est pour la vie...

     

    Répondre à ce message

    • Vous avez oublié Choupinet 1er, la coco se vend partout, dans les petites villes bourgeoises de périphérie, 50 à 110 euros le gramme : pour celzéceux qui vont dans un troquet, regardez lors de soirée happy hour, happy few, happy mon cul sur la commode,... les vas-et-vient dans les chiottes, toutes les 1/2 heure, pour un repoudrage du groin.... Seulement après ils sont happy.

       
  • ça y est...les enfants, le vent se lève.
    Larguez les amarres on va voir du pays...

     

    Répondre à ce message

  • Le Monde, ce journal qui salit le petit peuple en gilet jaune , et qui blanchie l’élite pédophile apatride.

     

    Répondre à ce message

    • Des Gilets jaunes se sont faits serrer parce qu’ils avaient du sérum physiologique sur eux et vive les doigts-d’l’homme ! Le débat public/privé n’a plus de sens, les flics sont une milice destinée à protéger l’oligarchie et ses valets.

       
  • #2263810

    Voilà qui explique en partie l’enlaidissement des modèles en France : choisies sur critères de "facilité" par des drogués et pervers aux (mauvais) goût et coutumes non européens, elles ne font carrière dans ce genre d’agence que si elles elles passent à la casserole. Cette reddition de leur dignité donne aux filles un air usé prématurément, gauche.
    Les beautés, comme les Américaines à Paris de la vidéo, sont la plupart du temps issues de milieux moyens ou prospères, et non pas pauvres, sauf exception slave (et encore) car il faut avoir été bien alimentée, soignée et avoir fait du sport pour être belle. Elles refusent ce genre de marché, ayant conscience de leur valeur : fraîcheur et spontanéité que la prostitution ou les concessions tuent. Restent les autres, qui se disent que Paris, même en toc, kebab et strass, vaut bien le sacrifice de sa fierté, déjà mise à mal dans leur milieu d’origine. Et personne pour les protéger.
    On disait "la traite des blanches". Cela se passait à Tanger, Istanbul, Macao...
    Aujourd’hui, à Paris. Tout s’écroule.

     

    Répondre à ce message

  • Brunel est un fusible qui protégera des personnalités du "gratin" citées dans le fameux carnet d’Epstein.il est probablement en fuite à l’étranger étant donné qu’il est recherché.

     

    Répondre à ce message

    • Je ne vois pas ce que voulez dire par << Brunel est un fusible qui protégera des personnalités du "gratin citées dans le fameux carnet d’Epstein >> étant donné que ce Brunel est une enflure issue de ce gratin mondain
      Ensuite dans ce genre d affaire criminelle vous etes toujours le fusible de quelqu un ...
      Le but ultime est de détruire l entiereté de cette pyramide criminelle de bas en haut en essayant de remonter le + haut possible ( sans les petites mains comme les gardes du corps chauffeurs et les petites cadres entremetteurs de ce genre d entreprise il n y pas d Epstein )
      Donc éssayer d atteindre la tete oui mais sans oublier de neutraliser définitivement toutes les structures inférieures qui font que cette entreprises criminelle est possible
      Toutefois , pour tous ceux qui fantasment encore sur le Gouvernement TRUMP et son Ministre de la Justice Barr décidés de faire le grand ménage dans la PEDOSPHERE d élite made in USA je crains ; qu ils n aillent de déception en déception
      Pour information le symptome EPSTEIN _ BARR est 1 maladie infectieuse d’origine virale, entraînant une fatigue ... associée à une fièvre, appelée maladie du baiser ou maladie des fiançailles ... ça ne s invente pas ...
      Dans cette affaire vous aurez la fièvre médiatique ! et une grande fatigue judiciaire !!!
      tout est dit !!!

       
  • D habitude Interpol est super efficace pour arreter les criminels internationaux...par contre pour les co-conspirateurs pedophiles de Rapestein donc la sorciere Maxwell et le cocainomane Brunel y a plus personne au balcon...

     

    Répondre à ce message

  • Tout etait déjâ ficellé en 88 et pourtant personne n ’a été inquiété..
    Je vais aussi dire ceci : ces jeunes filles n’ont pas d’autres atouts que de se tremousser devant un objectif ou un podium.. monde d’apparences des faux semblants ..du travestissement ..
    quels sont les intérêts à etre potiche ,pardon mannequin ?

    Et les parents dans tout cela ils sont responsables de leurs gamines.. pourquoi les envoyer au sacrifice ?
    etre potière menuisière couturière =(être, exister par son oeuvre sa creation ) est plus gratifiant et utile qu etre modèle .. une belle plante verte souris sois belle et tais toi .( paraître ).

     

    Répondre à ce message

  • Donc c’est quoi le critère ? la législation ?
    Vous voilà devenu légalistes, républicains ?

    Quand à la morale, elle réprouve ce qu’elle réprouve, eventuellement la prostitution, mais pas la minorité si le sujet est Homme ou Femme selon les critères naturels et traditionnels.

    Faut vous mettre d’accords avec la ligne que vous défendez.

     

    Répondre à ce message