Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

La Gambie est une destination de tourisme sexuel pour Occidentales esseulées du Nord de l’Europe. Des femmes transformées progressivement en « ONG » personnalisées pour le compte de « Bumsters » locaux, spécialistes du mariage provisoire et de la récupération de devises fortes...

 

 

 

- La rédaction d’E&R -

 


 

Connue à l’étranger par l’image de jeunes hommes africains faisant admirer, sur des plages idylliques, leur musculature à des Européennes bien plus âgées, la Gambie rêve de transformer sa réputation de destination de tourisme sexuel, en diversifiant son offre.

 

Pour y parvenir, cette ancienne colonie britannique enclavée dans le Sénégal – à l’exception de sa façade côtière – devra miser sur la culture, l’écologie et de nouvelles infrastructures, et ne plus se contenter des séjours bon marché concentrés sur les plages proches de Banjul, la capitale, selon des experts.

Traditionnellement, la Gambie attire une clientèle essentiellement anglophone et venue du nord de l’Europe, comme des Néerlandais ou des Suédois dont les pays comptent d’importantes communautés gambiennes. Mais elle vise aussi les marchés russe et asiatique et veut davantage faire connaître son histoire coloniale et liée à la traite négrière.

Alors que le tourisme contribue déjà pour 20% au Produit intérieur brut (PIB) de la Gambie, le responsable national du secteur, Abdoulie Hydara, espère imiter d’autres pays africains qui ont su tirer parti de leur faune et de leur flore, comme le Kenya.

[...]

Rabatteurs et souteneurs

La nuit, dans la zone touristique de Senegambia, près de Banjul, des touristes, venus notamment de Grande-Bretagne, des Pays-Bas et des pays scandinaves, s’encanaillent dans des établissements aux lumières agressives.

Hommes, femmes et enfants leur vendent leurs charmes à des tarifs négociés par l’intermédiaire de « rabatteurs », dont beaucoup sont eux aussi des travailleurs du sexe. D’autres sont des souteneurs.

Dans un bar enfumé, des couples mixtes avec une différence d’âge de 30 ou 40 ans boivent sans avoir grand-chose à se dire.

Pour Lamin Sady, 29 ans, qui vend des coquillages sur la plage pendant la saison touristique – de novembre à avril – et travaille sur un bateau de pêche le reste de l’année, l’incapacité à subvenir aux besoins d’une épouse gambienne pousse beaucoup de jeunes à coucher avec des Européennes.

[...]

Climat d’impunité

Malgré des cas présumés de pédophilie, aucun touriste n’a été poursuivi pour de tels faits en Gambie où aucune étude sérieuse n’a été menée sur le phénomène.

Selon un membre de la police touristique se faisant appeler Lamin, ce problème est tristement familier. Avec les enfants, « il s’agit surtout de pornographie, ils (les touristes) prennent des photos » en toute impunité, dit-il.

Des mesures de prévention ont été prises dans l’industrie hôtelière et des jugements en comparution immédiate institués pour les affaires de moeurs impliquant des touristes, mais jusqu’à présent seuls des Gambiens ont été poursuivis.

Lire l’article entier sur connectionivoirienne.net

Quand les rapports de classes déterminent les rapports de sexes
lire sur Kontre Kulture

 

Le tourisme sexuel ou la consommation humaine « libéralisée », voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1734710

    Que de belles femmes, il y a peu d’hommes qui vont faire ça, eux je pense auraient le courage de se faire sauter le caisson, quand on en arrive là, autant arrêter tout.


  • #1734723

    L’avenir de la France... (voir "Soral répond" du 06/09/14, où il parle du tourisme)
    Jusqu’où tomberons nous avant de voir nos sœurs et nos filles se prostituer ?

     

    • #1734912
      le 27/05/2017 par Monsieur Badeleine
      La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

      Et les mères alors t’en fais quoi ? La Fantine tout le monde sait ça, elle prenait son pied en vendant ses tifs et ses chicots pour acheter une game boy à sa Cosette et offrir un best-seller à Victor Hugo.


  • #1734734

    Madame Diallo (autre article ER) ferait mieux de s’occuper de son Pays (à moitié) d’origine au lieu de nous enquiquiner avec sa France de race non-blanche. Elle en sortirait grandie si elle sauvait ce peuple de cette déferlante migratoire vacancière.


  • #1734736
    le 27/05/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

    Non seulement bien gentils de recueillir les vieux thons européens qui s’échouent sur leur côtes, il faut aussi qu’ils se fassent pourrir leur réputation musicale par Henry de Lesquen !
    Trop, c’est trop !

     

  • #1734761
    le 27/05/2017 par Rosseur de poulardes
    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

    Bordel, les africains doivent se demander comment ils ont pu être colonisés par "ça"... ils doivent rien comprendre, les pauvres...

    A force de promouvoir le cul et le fric, sans fidélité ni amour aucun, voilà le résultat, solitude non choisie et désespérance, qui mènent aux vices.
    Je suis sûr qu’on va tomber encore bien plus bas. La bêtise est trop intense et généralisée.
    Phase finale.

     

  • #1734771

    Si Macron se sépare de sa vioque, c’est en Gambie qu’elle ira peut être se consoler.

     

  • #1734776

    C’est une arnaque à l’ivoirienne, le reportage ? Sinon elles ne peuvent pas trouver dans leur pays ces pauvresses ?

     

  • #1734791
    le 27/05/2017 par Bamboula patriote
    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

    Ceci n’est plus d’actualité en Gambie depuis l’épopée de Yahya Djamé ...


  • #1734798

    Le sujet a déjà été traité, en moins sordide, dans le film " Vers le Sud " avec la panthère vieillissante Charlotte Rampling (2005) .

     

    • #1734840

      Ah oui, c’est là où elle se fait prendre en sandwich par deux blacks dont un porte un chapelet autour du cou ? (Photo sur un autre article ER). Je me suis demandé qui, dans le lot sordide, était le plus à plaindre.


  • #1734804

    Bof... Sans verser dans le racisme post colonialiste, force est de constater que les populations africaines, des Caraïbes ou latina ont le feu au cul. Donc si les vieilles sont encore abordables, doivent pas jouer un rôle de composition...Par contre quand c’est une georgette, là je leur tire mon chapeau...

     

    • #1735166

      oula vous connaissez mal les européennes ou meme les nord américaines dirait on ! ^^
      Laissez quelques années encore, et descendons le seuil de pauvreté, on en repale du feu au cul


  • #1734811

    Misères du désir ?


  • #1734812

    Je me souviens que ce docu avait fait un tel tabac au niveau de l’audimat qu’envoyé spécial l’avait montré 2 fois en 1 an. Et, durant la même période, un film était sorti faisant l’apologie du tourisme sexuel féminin avec Charlotte Rampling en tête d’affiche. Ce qui m’avait choqué à l’époque c’est que quasi tous les recensements étaient positifs. Un recensement allait si loin pour défendre le côté moral de ce film disait que ce n’était pas comme nous les hommes parce qu’elles au moins prenaient soin de leurs hommes ce qui n’en pas faisait une transaction purement sexuel. En fait, c’est simple : quand c’est nous les hommes qui faisons cela, on passe pour des pauvres types, des losers ; par contre les femmes n’ont qu’a parler d’émancipation, de liberté retrouvée et tralala pour que le tout s’en trouve justifié.


  • #1734824

    C’est intéressant de voir la différence de psychologie entre les hommes et les femmes.
    Quand une femme va aux "putes", elle le fait finalement pour trouver quelqu’un qu’elle puisse aimer et veut lui rester fidèle et la retrouver l’année suivante.
    Quand un homme va aux putes il cherche le plaisir sexuel uniquement et passe de partenaire en partenaire dans cette recherche.
    Comme quoi l’homme et la femme sont différents.
    (Je ne juge pas, juste j’analyse).

     

    • #1734933

      Pas d’accord.
      Ce n’est pas comparable au fait d’aller "aux putes" mais plutôt au fait de solliciter les services d’une escort-girl. Et quand un type vieux, moche et/ou timide sort au resto avec une escort-girl jeune, jolie et capable d’avoir une conversation intelligente, il rêverait lui aussi que la relation soit sérieuse et stable. S’il ne voulait que du sexe, il irait voir une pute directement (moins chère).

      Par contre c’est vrai qu’inversement les femmes ne cherchent jamais le plaisir sexuel seul (aller aux putes).


  • #1734829

    reportage très triste : que d’illusions perdues !


  • #1734836

    J’avais vu un autre reportage sur ce sujet. La baleine se plaignait que son amoureux ne soit pas assez entreprenant. Bordel ! Le pauvre homme ! En fait les thons cherchent leur soi-disant amour mais les types se considèrent momentanément sex-toys en attendant des jours meilleurs, sans leurs monstres. Aussi dépravés d’un côté comme de l’autre. Mais, comment un homme normal peut-il se grimper "ça" (pour les plus horribles du moins) ? Je vois, du point de vue de l’éthique, une sorte de match nul, mais alors nul à un point...

     

    • #1734989
      le 28/05/2017 par Rosseur de poulardes
      La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

      Pas trop envie de juger ces pauvres gars, pour ma part, car je voyage beaucoup de par le monde, et je t’assure qu’il y a une misère terrible partout, des gens qui n’ont pas le sou pour soigner leur maladies, pas de travail, etc. Alors, recevoir un peu de sou est une aubaine pour eux.

      Ces femmes sont paumées aussi... Je taperais plus sur les gens qui ont développé et développent encore les sociétés modernes dans le sens de l’isolement et de l’affaiblissement de chacun, dans le plus pur égoisme et la plus grande sottise.


    • #1735101

      De fait, à la réflexion, vous avez raison. Merci pour cet "ajustement".


  • #1734864

    Reportage sur le tourisme sexuel féminin : Charter pour l’amour
    Reportage sur le tourisme sexuel masculin : Dans l’enfer des rues de ...
    Pauvres célibattantes européennes délaissées car trop parfaites et effrayant les hommes encore trop rétrogrades (maman-astronaute-indépendante) contre vieux porcs libidineux (proto-fachos, certainement) abusant de l’innocence de ces pauvres jeunes fâmes miséreuses.
    Arrivées à un certain niveau de développement, certaines causes du problème deviennent visibles partout.
    Et les africains, éternels dindons de la farce...


  • #1734865

    Idiocratie...


  • #1734866

    comment les gambiens peuvent tolerer ce genre de migrantes !? flasques, vieilles, usées par la propagande feministes , qui a bout, acceptent d etre finalement de la simple viande avariée avant la pourriture extreme imposée par la vieillesse profonde ! En Hollande, en Angleterre, en Allemagne, en Norvege , elles ne sont que des gnocchis 4 fromages et pensent se venger des hommes de leurs pays respectifs en se tappant de jeunes africains...Ca coute tres chers d etre prise pour se qu on elles ne seront jamais. Leur hypocrisie fait vite place a une stupidité extreme car certaines pensent qu il s agit uniquement d amour !!! J ai pitié pour ces jeunes gambiens car pour manger ils sont condamnés a se tapper le rebus de la societe de consommation occidentale !


  • #1734901

    [mode cynique On]

    Merde alors !...

    La pêche aux thons n’a désormais plus la cote en Gambie ?!... Voilà qui est bien dommage...

    [mode cynique Off]


  • #1734926
    le 27/05/2017 par lecteur soralien
    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

    Dans le futur ce phénoméne va s’amplifier, surtout à cause de l’attitude des femmes occidentales qui restent absolument hermétiques aux hommes prolétaires voir cadres sup qui ont une vie normale. Elles veulent toutes vivre du mec branché ou du business man de classe internationale.. bien entendu, beaucoup d’entre elles restent sur la marge car ce genre d’hommes sait investir son temps et son argent.


  • #1734966

    Il n’y a pas que des vieilles moches périmées qui pratiquent le tourisme sexuel (en Gambie, au Sénégal, au Maroc, à St Domingue...), il y a aussi de jeunes femmes.
    Et il n’y a pas que des protestantes du nord, on trouve aussi beaucoup d’Espagnoles catholiques.
    Je me demande donc si ce phénomène ne s’explique pas en partie par le christianisme en général.


  • #1734967

    Il n’y a pas que des vieilles moches périmées qui pratiquent le tourisme sexuel (en Gambie, au Sénégal, au Maroc, à St Domingue...), il y a aussi de jeunes femmes.
    Et il n’y a pas que des protestantes du nord, on trouve aussi beaucoup d’Espagnoles catholiques.
    Je me demande donc si ce phénomène ne s’explique pas en partie par le christianisme en général.

     

    • #1735552
      le 28/05/2017 par Grindsel Tirédunevi
      La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

      C’est plutot lié à l’abandon du catholicisme. L’homme retourne naturellement à son antique concupiscence... D’ailleurs à ce jeu là on trouve de toutes les origines, j’ai discuté avec un gigolo africain (lui même de culture musulmane) qui m’a égreiné un nombre impressionnant de nationnalités (pas seulement occidentales) impliquées dans ce genre d’histoire.


    • #1735613

      Justement, si l’homme occidental était encore concupiscent, ces femmes (du moins les moins laides) n’auraient pas besoin d’aller jusqu’en Afrique pour se faire baiser par des hommes virils qui les subjuguent.
      L’absence de concupiscence de l’homme occidental, devenu insensible aux charmes du corps des femmes et ne jurant plus que par l’amour, est la preuve que les valeurs chrétiennes sont encore vivaces malgré la perte de la foi. Même plus vivaces qu’avant car les chrétiens d’antan aimaient les femmes, allaient aux putes, etc.


    • #1735871
      le 29/05/2017 par Grindsel Tirédunevi
      La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

      Si les valeurs chrétiennes étaient vivaces, l’homme ne baiserait pas avant le mariage et pas en dehors du mariage, et la femme de même. La contraception serait bannie, et les familles seraient remplies d’enfants. Le divorce serait interdit et les viellies seraient respectables.

      Je ne sais pas dans quel monde vous vivez, mais je vois des hommes aller aux putes (leur camion à côté de chez moi, elles sont étrangères et les clients sont de jeunes occidentaux), regarder du porno (le mec d’à côté au cybercafé, un occidental), se taper des "milfs" (la boîte de nuit à la sortie de la ville, des occidentaux), parler cul, penser cul, respirer cul (les collègues de boulot, occidentaux également)... Et de l’autre côté les femmes s’habiller en sous-vêtement dans la rue (des occidentales, et même des grand-mères), des mères de famille regarder du porno sur leur smartphone pendant qu’elles surveillent leurs enfants dans les parcs (très fréquent selon ma femme), des mères de famille tromper leur mari dans l’arrière boutique avec le petit saisonnier (vu au boulot), la femme d’un médecin se ramener aux urgences de l’hôpital où il travaille avec son chien entre les jambe qui est resté coincé... Je pourrais continuer comme ça lontemps tant la liste est longue et variée, mais bref, je vois de la concupiscence et de la luxure dégouliner de partout, et selon vous, le problème est qu’il n’y en a pas asses ?

      Que ce ne soit pas nouveau, certes, c’est vieux comme le monde malheureusement, ça ne rend pas ça souhaitable pour autant. Qu’il y ait des frustrés de ce système pourri, certes, ce n’est qu’un juste châtiment, et c’est logique, car le vice appelle le vice et ce n’est jamais asses tant c’est incapable de nous rassasier réellement. Que des jeunes recherchent l’amour au lieu de la satisfaction sexuelle me semble une réaction saine.


  • #1734992
    le 28/05/2017 par PER CAPITA .................
    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

    Finalement ce n’est rien d’autre qu’une histoire de cul entre adultes consentants.
    Après tout, ces femmes blanches ne sont plus très fraîches, elles ne sont pas des top modèles et ont trois thunes en poche.
    Là bas elles vont chercher ce qu’elles ne trouveront plus en Europe et apportent un peu de beurre dans les épinards des guinéens qui sont en dessous de seuil de pauvreté ... par conséquent qui est-ce que cela peut gêner ?.. Pas moi en tous cas !!!
    Tout cela arrange tout le monde et c’est donc ce qu’on peut appeler une "bonne affaire" puisque chacun y trouve son compte, non ?..

     

    • #1735116

      c’est effectivement un echange de services


    • #1735162

      Ce que vous mentionnez serait vrai si les gambiens avaient le choix
      Pensez vous que ca se développerait si ils avaient d’autres moyens de subsistance ?
      Répondre à cette question met le doigt sur le probleme, donc une bonne mesure, ou intention en tout cas, du gouvernement gambien


    • #1735274
      le 28/05/2017 par The Médiavengers
      La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

      Ah la pensée libérale-relativiste, un grand moment de synthèse...


    • #1736201
      le 29/05/2017 par Grindsel Tirédunevi
      La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

      On a toujours le choix de ne pas faire le tapin, gambien ou pas, il faut arrêter la déresponsabilisation. D’ailleurs, pour eux c’est un choix. Je précise que je connais la Gambie, on n’y meurt pas de faim...


  • #1735007

    Jamais compris le délire....sans être un libertaire acharné je comprend qu’une quadra/cinqua celibataire sans enfants condamnée a ne pas avoir de vie de famille compense en entretenant sa vie sexuelle avec des jeunes hommes vigoureux, mais pourquoi aller si loin ? des jeunes hommes prets pour une expérience y’en a plein sur les sites de rencontres francais.
    Tandis que pour un homme d’un certain âge trouver de jeunes amourettes c’est beaucoup moins facile surtout quand on a pas le statut social et le compte en banque...

     

    • #1735071

      Y en a (des femmes) qui n’ont pas attendu ta remarque, regarde notre premiere dame.....


    • #1736029
      le 29/05/2017 par france-antilles
      La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

      l’exotisme des lieux doit jouer sur leur choix étant pour la plupart des personnes du nord de l’Europe.
      le côté institutionnel de la pratique doit les rassurer en cas de conflit interieur j’imagine ; elles peuvent l’écarter en pensant que leur présence aide ses personnes.


  • #1735010

    Trois mariages dans la matinée, heureusement ce sont avec des femmes ménopausées, mais aussi tôt à l’étranger le gars ira voir ailleur et apportera sa contribution au grand remplacement.


  • #1735061

    Comme disait feu Coluche :
    - "...mon mari me fait cocu !..."
    et ben va en Gambie ...ils te feront partout !!!...


  • #1735074
    le 28/05/2017 par Jean Le Chevalier
    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

    C’est triste et lamentable et cela dénote la misère spirituelle, psychologique et sexuelle du monde occidental qui va profiter de la pauvreté. Quant aux africains ils font ce qu’ils peuvent pour survivre même si ce moyen là est discutable.

     

    • #1735113

      le tourisme sexuel est enormement rependu dans les pays les plus pauvre.
      ce type de reportage ne change rien au problême mais inspire certaine personne en mal de rencontre a se lancer.
      Ceci dit :-) comme disait un ami : quand tu vas dans certain pays tu te prend rapidement pour paul neymann mais que tu rentres en france du redeviens paul prébois :-)
      pour les femmes c’est sophie marceau et au retour sophie davant
      ou nous ammenera la detresse affective engendrée par la fausse revolution sexuelle et la pseudo liberation des egos ?


  • #1735103
    le 28/05/2017 par desgoutersdusystemedesgouts
    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

    Voilà à quoi sont réduites nos sociétés occidentales, je ne juge ni d’un côté ni de l’autre après tout chacun y trouve son compte et y voit son intérêt qu’il soit immédiat ou à long terme. La vérité, c’est que les autres hommes occidentaux sont trop arrogants envers leurs semblables femmes pour les accepter dans leurs vies, c’est pourquoi elles sont contraintes à aller voir ailleurs. Pathétique.

     

    • #1735170

      "les autres hommes occidentaux sont trop arrogants envers leurs semblables femmes pour les accepter dans leurs vies"
      zètes sérieux là ? je dirais plutot que vous inversez beaucoup les roles en fait
      Ce sont plutot les femmes qui sont deveues inabordables de mon point de vue


  • #1735139

    Leur justification est extraordinaire : les hommes blancs de plus de 50 ans sont répugnants avec leur bedaine…. mais se sont-elles regardées ? Parce qu’au concours de bedaine, certaines la vache c’est du Mutti Merkel multikulti… Ce n’est pas un hasard si elles viennent toutes des Pays -Bas et d’Allemagne, là-bas elles sont obligées de congeler leurs ovaires pour ne pas mettre un frein à leur carrière, Arbeit macht frei ! N’est-ce pas ?… Le déni poussé aux limites… L’ironie de tout ça c’est le mâle noir qui, pauvre, leur retourne ce mépris, double peine, double échec affectif.
    En fronce c’est en cours, quand je regarde les femmes qui s’habillent de plus en plus comme des sacs : plus de féminité, aucune grasse, ni d’élégance, plus d’temps, faut vendre… Même celles qui pourraient-être pas mal.

     

  • #1735140

    S’il y a bien une chose à laquelle devrait conduire la pratique spirituelle c’est le renoncement à ce qui est mort . Rien n’empêche une mamie d’entretenir sa féminité et sa vie intime mais le recours à la vie sexuelle d’un jeune homme pour réveiller la sienne n’est pas neutre pour l’estime de soi.
    La femme cadre et carrée, bien jolie du reste, a fait le choix de remplir sa vie amoureuse de jeunes hommes musclés à la peau noire, dans un lieu idyllique. C’est sa récompense et son réconfort après l’effort ; mais tout le monde n’est pas fait du bois qui flotte au-dessus du carcan moral.


  • #1735142
    le 28/05/2017 par Héliographe
    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

    La colonisation est morte ! Vive la colonisation (consentie et recherchée) !


  • #1735182

    Ah si seulement j’étais gambien !


  • #1735371
    le 28/05/2017 par Pépé le Moko
    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

    Tout ça , ça fait peur !!!


  • #1736526
    le 30/05/2017 par Joseph Gobelet d’urine chef de la propagande
    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

    Aujourd’hui on a le même phénomène à l’envers Afrique gare de Cologne .... C’est aussi du tourisme sexuel !
    Mais financé par nous pour qu’ils viennent satisfaire nos femmes et nos filles ! (enfin violer plutôt ou se satisfaire eux)
    Mais qu’est-ce qu’il a bien pu nous arriver nous les Gaulois, les celtes, les francs ?



    Comment a-t-on pu passer de ça.........
    https://www.youtube.com/watch?v=ALq...
    A ça ??????
    http://www.dailymotion.com/video/x5...
    https://www.youtube.com/watch?v=WcA...




    On est pas sortie de la mouise !
    ****


Commentaires suivants