Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Expliquez la présence de testicules chez cette jeune fille"

La propagande LGBT s’invite au bac 2019

Après avoir rencontré, Andrée, qui était une femme, et Camille, qui était un homme, ce qui n’a pu surprendre que les candidats ayant le moins de culture, certains d’entre eux ont dû faire face à une question de science « parfaitement en accord avec l’actualité et la réflexion contemporaine sur le genre ».

L’analyse de Virginie Vota sur cette épreuve de sciences en premières L et ES :

 

 

Comprendre l’offensive LGBT, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pourtant ça me paraît simple : si un individu a des organes génitaux des deux sexes à moitié développés, ce sont les hormones qui ont foutu le boxon et c’est donc à l’ADN de trancher la question en permettant de lever l’ambigüité.

    Après, que l’individu se sente sexuellement fille ou garçon ou poney, cela n’a pas à concerner l’administration.

     

    • Absolument @NoHope : deux chromosomes X pour les filles, un chromosome X et un Y pour les garçons.C’est quand même hallucinant le fait que ces militants LGBTetc se basent sur le phénotype, alors nous avons fait des progrès considérables en matière de génétiques ces dernières décennies !

      Ah oui c’est vrai : la réalité n’existe pas, surtout quand elle dérange l’idéologie.


  • #2226766

    Merci Mlle Vota.

    Heureusement il nous reste l’alcool.

     

  • On peut se moquer de la biologie selon Lyssenko, mais ca, ca dépasse toutes les bornes....

     

  • #2226799

    Les gens qui ne savent pas s’il sont hommes ou femmes ont un grave problème d’ordre psychologique. Parler de "troisième sexe" est véritablement tomber dans la folie... ou avaliser celle-ci en tant que norme sociétale ! À moins qu’il ne s’agisse tout simplement d’instaurer un ordre idéologique totalitaire par le biais de quelque chose qui soit complètement incohérent et abstrait (délire individualiste)

     

  • J’en profite pour dire à cette jeune fille ce qu’est l’amour de son prochain(rapidement), j’en ai entendu des belles de sa part sur ce sujet.
    Si l’on aime son prochain car il nous est proche dans tous les sens du terme, culturel, religieux, race etc...ça s’appelle aimer les siens ou ses voisin, le Christ parle d’aimer son prochain en considérant tout être humain comme soi même. Ceci ne signifie pas qu’il faille ne pas se méfier de ce même prochain et de s’en protéger le cas échéant, d’ailleurs certains se méfient de leur propre famille ou de leurs voisins semblables à eux mêmes comme des clowns. On doit les aimer pourtant, c’est votre message mademoiselle. Autrement ce programme n’est rien d’autre qu’une débilité de plus pour baisser le niveau de conscience de nos enfants qui seront n’en doutons pas corvéable à souhait, qui devront t’ils aimer ? ou à qui devront t’ils s’identifier ? A mon sens ces questions se posent si l’on pense à l’avenir de son enfant.


  • #2226827
    le 26/06/2019 par The Médiavengers Zionist War
    "Expliquez la présence de testicules chez cette jeune fille"

    C’est ça les sujets du BAC ? Je ne suis plus étonné de rien. Après "France, terre d’asile", "France, asile d’aliénés".

     

  • Serait ce un cas d’hermaphrodisme ? Lors de cette anomalie rare qui a toujours existé, l’individu choisit à l’age adulte son genre ( homme ou femme ) de manière définitive, la théologie catholique et musulmane chiite sont d’accord à 100 % sur le sujet, avant de pouvoir se marier.


  • La folie c’est que c’est l’empoisonnement généralisé aux perturbateurs endocriniens qui est responsable de tout ce merdier, et au lieu de se soucier de la cause on invente des machins pour normaliser des maladies.
    Notre société est malade, physiquement et mentalement,, et quelque fois je me demande si elle ne mérite pas de crever.
    Dans tous les cas, bravo a cette blogeuse pour son sujet qui synthétise bien les problématiques, court, précis, sourcé, du bon travail journalistique


  • C’est juste inouï ! 270.000 ans d’évolution humaine pour arriver à ça !
    La guillotine va revenir à la mode, c’est sûr !

     

  • Tout ça est assez superficiel et répetitif. c’est bon on a compris qu’on voulait nous refourguer cette merde de théorie du genre. On va pas epiloguer la dessus indéfiniment. La seule chose à rechercher c’est pourquoi. A l’évidence ce n’est le fait du lobby LGBT qui est instrumentalisé. Alors qui et dans quel but ? C est là que l’intelligence entre jeu. Au sens étymologique du terme. Ce n’est à mon avis pas chez les identitaires qu’on trouvera la réponse.


  • donc je peux dire que moi David je suis une femme comme ca si je vais en taule on va bien baiser car je suis lesbienne


  • Identité de genre, troisième genre, orientation, enculage de mouches.
    Et pourtant, ce n’est pas sorcier (mais assez pénible de justifier l’élémentaire) :

    XX = Femme
    XY = Homme

     

    • J’ai passer l’épreuve en question et tout le vice est dans les détails, la "jeune fille" est ici un garçon génétiquement mais un problème empêche sa testostérone de se fixer sur les récepteurs donc pas de transformation des canaux ( de Wolff ou de Muller ) donc sexe gonadique masculin ( testicule ) mais pas pleinement exprimé ( le bazar est resté à l’intérieur ).

      Après l’exercice permet quand même de bien appréhender tous le sujet et je trouve que c’est un non-évènement. Y a bien assez de raison légitime d’accuser la propagande de l’éducation (anti)nationale mais ça n’en fait pas partie.


    • #2227154

      @random
      Donc ce(tte) "jeune fille" est un garçon. Le fait d’assumer qu’"elle" est "une fille" est pure idéologie. C’est à l’élève de conclure.
      Il n’y a pas de troisième sexe ; seulement des anomalies. Les hermaphrodites existent, les bossus aussi. On ne va pas pour autant considérer la catégorie "bossus" pour créer des lois visant à réprimer l’offense contre eux spécifiquement. Ils font partie des handicapés, et on en reste là. L’hermaphrodite peut appartenir à la catégorie "handicapé" ou à la catégorie "phénomène rarissime" comme dans l’Antiquité où il fut parfois révéré. Ce n’est pas un troisième "genre".
      Quant aux hommes qui se veulent femmes et se font charcuter, ou aux femmes qui se veulent hommes et se font "rajouter", ils sont ce qu’ils sont à la naissance, le reste est culturel, cérébral, tout ce qu’on veut sauf une catégorie spécifique de genre.
      Il y a aussi les bon chic bon genre, faut pas les oublier dans la classification, ni surtout leur manquer de respect. Il leur faut leur BCBG pride à ceux-là, aussi, au joli mois de mai.


    • Exact, c’est un phénomène médical vise pousse le candidat à la réflexion, rien à voir avec Lactacia ou le fils de Charlize Théron


    • @Bon Genre Pride Ceux qui se disent trans sont en réalité des autistes mal diagnostiqués, les autistes ont cette habitude que dès qu’ils se fixent sur une idée ils sont convaincus, ajoutez à cela une propagande LGBTeubé dès la petite enfance et vous obtenez des tranny.


  • Je me sens mi table mi chat... je vais demander de changer ma carte d’identité... c’est mon genre, c’est mon sexe !! C’est mon identité et ne me discriminez pas !


  • C’est très simple sur les documents officiels il faut marquer homme ou femme PHOP problème hormonal ou psychiatrique.


  • quelle femme cette virginie. belle, intelligente, vaillante.

     

    • Lucide, compétente, honnête, sincère, bienveillante...bref ! aucun avenir dans le PAF hexagonal,et pour cette apparition sur E&R, merci à l’équipe. Et oui Albert tu as raison, quelle femme !
      De celles qu’on respecte, comme elle respecte la nature humaine dans sa simplicité et son évidence biologique binaire, d’ailleurs les non genrés et autres dégénérés du ciboulot viennent tous d’un père et d’une mère... aucun d’entre eux ne peut le nier.
      "L’évolution" sociétale qui s’annonce ne fait aucun cas de l’enfant, ce sera une marchandise que pourront s’offrir les détraqués qui en auront les moyens, au nom de leur ressenti, qui du coup pourra changer, les enfants seront alors renvoyés au SAV (ça existe déjà chez les ricains), les pédos-criminels se frottent les mains, leur cause innommable progresse dans l’ombre.
      Virginie n’est pas Marion Sigaut, elle est plus jeune et encore fragile, souhaitons lui de s’éveiller au même niveau que sa consœur lanceuse d’alerte.
      Vigilance nous autres.


    • @Antoine Le talent, la vrai information et le vrai journalisme est désormais sur YouTube.


  • Faut demander à Annie Chancel, elle a la réponse.


  • #2227102

    A chaque vidéo,nous constatons que notre Virginie a des"couilles" car franchement elle n’hésite pas à se lancer sur des sujets très scabreux mais elle s’en sort toujours très bien.Une femme avec des testicules beurk mais une femme avec des couilles,j’adore....."

     

  • "il n’y a ni homme ni femme"
    St Paul, en ligne avec le Ressuscité.


  • #2227174

    y’a une couille dans le potage

     

  • Déjà en 2007, 12 ans en arrière, l’épreuve SVT de terminale S traitait d’un sujet similaire. Une femme, avec une paire de...chromosomes XY (moins trash qu’une paire de couilles, faut préparer le terrain).
    Mais dans mon souvenir l’évocation du sujet était tellement ambiguë que dans mon cerveau de jeune bachelier, je perdais tout d’un coup toute confiance en mes capacités scientifiques... Alors que j’étais plutôt un crack en sciences.
    Ou comment détruire le sens précocement chez des adultes en devenir. La naïve candeur de la jeunesse en prend un coup !


  • Voilà... c’est ça le problème avec la science et le progrès (la civilisation), y a pas vraiment de limite à la connerie, on peut aller toujours plus loin.

    Un seul remède : l’Oralité, la mémoire naturelle, la sélection naturelle. et y aura tout de suite beaucoup moins de con.ne.s, naturellement.

    Bref, comme dirait l’autre, "des morts oui, mais des morts bio" ;)


  • elle est mignonne Charlotte mais quel merdier dans sa tête !...


  • https://www.youtube.com/watch?v=VbP...

    C’est presque trop gros/beau pour être vrai.

    "Tu as choisis de réagir, alors qu’en fait fallait que tu fermes ta gueule et que tu acceptes de te faire formater le cerveau avec une idéologie que tu ne cautionne pas."

    Il aurait au moins pu finir sa phrase.

    Putain mais y’a vraiment des enseignants qui sont aussi abrutis que ca et du coup 90% du temps y formate le cerveau de ses élève sans que personne ne dise rien ?

    Ce qui me fout les boules c’est qu’apparemment y’a un cours sur ce sujet et que y’a ptet que lui qui refuse. En tout cas on a eu que ce retour grâce à la vidéo, mais le sujet semble intéressant.

    La dicature inclusive... on en est là.

     

    • Ça va on a bien compris que tout était inclusif sauf les opinions contradictoires, mais quel sale porc se type ! 90% des profs sont des sous hommes. On va bien voir si il sera toujours capable de sortir cette même rhétorique face à des soldats russes qui sont habitués à monter des kalachnikov depuis l’âge de 10 ans.


  • #2227604

    "Expliquez la présence de cerveau chez ce gauchiste"
    Je dirais bien vous avez 4 heures, mais 5 minutes devraient suffire...


  • Un test de féminité a été introduit dans le règlement de la coupe du monde de ski alpin en 1967 après qu’une skieuse autrichienne,vainqueur en 1966,fût reconnu homme par la médecine....Aujourd’hui,il s’appelle Erik et a rendu sa médaille d’or à Marielle Goitschel... !!!


  • Les personnes dont l’anatomie sexuelle est indéterminée existent depuis toujours. Ce n’est pas nouveau et c’est surtout très rare.
    L’idée de créer une nouvelle catégorie "indéterminée" sur les documents légaux a certainement été écartée , car elle violait le secret médical.
    Personne n’a à savoir en regardant une pièce d’identité les informations médicales, privées et intimes d’une autre personne.

     

    • 1- Ce n’est pas nouveau, mais la diminution de 50% des spermatozoïdes et l’infertilité croissantes, la féminisation des organes masculins, les perturbateurs endocriniens omniprésents, l’impossibilité de relation reproductive dans l’espace, la prostitution généralisée sur internet, la chirurgie et certaines drogues, oui, c’est tout nouveau.

      2- Il ne s’agit pas de ce que les gens ont dans le slip, il s’agit de nouveaux droits relatifs à leur vie privée (scolarité, santé, statut) et dans l’espace public.... sans se faire lyncher gratuitement à l’école, dans un parc ou un métro, et sans que ça fasse marrer les flics.

       

      • 1° Ce n’est pas nouveau : l’échantillon de population étant plus grand, la détection et les rapports sur l’événement étant plus efficaces font illusion. En réalité, ce n’est pas nouveau et c’est très certainement dans les mêmes proportions qu’avant (à moins d’avouer qu’on fait exprès de perturber la croissance hormonale des adolescents) !

        2° Il n’y a aucun nouveaux droits de créés (décidément vous voyez de la nouveauté partout !). La loi s’applique déjà à tous peu importe leurs problèmes médicaux privés ; et pour éviter de faire marrer les gens, on évite d’étaler sa vie privée sur des documents sur lesquels elle n’a aucun lieu d’être.

        La contradiction dans vos propos est effroyable : cette façon de vouloir gommer des spécificités tout en imposant leur vue à tous est tout simplement stupide. Cela relève de la pleurniche de gamins en crise d’adolescence, tout comme le fait de s’entêter à appeler "mariage pour tous" une union qui (par définition) n’est pas un mariage, et prétendre l’étendre à tout le monde, comme si la loi ne s’appliquait pas déjà à toute femme et tout homme désirant se marier !


    • Ah oui d’accords ... je comprends ... ;)

      ça explique pourquoi nos élites cherchent plutôt un signe de vie dans l’espace mdr


  • Bon allé, je sors mon téléscope et scrute le ciel à la recherche d’une planète habitable où foutre le camp.
    Il faudra, en plus d’une atmosphère respirable, que les autochtones présentent un système de valeur constructif, entre autres : pas d’eurovision, pas de médiatisation de femme à barbe ou d’hommes à nichons...
    Et au passage, pas de taxe carbone.


  • c’est à des trucs comme ça que tu vois qu’on a touché le fond, des fous donnant des problèmes de fous à commenter au bac !

    Pauvres gosses, pauvre France !


  • Le sujet était biaisé depuis le début car quand on demande comment expliquer la présence de testicules chez cette jeune fille on fait déjà un jugement, et un jugement sur quoi ? Son état civil ? Son apparence ? Son ressenti ? Qui est donc cette personne qui a décrété qu’il s’agissait d’une jeune fille ? Et en plus on semble imposer l’idée sans contestation possible qu’il s’agit bien d’une jeune fille, le droit à l’autodétermination sexuelle est donc bafoué par le rédacteur de ce sujet ce qui constitue au minimum une maltraitance et au pire un viol de l’identité sexuelle sur mineur qui d’après les lois rétroactives en vigueur en l’an 2050 constituent une faute lourde passible d’exclusion définitive sans solde de l’éducation nationale et de 3 ans d’emprisonnement dans un camps de reprogrammation mentale.


Commentaires suivants