Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marine Le Pen à L’Émission politique sur une sortie de l’euro : "Nous allons voir..."

 

 

 

Elle est de retour. Pendant deux heures, Marine Le Pen a tenté de convaincre les Français sur son projet politique. Après son échec à la présidentielle et les difficultés traversées par son parti ces dernières semaines, la présidente du Front national était attendue au tournant. Franceinfo a sélectionné cinq séquences de ce rendez-vous politique.

 

Sur Florian Philippot : « Il a tort »

Marine Le Pen n’a pas épargné Florian Philippot au début de l’émission. La présidente du FN a estimé que son ancien vice-président avait « tort » de considérer que le FN était en train d’effectuer un retour en arrière. Elle a ajouté qu’il ne souhaitait pas participer à « la refondation » du FN : « Tout le monde n’a pas la force d’âme d’accepter ce processus. »
Elle a enfin considéré que Florian Philippot avait tendance à empêcher le débat au sein de sa formation politique : « Florian avait plutôt raison et tous ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui étaient plutôt considérés comme ayant tort. »

[...]

 

Sur la sortie de l’euro : « Nous allons voir »

À la question de Léa Salamé « Vous demandez toujours la sortie de l’euro à terme ? », la finaliste de l’élection présidentielle n’a pas vraiment tranché :

« Nous allons voir si Monsieur Macron va réussir à obtenir (...) que la BCE ne soit plus indépendante, qu’elle réponde donc aux injonctions des Etats et que la masse monétaire de la BCE n’aille plus aux banques, mais aux États. »

Elle a ensuite ajouté : « Si l’euro était positif pour la France, après tout, je me contenterais de l’euro, mais je considère qu’il continue à être négatif. »

 

Sur le débat de l’entre-deux-tours : « Je pense que j’ai raté un rendez-vous important »

Marine Le Pen a fait un nouveau mea culpa au sujet du débat de l’entre-deux-tours : « Je pense que j’ai raté un rendez-vous important, cela a suscité de la déception ». Elle a ensuite ajouté : « Les Français attendaient que je vienne présenter mon projet (...) et nous avons considéré qu’il était plus efficace de dénoncer la politique qu’Emmanuel Macron allait mettre en place ». Tout en estimant qu’elle n’était pas seule à prendre ce genre de décision, elle a tenu à « assumer l’intégralité des responsabilités ».

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 


 

Pour ceux qui l’ont raté, revoici le fameux « rendez-vous important » :

 


 

Pendant L’Émission politique, les Patriotes ont été
sans pitié pour Marine Le Pen

 

Plusieurs proches de Florian Philippot et membres du nouveau parti Les Patriotes ont critiqué la prestation de la présidente du FN, notamment sur la sortie de l’euro.

 

Avec de tels (anciens) amis, Marine Le Pen n’a pas besoin d’ennemis. Invitée jeudi soir de L’Émission politique, la présidente du Front national devait tenter de faire oublier sa désastreuse prestation lors du débat d’entre-deux-tours. Mais son discours a été systématiquement pilonné sur les réseaux sociaux, entre autres par les membres des Patriotes, le nouveau parti de son ancien numéro 2, Florian Philippot.

Très actifs sur Twitter, dont ils se servaient déjà régulièrement pour prendre leurs distances avec l’aile dure et libérale du Front national, les Patriotes s’en sont donnés à cœur joie, notamment sur leur thème de prédilection : la sortie de la France de l’euro.

Mise en difficulté sur le sujet lors de l’élection présidentielle, Marine Le Pen a depuis pris ses distances avec cette promesse emblématique, mais impopulaire. Interrogée, elle a préféré éluder. « Nous allons voir », a-t-elle déclaré, tout en affirmant avoir « entendu la crainte des Français », avant d’ajouter : « J’ai une vision pragmatique, je n’ai pas une vision idéologique de la monnaie ».

 

« Je n’ai rien compris à la position de Le Pen sur l’Euro »

De quoi faire hurler les Patriotes, dont le départ du parti était motivé notamment par le recul de Marine Le Pen sur ce point. Si Philippot n’a pas cité son ancienne alliée, il a rappelé cet important point de clivage dans un tweet, comme pour marquer son territoire.

« Sous chantage de la BCE, nous ne pourrons rien faire, même pas récupérer nos frontières économiques, comme migratoires. Soyons libres. »

Lire l’article entier sur lexpress.fr

 

Pour éviter les trahisons et soumissions qui guettent le mouvement national,
faire le plein de cohérence et de courage politiques avec Kontre Kulture

 

Les derniers soubresauts dans la sphère nationale, sur E&R :

Un nouveau FN qui a perdu le sens de l’opposition, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les électeurs aiment l’euro (ce qui prouve déjà leur niveau) et leur vote depuis plus d’un demi-siècle s’apparente à un suicide.
    La preuve, ce fameux débat où même moi je n’avais pas envie de voter le micron, c’est dire. Et là elle s’excuse d’avoir perdu car maintenant le pays est foutu, mais il a choisi !
    Quant au départ de l’ex-chevènementiste, lui qui cherche à rassembler scinde en deux voire plus les souverainistes. Ce qui fait le jeu de ses adversaires, s’il en a.


  • Bon Marine, t’es bien gentille (gentillette ?) mais le coup que tu nous as fait au débat a, pour beaucoup, enlever toute crédibilité à ton action.
    Je ne comprends pas que certains se laissent encore illusionner sur ses capacités. Le Pouvoir, çà se mérite et çà se prépare ; il faut aussi la "carrure "....Alors elle a fait exprès...ou pas ? Dans les deux cas, c’est grave.

     

    • Marine c’est fini...
      Cette petite entreprise familiale, n’a jamais réellement voulu du pouvoir...
      Ils sont tolérés par le système, pour donner l’illusion de démocratie,
      et garantir que rien ne change justement,
      grace au système à deux tours, et du :
      "tous unis contre le fascisme les vilains nazis et les points de coté..."
      Fini le FN... Car pas de "bête en court" derrière,
      pour financer cette barque en perdition... Ce gouffre...


    • C’est quand même dingue d accorder autant d importance à ce débat de fin de campagne,
      Qu’est ce qu’il y avait à gagner ? quelques dizaines de milliers de voix au grand maximum ?
      Le FN a fait campagne pour cette présidentielle pendant des années, non stop ... ça n’a pas suffit, ce n’est pas un débat d une heure qui aurait changé l’histoire.

      Certes, ils auraient pu faire comme si, prendre la chose sérieusement, et se servir de cette dernière tribune de manière plus efficace, mais quand on sait que c’est plié, bon.
      Et puis la recomposition du parti allait de soi,après cette campagne,
      retrospectivement c’etait bien la fin de quelquechose ce jour là.
      (De la campagne présidentielle,et du parti sous une certaine forme)...ce débat..c est presque anecdotique.


    • à Leon
      A l’évidence, il y a des choses essentielles qui t’échappent : dans la vie ; il y a des moments essentiels, cruciaux, des moments " charnières"qu’on a pas le droit de sous-estimer quand on a des responsabilités..Le débat était un de ces moments.
      La critique sur le débat est très largement justifiée. Simple à comprendre pourtant.


    • Léon.
      Hillary Clinton a fait campagne toute sa vie pour devenir présidente, quelques tweet, 3 débats d’une grande maîtrise et Trump lui colle la pire défaite de l’histoire de la politique contemporaine.

      Parfois cela ce joue a peu de chose l’ami.


    • Marine m’a tuer...
      Bref le FN est bel est bien mort, Marine a loupé le coche et en plus elle va faire couler ce qui reste, c’est à dire pas grand chose d’intéressant (des franc-maques et des sionistes) sauf peut-être des gens comme Gollnish, Jordan Bardella, Agnès Marion...
      ADIEU FN !


    • Léon,
      je suis entièrement d’accord avec toi.

      En plus, je ne l’ai pas regardé ce débat.
      Quel intérêt avait-il ? Pouvait-il RAISONNABLEMENT faire changer le vote d’un citoyen motivé ?

      Thémistoclès


  • "On verra bien" "peut être ou pas, ça dépend" "allez savoir, je dirai que oui et.....en même temps il faut bien comprendre que revoir cette position serait nécessaire si ma tante en avait au moins deux de plus que le petit petit petit fils qui n’est pas encore né !"
    Cette classe politique me dégoute, je préfère encore MAcron, au moins avec lui on savait qu’on allait prendre cher, il avait prévenu en étant aux affaires et il avait prévenu qu’ils appliquerait les GOPE du 1% ! Ce n’est pas un speudo opposant comme le FN ou FI, qui pleurniche sur els conséquences des causes qu’ils acceptent !

    Comment un parti dit NATIONALISTE peut ne PAS METTRE comme mesure principale celle qui redonne la souveraineté au pays ? Comment est-ce possible ? Je connais la réponse, mais comment est-ce possible qu’autant de gens votent pour ce parti (devenu ?) factice ?


  • On s’en fout de l’euro, la France a commencé a sombré 30 ans avant sa mise en service ...

    L’immigration est immensément plus dangereuse.

     

    • De toutes façons, l’euro et l’immigration sont 2 compétences du domaine de l’U.E et/ou de ses annexes.
      Donc sans sortie de l’U.E, toute proposition est nulle et non avenue.


    • Oui l’€ n’est pas LE responsable. Il est un outil, comme l’immigration, comme l’UE, comme les migrants, comme certaines ONG, le FMI, l’ONU, l’OMC, même la République (res publica, sens commun). Car tous ces outils cités plus haut sont aujourd’hui au service particulier et plus du tout au service public. Il ne faut pas négliger non plus la loi du 3 Janvier qui a institutionnalisé notre soumission à la banque privé et l’UE qui a institutionnalisé la suppression de notre souveraineté. Les priorités me semble t-il résident à sortir de l’UE, qui nous sortira de fait de la loi de 3 Janvier, aujourd’hui article 123 du TFUE.


    • Oui quand elle a dû emprunter sa création monétaire sur les marchés financiers dans les années 70. Le passage a l’euro n’a fait que parachever le retrait de souveraineté économique. Celle-ci étant plus importante que celle des frontières car au moment où l’on n’a plus battu notre propre monnaie les marchés (anglosaxons) ont dicté nos lois (dont celles sur l’immigration incontrôlée). Je conseille le docu d’interagir sur la création monétaire pour s’initier.


  • Pour moi elle va faire moins de 5% aux prochaines élections, elle va en prendre un coup et arrêter la politique. Je pense que les vrais patriotes iront vers les partis de philippot/asselineau ou alors décideront de ne plus jamais voter.

     

  • Ces débats deviennent inintéressants, parce que toujours la combine journalistique qui revient au galop, avec les mêmes journaleux et arguments .Tout cela n’a aucun intérêt et ne fait avancer en aucun cas les choses . Mais comme on essaye d’affaiblir voire de dynamiter l’adversaire quand il y en a un, et on s’arrange pour faire venir ceux qui sont à l’agonie en essayant de s’acheter une bonne conduite pendant le débat, pour éviter de se faire diaboliser une énième fois. Tous ses coups de passe deviennent lassants .Autant se préserver de cette foire en regardant sur le "net" des choses plus intéressantes, voir même un bon film .


  • Les lieutenants de la droite sioniste qui encadrent MLP sont très présents autour d’elle. Marine le Pen a aussi exprimé sa solidarité à l’endroit de la LDJ qu’elle considère comme un groupement nécessaire au soutien de la lutte contre l’antisémitisme.
    Elle a toujours refusé de condamner la milice violente dénommée LDJ dont les membres bénéficient de la protection de l’état français.

    Elle a besoin de redorer son blason, mais à y regarder de plus près, il est préférable de rejoindre le mouvement des patriotes que de suivre celle qui a livré le FN aux intérêts israéliens et aux réseaux de l’anti-France.


  • Je retiens une chose de ce débat, le petit échange entre elle et le spécialiste de l’islamisme qui a bien expliqué le mécanisme entretenu par les radicaux islamistes et les extrêmes idiots utiles français. Elle a prononcé les mots "NOS COMPATRIOTES musulmans". Si elle avait tenu ce propos avant le deuxième tour, sans laisser planer un doute d’amalgame entre les radicaux et les musulmans du quotidien, peut être qu’elle en aurait récolté quelques votes dans les zones urbaines, dommage. Elle avait choisi le Zémourisation, une ligne de division nous préparant à la catastrophe, la guerre civile.


  • Elle peut MLP , cassé du sucre sur le dos de Florian Philippot ,
    ses lieutenants ne l’ont pas épargné et même l’ont chassé , pas
    assez à droite et ne voulant pas se conformer au flou de sa pensée
    sur la sortie de l’Euro , désolé mais ce n’est pas lui qui a failli et tourné
    sa veste , les conseilles de l’ultra droite n’était pas à suivre , le but étant
    de se rapprocher des LR , qui eux , se fichent totalement du FN ,
    décision douteuse et dangereuse , nous verrons bien la suite....


  • Bien que cette intervention télévisuelle soit logique de son point de vue (la pêche aux voies), car je rappelle que dans moins de deux ans on "retourne" aux urnes pour les européennes.

    Tout les militants natios sincères ne veulent plus entendre parler d’elle


  • C’est limite si aujourd’hui elle m’énerve plus que l’autre psychopathe. Dégage Marine ... DÉGAGE !


  • Les lieutenants de la droite sioniste qui encadrent MLP sont très présents autour d’elle. Marine le Pen a aussi exprimé sa solidarité à l’endroit de la LDJ qu’elle considère comme un groupement nécessaire au soutien de la lutte contre l’antisémitisme.
    Elle a toujours refusé de condamner la milice violente dénommée LDJ dont les membres bénéficient de la protection de l’état français.

    Elle a besoin de redorer son blason, mais à y regarder de plus près, il est préférable de rejoindre le mouvement des patriotes que de suivre celle qui a livré le FN aux intérêts israéliens et aux réseaux de l’anti-France.


  • Une émission qui ne sert à rien. Ça lui va bien.
    Et venir cracher sur Phillipot après l’avoir faire venir et lui reprocher de partir pour des raisons totalement bidons, il faut le faire.
    Adios Marine. Si l’histoire repasse les plats, tu auras de la chance.


  • J’ai 70 ans et j’ai rien compris.
    Je me croyais être dans une conciergerie ou au marché lors d’une dispute devant un étal de poissonnières. tout particulièrement la présentatrice qui pose une question et passe à la suivante sans laisser la moindre chance à l’interrogé de répondre. Elle a du faire un stage à la la police libanaise.
    Quand à l’autre invitée intervenante, (haute bourgeoisie, fille de bourgeois, représentante du syndicat patronale) qu’en penser comme défendeur de la condition féminine ? Elle a sans doute dû interrompre sa séquence par un " Maria, après la chambre vous ferez la salle de bain et ne traînez pas !"
    Non, cette émission sera bloqué par mon contrôle parental à l’avenir.


  • Si le comportement des "patriotes" est avéré sur ce sujet, c’est qu’ils jouent le même jeu que les autres formations politiques à savoir siphonner les électeurs des partis en décomposition. On assiste bien là à un piètre spectacle qui bénéficie toujours au même. On s’est moqué d’Asselineau, mais il a le mérite d’être clair sur la politique à mener concernant le dossier Européen. Au moins il ne prend pas les électeurs pour des cons, il est bien regrettable de constater que ce sont les français qui sont trop cons pour mériter cet homme, que l’on défende ou non toutes ses positions, nul n’est parfait.


  • Si "Florian avait plutôt raison", c’est normal que les pas d’accord avec lui soient considérés comme ayant tort. Ses détracteurs ont forcément tort s’il a raison !



  • Affaire Lafarge/Fabius/Daech  : Marine Le Pen demande une commission d’enquête parlementaire



    Désolé, le lien est un communiqués du FN du 13 octobre 2017

    E&R (et bien d’autres médias) n’a pas relayé l’action d’un député sur un sujet qui lui tient pourtant à cœur : la relation entre terrorisme et État.


  • Ils s’y mettent vraiment tous à porter ces lunettes à grosses montures, y’a comme qui dirait un signe d’appartenance qui se traduit physiquement. On dirait que tous disent, journaleux, politiques etc... "moi aussi j’ai des lunettes, moi aussi j’en suis".

    Ils pensent avoir l’air plus intelligent en portant ces trucs ? des lunettes discrètes ça existe, des lentilles aussi, mais il semblerait qu’ils tiennent à ce que les leurs se voient. Il y a là quelque chose de louche, vraiment.


  • Asselineau avait raison. FN=entreprise familiale.

     

  • Je n’écoute même pas ce qu’elle raconte, Marine n’a pas de fond, elle fait comme les autres, elle dit ce qu’il faut dire, elle ne se poses pas la question de comment ça marche.

    La vérité c’est que l’euro-papier n’a pas de valeurs concrète et qu’il sert à extorquer de la valeurs aux humains qu’on fait travailler au nom d’une dette qui n’existe pas.

    On donne juste du temps de travail à des banquiers, un point c’est tout. Il faut sortir d’un système fait pour nous exploiter, le réformer est parfaitement inutile.

    Et pour une "politique" cohérente jusqu’au bout il faut entrer dans une compréhension plus subtile de ce qu’est le système et la politique.
    Car fondamentalement le vrais problème c’est que l’usage de l’argent pré supposes un marché qui mets en concurrences les forces productives, les condamnant à toujours travailler plus, gagner moins et faire des marchandises de moins bonne qualité.
    Et la encore je dis "fondamentalement" mais bien évidement la cause des cause n’est pas l’exploitation de l’homme par l’entité capitaliste, la cause des causes c’est le paradoxe néant/infini. Mais ça serait pousser le bouchon trop loin pour Marine, si elle pouvait au moins admettre que l’euro c’est juste de la crasse ça irait plus vite.

    A choisir je suis satisfait que Macron ai pris le pouvoir et pas Marine, au lieux de perdre du temps à tortiller le cul pour chier droit au moins la on sait qu’on va droit à la catastrophe. Vivement la crise terminal du capital, qu’on passe à autre chose.


  • "Quand on veut se débarrasser de son chien, on l’accuse d’être d’extrême-droite." Excellent ;)


  • De tous ces candidats ; aucun ne parle de l’Après Pétrole...

    A cet effet, si je ré-écoute les conclusions de Jean-Marc Jancovici à ce sujet, il y aurait de suite un virage à prendre... (Daech et la COP21)

    Toutes les structures de notre Société sont à refonder... Totalement.
    Tous les métiers liés à l’énergie fossile et ses dérivés, obsolètes !

    Retour aux bois et à la pierre probablement... Une fois les centrales nucléaires démantelées, et ses déchets enfouis...

    Le monde rural a un bel avenir devant lui... La ferme d’E&R n’est-elle pas là pour (Nous) éclairer ? C’est peut-être çà la révolution Marxiste... Le monde ouvrier ou salariés du tertiaire quittant les usines, les bureaux et se réappropriant la terre nourricière...

    Aujourd’hui il faut demander un "pré" pour l’avenir de ses enfants...

    bellatores oratores laboratores... Retour au concept... ?


  • Le FN est sous régence de Louis Aliot c’est évident. Ce qui corrobore les dires de Soral sur les limitations de la femme en politique : Papa n’est plus là pour modérer mon mec !
    Le parti va enfin pouvoir se concentrer sur les VRAIES urgences : La reconquête de l’Algérie ;-)

     

  • J’ai cru comprendre qu’elle trouvait pas anormal de ramener en France les femmes et enfants jiadistes qui en étaient parti....Le FN est bien mort...

     

    • En même temps la Syrie et l’irak ne sont pas obligés de les prendre en charge...de plus je ne vois pas pourquoi des enfants français qui sont des victimes ne devraient pas être pris en charge par la France.ils ne sont pas coupables des actes de leur parents ....ni de ceux qui ont voulu se débarrasser de "leurs problèmes"en les envoyant massacrer les syriens et les irakiens ne pensant pas qu’ils pouvaient revenir...


  • La tactique du système est de faire croire que les patriotes abandonnent Marine et le FN. Une sorte de méthode placebo . Or, elle reste encore la meilleure chance pour ce Pays. L’entre soi politico médiatique parisien le sait bien. Vie l’échec que sera Macron, elle va gagner en 2022 si elle n’est pas mise hors-concours.

     

    • Il faudra encore combien d’élections avant que tombe l’illusion du changement par le vote ?
      "Encore une clope et j’arrête !"
      Le pouvoir aurait gentiment instauré des règles permettant de le renverser ?
      Le président est-il vraiment le détenteur de ce pouvoir et pas une marionnette des vrais maîtres ?
      Si c’est peut-être à prouver ce qui a été prouvé est surtout la capacité des votants à accepter le pire avec le sourire tant qu’on a pas le FN...


    • C’est une manière de voir les choses, sauf à considérer l’état du pays en 2022. Il ne restera plus que les miettes d’un état en faillite, Le système laissera à Marine Le Pen le soin de ramasser et pleurer sur les cendres de la maison France.
      Mais continuez donc à espérer.


  • J’ai regardé l’émission et je trouve qu’elle s’en est très bien sortie.
    La critique est toujours facile mais il n’est pas aisé de venir dire qu’on a raté quelque chose surtout connaissant le traitement que les journalistes lui réservent.
    Florian Philippot est un bon debateur mais la sortie de l’euro ne marchera jamais j’ai sondé autour de moi et même les plus eurosceptiques ne reveulent plus vivre le désastre du passage du franc à l’euro c’est clair ça ne marchera jamais.
    Dans l’histoire du monde les gens s’unissent pour devenir plus nombreux et plus fort. c’est comme ça depuis la nuit des temps.
    Les clans se sont unis pour former des villes les villes se sont unis pour former des départements les départements se sont unis pour former des regions et les nations sûrement pour former l’Europe.
    C’est inévitable et ce n’est pas forcément négatif si elle peut garder ses valeurs et sa population.

     

  • « Florian avait plutôt raison et tous ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui étaient plutôt considérés comme ayant tort. »
    Quoi que l’on pense de Philippot, celle-là c’est véritablement une perle ! Bref, maintenant que le FN est débarrassé de Philippot, ce parti va enfin pouvoir avoir tort sans être contredit ni importuné :-)


  • J’ai craqué.
    Oui, je n’ai pas pu voir Francis Kunz jusqu’au bout !
    J’ai pleuré sur ces images d’un Francis Kunz mort, irrémédiablement.

    Dire qu’il tutoyait le génie, avant, il y a bien longtemps.

    Thémistoclès


  • encore un tour de manège au FN, on prend les mêmes et on recommence pour les prochaines élections présidentielles pour finir une nouvelle fois au premier accessit !Si après la dernière élection présidentielle les incurables soutiens a ce parti qui est la propriété de la famille Lepen n’ont toujours pas compris pour qui roule MLP,ses inconditionnels n’auront que leurs yeux pour pleurer !


  • Apres les 2 mandats des tafioles socialistes, nous aurons besoin de poigne pour prendre les decisions difficiles. MLP ne peut pretendre a ce poste si elle aime la France.
    Sur l’€ je pense qu’elle a raison. On ne peut en sortir que lorsqu’on a reconstruit une industrie attractive et en demande.

     

    • Renationaliser les industries et infrastructures du pays... par décret.
      Utiliser le droit régalien du président pour le bien commun, plutôt que l’inverse.
      Investir trente pour cent du PIB dans l’Armée.
      Attaquer la médiocrité en matière d’instruction par différentes mesures. Entre autres : réhabiliter les plus de cinquante ans instruits, valides, de bonne volonté et les employer aussitôt pour le redressement intellectuel du pays auprès d’une jeunesse ignare, en danger d’intoxication physique et morale, et d’exploitation forcenée. En conjonction avec les merveilleux instruments numériques.
      Utiliser les énergies de chacun pour la reconstruction des entreprises re-francisées, la ré-industrialisation, l’information.
      Créer des ententes avec des pays puissants, à l’Est comme à l’Ouest, au Nord comme au Sud dans la tradition française.
      En fait sortir de la bureaucratie ubUEsque sans le dire nommément. Le principe de subsidiarité existe, il faut le brandir.


    • L’affirmation que vous tenez et qui n’est au passage étayée par nulle démonstration consiste à placer la charrue avant les bœufs. Toute restructuration du terreau économique nécessite de facto et de jure le plein exercice de la souveraineté nationale.

      Le "pouvoir" du contrôle de la monnaie caractérise l’essence même du Pouvoir qui préside à la destinée des nations et des hommes.

      Si vous parvenez à faire édifier une maison individuelle avec un apport de 5000 € et sans endettement alors je n’aurai plus qu’à m’incliner devant ce miracle en vous présentant mes sincères excuses.


    • @ aymard de Chartres

      Ce n’est pas ce que je voulais dire d’ailleurs j’aurais du terminer mon message par une question. Bien sur que je milite pour la souverainete monetaire.
      Ce qui m’inquiete c’est qu’aujourd’hui une monnaie peut-etre attaquee de l’exterieur. Je suis plus pour le model monetaire chinois donc € a l’international et Franc en interne. Quand pensez-vous ?


    • @ Éloïse

      La France est tout à fait capable de soutenir et défendre le taux de change de sa propre monnaie car elle a à sa disposition les leviers techniques lui assurant une marge d’action suffisante pour contrecarrer ce que l’on nomme dans le jargon journalistique les attaques spéculatives massives.

      Le Franc s’est toujours bien porté en résistant à toutes les attaques spéculatives dont il fut naguère l’objet.

      Hormis l’augmentation du taux d’intérêt et l’achat de Francs, il existe d’autres moyens qui ont été utilisés par le passé pour contrecarrer la spéculation financière monétaire.

      Des conventions passées entre états ayant pour but de faciliter la solidarité par la mise en œuvre des moyens de défense réciproque ont pu ainsi déjouer la spéculation monétaire agressive.

      S’agissant de l’€, je vous renvoie aux travaux de François Asselineau ou de Jacques Sapir qui exposent clairement l’impérieuse nécessité d’en sortir

      Si vous conserver l’€, vous ne pouvez sortir de l’UE.

      Si la France demeure sous le joug de l’UE et donc de la commission et de la CJUE, elle sera traitée à la manière d’un enfant ou d’un adulte incapable (placé sous la tutelle d’un tiers).

      J’espère avoir répondu à votre question.


  • salami me fait gerber avec ses gestes malpolis, paume de main tendue vers la candidate, de haut en bas comme pour l’écraser ou simplement la faire taire.
    Elle s’est prise pour qui, une animatrice de débat ? Elle n’est qu’un caniche de garde, disgracieux bien que toiletté...

     

  • C’est peut-être Léa Salamé la parachutée qui a été boycottée.


  • Les uns et les autres ne cessez de critiquer Marine le Pen donc le FN.
    Si le gouvernement Macron vous satisfait, je suis ravie pour vous.
    On les retrouve les électeurs du nouveau Président !


Commentaires suivants