Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Chine publie un rapport sur les droits de l’homme aux États-Unis

Comme chaque année, elle a bien eu lieu. Elle, c’est la « guerre des rapports » entre la Chine et les États-Unis sur le front des droits de l’homme.

Agacée par le rapport annuel de Washington qui, jeudi dernier, avait encore pointé du doigt la mauvaise performance de Pékin en la matière, la Chine a répliqué, vendredi, avec sa propre étude critiquant le « terrible bilan » des États-Unis sur ce même dossier.

« Le 25 juin, le Département d’État des Etats-Unis a encore une fois publié son rapport annuel sur les droits de l’homme, commentant la situation dans de nombreux pays, sans montrer toutefois le moindre regret ou intention d’améliorer son propre et terrible bilan », peut-on lire dès l’introduction du texte, disponible en anglais sur le site du Conseil des affaires de l’État, l’équivalent du gouvernement chinois. « Non seulement son propre bilan s’est aggravé, mais les États-Unis ont violé les droits de l’homme dans d’autres pays de façon encore plus éhontée. »

Racisme et viols

Dans ce long texte (plus de 7 000 mots), la Chine décrit les États-Unis comme un pays « hanté par la prolifération des armes à feu », miné « par des problèmes sinistres de discrimination raciale » et doté d’un système politique « en voie de décomposition ».

Le rapport en veut pour preuve l’affaire Michael Brown, ce jeune Afro-Américain de 18 ans tué par balle par un policier blanc à Ferguson, dans le Missouri, mentionnée dès le début du texte. Puis Pékin cite pêle-mêle les techniques d’interrogation de la CIA, la « dark money » finançant les partis politiques outre-Atlantique et les « 2,1 millions de femmes américaines agressées chaque année ».

Le rapport chinois sur les droits de l’homme aux États-Unis est un marronnier dans les relations sino-américaines. Publiée chaque année depuis 1998 pour protester contre le rapport du Département américain qui, lui, fait chaque année depuis 1977 un tour du monde complet des exactions commises en la matière par les gouvernements de la planète (sauf les États-Unis, pour des raisons évidentes d’impartialité), cette diatribe antiaméricaine rappelle les moments de la guerre froide.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants