Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Danièle Obono, une synthèse

"Moi, une internationaliste anti-impérialiste, militante intersectionnelle afro-féministe et antiraciste"

« Black, confident, cocky ; my name, not yours ; my religion, not yours ; my goals, my own ; get used to me. » Ou dit autrement : j’y suis, j’y reste, je ne partirai pas ! J’y suis, j’y reste et je ne marcherai pas au pas. J’y suis, j’y reste et je ne me soumettrai pas. « Get. Used. To. Me. » Je suis la France insoumise. Je suis 17 autres, 7 millions d’autres, des millions d’autres.

En février dernier, quand Jean-Luc Mélenchon a présenté sa candidature à l’élection présidentielle et lancé le mouvement de « La France insoumise », j’avoue, j’avoue : j’ai tiqué. C’est mon côté gauche anti-impérialiste. Entre autres… Mais j’ai quand même signé, comme on dit. J’ai signé parce que j’ai été convaincue par la clarté de l’analyse et de la stratégie (ça c’est mon côté marxiste ;), par la perspective de se lancer, enfin, en campagne (le côté mouvementiste), et en gardant en tête les points, les questions, les contradictions qu’il faudrait débattre et dépasser pour construire ensemble. J’ai donc signé et je me suis lancée. J’ai contribué à l’élaboration du programme et participé à la première convention nationale. J’ai co-organisé un groupe d’appui local et l’élaboration des livrets thématiques. Je me suis rendue aux quatre coins du pays présenter « L’ Avenir en commun », discuter, débattre, convaincre... J’ai rencontré cette France insoumise. Elle est devenue « ma » France insoumise.

Certain•e•s, y compris parmi des ami•e•s et camarades, ne comprennent pas toujours bien pourquoi ou comment moi, une internationaliste anti-impérialiste, militante intersectionnelle afro-féministe et antiraciste, j’ai pu me retrouver candidate de la France insoumise élue à l’Assemblée nationale. D’autres, comme celles et ceux qui vomissent leurs tombereaux de haine sur les réseaux sociaux depuis ces derniers jours, en abhorrent l’idée même et refuseront toujours, de toute façon, d’en accepter la réalité. A ces dernier•e•s, comme l’avait déjà si bien dit le boxeur poète, mi abeille mi papillon, aux rageux de son temps, je n’ai qu’un seul message à adresser : « Black, confident, cocky ; my name, not yours ; my religion, not yours ; my goals, my own ; get used to me. » Ou dit autrement : j’y suis, j’y reste, je ne partirai pas ! J’y suis, j’y reste et je ne marcherai pas au pas. J’y suis, j’y reste et je ne me soumettrai pas. « Get. Used. To. Me. »

Je suis la France insoumise.

Celle des Parisiennes qui en 1789 marchèrent sur Versailles pour réclamer au roi du pain et des droits. Celle de Solitude, la Fanm Doubout, qui vécut libre et mourut pour la liberté. Celle de l’Union des femmes, de Louise l’institutrice, Nathalie l’ouvrière relieuse, Elisabeth l’aristocrate russe, des « pétroleuses », des communardes. Celle des ouvrier•e•s et syndicalistes qui arborèrent sur leurs vestes le premier triangle rouge pour exiger la journée de 8 heures.

Je suis la France insoumise comme l’étaient les tirailleurs africains, sujets de l’Empire, qui laissèrent leur vie dans les tranchées de la Grande guerre. Comme l’était Lamine Senghor, gazé à Verdun, docker à Marseille, dirigeant ouvrier, militant internationaliste et candidat communiste dans le 18e arrondissement de Paris. Comme l’étaient les militants indigènes de l’Union intercoloniale et du journal « Le Paria » précurseurs de la Tricontinentale.

Je suis la France insoumise revendiquant la mémoire et les luttes des grévistes de 1936 qui arrachèrent au Front populaire les congés payés ; de Missak Manouchian et des 22 autres membres des FTP-MOI exécutés par le régime de Vichy et les Nazis le 21 février 1944 ; des porteurs et porteuses de valise du réseau Jeanson et des manifestant•e•s du 17 octobre 61 ; des ouvrier•e•s qui occupèrent leurs usines et des étudiant•e•s qui lancèrent des pavés en mai 1968.

Je suis la France insoumise qui a marché contre le racisme et pour l’égalité en 1983 ; celle qui a bloqué le pays pour sauver la Sécu en 1995 ; celle qui a dit non au Traité constitutionnel et celle qui s’est révoltée dans les quartiers populaires en 2005 ; celle qui a fait abroger le CPE et celle qui s’est opposée à la loi travail.

Je suis 17 autres, 7 millions d’autres, des millions d’autres. Qui ne plieront pas. Qui ne se soumettront pas. La tête dure, le cœur tendre, poings levés, bras ouverts. Convaincu•e•s, déterminé•e•s. Pour que viennent les jours heureux et le goût du bonheur. Ca prendra le temps qu’il faudra, mais ça viendra.

A ’tôt,

D.

Sur l’antiracisme et le féminisme, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1754244
    le 26/06/2017 par Guit
    Danièle Obono, une synthèse

    Encore une inculte qui reecrit l histoire, qu elle se mette au niveau de Georges Marchais et ca suffira. Pour l instant c est en effet une synthese c est une sorte de couteau suisse de la fausse rebelle de gauche communautaire-antiraciste
    Internationaliste-socialiste feministe-mondialiste en gros sociale-traitre-opportuniste

     

    • #1754259
      le 26/06/2017 par vélo
      Danièle Obono, une synthèse

      Rien sur le social en plus.


    • #1754603
      le 26/06/2017 par awrassi
      Danièle Obono, une synthèse

      G. Marchais, paix à son âme, avait peut être BAC -10 à l’échelle de l’éducation nationale, mais il avait Doctorat + Infini à l’échelle de l’humain, la seule et véritable échelle d’évaluation devant Dieu !


  • #1754257
    le 26/06/2017 par francky
    Danièle Obono, une synthèse

    Duracel tient la remplaçante de son effigie - le petit lapin - qui tournait en rond plus longtemps que ses petits camarades équipé de piles des concurrents....

    Obono, c’est raconté 10 fois les mêmes bêtises, sans comprendre un mot de ce qu’elle exprime....

    Moi je prefere la version originale !!!!!


  • #1754262
    le 26/06/2017 par bobonolaferme
    Danièle Obono, une synthèse

    Je suis la France arriviste, je suis soumise aux occupants parce qu’ils me filent votre argent, j’ai leur police derrière moi, je ne sais rien faire de mes dix doigts : je suis d’ailleurs bien incapable d’écrire ce genre de discours.
    C’est comme l’anglo-amerloque, que je parle comme une vache espagnole, vu que j’y pige rien au fond, mais j’ai des assistants, qu’ils bossent, eux.
    Je suis le porte-sabir obscur, la tata-tom de l’UERSS en marche, je fais dans la provoc inculte pour mieux vous flasher mes 8000 €, c’est pas vous qui les avez, les lettrés, ha ha, et à rien faire ma foi, hihi.
    Je suis celle qui brait : moi et mes potos soros, on vous pillera-dépouillera de tous les côtés, jusqu’à ce que mort s’ensuive. Faudra bien vous y habituer, bande de cadavres en marche.
    Z’êtes pas d’accord ? On s’habitue pas à l’assassinat ? C’est pas une coutume de remplacement ? Rachites ! (concentré de raciste-fachiste-machiste-antimite). 150 000 € d’amende, que vous aurez !


  • #1754266
    le 26/06/2017 par Fylyp82
    Danièle Obono, une synthèse

    Encore une qui confond nombrilisme et réflexion philosophique : 30% de "je", "moi", "mon", "my", ect. Rien que dans l’extrait en gras.
    Fais prononcer le même discours à n’importe quel dictateur lamda : ca collera.


  • #1754274
    le 26/06/2017 par Bernard
    Danièle Obono, une synthèse

    C’est la copine au gros merlu nan ? Moi je suis Ali Bongo, lui au moins il ne s’embarrasse pas de déclarations alambiquées, il prend l’oseille et ne se tire pas.


  • #1754284
    le 26/06/2017 par Philippot, vite !
    Danièle Obono, une synthèse

    Je suis la France insoumise qui s’est opposée à la loi travail.




    Et qui a voté pour Macron et donc pour la loi Travail puissance dix, au second tour de l’élection présidentielle...
    Je suis la France soumise à la Banque Rotshtchild.

     

  • #1754288
    le 26/06/2017 par lucille
    Danièle Obono, une synthèse

    Moi ce que je note chez elle c’est le *e* ou le *e*s.
    On voit qu’elle conchie la langue de Molière. En plus du reste.

     

    • #1754337
      le 26/06/2017 par tom56
      Danièle Obono, une synthèse

      Oui, l’ajout systématique du *e*, couplé à l’utilisation obsessionnelle du "moi" (ou "my", pour faire plus inn-terna-chonaul...), c’est ridicule ou pathétique.

      C’est elle qui accompagnait Mélenchon quand il a fait sa sortie sur Jeanne d’Arc ?
      Encore une fois, un bon républicain, c’est "vulgaire et crasseux"...


    • #1754831
      le 26/06/2017 par Anonyme
      Danièle Obono, une synthèse

      Faut qu’elle arrête avec ses *e*, j’ai les yeux qui saignent.


  • #1754290
    le 26/06/2017 par Eric LEMOY
    Danièle Obono, une synthèse

    Les macroniens devraient arrêter de parler. Déjà, eux ça les fatigues et puis ça vous file une angoisse...on pourrait se révolter...de chagrin


  • #1754297
    le 26/06/2017 par Patriote syndiqué
    Danièle Obono, une synthèse

    Je suis celle qui confond socialisme et gauchisme, je suis le cimetière de l’émancipation.


  • #1754303
    le 26/06/2017 par bertin
    Danièle Obono, une synthèse

    Les Insoumis sont En Marche,
    Le catéchisme trotskiste bien rôdé,
    La France est une nation criminelle,
    on connaît ...et la suite ....
    Mélenchon ,tu ressembles bougrement à Macron .
    Je confonds tes insoumis et les marcheurs .
    Des robots manipulés par ...Trotski ...ou Rothschild ...
    Bref c’est du pareil au même !


  • #1754304
    le 26/06/2017 par Georges 4bitbol
    Danièle Obono, une synthèse

    Il est difficile de comprendre à quoi cette foldingo refuse de se soumettre ?
    Hormis un discours confus orienté sur sa petite personne et quelques références mal assimilées pour intellectualiser un narcissisme infantile, les seuls atouts de cette " synthèse" sont son origine immigrée, son sexe et son culot. Tous avantages instrumentalisés par l’occupant pour liquider la population de souche au nom de l’antiracisme forcené, du féminisme délirant et de l’anti-impérialisme de pacotille.
    De plus cette hystérique participe de l’effondrement du niveau intellectuel et du discrédit politique.


  • #1754313
    le 26/06/2017 par S.P.Q.R.
    Danièle Obono, une synthèse

    Je me suis dit "c’est quoi ce texte de merde ?" puis j’ai vu mediapart. Tout s’explique. C’est rassurant.


  • #1754315
    le 26/06/2017 par ggg
    Danièle Obono, une synthèse

    Ce qui est cool avec cette arrivée massive de "Welcome to National Assembly", c’est l’ambiance jungle de Sangatte qu’on va retrouver avec délectation lors des retransmissions télévisées. Français approximatif, expressions banlieusardes à la wesh wesh, attitudes débraillées et méprisantes du pays qui les fait grassement crotter le matin.

    Ça va nous changer de l’homme le plus chic de France au perchoir et de la gamine merdeuse en col claudine juchée sur ses petits escarpins. Des "ouaich, voila quoi" ponctuant chaque phrase équeutée. De la purée gaucho mal digérée, prônant la disparition de tout ce qui rend un peuple fier de son destin et de son passé glorieux.


  • #1754318
    le 26/06/2017 par Tartemolle
    Danièle Obono, une synthèse

    Le gauchiste, internationaliste et tellement imaginatif Ken loach lui consacrera sûrement son prochain film :
    "Moi, Danièle Black ..."


  • #1754323
    le 26/06/2017 par Edward
    Danièle Obono, une synthèse

    Elle est vraiment la synthèse de la noire de service.

    "Celle des Parisiennes qui en 1789 marchèrent sur Versailles pour réclamer au roi du pain et des droits"

    Il y en a qui croit encore à cette propagande ? De + en + de gens pensent maintenant que 1789 est le début du cycle de la décadence de la France (la parenthèse De Gaulle a temporairement protégée le pays) et ce cycle touche à sa fin et c’est tant mieux. Après la décadence, la renaissance.
    Les Droits de l’Homme impérialistes, l’anti-racisme d’opérette, le pseudo-féminisme et autre conneries vont revenir là d’où ils sont venus : la cuvette des chiottes.


  • #1754325
    le 26/06/2017 par Carlin
    Danièle Obono, une synthèse

    Elle a bien appris son bloubi-boulga mondialope. Ses références à l’histoire de France sont fausses, mélangées n’importe comment pour être vomis contre les français. Profites bien d’la soupe, parce que tu vas pas rester longtemps !

     

    • #1754367
      le 26/06/2017 par zuleya
      Danièle Obono, une synthèse

      C’est exactement cela. Détourner l’histoire de france pour cracher sur la france et les francais, et au final avoir le merveilleux droit de dire " nique la france"... en effet on sent un profond attachement charnel au terroir...
      On est tombé bien bas...


  • #1754340
    le 26/06/2017 par zuleya
    Danièle Obono, une synthèse

    elle nous a épargné un "je suis Jeanne d arc", qui est pourtant LE symbole de la france insoumise...
    La première réflexion est de se demander pourquoi, mais il est évident que c’est trop terroir et trop catho...
    La deuxième réflexion est de se dire tant mieux...


  • #1754342
    le 26/06/2017 par JB
    Danièle Obono, une synthèse

    Je suis soumise aux féminisses, aux LGBTisses, aux progressisses, aux anti-racisses, aux mondialisses, qui m’obligent à insérer des "e" à tous les mots qui, en Français, s’écrivent au masculin pluriel ; parce qu’il faut refuser d’écrire correctement cette langue nauséabonde dont la grammaire véhicule des pensées machisses, élitisses, souverainisses, sexisses, ordre-des-chosisses...


  • #1754343
    le 26/06/2017 par goy pride
    Danièle Obono, une synthèse

    Des fois j’me dis, Staline, Mao...goulag, laogai...j’comprends...

     

    • #1754607
      le 26/06/2017 par awrassi
      Danièle Obono, une synthèse

      Surtout que le goulag était avant tout un "centre de redressement" ... même si certains de ses gestionnaires y réglaient d’autres problèmes plus personnels.


    • #1754736
      le 26/06/2017 par Congolais
      Danièle Obono, une synthèse

      Mon cher Goy pride et très cher Awrassi, comprenez que vous et compris elle y êtes déjà dans le goulag et ceux qui vous y ont mis, cherche a vous occuper en vous divisant. Bienvenu dans le réel.


  • #1754359
    le 26/06/2017 par redsniper06
    Danièle Obono, une synthèse

    La Merluche et son ramassis de poissons pourris voudrait nous la jouer fraîcheur pêchée la veille sur le vieux port de Marseeeeeeeeeeeille !!!...


  • #1754369
    le 26/06/2017 par Mich
    Danièle Obono, une synthèse

    On croirait une chercheuse d’emploi qui embellit et bourre son CV de anti-machin et de truc en *iste. Indigeste.


  • #1754372
    le 26/06/2017 par awrassi
    Danièle Obono, une synthèse

    Ca ratisse très large ! Ouvriers, Juifs, descendants de colonisés, féministes et j’en passe. Mais l’essentiel est ailleurs : la France insoumise est radicalement bourgeoise, elle aussi, puisq’elle n’est pas révolutionnaire ! Encore une qui ne découvrira jamais les vertus du travail des femmes africaines. Je la vois pourtant, cette petite pouf, un fardeau sur sa très petite tête !! Qu’elle aille mener son combat en Afrique ; c’est le tiers-monde qu’il faut sauver, pas la France.


  • #1754382
    le 26/06/2017 par Gerard J. Schaefer
    Danièle Obono, une synthèse

    Elle peut pas aller tourner des pornos en Californie ?
    ça lui fera du bronzage...


  • #1754385
    le 26/06/2017 par Podzob51
    Danièle Obono, une synthèse

    C’est quoi ce t’as d’inepties à faire avorter une mule ?


  • #1754392
    le 26/06/2017 par fabien
    Danièle Obono, une synthèse

    JE SUIS CHARLIE !

    C’était plus simple et ça m’aurait évité de lire toute cette bouillie.
    On aurait compris tout de suite, si par hasard, sur E.R, certains n’avaient pas encore cerné le personnage.


  • #1754401
    le 26/06/2017 par Un homme pressé
    Danièle Obono, une synthèse

    Pourquoi perdre son temps à commenter ça ?


  • #1754415
    le 26/06/2017 par TruthION
    Danièle Obono, une synthèse

    "Moi, une internationaliste anti-impérialiste, militante intersectionnelle afro-féministe et antiraciste" Hé bien, que d’étiquettes !! Elle a oublié AOC et label rouge ( comme sa robe )


  • #1754419
    le 26/06/2017 par zuleya
    Danièle Obono, une synthèse

    tiens, une perle que je n’avais meme pas remarquée :
    "celle qui s’est révoltée dans les quartiers populaires en 2005"...(pour parler de la france a laquelle mlle obono s’identifie)

    On a donc une deputée qui est du coté des casseurs de 2005, qui avaient pété un cable parcque des petits voleurs avaient tenté d’echapper a un controle de police et etaient morts accidentellement (et de leur betise) en entrant dans un poste electrique sur lequel etait inscrit "acces interdit, danger de mort"...

    combien de millions de degats ? combien de bléssés ? n y avait il pas eu un mort en represaille ?

    si ce n’est pas une reference tres revelatrice...

    bref les parisiens ont bien voté...bravo les gars...


  • #1754441
    le 26/06/2017 par Spence
    Danièle Obono, une synthèse

    Texte de niveau bac 2017, c’est à dire de niveau Brevet en 1960 .

     

    • #1754594
      le 26/06/2017 par Congolais
      Danièle Obono, une synthèse

      Probablement le reflet de la majorité de la société française, du principalement a la destruction de l’enseignement.


  • #1754458
    le 26/06/2017 par Fernand
    Danièle Obono, une synthèse

    Je suis un babtou "fragile" et je suis responsable de toutes vos souffrances madame !
    donnez moi un martinet que je puisse m’auto-flageller...... !


  • #1754464
    le 26/06/2017 par Eloise
    Danièle Obono, une synthèse

    Quand on sait que papa a ete ministre mais aussi patron de la banque centrale gabonaise, je pose cette question, que fout-elle en France ?.

     

    • #1754480
      le 26/06/2017 par Zoubida
      Danièle Obono, une synthèse

      Papa ministre ? Tout s’explique, Merluche n’aime pas les pauvres .


    • #1754483
      le 26/06/2017 par zuleya
      Danièle Obono, une synthèse

      Elle nous enrichit...la question !
      Ton poste ma incité à regarder sa fiche wiki, qui nous dit qu elle a été bibliothécaire à la bibliothèque marguerite yourcenar. Aucune petite française n aurait pu faire ce job, car les francais ne veulent plus se rabaisser à faire ces boulots ingrats...c’est la version officielle des parasites et des traitres à la nation...


    • #1754543
      le 26/06/2017 par redsniper06
      Danièle Obono, une synthèse

      @Zoubida
      La Merluche n’aime pas les pauvres mais adore la démagogie et la félonie !!!...ce type est un vilain furoncle sur le beau visage que fut la France !!!...( il y a longtemps)


    • #1754583
      le 26/06/2017 par Congolais
      Danièle Obono, une synthèse

      La quasi totalité de vos élus sont issus de classes sociales supérieures. Très peu d’élus, ancien ouvrier ou ancien chômeur. Je pose cette question également que foutent tous ces Français, fils et filles d’hommes politiques, de chef d’entreprises, de banquier Français en Afrique dans les conseils d’administrations d’entreprises multinationales exploitant les richesses minières en Afrique ?


    • #1754600
      le 26/06/2017 par Philippot, vite !
      Danièle Obono, une synthèse

      @congolais



      que foutent tous ces Français, fils et filles d’hommes politiques, de chef d’entreprises, de banquier Français en Afrique dans les conseils d’administrations d’entreprises multinationales exploitant les richesses minières en Afrique ?




      Ils font du commerce avec l’Afrique, c’est interdit ? Les Africains n’ont pas le savoir-faire pour exploiter leurs propres ressources naturelles. Ils font donc appel à des Étrangers, dont certaines grandes entreprises françaises.


  • #1754470
    le 26/06/2017 par Pandemonium999
    Danièle Obono, une synthèse

    Wiki nous dit que c’est une fille de Banquier,

    comme la plupart des alter mondialistes.

    Danièle Obono naît le 12 juillet 1980 à Libreville, au Gabon,

    fille d’Hortense Simbou Mbadinga et de Martin Edzodzomo Ela, économiste,

    cadre supérieur à la banque Paribas-Gabon de 1975 à 1979,

    puis écarté pour son opposition au régime d’Omar Bongo,

    après avoir été candidat à l’élection présidentielle gabonaise de 1998

    où il recueille 0,5 % des voix (66,99 % pour Omar Bongo).

    Elle vit au Gabon jusqu’à ses dix-onze ans. Née gabonaise,

    elle a été naturalisée française en 2011.

    Nique le Gabon Melle OBONO ou pas ?

     

    • #1754562
      le 26/06/2017 par Bruce marine
      Danièle Obono, une synthèse

      L’arnaque totale !!! Fille de banquier ! Chez la merluche, là, il a pêché de lourd !!


  • #1754475
    le 26/06/2017 par sa majesté
    Danièle Obono, une synthèse

    Bon Dieu, quelle hystérie la black ! J’en suis choqué même si ne devrais pas. Citer Mohamed Ali est absurde parce que le type l’aurait méprisée pour être trop noire à son goût. C’était une chose que bcp de Noirs lui ont tjs reproché le fait d’être color struck et ses railleries incessantes de Joe Frazier devant des audiences composé entièrement de Blancs. " I don’t want you to think that we all Blacks look like him" il dit et en fait il se moquait du fait qu’il était foncé. Il avait aussi une fois dit publiquement "qu’il (joe Frazier)ressemblait à un gorille". Enfin soit. En fait, la négresse confond tout et ment par dessus le marché. On ne sait pas être internationaliste et être contre l’impérialisme ; parler de racisme de la part d’une black est surréaliste. La France est un des pays le moins raciste du monde hors que nous, en revanche, somme de toutes les races de loin les plus racistes. Tepa vous le confirmera. Cette femme se prend pour une intello pour avoir peut-être trop lu et rien du tout parce qu’elle n’a visiblement pas la capacité intellectuelle de faire la part les choses et de s’y retrouver. En fait, je sais comment stopper ce genre d’hystérique mais pour ce genre de cas je n’utilise généralement pas de lubrifiant. Je vous tiendrez au courant.


  • #1754484
    le 26/06/2017 par mérovée
    Danièle Obono, une synthèse

    Je vous conseille la vidéo de Henry de Lesquen sur cette meuf, elle est à mourir de rire !
    sinon, non, elle n’est rien de tout ça, juste une nègre de maison du système qui chie sur la France avec un bon gros salaire et qui ne partira pas car de toute évidence la soupe est trop bonne ici. ;)


  • #1754502
    le 26/06/2017 par Doumé
    Danièle Obono, une synthèse

    J’y suis, j’y reste... Tu m’étonnes !

    7210€ rémunération mensuel,
    + 5840€ indemnités mensuelles pour frais,
    + 15000€ d’équipement informatique, téléphonique,
    + 12000€ par an forfait courrier,
    + 4200€ par an forfait téléphone,
    + transport SNCF 1ère classe et RATP gratuit,
    + parc de véhicules à disposition ou taxis remboursés,
    + 100 billets de transports aériens remboursés,
    + 1 bureau individuel à disposition au Palais Bourbon,
    + un crédit de 9618€ par mois pour rémunérer les copains... pardon les collaborateurs.
    Je vous laisse découvrir les autres avantages, chômage entre autres :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/...

    Tu m’étonnes qu’elle, que tous, ils y tiennent à leur place, même si pour ça, ils doivent trahir les électeurs.

     

    • #1754535
      le 26/06/2017 par redsniper06
      Danièle Obono, une synthèse

      Et les sans-dents et les petites vieilles miséreuses iront bouffer aux restos du cœur cet hiver !!!....


    • #1754546
      le 26/06/2017 par Congolais
      Danièle Obono, une synthèse

      Jaloux ? Vous pouviez être candidat également !! Si vous pensez que vos élus sont trop bien payé pourquoi ne pas agir ?


    • #1754557
      le 26/06/2017 par Philippot, vite !
      Danièle Obono, une synthèse

      @congolais



      Jaloux ? Vous pouviez être candidat également !! Si vous pensez que vos élus sont trop bien payé pourquoi ne pas agir ?




      On dirait que tu ne conçois pas le fait que l’on puisse juger indécent le revenu des députés sans faire preuve de jalousie. Ta seule réponse, c’est de dire que lui aussi pourrait gagner ce revenu indécent en se présentant à la députation... Drôle de mentalité.


    • #1754641
      le 26/06/2017 par Doumé
      Danièle Obono, une synthèse

      @ Congolais
      Jaloux, en quoi serais-je jaloux ?
      Je ne fais que donner les raisons pour lesquelles, elle et les autres ne quitteront pas leur poste.
      Si vous avez du mal à comprendre le français, retournez troller au Congo.


    • #1754723
      le 26/06/2017 par Congolais
      Danièle Obono, une synthèse

      @ Doumé, parceque c’est le salaire et les avantages qu’on reçus avant elle : Valls, Habib, Fabius, Cahusac, Dassault,..Pas grand monde n’a trouvé cela indécent. Pourtant je vous l’accorde comparé au salaire du Français moyen !! Je dirais "que certains sont invités au dîner des cons" Il va peut-être falloir agir soit en exigeant que tous les salaires des députés soient revus a la baisse, soit qu’ils engagent les reformes nécessaires pour que le salaire du Français moyen soit revu a la hausse ou exigez une lois qui alignerait le salaire de tous les députés au niveau du salaire du Français moyen. S’offusquer du salaire des députés, parce que "Obono" pourrait paraitre comme bizarre. Toutes mes excuses si je vous ai offusqué.


    • #1754859
      le 26/06/2017 par oleodedieu
      Danièle Obono, une synthèse

      @ congolais : on voit le niveau du sociologue...


  • #1754520
    le 26/06/2017 par ProtégeonslaPalestine
    Danièle Obono, une synthèse

    Insoumise, si elle le dit, on le lui laisse, mais de France ? Dommage pour elle qu’elle ne s’en réclame pas. Sale mentalité pour un élu du territoire.


  • #1754524
    le 26/06/2017 par Héliographe
    Danièle Obono, une synthèse

    C’est le rap et son imposture enfin arrivés au niveau de député.


  • #1754567
    le 26/06/2017 par taratata
    Danièle Obono, une synthèse

    Obono, si tu n’es française que depuis 2011, de quel droit est-ce que tu me représentes, moi qui suis né français plus d’un demi-siècle auparavant et qui ai toujours été contre l’immigration ?

     

    • #1754590
      le 26/06/2017 par Congolais
      Danièle Obono, une synthèse

      Du droit que lui confère vos lois, votées par vos représentants a l’assemblé, élus par une minorité d’entre vous (Français). Réveillez-vous ??!!


  • #1754634
    le 26/06/2017 par BlutchCaporal
    Danièle Obono, une synthèse

    "Moi, je suis la France insoumise" et je m’exprime en anglais, première incohérence.
    "Black, confident, cocky ; my name, not yours ; my religion, not yours ; my goals, my own ; get used to me. » Ou dit autrement : j’y suis, j’y reste (patati ragnagna)....."
    En gros c’est du "moi noir, moi moi moi, je vous impose mon idéologie et je vous emmerde" pas très social, ni collectif comme discours pour une communiste/internationaliste. On est plutôt dans l’archétype du liberal/mondialiste, deuxième incohérence. On pourrait passer toute la nuit à souligner les incohérence de cette godiche.

     

    • #1754753
      le 26/06/2017 par Marcello
      Danièle Obono, une synthèse

      Et c’est elle qui ricane avec Mélenchon sur la video de Jeanne d’Arc. Elle a les mêmes cerises aux oreilles.


  • #1754709
    le 26/06/2017 par Libre citoyen Français
    Danièle Obono, une synthèse

    Décidément Melle bono.. est beaucoup de choses à la fois ,
    un peu comme son mentor Mélenchon , très contradictoire
    dans ses choix politiques , normal qui s’assemble se ressemble,
    tous les deux n’ont pas la France au coeur mais l’nternationalisme
    au coeur , se qui ne donne pas du tout le même résultat mais plutôt
    tout son contraire


  • #1754743
    le 26/06/2017 par Héliographe
    Danièle Obono, une synthèse

    En fait, elle est parfaitement soumise : au mondialisme, à l’elgébétisme, au globish (ou global English, la version esclavagiste de la langue de nos maîtres), au rap, à la sauce gauchiste, au marxisme culturel, au féminisme, au trans- tous azimuts, à l’afrocentrisme — enfin, à toutes les tares inventées par les gauchistes blancs depuis au moins les immenses gauchistes Sartre et de Beauvoir.

    Et le rap, direz-vous ? Certes, cette prédication ultra-violente, misogyne et totalement cynique qu’est le rap est née dans les ghettos noirs américains. Toutefois, il n’aurait jamais pu devenir le phénomène planétaire qu’il est devenu s’il n’avait bénéficié du soutien enthousiaste des médias (par ex., pendant des années, le New York Times a publié des comptes-rendus quasiment hebdomadaires de disques et de groupes de rap, qu’on appelle aussi ‘hip-hop’ pour lui prêter plus de respectabilité, parce que le mot anglais ‘rap’ veut dire et ‘bavasser’ et ‘taper’), d’intérêts commerciaux considérables, et même d’administrations gouvernementales (à Paris, par exemple) ?

    Et l’afrocentrisme ? Certes. Mais, là aussi, il s’agit d’une doctrine qui puise dans le marxisme et l’anthropologie. Voir le rapport de Frantz Fanon à Sartre, et l’ethnomasochisme de Sartre dans sa description de la condition des noirs et de la négritude dans sa préface au livre de Fanon "Les Damnés de la terre" et sa préface "Orphée noir" à l’ "Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache".


  • #1754837
    le 26/06/2017 par Anonyme
    Danièle Obono, une synthèse

    En fait elle écrit exactement comme une pub Loréal.
    c’est super stylé. Non c’est peut-être une fille bien on ne sait dire. Le problème est que c’est tellement boursouflé de postures qu’il n’y a pas de message lisible ; il se noie dans une forme trop narcissique, du coup, effet Loréal (moi, moi, moi, Loréal…)


  • #1754927
    le 27/06/2017 par Olivier
    Danièle Obono, une synthèse

    Elle a le droit de penser ce qu’elle veut. Le problème c’est qu’elle n’est pas au niveau. C’est vraiment faiblard son argumentation, on se croirait dans un concours de vannes dans une cour de récré. C’est totalement vide. Députée, elle va devoir siéger en commission, bosser et voter sur des sujets super techniques. Si intellectuellement elle est au maximum avec ce texte, ça va être la catastrophe.

     

    • #1755178
      le 27/06/2017 par Congolais
      Danièle Obono, une synthèse

      "Le problème c’est qu’elle n’est pas au niveau".
      Rien à dire sur votre jugement, en deux trois phrases, votre intelligence "supérieure" vous a permis de comprendre et de déterminer le niveau de madame la député Obono. On présume que vous la comparez aux autres députés ou aux taches normalement dévolues aux députés. Dans les deux cas, il nous sera quasiment impossible de déterminer le niveau !!. Primo, il va falloir que l’on demande à tous les députés de nous pondre un texte sur le même sujet (Impossible !!) et secundo, les taches normalement dévolues aux députés nationaux Français ont changés depuis belle lurette. Actuellement ces taches se résument à recopier les lois édictées par certains organes administratif de l’Union Européenne autant dire que même les enfants à l’école primaire peuvent le faire et un peu plus difficile, devant les caméras, jouer à contredire la majorité en lisant un texte pondu par une commission de 12 personnes, membres du parti politique autorisé a parler devant les caméras. De quel niveau parle-t-on ?


  • #1754959
    le 27/06/2017 par Aiguiseur de guillotines
    Danièle Obono, une synthèse

    J’aime bien le titre. On peut plus faire "Le con du mois". On pourrait faire "LA SYNTHESE DU MOIS" !


  • #1755041
    le 27/06/2017 par Aryana
    Danièle Obono, une synthèse

    Elle est plutôt bonne Obono dans la synthèse utopiste a tendance radicale .


  • #1755160
    le 27/06/2017 par Mami Wata
    Danièle Obono, une synthèse

    C’est le Gabon qui a besoin d’être sauvé non la France. J’aurai aimé voir cette "féministe" dire devant Omar Bongo au temps de la présidence de ce dernier, à quel point elle est "insoumise" à quel point elle s’insurge contre la polygamie qui existe dans son pays, là j’allais bien rire. C’est ainsi la mentalité de certains de ces Africains ; dans leur pays d’origine ils sont muets comme une tombe parce qu’ils savent pertinemment que la moindre contestation conduit direct à la case prison ou bien pire ; mais lorsqu’ils arrivent en Occident d’un seul coup ils sont épris de liberté et s’autoproclament grands défenseurs des droits de l’homme, alors que là où il faut exactement mener le combat, ils sont abonnés absents. Obono rentre au Gabon ; le fils d’un ancien président en truquant les élections (avec l’aide du gouvernement français) a succédé à son père, vas y mener ton combat anti-impérialiste !

     

    • #1755321
      le 27/06/2017 par Congolais
      Danièle Obono, une synthèse

      Mami Wata, Pas le sujet, ce que vous aurez aimé voir n’a absolument rien à faire avec la députée Française. Agissez de votre côté pour que se réalise ce que vous aimerez voir se réaliser au Gabon !! La députée n’a absolument rien à voir avec vos souhaits et n’est pas responsable de tous les maux de la terre.
      D’après vous, quelque articles de presse au Gabon sur la Gabonaise d’origine qui a choisie de devenir Française et député de ce pays ou lieu de se battre pour le Gabon et contre Bongo, pourraient accrocher l’opinion publique Gabonaise ? Est-ce possible ensuite de dire qu’elle ne souhaite pas que "Vive le Gabon". Jugez les gens sur leurs actes pas sur base des sous-entendus des medias.


  • #1755195
    le 27/06/2017 par maceo parker
    Danièle Obono, une synthèse

    Combien de paysans français ont laissé leur vie sur les champs de bataille comparé aux tirailleurs sénégalais : Des statistiques svp car perso ras le bol de ces "chances pour la France" qui voudraient nous faire croire que leurs prétendues ancêtres étaient les seuls à faire preuve de courage.

    Donc député Kinder bueno fait comme dans l’infanterie : Tu te tires ailleurs !

     

    • #1755269
      le 27/06/2017 par Congolais
      Danièle Obono, une synthèse

      Pas besoin de courage pour laisser sa vie sur les champs de batailles, juste des circonstances malheureuses. Le courage aurait été de ne pas accepter de participer a la guerre pour le seul bénéfice des Banquiers qui l’on d’ailleurs financé de part et d’autre. La député "Kinder bueno" n’est pas sénégalaise mais Française, je ne vois pas bien ou elle devrait se tirer et pour quelles raisons


Commentaires suivants