Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Chine bannit l’homosexualité et l’adultère des vidéos en ligne

La difficile lutte contre la déferlante libérale

Les autorités chinoises ont publié vendredi une nouvelle règlementation sommant les plateformes de diffusion de vidéos en streaming de censurer les relations sexuelles qu’elle jugent « anormales », visant entre autres l’homosexualité et l’adultère.

Parmi les fictions et films d’animation visés par la nouvelle règlementation de l’Association chinoise des services internet (CNSA) figurent notamment ceux qui « montrent des actes ou relations sexuelles “anormaux” comme [...] l’homosexualité ».

Les plateformes de diffusion de vidéos doivent désormais recourir aux services de « censeurs professionnels » pour visionner chaque film du début à la fin et écarter ceux qui ne sont pas conformes « aux critères politiques et esthétiques corrects », selon la réglementation publiée par l’organisme.

La nouvelle réglementation ordonne le retrait ou des coupures des vidéos qui « portent atteinte à l’image nationale, à celle des dirigeants révolutionnaires, qui mettent en scène les conquêtes militaires des anciens empereurs ou répandent l’extrémisme religieux ».

Les contenus violents et pornographiques, ceux mettant en scène des relations extraconjugales, la prostitution, l’addiction à la drogue ou des superstitions comme « l’évocation des esprits » sont également proscrits.

Les producteurs de vidéos doivent « travailler dur pour narrer correctement l’histoire de la Chine », souligne le texte.

Selon l’agence officielle Chine nouvelle, les contrevenants s’exposent à des enquêtes de police.

 

Un cyberespace « plus propre »

Le 22 juin, l’autorité chinoise des médias avait ordonné à trois sites Internet parmi les plus populaires en Chine de cesser de proposer des vidéos et des fichiers audio en streaming en raison des « propos négatifs » qui y sont tenus.

L’Administration d’État de la presse, de la publication, de la radio, du cinéma et de la télévision avait affirmé que le réseau social Sina Weibo, iFeng.com et ACFUN ne disposaient pas des autorisations nécessaires à la diffusion de flux audiovisuels.

L’objectif, selon cet organisme, est de « faire en sorte que le cyberespace soit plus propre ».

Début juin, les autorités chinoises avaient bloqué des dizaines de comptes en ligne diffusant informations et ragots sur la vie privée des stars, les accusant de « flatter les bas instincts du public ».

L’Internet est très contrôlé en Chine, où le gouvernement bloque des réseaux sociaux étrangers comme Facebook et Twitter et censure tous les contenus jugés politiquement sensibles.

Le front antilibéral, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1758383

    La Chine n’est pas le meilleur exemple non plus en matière de mœurs..Stigmatiser l’adultère quand même....Nous ne sommes que des hommes qui réfléchissons avec notre sexe, la nature est ainsi faite.
    Au passage, la Chine va servir d’exemple en ce qui concerne la censure d’internet
    et de traque de la dissidence politique donc n’applaudissez pas trop vite.

     

    Répondre à ce message

    • Hahaha, c’est exactement ça ! Les mêmes qui se réjouissent qu’on musèle tout ce qui ne leur convient pas (à juste titre ou non, question de point de vue personnel) pourraient un jour se voir muselés eux-mêmes au nom de ces mêmes principes. Et nous sommes "en marche" sur ce chemin...

       
    • "Stigmatiser l’adultère quand même....Nous ne sommes que des hommes..."
      Rien ni personne ne vous oblige à vous marier.
      Le mariage, c’est un engagement. Un contrat.
      L’Etat doit veiller (mais pas trop) sur la cohésion de la famille. C’est elle qui produit les meilleurs citoyens (santé, équilibre, productivité, moralité).

       
  • ça me fait penser à ce que j’ai lu récemment d’un ouvrage d’un historien américain méconnu qui a essayé de pondre une micro synthèse de l’histoire de Chine. L’ouvrage date de 60 ans donc assez périmé, mais une description des moeurs toujours d’actualité.
    Dont la suivante que je tente de réécrire : "Les enfants sont élevés, dans chaque maison, dans le quartier des femmes et ils ne ne se mêlent rarement aux adultes mâles avant l’âge de sept ans. Alors les garçons, si les moyens de la famille le permettent, sont envoyés à l’école et sont soigneusement tenus à l’écart des filles ; à partir de dix ans ils ne peuvent guère, s’ils sont à la recherche de compagnons, les choisir que parmi les hommes et les courtisanes et si l’on en juge par l’extension de l’homosexualité et de la prostitution masculine, on est autorisé à penser que la liberté de choisir n’est que théorique. La chasteté est inculquée aux filles et on veille si bien à ce qu’elles l’observent qu’on cite des jeunes filles chinoises qui se sont données la mort parce qu’elles se jugeaient déshonorées par le contact purement accidentel d’un homme. Mais on ne fait rien pour habituer les hommes non mariés à la même vertu ; on contraire on juge normal et légitime qu’ils fréquentent les lieux de plaisir ; l’appétit sexuel est un appétit comme un autre et on doit y céder sans autres inconvénients que ceux qui peuvent résulter nécessairement de tout excès."

    autre paragraphe intéressant : "en général toutefois la tendre sollicitude et une affection profonde se sont plus souvent rencontrées dans les relations d’homme à homme que dans les rapports entre sexes différents ; sous ce rapport les Chinois étaient en complet accord avec les Grecs".

    Ce qui m’a semblé logique est que les hommes ont toujours été plus nombreux que les femmes dans la population chinoises pour diverses raisons :
    - plus dociles dans les travaux physique que les femmes
    - vont pouvoir s’occuper de leur parent tandis que les femmes vont servir une autre maison
    Il y a un excès d’homme en Chine (aujourd’hui 60 millions d’hommes chinois en plus, qui ne peuvent pas se caser avec une chinoise) , conséquence :
    - soit ils trouvent une femme ailleurs mais qui ne transporte que le problème ailleurs. Imaginons 60 millions de chinois qui viennent épouser une européenne dont 60 millions d’européens devront se tourner ailleurs
    - soit ils se tournent vers les relations homme à homme
    - soit vers le plaisir solitaire avec toute la pornographie qui va avec

     

    Répondre à ce message

    • #1758709

      La Chine de Mao vue par un Américain ? Il y est rentré comment l’amerloque en Chine ? A l’époque, c’était asse difficile ... Il a dû écrire ses inepties en sirotant un whiskey sur une terrasse à Miami. Et puis, comment croire qu’il y a une Chine, avec autant d’éthnies ?!!!

       
    • Jugement présomptif sans intérêt
      Au contraire , de ce que cet Historien dit du peuple chinois et de ses dirigeants est extrêmement positifs et très flatteur, parlant d’un peuple intelligent , beau , et travailleur
      Et une forme de fascination pour le gouvernement qui administre une population aussi nombreuse

      La ou j’voulais surtout en venir concerne la surpopulation d’Homme en Chine qui les condamne de fait á ne pas pouvoir se lier par le mariage á une femme, mais de se tourner vers l’adultère ou bien les relations homosexuelles.
      Il faut avouer que la politique de l’enfant unique les mène á cette tragedie
      Mais lá oú l’invocation de l’historien américain était intéressante concerne le fait que c’est pas un phénomène nouveau ex-nihilo mais plus bien ancré dans la société Chinoise

      Si on vient sur E&R c’est pour avoir des discussions qui vont plus loin que le bout de son nez , pas pour sortir des âneries du genre "ah il est américain , ferme la c’est mort"

       
  • #1758570

    Vivement Les Chinois à Paris.

     

    Répondre à ce message

  • Ce n’est que partie remise. La Chine capitaliste de Deng Xiaoping,le
    Gorbatchev de la Chine du fin du 20e et début du 21ème siècle,ira dans le mur tôt ou tard.
    Le problème de la dépravation sociale - homosexualité,drogues,sexe
    débridé..- malheureusement n’est pas l’unique lot de pourritures qui
    souillent les sociétés victimes de ce système de démons.
    J’ai assisté dernièrement à la conférence d’un"spécialiste"de la Chine. Le
    conférencier se pavanait en alignant quelques chiffres qui,dans son esprit pavlovien,croyait pouvoir impressionner. Par exemple,il annonçait que le
    réseau tgv chinois avoisinerait le linéaire de 23.000 km. D’autres chiffres,du même ordre,ont été annoncés avec une
    suffisance surprenante...
    Lors du débat : j’ai fait part à ce monsieur,de quelques éléments qui
    incitent à nuancer la fanfaronnade et à faire preuve de plus de modestie et de prudence. Ces éléments sont :
    - Le capitalisme,comme chacun le sait,apporte avec ses ouragans de multiples désastres,relevant des domaines de la morale,du social,de
    l’économique et de l’environnemental,..
    L’un des plus redoutable,est la fracture sociale. Celle-ci,dans un pays de
    près d’un milliard trois cent millions d’habitants,se traduit- par un nombre
    de chômeurs oscillant autour de cent millions de chômeurs-c’est presque
    le double de la population française !
    - Pour un taux de motorisation de 30%,il y aurait en Chine un parc de
    véhicules de quatre cents millions de véhicules. Comment pourrait-on
    imaginer la trame des infrastructures de circulation et de stationnement pour un parc aussi effrayant ?
    Je laisse de côté apocalyptique de la pollution générée par un tel parc.
    - Si chaque chinois se nourrissait quotidiennement de cent grammes de
    steak,et si on prend comme hypothèse qu’un bœuf donnerait trois cent kilogrammes de viande,alors il faudrait abattre,chaque jour,trois cent milles têtes de bovins !!!
    Pour les meurs,les valeurs,l’identité,...il faudrait une encyclopédie pour
    tenter de dessiner,à grands traits,les contours approximatifs du désastre.
    Bien évidemment,le conférencier - et comme il fallait s’y attendre-était dans l’impossibilité de dire de quoi l’avenir de ce grand pays sera fait.
    La seule hypothèse réaliste qu’on peut émettre,c’est que le génie de cette grande nation est à même de réinventer son destin.

     

    Répondre à ce message

  • #1758673

    En Occident, on se dirige vers la censure de l’hétérosexualité et de la fidélité.

     

    Répondre à ce message

  • moralisation à la chinoise...

     

    Répondre à ce message

  • Pas pour tout le monde, le pays du jing ping mei.

     

    Répondre à ce message

  • #1758988

    L’ homosexualité est suggérée mais non exhibée dans le film adieu ma concubine (film chinois de Chen Kaige). Très beau film au demeurant où la question n’est pas centrale mais n’enlève rien au personnage concerné rendu plus énigmatique encore. Dans l’esprit de cette fresque dépaysante qui s’étale sur plusieurs décennies.

     

    Répondre à ce message

  • #1759561

    Les chinois semblent rechercher dieu.

     

    Répondre à ce message

  • #1766889

    Je prends un billet aller simple pour Pékin..

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents