Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des "associations" remontent des campements de migrants à Paris

Quand l’immigration organisée défie les policiers français

Différents collectifs et associations entendent protester contre l’insuffisance des capacités d’hébergement et contre « la répression policière » en remontant des campements non-autorisés dans le 18e arrondissement de Paris.

 

Lundi 9 janvier au soir, une cinquantaine de campements ont été dressés par des collectifs d’aide aux migrants autour de la halle Pajol, dans le quartier de la porte de La Chapelle, dans le nord de Paris, rapporte Le Monde. Les associations, qui évoquent une « action coup de poing », entendaient protester contre la saturation du centre d’hébergement ouvert à proximité par la mairie de Paris en octobre 2016, ainsi que contre le «  harcèlement policier » et les violences à l’encontre des migrants dans les rues.

 

 

Médecins sans frontières affirme que les réfugiés subissent les violences des policiers qui ont pour consigne qu’aucun campement de rue ne soit recréé dans la capitale.

Sur Internet, plusieurs images des campements ont rapidement circulé, parfois accompagnées de commentaires de riverains témoignant leur exaspération ou leur soutien.

 

 

D’autres images semblent montrer que les CRS sont intervenus rapidement dans la soirée, ayant reçu l’instruction d’évacuer le campement.

 

 

Ce n’est pas la première fois que des associations dénoncent les violences policières : Médecins sans frontières avait déjà accusé les autorités de brutaliser certains individus, ce qu’avait formellement démenti le ministère de l’Intérieur.

Voir aussi, sur E&R :

Les ONG et l’immigration organisée, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les collabos de ces assoces sont aussi rémunérés par soros ? Parce que si oui, le george va faire un infactus quand on va lui présenter l’addition, d’autant que les traîtres ont l’air de se reproduire comme des lapins......


  • Les casques blancs bientôt déployés à Paris ?

    Plus sérieursement, les petits écervelés qui appelaient enciore, il y a quelques années, l’Otan a bombarder "Assadkimassacresonpeuple" se rendent-ils comptent que c’est ce même Otan (et ses potes) qui est directement responsable de cet afflux de réfugiés en Europe ?

    C’est tellement inconcevable pour eux de faire preuve d’un minimum de consistance et de discernement ? Allez : juste un poil de recul. Oui ? Non ?

    Le fait est que c’est tellement plus facile de se donner bonne conscience dans l’ombre du puissant que de contester la domination de ce dernier. On vit dans un monde de petits joueurs qui ne sont bons qu’à piailler.


  • En gros, le gouv’ attise le feu après avoir autorisé et encouragé la migration, puisse laisse la société civile se démerder avec les migrants.

    Il s’agit donc bien d’opérations à visée mondialiste menée contre toute la population française et européenne autochtone : en clair créer les conditions du chaos !

    Et tous ces associations dites humanitaires qui ne veulent pas comprendre qu’il s’agit d’une véritable guerre d’invasion subtile à laquelle collaborent ces couillons d’service d’humanitaires  ! déjà rien que la dénomination « Médecins sans frontières » ça résume


  • Ce sont surtout les femmes qui "soutiennent" les migrants : elles vont aux asperges . Si c’étaient des "migrantEs" nous irions les "soutenir" .

     

  • Pendant ce temps, ivre par le bonheur de ce “vivre ensemble”, l’Anne de Paris chevauche “légère, aérienne”, les cheveux dans le vent son petit poney rose pailleté du carrousel de la marie de Paris.

     

    • #1640648

      Son silence en dit long sur son malaise... mais quelques-uns vont bien finir par remarquer qu’elle est bien silencieuse la Hidalgo !!

      En plus, à toujours s’auréoler de discours humaniste, France terre d’accueil blablabla, mais çà leur viendrait pas à l’idée de faire quelques petites concessions financières sur leurs réceptions mondaines au coût astronomique, histoire de payer quelques hébergements d’urgence !

      C’est là qu’on voit le vrai visage de la gauche actuelle. y’a rien de social chez eux !

      À la limite, ceux qui s’occupent de ces migrants et qu’on taxe facilement de "gauchistes" sont des gens comme vous et moi qui constatent cette pitoyable situation et qui agissent. Aucun parti pris politique là-dedans, juste un élan solidaire humain.
      Mais ils devraient ensuite s’en prendre à l’Hidalgo ou au maire de l’arrondissement, pas aux flics.


  • #1640549

    Toutes ces ASOS sont payées par le contribuable et aident directement ces envahisseurs à se maintenir sur le territoire francais , un gouvernement responsable devrait leur couper les vivres sur le champ , et pour les récalcitrants les emprisonner en attente d’une décision judiciaire visant à les condamner pour complicité avec l’ennemi ! ...mais ça , c’est uniquement possible avec un gouvernement garantissant la souveraineté des Francais ! ... et c’est une autre histoire ! Et comme c’est engagé ,pas demain la veille !!! ( attendons vivement les positions de la marine nationale sur ce sujet précis )


  • N’oublié pas la charité Chrétienne puisque sur ce site vous vous en prévalez, aucun homme n’a le droit de vivre de misère, même si la cause de leur présence ne vous plait pas. Moi je prie pour que dieu les aide, et qu’ils puissent retrouver leur pays débarrassé des gouvernement occidentaux sionistes et des pays arabes sionistes.

     

    • Prier pour que dieu les aide ? Bah et vous, vous ne les aidez pas ? Prier ne suffit pas à éradiquer la misère. Sinon, dans quel monde paradisiaque vivrait-on.


    • #1640644

      Ah oui, mais c’est pas pour çà que je vais les aider non plus, et puis on n’est pas au Bangladesh hein... certes çà caille... Mais que dire des SDF qui croupissent dans les rues depuis des années ?
      La charité chrétienne doit se révéler à chaque instant pas seulement pour les migrants.

      Ce que je pense moi c’est que comme il n’y a pas de budget officiel alloué pour l’immigration - vu que celle-ci ne doit pas être avouée au grand public et qu’elle doit restée comme quelque chose d’accidentel, alors qu’elle est organisée - on se retrouve dans cette situation :
      - aucune structure n’a été prévue (puisque pas de budget alloué) ou pas suffisante
      - et de l’autre la loi qui dit que tout campement sauvage est interdit.

      ALORS QU’EST-CE QU’ON FAIT ? Nous sommes bien en présence d’irresponsables politiques qui n’assument pas leurs choix ou l’idéologie de leurs maîtres mondialistes.

      Sur le constat nous sommes d’accord, c’est un échec humain. Et je plains les CRS de faire ce sale boulot, çà leur retombe encore dessus !


    • #1640700

      Charité bien ordonnée commence par soi-même !


    • Attention anonyme, vous confondez la "charité chrétienne devenue folle", grosso modo qu’explique Chesterton, et la vraie, celle des textes chrétiens : un grand pote très connaisseur des textes, m’a expliqué (j’suis un peu limite niveau religion), que jamais dans aucun texte, il n’est dit que le chrétien, par charité, doit favoriser ceux qui vont l’éliminer !

      Là, nous avons à faire à une dérivée moderno-mondialiste de cette charité, qui d’ordinaire doit "commencer par soi-même", comme le dit la sagesse populaire !

      La charité doit d’abord s’appliquer à ceux du crû, nos frères et semblables de cette terre, et non à des quidams manipulés depuis Tel Aviv et Washington en passant par Bruxelles, et qui ne viennent ici que pour toucher de la subvention, et se taper de la kouffar pas farouche !
      Et si elle est trop farouche, on use de "persuasion"......si vous voyez cz que je vux dire... ?

      Il ne faut pas tout confondre camarade !

      Cette charité dérivée n’est qu’une exploitation de la faiblesse naturelle des "de souche", dont nos bons petits soldats gauchos du mondialisme, qui sans s’en rendre compte, obéissent à des valeurs chrétiennes, tout en vouant aux gémonies, curés et autres symboles de la dite religion, qui présida à la vie de leurs ancêtres, pendant des siècles et des siècles, et dont ils sont empreints, un peu comme un patrimoine génétique !

      Souvenez-vous qu’il a été expliqué ici, à maintes reprises par M Soral mais aussi par d’autres, que notre système actuel fonctionne en faisant appel à un émotionnel exacerbé, loin de toute capacité de raison !
      Situation dans laquelle plongent à cœur-joie, nos petits mercenaires bien-pensants, biberonnés au gauchisme bisounoursique depuis des lustres !

      Ce que la sagesse populaire a toujours résumé par l’expression proverbiale "faire pleurer dans les chaumières" !

      Donc placer tous ces parasites dans les gendarmeries désaffectées ici et là sur tout le territoire, pendant que France 2 filme complaisamment Jean-Michel Durand, 63 ans et à la rue depuis 10 ans, et son pote Kevin Blanchon, 26 ans et dehors depuis 7 ans, et que ces deux-la crèvent de froid dans la ville d’Anne, c’est juste insupportable !

      S’occuper d’abord de Kevin et Jean-Michel, c’est de la charité ! S’occuper des migrants, c’est juste l’espoir des bobos femelles frustrées d’enfin décoller sous de bons coups de boutoirs, et c’est surtout le plan infernal des Attali boys, all around the world !

      Adishatz

      H/


  • Toujours se placer en victime (faire agir le triangle de Karpman dans la communication) mais en réalité : intimidation et chantage auprès des autorités publiques. On dirait qu’ils souhaitent un "afflux de migrants" plus pour se placer en autorité morale supérieure que réellement faire le bien à ces gens : comment voulez vous leur trouver du travail alors qu’il n’y en a pas pour ceux d’ici déjà ?


  • " Associations " open society financées par Soros, fondées sur la simiyonnesque culpabilité imprescriptible de homme blanc qui doit donc disparaitre au profit de l’homme nouveau : le métisse trans-genre psychotique, analphabète.

     

  • Les riverains qui les soutiennent pourraient en héberger chez eux en se serrant un peu, et devenir garants devant la Justice de leurs comportements dans le quartier. Ça serait la moindre des choses quand on tient un tel discours de solidarité et de bonté. Les pauvres migrants qui souffrent sont juste en bas de chez eux, ces riverains bobo attendent quoi ? Y’a pas de "J’aimerai bien mais c’est pas possible..." qui tienne cette fois.


  • #1640622
    le 10/01/2017 par otan, syndicat du crime
    Des "associations" remontent des campements de migrants à Paris

    Nouvelle catégorie : les idiots pas utiles.


  • Quand je vois cela, moi aussi je veux devenir clando, parfois j’ai envie de déchirer ma carte d’identité, ras-le -bol de travailler pour ses parasites nomades et pourtant j’ai pas un métier facile et je ne suis pas à 1500€/mois, en tant que femme je n’ai jamais rien demander à l’État, j’ai toujours bossé dans différents métiers sans rechigner , je ne suis pas de souche. Si Marine ne passe pour la présidentielle et stoppé toute cette mascarade, je déchire ma carte.


  • D’où viennent les financements de ces associations ?

     

  • Les membres des associations sont souvent fonctionnaires, animateurs dans les mairies, les collectivités territoriales, salariés des filières socioculturelles.
    Etant parfaitement soumis à leurs employeurs, ils se jouent un psychodrame compensateur (je suis un révolutionnaire dans une association donc un infiltŕé au coeur du pouvoir quand je bosse...)
    En même temps, le politique et les mairies ayant leurs salariés dans ces assos disposent, bien entendu, d’entités dociles pour agir (ouverture de squatts, distribution de téléphones, fringues etc.)
    Autant dire que ces gens travaillent intégralement à leurs intérêts de classe au détriment de la nation. Associatifs, ils gèrent contre la loi les clandestins, les imposent de force. Institutionnels, les mêmes profitent par leur salaire garanti depuis toujours du travail qu’ils se sont créé en se constituant une clientèle sub-sahélienne et moyen-orientale.
    Mais à côté du révolutionnaire associatif doublé du fonctionnaire socioculturel, ils ont une autre identité : à bien des kilomètres de là, dans un autre monde, grace à la deuxième ou troisième voitures du foyer, ils rejoignent la petite famille (l’ainé des gosses vient d’entrer au service com’ de la mairie !) dans la petite maison dont ils finissent de payer la véranda.
    Ce qui donne ce genre de situation : en tant que membre de Droit au Logement ce révolutionnaire distribue des couvertures dans des locaux spoliés à un artisan. Puis participe à un vernissage-gros buffet (expo des archives régionales sur la première guerre mondiale...) puis, conscience soulagée, ventre lesté, culture enrichi, il rentre chez lui et ne va pas tarder à engueuler le mec qui lui pose, au black, un parquet flottant dans son salon.


  • Qu’ils les foutent dans la cour de l’Elysée. Et pour 1 fois, que nos politicards assument leurs décisions jusqu’au bout.


  • Ces "militants" me font penser à ces animaux qui suivent un troupeau se jetant dans un ravin. Ils ont l’impression qu’unis sils sont plus forts pour braver la chute mais la chute n’est rien, c’est l’arrivée qui ramène à la réalité. La réalité fait très mal. Ce gens sont directement responsables de la misère qu’ils dénoncent. Quand l’idéologie gauchiste est mise devant ses contradictions et que tout cela est relayé via les réseaux sociaux sans le filtre merdiatique officiel, on obtient l’effet contraire : un vote FN massif. CQFD


  • C’est encore Soros qui les paye ?


Commentaires suivants