Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Islande est le seul pays qui a tourné le dos aux banques et qui a gagné...

Le FMI a émis un communiqué de presse cette semaine pour indiquer que l’Islande lui avait remboursé en avance 443,4 millions de dollars, soit un cinquième de la somme que le pays lui avait emprunté (2,15 milliards de dollars). L’échéance initiale de cette somme était en 2013, selon les termes de l’accord de prêt.

Il y a deux précédents, désormais, écrit le blog américain financier Zéro Hedge, l’Islande qui s’est déconnectée du système international, et la Grèce, "contente d’elle-même et qui se condamne à l’esclavage de la dette, en continuant de remettre volontairement chacun de ses biens aux vampires de l’oligarchie bancaire en échange de la seule adhésion à un club voué à l’échec, sous la menace constante du feu et du soufre si elle ose se séparer de ses parasites monétaires (et où le taux de chômage gagne 3% en un trimestre) ».

En juin 2011, l’Islande était revenue sur les marchés financiers, en émettant un emprunt obligataire de 1 milliard de dollars pour une durée de 5 ans à un taux proche de 5%. Les investisseurs ont manifesté un grand enthousiasme, et ils étaient prêts à lui octroyer le double de ce montant.

L’Islande est le seul pays à avoir laissé ses banques faire défaut. Les citoyens ont même rejeté un paiement au profit de la Hollande et du Royaume Uni par référendum. Ces défauts n’ont pas eu l’impact négatif sur les investisseurs et la capacité de financement du pays auquel on aurait pu s’attendre, et que les experts ont souvent brandi comme justification de la nécessité du maintien de la Grèce dans la zone euro.

« Félicitations, Islande. Nous pouvons seulement souhaiter qu’un autre pays ait le courage de marcher dans vos pas et de réaliser que toutes les menaces creuses de destruction mutuelle garantie si quelqu’un tourne le dos à la super cabale bancaire, ne sont que cela : creuses », conclut Zero Hedge.

Pendant ce temps-là, la Grèce poursuit inexorablement sa plongée dans la récession et la misère. La vidéo ci-dessous montre l’agitation de quelques Grecs qui s’affairent dans des poubelles de supermarchés, pour essayer d’en extraire quelque chose à manger.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Excellente nouvelle, qui a peu de chance d’être relayée dans médias de masse.

    A mon avis, le passage le plus intéressant est le suivant :
    "En juin 2011, l’Islande était revenue sur les marchés financiers, en émettant un emprunt obligataire de 1 milliard de dollars pour une durée de 5 ans à un taux proche de 5%. Les investisseurs ont manifesté un grand enthousiasme, et ils étaient prêts à lui octroyer le double de ce montant."

    La principale leçon à tirer de ce passage est à mon avis la suivante : le groupe des ultra-riches n’est pas monolithique. Parmi eux on trouve des prêteurs décidés à risquer beaucoup en prêtant à la Grèce, dans l’espoir de mettre la main sur toutes les richesses de ce pays, et il y en a d’autres qui préfèrent ne rien perdre, et qui sont prêts à accepter un intérêt moindre.

    ça devrait donner à réfléchir à tous les états qui empruntent.

     

  • Comme quoi c’est possible ! Et là la taille du pays ne rentre pas en compte c’est la volonté politique qui prime. Bravo à ce peuple fier. J’espère que nous en serons dignes lorsque viendra notre tour...

    Le citoyen engagé

     

    • A l’endroit de la personne qui modére, voici un lien d’un grec qui dénonce une facette de la crise sanitaire et alimentaire que les Grecs subissent à Athène malgré le blabla de l’effacement de la dette ce jeune grec a decidé de publier une video ,des gens se nourrissent dans les poubelles

      suivre juste le lien :

      http://presse.david-kyriakidis.be/2...


    • Si, la taille du pays rentre en ligne de compte. l’Islande est un pays politiquement et économiquement microscopique et de ce fait l’oligarchie a autre chose à foutre qu’à déployer l’artillerie lourde pour punir ce dernier. Par contre des pays qui ont une grande valeur stratégique sur le plan économique et/ou politique...sont de gros poissons que l’on ne peut pas laisser filer...mais l’Islande toute le monde s’en branle les couilles de ce qui se passe là bas. Ce qui a été perdu là bas c’est une bagatelle. Et puis s’il est facile de diaboliser un "bougnoule" du genre Kadhafi ou Assad afin de justifier un cassage de gueule en bonne et due forme, une propagande du même genre contre les Islandais serait un peu plus difficile ! On pourrait peut être nous ressortir les évènements passés sur la barbarie viking mais je doute que cela passerait...
      Mais qui sait ! Peut être qu’une punition est en préparation ! Un truc pas officiel genre propager une épidémie là bas, faire échouer un pétrolier au large de leurs côtes afin de vandaliser leur industrie de la pêche...


  • L’Islande est le seul pays qui a tourné le dos aux banques et qui a gagné...

    Autrement dit l’Islande est le seul pays européen qui a tourné le dos à un certain peuple esclavagiste qui sévit par l’usure et la spéculation sur le dos des nations. Félicitation Peuple islandais pour cette dignité retrouvée. Que la France en prenne de la graine !

     

    • l’Islande est un petit pays homogène, plutôt à l’écart du système oligarchique mondial ; pour un peu, on les oublierait presque, et c’est ce qui fait sa force et sa chance ! en France, ce ne serait pas possible : la démocratie n’y existe qu’en rêve et nos élites sont vendues à la Banque ! notre système parlementaire sert de tampon pour contenir et filtrer les volontés des citoyens....


  • Tout est possible oui, car meme si c’est un très petit pays, niveau des emprunts, on parle tout de meme de milliards de do(do l’enfant do)llars !
    Mais bon, la Grece est le bon élève pour les medias, et l’Islande le mauvais, ou plutot on dit rien, comme ça rien á justifier et surtout ne pas montrer qu’ils remontent la pente, tout doux mais ils remontent eux, pendant que les grecs se multiplient pour chercher de la bouf dans les poubelles !


  • Pourquoi les Islandais ont demandé à ce que les banquiers voyous soient trainés devant la justice ? Et pourquoi ils n’ont pas opté pour un gouvernement de gauche révolutionnaire ?

    Il faut savoir que l’Islande compte 300 000 habitants seulement et plus de 200 journaux d’opinion indépendants. Les petits islandais apprennent l’économie à l’école et devenus adultes ils boursicotent comme on joue au foot. C’est un pays capitaliste instruit et réfléchit. Et pourtant un journaliste écrivait lors de la révolution islandaise : "Les drapeaux noirs des anarchistes se sont levés devant le parlement".

    Ils ont d’abord demandé la démission de leur gouvernement de droite libérale pour le remplacer par un gouvernement démocrate-socialiste qui leur promettait la nationalisation des banques et le non remboursement de la dette. Comme à leur habitude, les socialistes mentaient et ont fait l’inverse de ce qu’ils avaient promis. C’est à ce moment là que les islandais se sont révoltés. Ils leurs à suffit de frapper sur des casseroles devant le parlement pour que celui-ci s’effondre. Ils décident alors de déchirer leur constitution et procèdent à un tirage au sort parmi la population pour écrire une nouvelle constitution. Ils instaurent la démocratie directe et référendaire. Les islandais sont vraiment un peuple étonnant !

    Malheureusement pour nous, notre ignorance de l’économie et la médiocrité de nos médias, nous font plus ressembler à la société grecque qu’à la société islandaise. On optera pour un gouvernement de menteurs et le pire, c’est qu’on sait qu’il nous ment, mais jamais on verra les drapeaux noirs se lever devant l’Assemblée Nationale.


  • Petite precision... L Islande n est pas le seul et encore moins me premier... C etait l’Argentine il y a 10 ans.... Et la je peux vs garantir que les banquiers "de la Banque" ont failli s trangler... Mais lArgentine a tenue bon et aujourd hui a une economie florissante...


  • Il est temps que le monde se réveille. Toutes le nations sont esclaves du système bancaire. Qui fais des profits exorbitants pendant la crise monétaire ? Les Banques. Elle ont mis en genou le monde entier avec leur moyens stratégique de crée la misère dans le monde pour pouvoir le dominé et ils ont réussi. Ils le feront encore si on ne se réveille pas. L’argent serve à des échanges de services entre les peuples, non pour crée des riches ou des puissances. Le commerce devrait être géré par les gouvernements pour aidé les industries à crée du travaille et ainsi distribué en parte égale les richesses du pays à tout les citoyens. Les gens sont tous égales avec les mêmes mérites et les mêmes devoirs. Réveillons nous et il faut le faire vite. Autrement on fera la même fin des Grecs et des africains.