Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Décapitation et réseaux sociaux : Valls espère de la "prison ferme pour les ennemis de la République Soral et Dieudonné"

Ceux qui croient que les « élites » vont enfin prendre le taureau par les cornes et s’occuper sérieusement des questions d’insécurité et d’immigration se fourvoient une nouvelle fois. Il y a d’autres priorités sur l’agenda oligarchique. En premier lieu desquelles : le contrôle du peuple.

 

Interrogé sur la chaîne de l’Israélien Patrick Drahi BFMTV à la suite de la manifestation en hommage à Samuel Paty, le professeur d’histoire-géographie décapité par un « terroriste » vendredi 16 octobre 2020, l’ancien Premier ministre éternellement lié à Israël Manuel Valls n’a pas manqué l’occasion de relayer la parole de ses maîtres :

« J’espère que Dieudonné et Alain Soral feront de la prison ferme car ce sont les ennemis de la République, tout de même ! »

Encadrement des réseaux sociaux, retour de la loi Avia, fin de l’anonymat sur Internet, mise à mort des véritables insoumis : voilà le véritable programme.

Un programme zemmouro-macronien qui s’applique chaque jour un peu plus, que ce soit au prétexte sanitaire ou terroriste. Le président de la République Emmanuel Macron vient justement d’annoncer que des « actions concrètes » allaient être prises rapidement contre les associations et les individus tenant un « discours de haine ».

Le chef de l’État a « demandé qu’on passe rapidement à l’action et qu’on ne laisse aucun répit à ceux qui s’organisent pour s’opposer à l’ordre républicain », a précisé l’Élysée à l’issue de cette réunion de 2h30 avec six ministres et le procureur anti-terroriste Jean-François Ricard...

 

L’intervention de Manuel Valls sur BFMTV :

 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

160 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants