Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

FN : la lettre au vitriol d’Eric Dillies, l’homme qui voulait affronter Marine Le Pen

« La vraie loyauté consiste à dire la vérité à son chef. »

C’est ainsi qu’Éric Dillies, le patron du FN à Lille, se justifie, dans la longue lettre qu’il a envoyée, mercredi 22 novembre, à Marine Le Pen. Il tente, à nouveau, d’être candidat à la présidence du parti d’extrême droite, lors du congrès qui doit se tenir en mars à Lille, justement. Une lettre, que l’Obs publie dans son intégralité plus bas, dans laquelle l’élu régional FN livre ses quatre vérités sur la situation de la formation lépéniste.

 

« Nous n’avons eu aucune réponse », assure un proche d’Éric Dillies à l’Obs. « Marine Le Pen est restée assise pendant quatre heures près d’Éric Dillies au conseil régional. Elle lui a à peine dit bonjour. Elle ne lui a adressé aucun regard alors que la lettre lui avait été envoyée hier », raconte ce proche, pointant le « mépris » de la présidente frontiste.

[...]

Éric Dillies attaque :

« Tout va si bien que nos cadres nous quittent. Tout va si bien que les réadhésions sont en chute libre. Tout va si bien que nos électeurs ont de moins en moins envie de t’écouter lors de tes émissions.

Ce qui est navrant, c’est de faire comme si rien ne s’était passé. Comme si les 20 millions de Français qui ont regardé le débat de l’entre-deux-tours n’avaient jamais existé. Comme si le débat lui-même n’avait jamais existé. »

« Pourquoi personne n’a osé se présenter au congrès ? », interroge-t-il. Le patron FN local explique alors que « l’élection est tellement verrouillée que personne n’a l’audace de s’y risquer sans penser qu’il en paiera tout le prix ».

[...]

Éric Dillies tente encore une fois de justifier une deuxième candidature pour le congrès frontiste : « Plus que jamais, notre mouvement a besoin d’un débat ouvert, d’un dialogue libre et sans crainte, d’un échange loyal et sincère. La condition de cette sincérité, c’est la présence d’au moins deux candidats, et pourquoi pas trois ou quatre d’ailleurs. » Et d’asséner :

« C’est la chance pour toi de retrouver la confiance de nos militants et de nos adhérents. »

« Je sais que le message est rude, mais tu ne m’as guère laissé le choix », écrit l’élu frontiste qui fait valoir que « c’est le message d’un homme qui milite depuis plus de trente ans au Front National et à qui tu as demandé en 2007 de t’aider à reconstruire le mouvement ».

 

Les tensions frontistes

La lettre de cinq pages d’Éric Dillies illustre parfaitement les tensions qui secouent le Front national depuis l’élection présidentielle. En évoquant la chute des réadhésions, Éric Dillies confirme, à son échelle, ce que les proches de Florian Philippot, l’ancien bras-droit de Marine Le Pen, racontent : dans certaines fédérations, la chute de nombre d’adhérents avoisinerait les 30%, et dans d’autres, leur nombre stagnerait par rapport à l’année dernière.

La fuite des cadres frontistes a aussi été confirmée par plusieurs enquêtes, dont celle de Libération racontant une rupture qui se crée entre la direction et les élus locaux. Ou encore l’hémorragie : « Sur 1.581 conseillers municipaux portant l’étiquette FN au sortir des élections de mars 2014, 534 ont depuis cessé de siéger pour le parti d’extrême droite », expliquait Libération.

Enfin, Éric Dillies évoque l’audience plus que décevante de Marine Le Pen lors de son dernier passage à l’Émission politique de France 2. La présidente du FN n’avait réuni que 1,74 million de téléspectateurs... Il s’agit de la pire audience enregistrée par le programme depuis sa création il y a un peu plus d’un an.

Lire l’article entier sur tempsreel.nouvelobs.com

 

Pour éviter les trahisons et soumissions qui guettent le mouvement national,
faites le plein de cohérence et de courage politique avec Kontre Kulture

 

L’affaiblissement programmé du FN de Marine Le Pen, sur E&R :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Marine (surnommée le "bateau ivre") ne va pas tarder à sombrer corps et biens.
    Les dégâts de l’incompétence, de la trahison, et ceux de l’alcool, quand ils sont conjugués, ne peuvent qu’amener au naufrage......

     

    Répondre à ce message

  • #1848261

    Si le FN ne se réforme pas en profondeur, et si Marine ne laisse pas la main, alors ce parti est foutu et on va "bouffer" pour du Macron et de la médiocrité pendant quelques années...Pauvre France...

     

    Répondre à ce message

  • Quand on soif de pouvoir et qu’on tient la coupe, il n’est pas facile de la lâcher.

     

    Répondre à ce message

  • Dans cette histoire, il y a deux choses que ce Dillies mélange : le fond et la forme.

    Il faut noter que tout cela rentre dans le cadre d’une consulation des adhérents par un courrier et un formulaire pour débiles mentaux, dans lequel il n’y a aucune nuance quant aux réponses possibles ! En tant que presqu’ex-adhérent, je l’ai reçu et l’ai foutu à la corbeille après avoir lu les questions... Mais revenons à l’affaire =

    Dans le fond, les électeurs ont compris que la politique est une affaire carriériste dans laquelle il s’agit de faire le jeux démocratique pour empocher les salaires de députés, parlementaires, assistants, etc. Si les adhésions sont en chute libre (dont la mienne que je n’ai pas renouvelée), c’est parce que les gens ont compris que cela ne se jouait plus à l’idéologie et que leur pognon chèrement gagné pour perdre toutes les batailles (perdues d’avance ?) doit plutôt servir à supporter l’inflation de 5% / an invisible aux yeux de l’INSEE.

    Pour ce qui est de la forme, Dillies tente de s’appuyer sur les faiblesses de Marine, en remettant en cause son leadership alors qu’elle est encore présidente du FN (il ne fait que crier des vérités de la Palisse alors qu’il faudrait plus creuser lors des élections en interne s’il veut faire sauter le verrou de la SARL FN, ce qui sera difficile car le FN, c’est plusieurs sous-instances, dont certaines sous contrôle du Padre !) : cependant, je crains que son militantisme de terrain lui fasse oublier les verrous internes et les intrigues ; et à ce jeu, Maître Co[nn]ard est très habile... Pourrait-on s’autoriser à penser que Dillies est au service de Co[nn]ard ? Le futur nous le montrera !

     

    Répondre à ce message

  • Pour être bref et clair : les Patriotes , les Résistants n’ont pas les moyens de se payer une danseuse .

     

    Répondre à ce message

    • Exactement, MLP est un mirage miroitée comme une opposition au système, rien n’est plus vil qu’un faux message à l’espoir d’un peuple. Les maux de la France sont multiples, elle s’est rangée du côté des revanchards sans limite et éternellement à notre histoire avec l’Algérie, une stupidité. Elle dit incarner l’opposition, mais à quoi ?
      Les migrants, elle n’est pas la seule, l’euro est intégré dans son programmes avec un discours à peine faux cul, l’Europe n’est plus un problème, mais un sujet de réflexion, depuis le temps que beaucoup de gens réfléchissent, donc aucune action n’est programmée malgré son incantation éternelle, elle dit avoir d’autres projets sur l’Europe et l’Euro, mais en garder les fondamentaux.
      Désolé, ce n’est pas cet FN que les français attendent pour leur souveraineté non négociable, elle est vitale et toute sorte de sa remise en question avec des calculs hasardeux me fait dire qu’on nous tartufe en son nom, Mme Le Pen la clarté de votre père a fait ce parti, votre camouflage rend complètement illisible votre message

       
  • La critique est louable et nécessaire, toute critique, mais pourquoi "balancer" puisque le mot est a la mode cette lettre à l’Obs, trop content de porter l’estocade au parti maudit, ainsi qu’a ses électeurs ?

     

    Répondre à ce message

  • Certes Marine a fait des erreurs pendant l’élection mais était-elle seule maître à bord ? Ceux qui maintenant se plaignent sans oser prendre réellement leurs responsabilités sont dans la facilité. C’est d’ailleurs ainsi dans tous les partis et groupes, il faut un coupable mais personne ne regarde de très près à sa propre responsabilité.
    Le match ne sera pas rejoué et le FN rentre dans une zone dont il ne sortira pas indemne. C’est ainsi, le sens de l’histoire. Les rats quitteront le navire et ceux qui peuvent encore sauver quelque chose le feront.
    Un peu de dignité ne ferait de mal à personne dans le monde de la politique mais nous en sommes à des kilomètres visiblement. Alors je les laisse à leurs règlements de compte et autres bassesses. La noblesse ne cout pas les rues dans cette cours du pouvoir.

     

    Répondre à ce message

  • #1848372

    Les femmes de ménage ont beaucoup de boulots dans les partis politiques : faire tourner la broyeuse à documents et vider les poubelles des sales affaires illégales, expulser les indésirables, vérifier que les présents ne sont pas des infiltrés et qu’ils sont tenus par un dossier et vérifier que les expulsés n’embarquent pas de dossiers.
    Bagarre de boutique, rente des élections et infiltration : parmi ces trois fléaux, j’attaquerais d’abord par les infiltrés. C’est sûrement ce que font les frontistes sincères mais le nuage qui se dégage de la bataille empêche le quidam de discerner les actions des uns et des autres.

     

    Répondre à ce message

  • Respect au FN. La regénérescence de ce parti passe par le renouvellement de ses élites mais surtout par de nouvelles actions. Le FN, puisqu’il a conquis tant d’électeurs doit sortir de la virtualité. MLP s’est plantée au débat parce qu’elle avait tout d’une geek envapée par les dernières hypes de Tweeter ou de Facebook. Le médiatico-culturel c"est bien. Le réel c’est mieux. Pourquoi le FN n’est-il toujours pas un acteur majeur de la contestation sociale ? Pourquoi n’est-il pas un acteur fort dans les syndicats, dans les manifestations dans la rue. Pourquoi n’organise-t-il pas des actions visibles contre la migration de masse (des piquets de protestation devant les préfectures), les délires LGBT etc.
    On a bien vu l’impact à Calais de manifestations de 100 personnes au plus (affaire Piquemal etc.) Pourquoi le FN est-il un acteur prévisible de la vie politique ? Un acteur qui s’inserre sans broncher dans tous les calendriers, qui participe sans broncher à tous les spectacles, en suivant toutes les règles de communication...
    Pourquoi le FN ne crée-t-il pas SES propres actions et événements, en dehors de faire des communiqués.

     

    Répondre à ce message

  • Elle a sa place de député la Lepen, avec la paye et les avantages qui vont avec...elle "vit" de son métier...elle fait carrière, comme les autres...

    "L’avenir" du pays passera après sa petite pomme !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents