Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marine Le Pen suggère à Laurent Wauquiez de "proposer une alliance" au Front national

En se rapprochant des positions de la droite classique, le FN entre dans le jeu de la fausse opposition qui a tant coûté aux Français depuis 30 ans. Il y a des sièges à gagner mais le peuple à perdre.

La droite nationale abandonne sa résistance au progressisme, et les chiens vont se partager le morceau : Mélenchon à gauche mord à pleines canines dans l’électorat social du FN tandis que Wauquiez lorgne sur les droito-compatibles.
La fin du FN de résistance est proche.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Une main tendue. Marine Le Pen a suggéré, dimanche 19 novembre, au probable prochain président des Républicains Laurent Wauquiez de lui « proposer une alliance ».

 

Invitée du Grand Jury de RTL - Le Figaro - LCI, la présidente du Front national s’est d’abord réjouie de voir les thèmes de son parti repris par d’autres avant de s’adresser directement au président de la région Rhône-Alpes-Auvergne.

« Quand j’entends le discours de Monsieur Wauquiez aujourd’hui, je me dis après tout s’il est sincère, compte tenu des propos qu’il tient, il devrait aller jusqu’à proposer une alliance politique. »
(Marine Le Pen, RTL - Le Figaro - LCI)

[...]

Depuis le début de la campagne pour la présidence de LR, Laurent Wauquiez répète qu’il s’oppose à toute idée d’alliance avec le FN.

[...]

« Nous sommes en désaccord sur la politique économique », a-t-elle concédé, mais, évoquant les municipales de 2020, elle a estimé qu’« on peut parfaitement, dans certains cas, trouver des terrains d’entente » avec LR.

« Ce qui est illogique c’est de continuer avec des considérations morales injustes, à traiter le FN comme les dirigeants Républicains continuent à le traiter », a-t-elle conclu en insistant sur les préoccupations communes des électorats du FN et de LR.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

Louis Aliot tend la main aux Républicains pour les municipales.

 

Le numéro 2 du Front national, Louis Aliot, a repris lundi sur BFM TV l’appel lancé par Marine Le Pen à Laurent Wauquiez pour former des alliances lors des prochaines municipales en 2020 entre FN et Républicains.

Louis Aliot, vice-président du Front national, s’est dit prêt lundi à « bâtir des majorités communes pour les municipales » avec Les Républicains, au lendemain de l’appel du pied lancé par Marine Le Pen à Laurent Wauquiez.

[...]

« Au niveau de la démocratie locale des mairies, moi je dis que ses électeurs, nos électeurs, ont envie de bâtir des majorités communes pour les municipales », a renchéri le député des Pyrénées-Orientales. « Ça correspond à la réalité de ce que je vois sur le terrain ».

« On peut parler effectivement des municipales en 2020, on peut se positionner sur des contrats de gestion locaux », a-t-il estimé, posant toutefois la question de « la sincérité » de la politique à droite.

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

Pour éviter les trahisons et soumissions qui guettent le mouvement national,
faites le plein de cohérence et de courage politique avec Kontre Kulture

 

La fausse opposition de Wauquiez et la tentation du FN, sur E&R :

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’est bon signe qu’elle en soit arrivé là. Ca veut dire que "son" FN va exploser, tant mieux !!! Mais il n’y aura pas de casse pour les traîtres qui l’ont détruit de l’intérieur, ils seront récupérés par l’oligarchie en récompense du service rendu.
    Par contre, Marine va être déçue, je crois que Wauquiez n’a pas d’albums de Goldman, c’est ballot.....

     

    Répondre à ce message

  • Donc si j’ai bien compris : Marine Le Pen suggère à un ancien ministre des affaires européennes de proposer de s’allier avec les républicains ???!!!

    Je crois que la messe est dite...

     

    Répondre à ce message

  • Je ne vois pas où se trouve le problème, le FN a toujours proposé des alliances à la droite parlementaire depuis ses débuts...

     

    Répondre à ce message

    • Le problème est justement là : le seul vrai enjeu des dernières présidentielles c’était la souveraineté, le maintien ou non dans l’UE ( tiens c’est marrant c’est l’inverse d’EU ), tout le reste ést annexe/connexe.
      Inutile d’aller tapiner à droite/gauche pour faire du chiffre...enfin, c’est mon point de vue.

       
    • Et, à l’exception du seul bénéfice de sa petite épicerie électorale, pour quels résultats ? :-)
      Venant de quelqu’un qui se définissait il y a peu et entre autres grandes qualités comme, je cite, « pragmatique » (tant qu’a faire !), voilà qui est goûteux. Une forme de pragmatisme façon Dany Boon, le wishful thinking à la « je vais bien, tout va bien ». Déni Boon ! Faut rigoler.
      Dénoncer l’umps honni puis proposer des alliances à l’une de ses composantes alors que l’on n’a donc cessé de répéter à qui mieux mieux et à juste titre que droite et gauche majoritaires étaient depuis un moment comme bonnet blanc et blanc bonnet, ben non je ne vois pas où est le problème !!!

       
  • C’est pas demain la veille que je vais voter FN décidément.

     

    Répondre à ce message

  • Vous vous faites des films, calmez-vous. Le FN est loin d’être mort. Il a toujours la fonction défouloir contre le système. Mais à cause du débat, il n’a plus la fonction crédible de conquête du pouvoir. C’est bien ça le problème.

    Et Mélenchon, son discours sur l’immigration et l’islam ne convaincra JAMAIS l’électorat social du FN. Il n’y aura que des exceptions.

    Quant aux préoccupations communes des électorats du FN et de LR elles ont toujours existé. Puisqu’ils se rejoignent sur les sujets sociétaux. Attention je parle bien de la " droite pure " de LR et non des vendus à la gauche sociétale qui se disent de droite.
    Ce sont les sujets économiques qui divisent l’électorat FN et LR .

    En tous cas, si c’est pour les municipales qu’ils envisagent une alliance, cela a tout son sens, puisqu’au niveau local, il y a des maires de droite LR qui gèrent aussi bien leurs communes que des maires FN.

    C’est au niveau national qu’une alliance aurait beaucoup moins de sens.
    Et Wauquiez était effectivement un européiste convaincu, et depuis quelques années il a changé son discours. On peut donc avoir des doutes sur sa sincérité.

     

    Répondre à ce message

    • Voilà vous avez tout dit, penser ne serait ce qu’une seule seconde que Mélenchon pourrait récupérer l’électorat dit social du FN relève plus du vœux pieux ou du rêve éveillé que d’une quelconque réalité, par quel miracle des gens votant pour le FN pourraient envisager voter pour un homme dont les convictions sont totalement opposées aux leurs ?

      Qu’est ce qui pourrait pousser ceux qui soutiennent le syndicat ethnique des français à voter pour ceux qui soutiennent les minorités à leurs dépens ? Le FN n’est pas le PCF des années 90 trahissant son électorat français au profit des bobos et des étrangers... A partir d’un moment il faut cesser de faire des comparaisons foireuses.

       
    • C’est peut-être vous qui vous faites des films après tout, allez savoir ! Et qui devriez vous réveiller plutôt que de conseiller à d’autres de se calmer (comme si le fait de critiquer négativement ne pouvait qu’être le fruit d’un énervement irrationnel).
      Je me demande si « la droite pure » de LR ne serait pas un genre d’oxymore.
      Quant au fait d’avoir des doutes sur la sincérité de Wauquiez, mais non, pensez-vous ! Qu’est-ce que vous allez chercher là ?!
      Faut vraiment que le FN ait la certitude de dégelées électorales à venir pour s’humilier de la sorte. D’autant plus quand on pense à ce que Wauquiez avançait il y a de cela quelques semaines seulement à propos du FN. Tout cela est pathétique.

       
    • Hahaha, la FI ne récupérera que les miettes des prolos du FN, qui en ont soupé des "alternances" improductives, vous avez raison... Mais un grande partie du reste s’abstiendra de voter, ayant compris que leur situation économique ne s’améliorera pas dans ce cloaque européen ! Et il ne restera plus qu’un mélange d’aigris, de bobos du 16e, de "cathos" du haut du panier (50% messe / 50% dividendes), de "rapatriés" d’AFN et d’identitaires "on m’a chipé mon petit pain au collège" partagés entre les LR et le FN. Je peux me tromper sur le diagnostic, mais je prends le pari que les intérêts des électeurs les plus pauvres sont économiques en premier lieu. Et anti-UE. L’immigration (qui ne peut être gérée dans les conventions actuelles) vient en second pour une masse de citoyens qui ont compris l’arnaque des traités...

       
    • @hahaha

      Il n’y a aucunes raisons qu’ils s’abstiennent étant donné que les 21% de MLP au premier de la présidentielle étaient déjà composé du socle des ultra convaincus... Vous vous souvenez des sondages d’avant le premier tour ? MLP recevait 28% des intentions de votes à peine 4 mois avant le premier des élections, alors où sont donc passé les 7 points manquants ? Pas chez Mélenchon c’est une évidence car à mesure que celui-ci montait on remarquait une baisse du score de Benoit Hamon et que le total PS+FI+extrême gauche est toujours resté stable à 25% des voix, ceux qui souhaitaient s’abstenir l’on déjà fait depuis longtemps.

      Par contre vous vous trompez très lourdement lorsque vous dites que les intérêts des électeurs aussi pauvres soient ils sont d’abord économiques, car si l’argent aurait été leurs principales préoccupations ils auraient voté Mélenchon au départ pour pouvoir espérer profiter de la démagogie sociale dont il fait preuve.

      Les faits sont très clair à ce sujet, il est tout à fait possible de fédérer un électorat populaire même avec un programme ultra libéral, il suffit de voir les exemples Trump, Sarkozy, UDC en Suisse, AfD en Allemagne, FPO en Autriche voir même Wilders aux Pays Bas, il ne me semble pas que tout ces gens ont jamais eu un programme social... Comme quoi ce qui motive les gens ce ne sont pas les programmes économiques mais sécuritaires voir même culturels, les gens ne supportent plus de ne pas pouvoir sortir en paix le soir sans avoir à s’inquiéter, ils en ont marre aussi de tout ce délire gender-LGBTique que l’on leurs impose tout les jours.

      Vous semblez avoir oublié que nous ne sommes pas un pays pauvre, contrairement à la Grèce ou à l’Espagne la crise social a relativement épargné la France, et même dans des pays comme l’Italie ou le chômage est fort on remarque qu’une part très importante des classes populaires votent pour des partis conservateurs dont les programme ne sont pas vraiment sociaux...

      Je ne dis pas qu’il faille adopter un programme libéral (surtout pas), mais que l’hypothèse selon laquelle les gens iraient voter pour le FN pour des raisons sociale est totalement aberrante eu égard à l’offre très massive de candidature démagogiques de gauche et d’extrême gauche...

      Par contre votre description de l’électorat FN est très intéressante, on croirait entendre un journaliste, un antifa ou un élu du PS, à croire que vous avez les mêmes idées qu’eux.

       
    • Hahaha, @Mort de rire : les quasi dégoûtés de la politique ont un temps laissé leur chance aux sirènes de la droâte (Sarko fut un temps), et plus récemment aux sirènes de la gôche (Méluche) + MLP. On ne peut leur en vouloir d’être déboussolés... Mais je crois (encore une fois je peux me tromper) qu’on ne les y reprendra plus => abstention !

      L’absolue certitude qu’on ne pourra rien changer au sein de l’UE, et les 180° successifs des deux camps hors LRPS (LREM en somme) concernant la politique mondialiste ne semblent guère stimuler les gens de la rue, peu importe leur origine politique... Seul une sorte de FIFN (sans leur cadres, ni leurs militants dogmatiques) pourrait éventuellement trouver grâce à cet électorat à l’avenir.

      Il ne devrait donc rester que les obtus de tous bords (pro-migrants, anti-immigration, et toutes les "niches" d’électeurs captifs), et je veux bien faire amende honorable si je me trompe...

       
    • @Hahaha

      Ce n’est pas vraiment cela qui s’est passé, tout d’abord ce sont les anciens électeurs de Sarko qui se sont abstenus raison pour laquelle Hollande est passé, ensuite ce sont les électeurs du PS qui ont commencé à s’abstenir, il n’y a pas vraiment eu de transferts d’électeurs d’un camp à l’autre mais plutôt une démobilisation massive correspondant à une hausse de l’abstention à chaque fois.

      Meluche n’a pas repris beaucoup de déçus de la politique mais principalement des déçus du PS, quant à MLP elle s’est simplement contentée de récupérer la part des anciens FN étant parti chez Sarkozy. La hausse de leurs scores électoraux n’a pas grand chose à voir avec les dégoutés de la politique étant donné que ceux-ci s’abstiennent déjà, c’est même pour cela que MLP a fait 21% des voix au premier tour au lieu des 28% promis 6 mois auparavant étant donné que ses thèmes de campagnes n’ont pas vraiment intéressé grand monde (Euro, Schengen et islamisme alors que le peuple est plutôt inquiet pour son pouvoir d’achat, l’insécurité chronique et par la substitution ethnique), ceux qui auraient pu voter pour elle ne l’ont finalement pas fait car ils n’ont pas eu l’impression qu’elle avait compris leurs préoccupations et comme elle n’a aucun charisme elle n’a pas été capable de faire un tour à la Macron.

      Quant à la formation d’un mouvement de type FIFN je ne compterai pas là dessus étant donné que quasiment tout oppose ces deux mouvements, la FI tout comme les Grunen allemands ont pour priorité non pas la lutte sociale ou l’écologie mais la défense des minorités et l’application des dernières foutaises dites progressistes à la mode, alors que le FN serait plutôt le syndicat ethnique de la majorité s’opposant à la mise en place des délires sociétaux promus par la gauche, alors certes certains electeurs de Mélenchon sont des ouvriers français favorables aux politiques sociales et que l’on pourrait retrouver facilement au FN mais dans l’immense majorité il s’agit d’allogènes cherchant à protéger leurs intérêts communautaires ou de bobos gauchos votant à gauche pour des raisons idéologiques comme le féminisme ou les conneries de citoyen du monde(ce qui est un oxymore en soit).

      La formation de ce mouvement ne serait d’ailleurs même pas une chose positive car on assisterait à une sorte de regroupement sans cohérence et sans queue ni tête, une version française du Mouvement 5 étoile italien qui en dehors de l’opposition systématique à l’UE n’aurait aucun programme.

       
    • Hahaha, @Mort de rire : on pourrait épiloguer longtemps comme ça... Quoi qu’il en soit, il ne restera bientôt plus que les sectaires dans les partis politiques actuels. Ceux à qui il ne reste que quelques neurones...

      Qu’ils viennent de l’ex-gôche ou de l’ex-drôate, au sens large (sauce XXe siècle) les moins endoctrinés (réfléchissant par eux-mêmes) trouveront un moyen de s’entendre sur un projet minimal ou s’abstiendront ad vitam æternam...

      Pour ce qui concerne les intérêts communautaires je préfère ne pas argumenter, au risque de te décevoir, camarade. En tout cas, me concernant, les appareils de tous bords peuvent continuer à se goinfrer avec leur clientélisme, seuls les individus m’intéressent (on verra s’il est possible d’envisager quelque chose ou non), et j’emmerde la démocrature !

       
  • Quand la Boutiquière se vautre, sans vomir, dans la veulerie de Wauquiez

     

    Répondre à ce message

  • Marine le pen semble vouloir passer en boucle la chanson de Brel, Madeleine , sans vraiment la comprendre, c’est beau de vivre sur des illusions éphèmères...

     

    Répondre à ce message

  • C’est plutôt de l’ironie de se part pour l avoir entendue. Elle sait très bien que wauquiez n’acceptera jamais une alliance.
    Idem pour la méluche. Aux dernières nouvelles sondagières le FN aurait même gagné des voix si le 2nd tour s’était tenu en octobre.
    En effet, c’est judicieux que Soral ait ajouté un ’presque’ au titre de son émission.

     

    Répondre à ce message

  • Déclaration de Wauquiez lors d’un « meeting » (o imagine la foule !) donné lundi soir à Paris :
    _ « Tant que je m’occuperai de LR, il n’y aura jamais d’alliance avec Marine Le Pen. »
    Bon ben lol. Décidément en ce moment c’est à qui tendra le plus le bâton pour se faire humilier, un vrai concours ! Le FN qui se fait jeter par LR !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1844313

    Vu les dettes accumulées , le FN est au bord du gouffre , il est à l’image progressivement du feu PCF du temps de G.Marchais : en décomposition ! - du point de vue financier , et se vidant de son idéologie . ALors , on y va comme en 81 , on s’associe avec ceux qui vont les manger !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents