Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jeffrey Epstein aurait reçu trois fillettes venues de France comme cadeau d’anniversaire

Jeffrey Epstein se serait vu offrir trois fillettes de 12 ans comme cadeau d’anniversaire, selon des documents d’un procès récemment révélés. Comble de l’horreur, un accord sur la « prestation » des trois mineures venues spécialement de France et issues d’un milieu pauvre aurait été conclu avec leurs parents, en échange de contreparties.

 

Virginia Guiffre, une des victimes présumées du financier, dont elle prétend qu’il l’aurait réduite à l’état d’esclave sexuelle lorsqu’elle avait 15 ans, a raconté que les trois jeunes filles transportées en avion, auraient été renvoyées dès le lendemain, après avoir été abusées par l’homme.

La jeune femme affirme également que les trois filles avaient été « envoyées » auprès de Jeffrey Epstein par son « ami » français Jean-Luc Brunel – un recruteur international de mannequins cité dans l’affaire Epstein –, comme cadeaux d’anniversaire, a rapporté le Daily Mail.

[...]

« Il m’a ensuite raconté comment Brunel les avait achetées à Paris à leurs parents, en leur offrant des sommes d’argent, des visas et des perspectives de carrière habituelles », a-t-elle déclaré. « En riant tout au long du chemin, Jeffrey a estimé que la facilité avec laquelle l’argent séduisait tous les hommes était vraiment géniale et qu’il n’y avait rien ni personne qui ne pouvait être acheté. »

Lire l’article entier sur nicematin.com

Un pédocriminel protégé depuis 20 ans, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’affaire n’ira pas plus loin en terme de revelations. Seules certaines personnes vont etre sacrifiees comme ce Brunel, mais les grands noms, les vrais "mechants" derriere les figures de proue seront proteges. Ca serait bien que ces victimes aillent donner des interviews a des sites de reinformation pour avoir leur temoignages non filtres. Comme Kathy O’Brian (ex-esclave sexuelle des Bush et Clinton) avait fait il y a quelques annees quand elle s’est sortie de program de control mental (MK-ultra).


  • Allez allez, procureurs de France après les vacances y a du vrai boulot pour les couillus...

     

  • Comment est-ce humainement possible de vendre son enfant ? C’est possible.
    J’en sais pas encore assez sur la nature humaine.

     

  • Manipulation par la musique satanique
    A voir sur YouTUbe : Du gothique au satanisme : plus macabre, tu meurs ! Reportage choc

     

  • Tiens, je croyais que seuls les curés étaient pédophiles

     

  • comme disait st augustin à propos des gens qui s’indignent : — à force de tout voir ils finissent par tout supporter , à force de tout supporter, ils finissent par tout tolerer, à force de tolerer ,ils finissent par tout accepter, à force de tout accepter ,ils finissent par tout approuver


  • Une affaire complexe avec beaucoup de liens vers d’autre éléments plus sérieux, comme l’espionnage, vu qu’Epstein appartenait au MOSSAD, ainsi que la Ghislaine...(qui reste introuvable et que personne n’a attaqué !)

    Comme Epstein avait toutes les vidéos compromettantes sur des présidents, des chef d’entreprise, sur la presse, la politique, je pense plutôt qu’il est protégé par l’administration Trump, quelque part dans un sous-sol...

    Trump n’est pas si bête au point de mettre un agent aussi important dans une prison, avec des détenus classiques et tous les risques que cela représentait.

    Les élections US étant très proche, Epstein représente le joker qui permettra à Trump de détruire tout ennemis démocrates et corrompus, ou toutes attaques médiatiques en publiant les documents ou vidéos !
    Et BOUM, plus de démocrates à la présidentielle.....

    Faut pas oublier que si tous les moyens de pressions d’Epstein sont dans les mains des républicains, c’est aussi Israel et le MOSSAD qui commencent à avoir peur, car je pense que les visites régulières d’Ehud Barak dans l’appartement d’Epstein ne concernaient pas uniquement la consommation de chaire fraîche....

    Vas falloir être un peu patient, mais les élections US vont vraiment dévoiler beaucoup de chose à la population !


  • J’aimerais bien voir un lien entre ce type suicidé et Marc Dutroux.



  • « En riant tout au long du chemin, Jeffrey a estimé que la facilité avec laquelle l’argent séduisait tous les hommes était vraiment géniale et qu’il n’y avait rien ni personne qui ne pouvait être acheté. »



    L’on comprendra aussi pourquoi il était nécessaire de faire s’effondrer les monarchies de droit divin et la noblesse « obligée » qui allait de pair. Pour le fun et pour saisir, que les loustics tels que Jeffrey ou autres milliardaires contemporains, que les « rois » - hautains - du pétrole tentent juste d’adhérer au Jockey Club, l’on va bien se marrer : on n’est pas à Mar-a-Lago, les trous du culs...

     

    • de Gilles de Rais au régent et à louis XV ou au marquis de Sade, , la monarchie et la noblesse connaissaient aussi le problème (voir les analyses de Marion Sigault sur le sujet)
      l’argent n’est qu’une matérialisation du pouvoir. c’est le pouvoir de l’argent qui corrompt, pas l’argent lui même qui n’est qu’un outil.


  • Trois fillettes de 12 ans offertes à ce pédocriminel juif EN CADEAU.
    D’habitude, on offre en cadeau des objets, à la rigueur des animaux domestiques. Là il s’agit de trois fillettes vendues par leurs propres parents. Dans le passé on vendait et on achetait des esclaves. On pouvait aussi les offrir en cadeau. Nous avons tous lu "La case de l’oncle Tom" ou "Autant en emporte le vent" et nous nous sommes sentis émus et choqués par certains passages où était question des êtres humains traités comme des bêtes.
    A notre époque on n’arrête pas de nous rabattre les oreilles avec "les droits de l’HOMME". Il est pourtant temps de se rendre à l’évidence - ceux qui ont des droits, tous les droits ce sont les Epstein. Les autres ne sont rien, ces fillettes ne sont que "des détritus" selon les dires d’une certaine Ghislaine Maxwell. Personnellement je considère les parents de ses enfants comme des détritus. Dans la nature même les bêtes défendent leurs petits des prédateurs. A mon sens ces parents indignes devraient aussi répondre devant la justice pour non assistance de personne en danger au même titre que les représentants de ce vaste réseau satanique.
    "En riant tout au long du chemin, Jeffrey a estimé que la facilité avec laquelle l’argent séduisait les hommes était vraiment géniale et qu’il n’y avait rien, ni personne qui ne pouvait être acheté."
    Et bien, je ne crois pas que dans la situation actuelle ce misérable agent de la caste satanique continue à rire, indépendamment du fait qu’il soit encore en vie ou déjà mort. Dans les deux cas c’est lui qui est réduit à RIEN.

     

    • Que les patronymes figurant sur les "actes" de naissance sont écrits tout en majuscules fait de nous, êtres humains, "de jure" des objets.Puisqu’en français seuls les noms propres prennent une majuscule comme les prénoms, noms de famille,noms de villes...etc...
      Un "mot" écrit tout en majuscules est une abréviation, un sigle, un acronyme.Il ne désigne donc pas un être humain. En plus "un acte de naissance " est avant tout un "acte" et un "acte" est lié au commerce et cet acte n’appartient pas de jure et de facto à l’être humain qu’il est censé désigné puisque les actes de naissances appartiennent à l’Etat.
      Donc effectivement tout "humain objet" "possède " une valeur dans ce système marchand total mais les "parents-objets" sont les premiers à accepter de faire de leurs enfants des objets en acceptant "l’acte de naissance" qui transforme l’humain en objet...


    • Vous savez, il s’était vu des crève-la-faim vendre les yeux de leur gosse pour 5$ : pensez pour l’espérance qu’une cruche puisse devenir mannequin de renommée mondiale et contre du sonnant et trébuchant par avance : telle doit être la promesse faite par l’arnaqueur.Quand on voit sur quoi cèdent certains parents, bien lotis, quant à l’éducation de leur nain de jardin... l’on peut craindre le pire chez les défavorisés.
      Aussi ne jetons pas la pierre aux pauvres. D’autant qu’il est de leurs gosses qui fabriquent nos baskets et autres fringues dans des conditions indignes : il faudrait s’en souvenir lorsque l’on franchit le seuil des boutiques ; d’un pas, nous « partouzons » des gosses : en tout cas leur joie de vivre (libres).


  • C’est Virginia épouse Giuffre qui le dit, ce n’est que son témoignage, du reste tout à fait crédible. Cette personne travaillait adolescente aux vestiaires ou autre petit boulot à Mar-a-Lago, un complexe touristique où son père était employé (paraît-il). Elle peut parler sans être précipitée aussitôt d’un dernier étage d’hôtel. Elle fait donc a priori partie de la bande à Trump.
    Elle a aujourd’hui une trentaine d’années, a pris du poids, a trouvé à se marier.
    Elle semble sur les photos d’époque très bien intégrée à la bande d’Epstein, au sein de laquelle elle passe son temps à rire aux éclats. Pourquoi son père (voire Trump) l’ont-ils laissée dans les pattes de ces gens-là, mystère. Le père avait tout pouvoir parental pour la ramener à la maison. Profession masseuse, c’est louche à 15 ans. Mais il paraît qu’il y a des femmes et des filles prêtes à payer pour approcher (par exemple) le prince Andrew, comme jadis certaines filles d’honneur de la reine voulaient approcher le roi. Elle copinait avec "l’élite", pensait-elle. On l’a ménagée peut-être plus que d’autres.


  • On assume que Virginia entendait beaucoup de choses autour d’elle. Il ne faut pas non plus surestimer l’intelligence de ces amateurs de fruits verts : trop pourris-gâtés, ils ont perdu le sens commun et parlent trop.
    Virginia travaille pour Trump, qui aurait, après les premiers ennuis judiciaires d’Epstein, interdit de séjour à Mar-a-Lago le pourrisseur, et défendu une autre fille d’un de ses employés contre la prédation maniaque du copain de bordée.
    Mais Trump donne beaucoup trop de signes de soumission au pouvoir colonial. Qui détient Epstein donc et les docs, à supposer que celui-ci ait quelque chose à saisir et qu’il y ait un homme en vie à cuisiner ? Le président ou le colon ? Quelle faction de l’armée serait entrée dans la prison, pour en retirer un mort quelconque ou Epstein ? La faction qui va-t-en guerres orientales ou celle qui trouve que ras le bol-on n’en peut plus du parasitisme ?
    Quoi qu’il en soit, tout ceci ressemble à du changement dans ce cafouillage désastreux dit NWO et à une bonne fessée aux insupportables, tyranniques et infantiles démocrasses.


  • « Jeffrey Epstein aurait reçu trois fillettes venues de France comme cadeau d’anniversaire »

    Il ne faudrait pas s’affoler aussi vite, quand un média "autorisé" utilise le conditionnel dans un titre, c’est souvent pour propager des rumeurs partiellement ou entièrement bidon, voire pour détourner l’attention. La question est de savoir où est le vrai et le pourquoi de tout ça, surtout maintenant.

    Qu’Epstein soit un pédophile notoire, qu’il ait des contacts dans les milieux haut placés, qu’il utilisait comme fond de commerce des jeunes filles, qu’il faisait partie du Mossad, tout cela n’a désormais rien de nouveau, ils ne font que répéter des informations impossibles à cacher. Qu’on cite comme référence un autre média "autorisé" relatant lui même des faits remontant à 2008, déjà c’est plus suspect. A croire qu’Epstein s’est retiré dans un monastère depuis et qu’il n’y a rien à dire sur ce qu’il faisait entre ses deux incarcérations. Cerise sur le gâteau, ça parle uniquement et exclusivement de sexe (sujet apparemment désactivant complétement l’esprit critique déjà atrophié des masses), comme si Epstein n’était qu’un proxénète. A quand les autres facettes de cette affaire qui sont opportunément pour sauver les fesses de Trump ?


  • Juste une coincidence mais le louche Woody Allen a passé son été à tourner un film dans la ville de St Sebastien, qui se trouve à 25 min en voiture de Biarritz où se déroule actuellement le G7. Comme couverture et timing et logistique pour toute sorte de méfaits on ne saurait mieux faire, pour le cerveaux malades et conspirationistes évidemment ‘


  • Dans le livre que je me suis procurée ici de Douglas Reed : la controverse de sion : Rothchild de Londres début du 19e siècle l’a dit lui-mm : avec des millions je peux tout acheter.


  • Ce n’est certainement pas l’injustice d’ici, qui comme partout est aux mains des riches FM qui va oser intervenir, sauf si elle reçoit un ordre du pentagone.


Commentaires suivants