Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

Les dépenses de la première dame détaillées par la Cour des Comptes

Dans leur rapport annuel sur l’Élysée, les magistrats de la Cour des comptes expliquent ne pas pouvoir chiffrer le coût total de la première dame pour les finances publiques. Mais ils listent quand même toutes les dépenses qui lui sont liées. Le montant dépasse les 280 000 euros par an.

 

Le passage que la Cour des Comptes consacre à Brigitte Macron débute par un avertissement en forme de déception. Ses magistrat affirment que même si la charte de transparence mise en place par Emmanuel Macron prévoit que la Cour puisse suivre les dépenses de son épouse, « cette forme de comptabilité reste à ce jour insuffisamment développée pour réaliser complètement cet exercice ». Cela n’empêche pas les Sages de la rue Cambon d’aligner les frais et les chiffres.

Pour commencer, ils rappellent que Brigitte Macron dispose d’un directeur de cabinet et d’un chef de cabinet, ainsi que de deux secrétaires, dont l’une est également affectée au secrétariat du conseiller porte-parole.

Lire la suite de l’article sur capital.fr

Les tenants et les aboutissants de l’affaire Benalla-Macron,
ne pas manquer sur E&R :

Décrypter l’actualité en temps réel grâce à Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2012569

    Je pense que c’est beaucoup plus que ça. Rien que le demi-obèse benalla nous aurait couté au moins 150000 euros par an. Putain, 10 ans de SMIC...


  • #2012570

    Quelle honte de reprocher à mami son train de vie !!!!!! Les déambulateurs sont devenus hors de prix, alors un peu de respect pour nos aîné(e)s s’il vous plaît !!!!

     

  • #2012571
    le 25/07/2018 par La Folie Des Grandeurs
    Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

    Et c’est qui déjà qui profite du système ?!
    Les chômeurs, les titulaires du RSA, les sans-abri......


  • #2012574
    le 25/07/2018 par Don Diego de La Nanas
    Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

    Franchement ça reste raisonnable, vous voulez quoi que la première dame de France porte des vêtments du marché ?
    Elle est aussi une ambassadrice de l’industrie Française du Luxe, une des plus regardé du monde.

     

    • #2012701

      Le genre de commentaires qui explique pquoi on en est arrivé là....


    • #2012859

      Ouais enfin ils aurait pu trouver mieux comme Amabassadrice du luxe, vieille moche et qui s’appel trogneux. Non serieux, la classe française est tombé au ras des paquerettes, pas besoin d’essayer de mettre des accessoires classe hors de prix dessus.


    • #2012889
      le 26/07/2018 par Aymard de Chartres
      Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

      Je souscris sans biaisé au propos de mon estimé confrère Matador. Le niveau de bêtise et d’inconscience dépasse les limites basses du ridicule.


    • #2012914

      "Franchement ça reste raisonnable, vous voulez quoi que la première dame de France porte des vêtements du marché ?"

      Pas du tout, on voudrait juste qu’elle paye ses vêtements avec ses deniers personnels et non avec nos impôts, comme le font la plupart des épouses des hommes du "peuple". Et pour beaucoup, elle ne représente pas notre pays, pas plus que son mari d’ailleurs......


    • #2012916
      le 26/07/2018 par envolées-des-incultes
      Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

      Non non, elle est ambassadrice de rien du tout. Les entreprises ont leur propre budget marketing pour payer des mannequins bien plus jolie en guise d’ambassadrice.

      Elle n’a qu’à rester à la maison. Pas besoin de trimballer la vieille avec ses chicots en porcelaine partout, car rien ni personne ne serait suffisamment stupide pour la considérer comme une ambassadrice pour une marque quelconque.

      C’est un gouffre à fric et une plaie pour l’environnement. Les avantages dont elle bénéficie constituent évidemment des abus inacceptables.


    • #2012936
      le 26/07/2018 par Don Diego de la Nanas
      Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

      Je n’aime pas les insultes sur l’age de Madame Macron, c’est bas. C’est peut être une femme bien personne ne la connait, si ils sont heureux tant mieux pour eux, ils s’aiment ça se vois. Qui n’est pas tombé amour eux d’une de ses prof de College, lui il à été jusqu’au bout de ses rêves, chapeau Emmanuel, pour ce qui est de sa politique c’est une autre histoire. Après sur le budget pour la première dame, tous le monde la fait c’est pas nouveau.


  • #2012576

    Je trouve scandaleux qu’on s’en prenne à une vieille femme !

     

  • #2012585

    La prochaine fois, y’en aura !


  • #2012588

    J’entends déjà le troisième empereur romain, pointer son nez et s’exclamer :



    « Le seul responsable, c’est moi. Qu’ils viennent me chercher ! »



  • #2012597

    J’ai calculé , avec 280000 € je tiens 20 ans , sobrement bien sur , pas de sortie , ni resto , 50 € de gasoil par mois , 100€ maxi de nourriture , etc . J’imagine que la vie est beaucoup plus cher a Paris , et qu’elle a des frais de représentation , mais quand même.

     

  • La rencontre avec le président Poutine a semble-t-il déclenché la chasse au " Macron" ? La volte-face politique d’une partie des dirigeants français envers la Syrie et leur rapprochement spectaculaire en vue de décrocher des marchés pour la reconstruction du pays de Mr Assad , ce retournement digne des plus grands contorsionnistes , imposé au caissier des rothshild par les multinationales semble déplaire aux amis d’Israël qui sortent la grosse bertha mérdiatique pour ramener leur créature sur le chemin de tel-aviv en le forçant à quitter celui de Damas ! L’envoi d’une aide "humanitaire" en Syrie par la France alors même que n’est pas terminée le rapatriement de ses terroristes et de leurs formateurs , prouve la précipitation et l’improvisation de la diplomatie parisienne écartelé entre sa soumission aux terroristes israéliens par CRIF interposé et les vautours qui veulent s’engraisser sur le cadavre encore chaud de la Syrie ! Le dilemme le plus terrible pour les deux camps ,mais aussi le plus jouissif pour les observateurs c’est que ce sont souvent les mêmes qui défendent l’état criminel sioniste , déclencheur du chaos moyen-oriental et les coffres-fort des prédateurs du CAC 40 ( devenus du jour au lendemain " bienfaiteurs humanitaires " ) pour qui l’appel des deniers arabe est plus fort qu’une invitation payante au dîner du CRIF !!


  • #2012622

    Cette vieille chose coûte plus cher en maquillage qu’en bouffe

     

  • #2012623

    Vive la ripoublique.....


  • #2012628

    Un proverbe oriental dit : l’ange de la mort,finit lui même par être rattrapé par la mort.


  • Fallait pas discuter avec Mr Poutine celui-là même qui en trois ans vient de jeter dans l’égout de l’histoire les reves du "grand Israël " ! Ne pouvant pas s’en prendre au président russe, les dépités de tel-aviv , vont faire payer tous ceux qui de près ou loin chercherons à "collaborer " avec cet empêcheur de genocider en rond ! Leur jouet leurs échappant les sionistes n’ont d’autres choix , comme pour Fillon et bien d’autres , que de le briser afin d’en installer un plus docile, et en France ils ont carte blanche pour faire et défaire les roitelets !!


  • #2012639

    278k euro de masse salariale pour deux chef de cabinets et deux secretaires avec, on suppose, les frais associes ca reste dans la normes de l’exercice d’un chef de grande enreprise...l’entreprise France.

    rien de choquant

     

    • #2012664

      Oui mais nous, on a connu l’époque où Tante Yvonne (Yvonne de Gaulle) avait la gentillesse de s’occuper de son tricot, car elle savait que bien que logée à l’Elysée, elle n’avait pas été élue...


    • #2012698

      Depuis quand madame Macron est-elle chef de l’entreprise France ?
      Quelles sont ses attributions ?
      Pour organiser les réceptions, Macron dispose de personnel qualifié, et qui coûte.
      Pour faire le mannequin des grandes marques, Brigitte est payée en belles robes et belles chaussures. C’est un job bénévole, traditionnellement.
      Pour son maquillage, qu’elle assume avec sa retraite de fonctionnaire. Les Français ne sont pas responsables des ravages du temps qui passe et qu’il faut gommer de trente ans. Déjà qu’il leur faut payer ses arthrites, via la sécu.
      Pour sa sécurité, un seul garde du corps suffit, issu des corps constitués, seuls compétents en la matière.Pour les frais liés à son épouse, le président improvisé dispose de ses propres fonds privés. Pour ses déplacements, qu’elle se déplace avec Macron. Sinon, elle paie.


    • #2012720

      Sauf qu’on parle ici de la femme du président qui n’a été élue par personne et dont l’activité devrait, au mieux, nous permettre de faire des économies sur le cuistot de l’Élysée et sur les gigolos de monsieur.


    • #2012766

      Rien de choquant en effet, la 1ere dame accompagne le président dans ses déplacements officiels et doit être présentable vis à vis des personnalités que le couple rencontre. En gros Brigitte est le "prolongement" du costard de Macron...


    • #2012827

      Pour en rajouter sur Tante Yvonne (madame De Gaulle), elle payait ses propres tickets de métro pour se déplacer dans Paris. D’ailleurs quand les De Gaulle sont arrivés à l’Élysée en 1958, c’est elle qui demanda à ce que les frais de fonctionnement soient drastiquement revus à la baisse pour ne pas dilapider l’argent public, allant jusqu’à faire poser des compteurs électrique et téléphonique dans leur résidence pour pouvoir payer leurs consommations ou à aller acheter, avec leur argent propre, de la vaisselle pour ne pas utiliser celle d’État. Autres temps, autres mœurs...


    • #2012867
      le 26/07/2018 par Aymard de Chartres
      Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

      Je suis sidéré par l’esprit de ce type de gens qui juge parfaitement légal, moral et légitime des comportements excessivement gourmands en dépense de deniers publics et qui en même temps n’hésite pas une seconde pour désigner les plus démunis socialement comme étant des parasites dont l’existence coûterait un bras et une jambe au budget national de l’état. Ces sortes d’énergumènes trouvent normal que Les riches privilégiés puissent se servir et dépenser sans compter dans le budget de l’état sans que cette dépense soit corrélée à un intérêt public et jugent anormal qu’un indigent puisse recevoir une obole mensualisée lui permettant de survivre 20 jours par mois.


    • #2013226

      @Aymard de Chartres

      quel rapport avec mon commentaire ?

      j’ai pas fait d’appreciation morale, je compare la masse salariale du cabinet de l ;epouse du president, a ce niveau de pouvoir, et la masse salariale d’un pdg ou un dsi d’entreprise multinationale.

      et, je repete, c’est comparable.

      tata yvonne c’etait le siecle dernier les amis,y avait pas de telephone portable et les maillots de corps etaient fabriques en france...


  • #2012663
    le 26/07/2018 par sylvie une française
    Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

    Cotisons nous, cette somme ne suffira pas, il faut qu’elle passe par la chirurgie esthétique et il y a du travail.
    Quelle honte alors qu’elle porte plutôt mal les tenues de certains grands couturiers et ses maquillages ne l’avantagent pas (c’est sûr ce ne doit pas être simple) et par pitié, que son coiffeur cesse de lui faire cette coupe, on a l’impression qu’elle porte un casque.
    Elle n’est pas présidente, elle n’est que la femme du Président ou la mère ? Je ne suis pas très people mais qu’elle cesse de rire bêtement etc...


  • #2012671

    Et un audit sur la Dilcra et les diverses associations anti-machin

    c’est pour quand ? histoire de voir ou va l’argent.


  • #2012695

    Le sexe... puis la femme
    Affaire Fillon bis (mais inversée : La femme puis le sexe)
    C’est signé, même motif, même punition.


  • Si macaron porte ses couilles et qu’il tient tête aux fauteurs de désordre ou plutôt s’il met hors d’état de nuire les fauteurs de désordre alors qu’il se proclame roi de France.


  • #2012707
    le 26/07/2018 par Être et durer
    Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

    Pourquoi le système met-il la pression sur son poulain de cette façon après avoir contribué à le faire élire et après l’avoir encensé comme il l’a fait depuis son élection ?

    On voit bien que les marchés et les lobbys sont à la manoeuvre par l’intermédiaire de leurs officines de presse mais quel est le but ? Infléchir l’action présidentielle certes, mais s’agit-il de politique économique et sociale, de relations internationales, des questions migratoires, d’une lutte interne entre lobbys concurrents, d’un changement d’agenda politique que Macron peine à valider ?

    Macron refuse-t-il de donner son aval pour une opération sous faux drapeau d’envergure ? Difficile de croire que les services secrets étrangers impliqués dans ce genre d’opération ne puissent se passer du feu-vert présidentiel. Difficile de croire que la créature puisse refuser quelque chose à ses maîtres. La DCRI refuse-t-elle de collaborer ?

    En tous cas, je crois que c’est le prélude à quelque chose d’énorme, dont la mise en place est momentanément contrariée mais qui finira par advenir tant la pression devient importante sur le Golem des Rothschild.

     

    • #2012801

      Attentat sous fausse bannière, peu probable, le président est souvent le dernier informé (voir les travaux de Laurent Guyénot sur la question). Je ne vois que la politique étrangère et notamment le rapprochement Macron-Poutine dans un contexte où l’empire et ses relais cherchent à tout prix à foutre la merde et jeter l’opprobre sur la Russie (avec ces affaires d’empoisonnement au Royaume-Uni auxquelles personne ne croit ou l’obligation de Trump d’avaliser le soi-disant interventionnisme du Kremlin dans l’élection US).


    • #2012857

      Je partage votre avis...


    • #2013309
      le 27/07/2018 par Être et durer
      Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

      Je suis bien conscient que les services secrets étrangers n’attendent pas l’aval de l’ Elysée pour organiser une opération sous faux-drapeau sur le territoire national (relisez attentivement mon post)

      Peut-être effectivement, qu’il a refusé de se coucher devant une des nombreuses injonctions d’Israël concernant le Proche-Orient, le conflit syrien et les relations avec la Russie.

      Mais comment interpréter l’arrivée prochaine sur le sol français des casques blancs si ce n’est comme le signe annonciateur d’une opération terroriste d’envergure ?


    • #2013599

      @Être et durer : les « opérations terroristes d’envergure » comme vous dites ne sont pas perpétrées par des réfugiés, l’enquête de Panamza sur ce sujet (Bataclan) est très édifiante et je vous invite à la découvrir si vous ne la connaissez pas.
      Les Casques Blancs vont certainement semer le trouble en France/Europe et peut-être faire des victimes, mais leur rôle n’est à mon avis que d’accentuer le chaos social, les sionistes ne sachant que faire des monstres qu’ils ont créés maintenant qu’ils ne servent plus à rien, les envoient chez nous.
      Concernant Macron, une autre théorie est qu’il est tout simplement sacrifié afin de mettre en œuvre la contre-attaque face au populisme triomphant : même s’il a plutôt bien servi l’oligarchie, on s’assure qu’il ne sera jamais réélu en 2022, en le rendant détestable aux yeux du peuple et en préparant le terrain pour celle (Marion Maréchal ?) qui le remplacera à l’Élysée.


    • #2014039
      le 28/07/2018 par Être et durer
      Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

      Quoi qu’en dise Hicham Hamza, dont j’apprécie le travail, des attentats ont bel et bien été perpétrés par des réfugiés. Salah Abdeslam à d’ailleurs convoyé depuis la Hongrie 13 terroristes bénéficiant du statut de réfugiés qui étaient hébergés par une ONG hongroise (merci Soros).

      https://www.arretsurimages.net/arti...

      Quant aux casques blancs, à mon avis ils ne sont pas là pour faire de l’agitprop ou pour animer un mouvement de contestation sociale. Ils ont bénéficié d’un entrainement conséquent, d’une experience de la guérilla en milieu urbain, connaissent les réalités de la guerre et savent se servir de matériel lourd. Leur redéploiement en Europe répond à des objectifs stratégiques planifiées par le pouvoir profond. Ils pourront être utilisés à la demande, de manière opportuniste au grès des besoins ou de manière plus étudiée pour mener à bien des opérations d’envergure en coopération avec des services secrets étrangers. C’est mon point de vue, il n’engage que moi et vous n’êtes bien évidemment pas obligé de le partager.


    • #2014107
      le 28/07/2018 par Être et durer
      Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

      Quant à Macron, il était évident le jour même ou il a été élu qu’il ne briguerait pas un second mandat. C’est la règle désormais. Les politiques ont une feuille de route, en même temps qu’ils la mène à son terme et qu’ils atteignent les objectifs stratégiques assignés, ils renoncent à leur popularité, à un 2nd mandat et passent ensuite le relais à une autre créature servile sortie du chapeau de la finance mondiale. L’exemple de Hollande est emblématique.

      Quant à une probable campagne orchestrée pour le flinguer dans les sondages et pour le rendre impopulaire avant de futures élections, elle me semble un brin prématurée. Il reste encore 4 ans avant les prochaines présidentielles et en politique, 4 ans c’est une éternité. Et pour ce qui est des européennes, Macron n’est pas concerné et la future présidentiable M. Marechal, non plus. Le national mondialisme n’aura pas sa place a Bruxelles. Il ne se déclinera qu’à l’échelon national.

      Pour tuer un candidat, pas besoin de travailler si loin en amont. Regardez Fillon, un dossier sorti pendant la campagne et le voici relégué aux oubliettes de l’Histoire.


    • #2014931

      Concernant les Casques blancs, je ne parle pas d’agitprop ou de contestation sociale mais bien de chaos social. Je veux dire que leur rôle est de parasiter le paysage européen pour exaspérer la population et détourner son attention des vraies questions et donc des vraies réponses (les combats de migrants en plein Paris et autres « jungles » sont édifiants). Les « attentats » sont des opérations DGSI/Mossad utilisant des mercenaires dont on ignore l’origine mais dont les méthodes et l’apparence (caucasienne dans le cas du 13 novembre) font plutôt penser aux Blackwater, qui ne sont jamais loin des théâtres d’opération de l’OTAN, ni de Daech dont ils ont formé les chefs. Le lien avec les musulmans, réfugiés ou non, ne tient qu’à la carte d’identité miraculeusement retrouvée sur les lieux et immédiatement placardée 24h/24 par les relais médiatiques de l’oligarchie (le 11 septembre étant l’exemple le plus ridicule et le plus parlant à mon avis).
      Pour le reste, je suis d’accord, on ne peut que spéculer pour le moment.


  • #2012709

    OK, c’est plutôt une somme rondelette..
    Mais j’aimerai savoir ce qu’il en était pour les ex "premières dames" de France... Remonter à Giscard, puis Mitterrand, Chirac (ok, elle c’est des pièces jaunes hihi), Sarkozy (quoique, avec ce que lui a filé Kadhafi (tient, bizarre, pas de correction auto pour ce nom là, alors que les précédents, oui... on me propose Kaddish LOL ), Hollande (là y en avait deux à assumer ..LOL) ...
    Bref, tant que l’argent mènera le monde ;)
    Et si à 50 ans t’as toujours pas de Rollex, c’est que tu n’as pas compris qu’avec une montre à 10 balles, à midi, bin, c’est midi ....


  • #2012716

    « L’Institution rappelle que la Première dame bénéficie de six bureaux dans “l’aile “Madame” de l’Hôtel d’Evreux. »

    Qu’est-ce qu’elle peut bien y faire ?

     

  • #2012731

    « La commande d’Emmanuel & Brigitte Macron a dû faire plaisir à la Manufacture de Sèvres (aujourd’hui rebaptisée Cité de la céramique Sèvres Limoges), qui fournit en porcelaine la vaisselle élyséenne depuis 1848. Pensez  : pas moins de 900 assiettes de présentation et 300 assiettes à pain, soit 1 200 pièces au total. »

    « Le budget, révélé par le Journal du Dimanche dans son édition du 10 juin, est de
    50 000 euros. Faux, rétorque le Canard enchaîné ce mercredi matin, les chiffres indiqués par les services de l’Élysée sont largement sous-estimés. En réalité, «  la douloureuse devrait atteindre, voire dépasser, le demi-million d’euros, au vu des tarifs courants affichés par la manufacture  », affirme le palmipède. »

    Soit quand même 435 smic mensuels !

    https://www.ouest-france.fr/politiq...

    - C’est dingue l’pognon que tu m’coûtes, mamie :) !

    - t’inquiète, mon Jupi’, on rembarque la porcelaine à Amiens le Jour d’après ! ça n’fera notre vaisselle de poches en souvenir d’la Tôle

    - oui, t’as raison, on y f’ra une teuf avec bibi fricotin & notre baron, David : on leur doit bien ça ! j’mettrai ma vaisselle à l’air, ce jour-là !

    - tu vois comme je prends soin à ta vaisselle, mon Jupi-chéri !

    - j’te laverai la tienne de vaisselle pendant que ces connards de smicards dans la rue laveront leur vaisselle à deux balles !

    Toute interprétation et sous-entendus argotiques vivement recommandés, ambiance délétère oblige bien s’marrer, quand même , les Grosses Têtes car c’est une vaisselle que les ouvriers aiment bien à casser, surtout les jours de Sainte-Flemme (Argot du peuple - 1894 cité par Vilmaître).

    Emmanuel & Alexandre ont chauffé la colle pendant que Brigitte fait chauffer la CB

    Classique, quoi !

     

    • #2012750

      La porcelaine c’est pour l’Elysée par pour eux. Ce qui est criticable chez eux c’est de s’entourer de non-français, mais à ces niveaux cela doit être difficile de trouver des altruistes.


    • #2012870
      le 26/07/2018 par Aymard de Chartres
      Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

      La seule chose qui choque le dénommé astarté se réduit à l’invitation d’une gueule d’étranger au palais de l’Elysée.


    • #2013243

      Ce qui choque astarté c’est que des étrangers ou des binationaux aient des responsabilités et l’accès à des informations dans un pays qui n’est pas le leur, car c’est ce qui se passe quand un pays est colonisé.


  • #2012752

    Ramené cela à une aide sociale, car ce n’est pas un salaire Madame ne travaillant point, en effet ça fait un pognon de dingue...


  • #2012777

    On est clairement pas face au plus grand scandale de l’univers.

    On nous jette en pâture des 200.000€ de frais tandis que les banques et multinationales brassent sur notre dos des centaines de milliards.

     

    • #2012908
      le 26/07/2018 par mondialisto-sceptique
      Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

      Bien d’accord avec vous Elyes. C’est vraiment le seul genre d’animation qui permet aux journaleux (d’essayer) de faire croire qu’ils sont un contre-pouvoir.


  • #2012825
    le 26/07/2018 par crachetonvenin2
    Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

    La vie et donc le grand train de l’état. Pour ?
    Y avoir aussi ses positionnements pour des emplois privés en extérieurs divers ?
    Quels objets à ajouter à ces dépenses dans un cadre autre comme des "dons" ou autres transports divers ?


  • #2012853

    Je trouve tout de même étrange ces défections en série chez les politiciens : François Fillon, Laurent Wauquiez, Macron, même Mélenchon se radicalise par rapport à 2012 je trouve...

    On a l’impression que la cassure se fait de plus en plus nette entre les intérêts des banques et mondialistes et ceux du peuple français bien compris (et que le peuple commence finalement à comprendre).

    Comme si le système se radicalisait de plus en plus, exigeait de plus en plus et que même le plus servile des politiques ne peut plus suivre s’il tient à sa place. L’exploitation salariale appliquée aux politiciens finalement, avec une exploitation de plus en plus prégnante et insoutenable.

    C’est bon pour nous ça j’ai envie de dire.

     

    • #2013293

      Les plus belles quenelles étant détenues par les banques qui utilisent, la liste ci-dessous n’étant pas exhaustive et servant d’exemple sémantique, des noms fort peu à propos de la réalité :
      - La Banque Populaire, qui doit peut-être comme ses soeurs, sponsoriser le populisme le lundi, lui faire faire la guerre le mardi, la lui faire perdre le mercredi afin de l’enfiler d’un crédit le jeudi : compta. le vendredi matin et fermeture tôt l’après-midi pour cause de « jour du poisson » jusqu’au samedi soir...
      - Le Crédit Agricole : cela fait très chauvin, proche de soi, belle des champs, amourettes et aiguille dans la meule de foin : au fait, la nomination crédit, c’est pour payer les grands céréaliers, les géants de l’agrochimie ainsi que les tracteurs qui trouvent, grâce à leur GPS, le tiroir-caisse de la banque, à défaut la corde pour se pendre ?
      - La Société Générale : ce sociétal fait très social et très général comme si tout le monde en était : M.C.S.L.C. (acronyme d’une chanson des regrettés Jeanne Aubert ou autre Fanon), aussi.
      - Le Crédit Mutuel : là, c’est le pompon. Sauf la part mutualisée des intérêts des crédits que se partagent les actionnaires, la seule réelle mutualisation est dans la dette : lorsque s’effondre le Ponzi l’espace d’un moment, hop, c’est le con_tribuable lambda qui casque ; nul besoin d’être client. C’est du bol ! Pour l’obole...
      Ils ont même le cynisme (selon Diogène de Sinope) d’en parler à leur chien... lorsque la publicité vient aboyer dans le poste.

      Et, cerise sur le zigoteau, quand bien-même il y aurait quelques astucieux à faire péter leurs crédits - qu’ils soient bénis - en faisant fonctionner les assurances, ces dernières, nées du même moule que la Bête, reporte(rai)ent le coût du risque à prendre en charge, sur les sociétaires lambdas de part le monde, toutes primes confondues.
      C’est bien foutu l’enc... anaillerie.


  • #2012911

    A la Cour des Comptes il y a très probablement un valet franc-maçon prêt à servir la soupe pour une médaille et/ou de l’avancement ! Nous sommes sous occupation sioniste.


  • #2012957

    Et avec tout ce pognon, elle a quand même toujours une bouche de singe...
    Vous avez vu cette protubérance ? Ça dépasse son pif.
    Quand elle baisse les yeux, sa bouche lui cache tout le reste de son corps.
    Elle peut toujours dépenser notre tune en fanfreluches de luxe, ça reste une guenon en Pravda.
    Allez, je vais aller mater un peu ma femme qui s’occupe des fleurs dans le jardin, elle ne porte qu’un petit short en jeans et un débardeur (y en a même pas pour 10 balles de textile...) et qu’est ce qu’elle est belle.
    Bonne journée les amis.


  • #2013001
    le 26/07/2018 par Victor Von Berg
    Après l’affaire Benalla, l’affaire Brigitte ?

    "Quand je pense à ce fric de dingue qu’on dépense pour toi, Bibiche, et quand je vois que tu ne rajeunis même pas..."

    Victor Von Berg

     

    • #2013062

      Macronella va essayer l’EPO, et nous fera peut-être le tour de France en roulotte ?sacrée Macronella, même les gitans d’Amiens n’ont pas osé faire ça aux français !


  • #2013081

    D’accord, c’est une parasite de plus. Mais j’apprécierais qu’ils fassent un rapport sur EDF et les EPR qui ne fonctionneront JAMAIS, sur ITER, ce projet ubuesque qui nous a déjà coûté 15 milliards d’euros, sur les dépenses du matériel militaire acheté à l’étranger et qui ne sert à RIEN et accessoirement à toutes les assos de m*** financées par l’État (dilcrade, licrade, mrap, etc)... là ça ferait plus sérieux et "démocratique" !

     

  • #2013083

    Luxe ostentatoire, privilèges, cour et intrigues de cour, pillage et gaspillage du trésor dit public, le public sommé d’ouvrir de temps à autre un œil ( faussement ) naïf sur le pot aux roses à la manière d’un lapin de six semaines, et ce pour des intérêts qui ne sont pas les siens ; droite, gauche, ça fait des décennies et des décennies que ça dure, pour ne pas dire des siècles ; et "on" aime ça puisqu’"on" vote encore, "on" y retourne à l’urne, même brisés par la déception, peu importe ; il est si bon de vouloir croire en son pouvoir de citoyen et à l’éventuel sauveur, c’est à dire à la carotte qui fait avancer l’âne.


  • #2013448

    Non mais, cette Mme Macron ne s’est pas mis avec son petit gigolo pour rien .C’est une carnassière la dame, elle aime se pavaner dans la luxure, c’est une dévoreuse, ça se voit comme le nez au milieu de la figure .Déjà, avoir une famille, et se trinquer un jeunot de sa classe plus vieux que son propre fils pour en faire son amant, faut avoir de la suite dans les idées et une sacrée perversion .Alors les dépenses... Pomponette n’est pas là pour faire des économies , mais pour profiter de tout ce que peut lui offrir la présidence de son bien-aimé, avec le pognon du contribuable .Normal, il faut bien rattraper la différence d’âge .
    Nous avons une belle paire de glandouilles dans ce pays


  • #2013878

    En tous les cas, de ce couple on peut dire à tout le moins que ni lui ni elle ne donne l’impression de faire souvent la vaisselle.

    Philippe Bouvard aimait à rappeler que lorsque, jeune journaliste, il était allé annoncer le premier à Mme René Coty l’élection de son mari à la présidence de la République, elle a réagi de la sorte : "C’est vrai ? Bon, et bien alors, ce soir je vais lui faire une tarte..".

    Autres temps, autres moeurs et autres "styles".


Commentaires suivants