Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

IHU Méditerranée Infection – Covid-19 : où en sommes-nous ?

"Pas de reprise épidémique"

La deuxième vague, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Savoir qu’on va rerendre obligatoire le masque pour des millions de français, ça laisse le temps à ces décideurs politiques d’investir dans des entreprises de fabricants de masques : non ?
    C’est un peu comme voyager (avancer) dans le temps et revenir avec les bons numéros du loto...
    Cool... Mouais... Les contribuables vont encore continuer d’engraisser les supers riches. Ca se fait arnaquer de tous les côtés... Peut être qu’on va devoir payer l’oxygène un jour aussi. Ah mais zut ça existe déjà, ça s’appelle la taxe carbone.
    On y est, toute notre subsistance de base normalement divinement gratuite est devenue payante.
    On est bien entré dans dans l’esclavage ploutocratique synonyme de gouvernance globale, surtout si on ne reconnaît pas que c’est Dieu qui crée l’eau douce, les fruits, les légumes, etc.
    L’homme sera toujours soit un esclave pouvant représenter la bienfaisance de Dieu et Lui rendre légitimement et donc glorieusement hommage, soit un esclave de ce système, de ses instincts, des passions ou du diable.
    A chacun de choisir intérieurement, mais il faut savoir qu’il y en a Un qui est infiniment au-dessus du reste dans tous les sens du terme (au niveau de la moralité, de la valeur, de la puissance, de la position, etc).


  • un scientifique qui parle tranquillement, et non un vitupérateur médiatique ! ça repose !

     

    • @anonyme

      D’accord avec vous, n’empêche qu’on nous a bassinés en long et en large de connaissances des virus de la famille des coronas, et pour celui ci personne ne le connait. Je ne suis pas spécialiste dans ce domaine, mais avouez pour un merdier qui vient d’une famille ultra connue et surprend la planète, moi ça me bourdonne dans les oreilles.


  • Virus inconnu sauf des politiciens et leurs relais médiatiques qui ont l’air d’en savoir plus sur le sujet que la faculté de médecine... !!!


  • Les données directes et leur interprétation rationnelle, pas tout le bla bla qui inquiète et panique inutilement la population.

    Merci


  • #2505230

    Robert SEBBAG de La Salpêtrière sur BFM vient de dire qu’il serait favorable au port du masque dans les espaces publics ouverts !
    Ils iront jusqu’au bout, c’est dans leur nature.
    Bientôt aussi le masque obligatoire à la place du bonnet de nuit. Nan là c’est une joke.

     

  • Puisqu’il est une belle rade, l’idée serait de tous aller habiter à Marseille puis de demander l’indépendance... de cet autre pays : La Masquarade, qui dispose d’un symbole phallique en sa capitale, de quoi se monter la sègue plus que de coutume.


  • Je suis assez suspicieux là dessus..... on dirait le début d’un retournement des propos du Dr. Raoult au sujet d’une deuxième vague.....

     

    • C’est aussi ce qu’il me semble.
      Pourquoi ne pas parler de LA chose que les médias cachent : LA CHARGE VIRALE.
      Le spécialiste israélien et ceux italiens disent bien que le virus est mort et que même les cas positifs ne sont pas contaminants ni même malades. Pas de cas graves, de réanimation etc...
      Il semble que l’équipe Raoult va nous lâcher pour rentrer dans le rang.
      J’espère que c’est une fausse impression.


    • Absolument pas , le Pr Raoult a toujours eu le même discours concernant la saisonnalité possible du virus en disant : On ne sait pas, c’est possible c’est un virus inconnue.
      Et il dit bien qu’il n’y a pas de 2eme vague ( qui serait une vraie reprise générale de l’épidémie ) mais uniquement quelque cas éparses , qui ont tous une origine et un contexte précis lié a l’activité ou a l’origine professionnelle ou familiale du porteur du virus.

      De toutes façon, comme la dit Alexis Cossette , si on veut une fausse deuxième vague, on en fabriquera une avec des tests massifs . Et ils veulent absolument une deuxième vague .


  • c’est des gens comme eux qui devrait être au pouvoir , c’est clair , nette , efficace et sans bavure
    pas comme ces cons et putes du Lancet ou de l’OMS

     

  • C’est bien d’avoir des informations de la part d’un médecin, et non pas de journalistes inféodés à certains intérêts.

    Mais c’est quand même fou que dans la France du 21e siècle (la Fronce), un médecin ait besoin de nous donner des informations pour rassurer la population (ou le peu de population qui regardera cette interview) pour contrer les effets toxiques des médias avec leur discours anxiogène et orienté habituel.


  • "57 marins argentins positifs au Covid-19 après 35 jours en mer"
    AU départ ils étaient négatifs.
    Donc ce test est bidon.
    Resté focalisé dessus c’est nous arnaquer, même avec un discours fleuri.

    https://www.lci.fr/international/co...

     

    • Je vous conseille la vidéo CDL45 de JeanJacques Crèvecoeur sur l’hypothèse du virus imaginaire. D’après lui, le virus ne répond déjà pas à la définition qu’on en a : il n’a pas été isolé, et ses symptômes sont différents d’une personne à l’autre (généralement ceux des gens en fin de vie : comme c’est pratique !).
      Quant aux tests c’est pire encore : pour le PCR, il serait élaboré à partir d’anciens codes du SARS mélangé à celui du "patient 1" chinois... Ça sent déjà la mamaille, mais attendez ! Il existerait à l’heure actuelle plus de 3000 souches de Covid. Autant dire qu’on ne sait pas quoi tester, donc imaginer pouvoir le vacciner... Et pour ce qui est de la sérologie, il faut savoir qu’un même anticorps peut lutter contre différents virus, et que les personnes infectées n’en produise pas forcément beaucoup.
      Ce qui m’étonne dans ce genre de déclarations de spécialistes c’est qu’ils ne remettent pas ces méthodes en cause. Ils agissent plutôt avec la méthode observationnelle pour trouver un traitement, comme avec la chloroquine. Car finalement, positif ou négatifs, aux premiers symptômes l’IHU a administré le protocole Raoult à ceux qui en faisaient la demande.
      Au final on ne sait pas si c’était des anciennes maladies qui trainaient, ou le fait que les gens ont développé ça avec la peur. Car si le corps peut décider de se soigner tout seul, il peut également déclencher des maladies (comme ces gens qui meurent lors de faux pronostics alors qu’ils étaient en pleine forme). Le problème en médecine c’est qu’on en sait sûrement beaucoup moins qu’on ne le dit, et que l’ordre des médecins veille à ce que personne ne le sache.


    • #2505666

      @Nadj
      Non le virus est bien réel mais l’oligarchie satanique n’a pas obtenu les résultats escomptés, d’où le maxi gonflage de chiffres et la propagande de terreur H24.
      Le virus est dangereux, mais pas autant transmissible qu’ils le voudraient.
      Certainement une arme biologique sortie des labos contrôlés par l’oligarchie en Chine

      C’est bon tout le monde a compris ?


    • @john queneldy



      Le virus est dangereux




      Est-ce votre définition d’une infection respiratoire qui fait difficilement (sans le gonflage) autant de mort qu’une grippe, sans être soignée ? Il n’a pas fait parlé de lui lorsqu’on le soignait aux macrolides en fin d’année dernière.



      C’est bon tout le monde a compris ?




      Non, et c’est d’ailleurs à se demander si quelqu’un sait réellement ce qu’il se passe. N’est ce pas grave qu’au XXIe siècle on ait mis autant de temps à comprendre les phénomènes occasionnés par une bête maladie ?

      Cette crise aura au moins révélé que la médecine ne sait pas comment les maladies apparaissent, se transmettent et disparaissent. Antoine Béchamp avait raison : « le microbe n’est rien, le terrain est tout ». Les héritiers de Pasteur, qui ont fait fortune en dégradant nos organismes avec des vaccins pour vendre plus de médicaments, s’en servent aujourd’hui pour dominer le monde.


    • Nadj
      La vidéo 45 a disparu, on trouve la 44 et la 46.
      La procédure d’isolation des virus est la centrifugeuse à gradient de pression.
      Plus de 2000 virus ont été isolés dans le monde marin et végétal.
      Aucun virus pathogène de l’homme (donc pas que le sars cov2) n’a été isolé par cette technique.
      Aucune étude n’a isolé ce virus bien que parfois le titre de l’étude (mais non la conclusion avec son protocole) est trompeur ainsi que sa reprise dans les médias.
      C’est pour cela qu’il faut toujours lire l’étude et non se fier au titre ou aux commentaires dans les médias.
      L’arnaque est là, mais il faut fouiller pour la trouver.
      Pas d’isolation, pas de virus, tout s’écroule.


  • #2505386

    Quand la science retrouve son objectivité que l’on a réussi à lui faire perdre. Merci E.R d’y contribuer à cette restitution.


  • #2505419

    Bon les "voyageurs" d’Afrique sont malades, rien d’étonnant.
    Le voyage n’est pas de tout repos, les passeurs peu délicats, sauf les re-passeurs humanitaires. Ces voyageurs ont eu le mal de mer et ont mangé des choses pas fraîches.
    Est-ce bon pour les Français, qui eux n’ont pas la grippe, sauf parfois, après 80 ans ?
    Doivent-ils accueillir les voyageurs de force et payer leurs soins de force, sans même pouvoir payer les leurs ?
    Laisser contaminer leurs enfants et leurs vieux avec toutes sortes de micro-organismes exotissimes ?
    La grippe affecte rarement les voyageurs, mais ils ont bien d’autres animalcules en réserve.
    Charité bien ordonnée commence par le devoir sanitaire envers les siens.
    Ils ne sont pas des nôtres.


  • les enculés maintiennent la pression de sidération en important des malades d’afrique


  • "Notre métier ce n’est pas d’être inquiet c’est d’observer" Un vrai scientifique specialiste des maladies infectieuses qui parle avec calme de ce qu’il sait. Ca change de la clique de bras cassés dans les médias.

     

  • Le souci c’est que les pro vaccins pro masques sont à l’heure qu’il est dans l’hystérie, ils insultent toute personne qui ose encore parler de supercherie ou de liberté à propos du masque ou du virus, allant jusqu’à lui souhaiter la mort ou à le menacer de plainte pour "mise en danger de la vie d’autrui" voire d’internement en hopital psychiatrique.

    Ces gens sont dans la peur et la psychose de tomber réellement malades, d’autres, ayant (a priori) bossé dans le milieu hospitalier ne veulent pas revivre ce qu’ils ont vécu et estiment qu’il faut que nous soyons tous solidaires (et solidairement masqués) pour nous sauver.

    Pour eux, nous sommes des individus dangeureux et des égoistes.

    Ils ne veulent pas entendre parler de tout ce qui tourne autour de ce virus : conflits d’intérêts, vaccin, contrôle de la population etc etc. Je pense qu’ils ne s’imaginent pas que tout ceci puisse être réellement nocif pour nous à moyen voire maintenant très court terme.

    Bref, que faire avec ces gens ? Que leur répondez vous lorsqu’ils vous traitent d’égoistes ? Car aucun d’entre nous n’a envie de rendre d’autres personnes malades, on peut même dire que nous partageons avec eux le même but : VIVRE.
    Comment donc renouer le dialogue entre nous pour sortir de cette division diabolique que les politiciens ont introduit au sein de notre peuple ?

     

    • répondez leur : JE NE SUIS PAS MALADE donc je ne risque pas de contaminer qui que ce soit, par contre pour ce qui est de ma santé personnelle, laissez moi l’assumer moi-même.
      La seule objection à "pas malade"est à la charge de l’accusation, c’est à elle de prouver que je suis malade sans le savoir, donc qu’elle me teste.


    • #2506448

      Dites-leur la vérité:que la plupart des nouveaux cas sont importés d’ailleurs par des touristes ou des voyageurs revenant de l’étranger et que les masques ne stoppent pas le virus (c’est même marqué sur les boites),qu’en plus d’être paresseux et peu structuré intellectuellement le français est inculte et encore plus en sciences que dans les autres domaines,que 60 % de la population de ce pays ne peut pas vraiment analyser la situation à cause d’une intelligence plus que médîocre et un sens critique qui va avec,etc,etc...
      Quand aux gauchistes et aux trouillards qui veulent plus de masques et plus de tests n’hésitez-pas à les traiter de crétins et de semi-mongoliens sur la toile pour un électrochoc salutaire et dites leur que 5 % des masques sont contaminés et 10% des tests peu fiables,ce qui n’est pas loin de la vérité et peut-être même en deça et si ils s’ennervent poster leur des liens,même si ils ne les regardent pas d’autres moins cons ou plus curieux le feront à leurs places...


    • "Comment donc renouer le dialogue entre nous pour sortir de cette division diabolique que les politiciens ont introduit au sein de notre peuple ?"

      C’est un peu facile de mettre ça sur le dos des politiciens. Ceux qui veulent leur faire confiance le font par choix. Le choix est ce qui caractérise l’être humain, il me semble. Ceux qui veulent faire celui de la lâcheté doivent l’assumer. L’hystérie et la psychose font partie de la facture. Entre autres.

      Il va falloir sortir de l’angélisme et appeler les choses par leur nom.

      Nous sommes en guerre.

      On vous l’a dit. Faut écouter.

      Cette civilisation est en phase de démolition contrôlée. Son degré de corruption - économique, philosophique et morale - et son divorce des lois naturelles en avaient fait un système hautement entropique. Sa fin était inévitable. Elle est à présent programmée. C’est une question de mois. Le problème n’est donc plus tellement de la sauver mais d’être maître de ce qui la remplacera, ce qui est le privilège du vainqueur.

      Pour gagner cette guerre, il est indispensable de la comprendre et de la décrire. Et de l’appeler par son nom : la Quatrième Guerre Mondiale.

      La Troisième a débuté le jour de l’Armistice de la Deuxième. Comme les précédentes, nous l’avons perdue. Parce qu’elle ne fut jamais déclarée, la bataille ne fut jamais livrée. Parce qu’elle n’a jamais dit son nom, l’ennemi ne fut jamais identifié. Mais son objectif est atteint : le territoire est occupé, l’économie phagocytée, le Droit confisqué et les générations futures compromises. Entre autres. Ses troupes sont réactivées pour prêter main forte à celles de la Quatrième.

      La guerre d’aujourd’hui n’est pas non plus militaire. Elle est civile. Depuis le temps qu’on en parle, elle ne s’est toujours pas cristallisée. Elle reste donc unilatérale. Parce que, encore une fois, elle ne dit pas son nom, la bataille n’a pas lieu. L’ennemi d’aujourd’hui est intérieur. Et multiforme. Et sournois. Mais il est devant vous. A un mètre cinquante. Il est partisan de votre élimination physique.

      C’est donc trés simple.

      La seule bataille à livrer est celle de ceux qui n’ont pas la télévision contre ceux qui la regardent.

      Le voilà, le dialogue.


  • Donc le bon sens scientifique serait de bloquer notre frontière aux voyageurs venant de pays où la courbe n’a pas atteint le bas de la cloche...

     

  • Ce que j’ai retenu, c’est que lorsqu’il dit qu’il faut rester vigilant, il n’a pas dit : "Il faut porter un masque" ni dans les lieux clos ni ouverts !


  • tout le contraire de Attali qui parle aussi mais plus dans la prédiction et l’arrogance : le prochain président de la République sera une femme
    le mage comme dirait Zemmour


  • Moi ce que je vois surtout c’est que nos petits villages se remplissent vitesse rapide d’étrangers, on construit encore et toujours pour les loger ! Preuve que les frontières n’ont pas été fermées pour eux pendant le covid, cette épidémie c’est du flan, le mal est bien plus profond et bien plus dangereux.


  • J’ai fais un paris varsovie en masque en avion. Une horreur. J’attends les premiers évanouissements pour les vols long courriers. En fait, il ne faut pas chercher à convaincre mais à les laisser sombrer dans leurs propres contradictions. Il suffit de les interroger sur les ouvertures latérales de leurs masques en tissu pour qu’ils soient incapable de soutenir être protégé.
    Il y a en gros 50% d’irrécupérables, de ceux qui ont ’irresponsables’ et ’meurtriers’ à la bouche. Ils rêvent de nouveaux morts pour prouver qu’ils avaient raison. A chaque rassemblement on les voit menacer les intrus sur twitter de se retrouver aux urgences 15 jours plus tard. Caramba, à chaque fois cela rate.
    De mon côté, j’ai demandé à ma couturière de me faire des masque avec des patchs comme ’useless mask’ cousu dessus et de perforer avec une aiguille le tissu pour respirer. Je reste dans la légalité mais je les emmerde.


  • Juste une remarque. Ce médecin est dans un espace clos avec le (les ?) journaliste(s) sans masque ! Il n’a pas peur et il doit savoir pourquoi !

     

    • De toute ma vie, je n’ai jamais vu un médecin en consultation portant un masque, même lorsque j’ai eu la fameuse grippe de l’hiver 68/69 dite grippe de Hong Kong ayant fait un million de morts dans le monde...
      C’est un complot mondialiste pour prendre le Pouvoir, qu’on se le dise...


  • D’un terrorisme à l’autre... espérons que celui-ci sera rendu inopérant assez rapidement.


  • Après des mois d’analyses, l’Institut Max Planck de Potsdam en Allemagne a annoncé mercredi 24 juin que des extraits d’Artemisia séchée se sont révélés efficaces, en laboratoire, pour lutter contre le virus Covid19. Des essais cliniques sont sur le point d’être lancés aux Etats-Unis et au Mexique sur des patients atteints du coronavirus.

    (...)

    « Si je n’étais pas optimiste, je n’aurais pas accepté que vous veniez jusqu’à nous », nous dit le directeur de l’Institut Max Planck, à Potsdam, en Allemagne. Son enthousiasme est contagieux. Le chercheur nous laisse entendre qu’un premier laboratoire aurait déjà livré des conclusions positives. Si le deuxième les confirme, alors… « Nous allons subir une pression énorme. » 

    Regroupées sous l’appellation CTA, les combinaisons thérapeutiques à base de cette substance seront reconnues par l’OMS comme le traitement le plus efficace contre le paludisme et délivrées massivement en Afrique et en Asie du Sud-Est. Les résultats sont éloquents : entre 2000 et 2012, le taux de mortalité par paludisme chute de 45 % !
    (...)

    Ses projets prennent une tout autre envergure lorsqu’il découvre les expériences menées par Thomas Efferth, professeur de l’université Johannes Gutenberg, à Mayence : « Il est le premier à avoir démontré que l’artémisinine était active contre le cancer. » L’artemisia est-elle la nouvelle plante miracle ?

     

Commentaires suivants