Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

On s’embrasse et on oublie – Épisode 12

Note de la rédaction

Émission diffusée en exclusivité sur ERFM le 16 juin 2019.

On s’embrasse et on oublie est l’émission de chronique judiciaire d’Égalité & Réconciliation.

 

Maître Viguier reçoit Alain Soral pour faire le point sur les persécutions judiciaires subies par le président d’Égalité & Réconciliation.

Au sommaire de cette émission :

- le procès de la « déchetterie casher » suite à l’inhumation de Simone Veil au Panthéon.

 

Écouter l’émission :

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 


 

Pour soutenir Alain Soral et son équipe « studio »
et avoir accès aux bonus
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

(Cliquez sur l’image)

 

À ne surtout pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2220663
    le 17/06/2019 par Jeem pisses dessu
    La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

    Le Pantheon a 1 jambe ... faut comprendre !
    A se pisser dessus !


  • #2220679

    Pour saisir la vraie genèse aliénatoire de toutes persécutions judiciaires de la modernité capitaliste ; lire absolument le texte de Marx de 1842 contre la censure qui démontre que toute vérité officielle rend simplement compte du mensonge obligatoire de la marchandise...


  • #2220717
    le 17/06/2019 par l’affranchi
    La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

    Il y a une opposition du devoir de mémoire imposé à l’amour compassionnel naturel, le devoir de mémoire s’opposant à l’amour compassionnel.
    L’amour compassionnel envers les nôtres.
    La compétition victimaire nie la compétition de l’amour compassionnel.
    Pour la noblesse de la compétition de l’amour compassionnel, qui nous recentre au quotidien sur nos priorités, les souffrances de la vie sur terre du Christ ont été réelles.
    De même, avez-vous pensé aux souffrances réelles du Père voir son Fils se faire massacrer par amour pour nous ?

     

    • #2220817

      Tout à fait !
      Et la souffrance de la vierge Marie en voyant son fils se faire crucifier ? ses enflures veulent réécrire l’histoire pour faire porter le chapeau aux romains, c’est le crime le plus abominable, tuer Dieu.
      Là c’est du vrai négationnisme.


    • #2220965
      le 17/06/2019 par l’affranchi
      La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

      Oui, dans la véritable compétition, celle de l’amour compassionnel et non victimaire, les souffrances de Notre-Dame, Notre Mère, Notre Maman, priment également.
      Merci


    • #2223617
      le 21/06/2019 par Il était une foi
      La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

      Je me pose une question sur cette histoire de souffrance... Quand Jésus est sorti de Marie, avait-il déjà en tête le concept de Papa n°1 et Papa n°2 ?
      Comment a t-il vaicu sa puberté sachant que sa mère était vièrge et son père charpentier l’était peut-être aussi ?

      Merci de m’expliquer ces quelques détails techniques.


  • #2220788

    Courage, Résistance et Patience
    Un jour nous vaincrons, camarades !

    Vive la FRANCE !!


  • #2220866

    Courage à vous M. Soral ainsi qu’à toute l’association en général.
    Très bonne émission.


  • #2220867

    Boomerang : la présidente de la cour d’assise de Versailles explosée au flash ball chez elle . Elle peut remercier Macron et Castaner . Il y a "la justice à eux" mais parfois il y a des retours de bâton .


  • #2220887

    Je crois me souvenir que l’entrée au Panthéon d’Aimé Césaire a été évoquée il y a quelques années, mais sa famille avait refusé, car elle préférait qu’il soit inhumé en Martinique, avec les membres de sa famille !!!
    Ceci étant dit, diverses personnes "noires" mériteraient largement plus d’avoir une place au Panthéon, que Simone Veil à qui ont doit plus de deux cent mille avortements par an depuis l’entrée en vigueur de sa loi, soit plus de dix millions en une quarantaine d’années !!!
    Une fois encore, Alain Soral a raison !!!


  • #2220916
    le 17/06/2019 par Alexis de Nice
    La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

    Monsieur Soral, vous parlez de votre anniversaire comme date de votre future probable entrée en prison, moi c’est à l’anniversaire de la mort de mon Papa qu’ils m’ont fait sortir, ignorants tous les motifs justifiés de libération anticipée... Il faut dire que mon crime était horrible : j’ai critiqué les mécanismes qui produisent du terrorisme en France, à Saint Laurent du Var la ville où fût loué le camion du 14 juillet, et ce devant un Mirage 2000 ou F1, présenté par l’armée de l’air à des enfants comme un avion de sauvetage.
    Je vous souhaite de tomber sur de bons codétenus comme j’ai eu, mais ne craignez rien, l’administration pénitentiaire est encore relativement épargnée par l’infiltration sioniste...

     

    • #2221007

      @Alexis,
      Bonjour, je crois que nous nous sommes croisé sur un rond point en début d’année...
      Le monde est petit. Merci pour votre quête de vérité. Courage à vous !
      Vive E&R ! et soutien à Alain.


  • #2220934

    Merci messieurs pour votre courage.


  • #2221048
    le 18/06/2019 par omarmaconvaincu
    La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

    On peut voir l’abolition de la peine de mort comme une valorisation de la vie d’un assassin, mais on peut également la voir comme une précaution permettant de corriger d’éventuelles erreurs judiciaires.

    Omar Raddad serait-il vivant aujourd’hui si la peine de mort avait été en vigueur en 1994 ?

     

    • #2221232
      le 18/06/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

      L’abolition de la peine de mort est une lâcheté, puisque remplacée par une longue peine d’incarcération.
      Le message, c’est : "allez, suicide-toi, nous n’avons pas le courage de te tuer."

      - "précaution permettant de corriger d’éventuelles erreurs judiciaires"
      S’il y a des erreurs judiciaires, il faut examiner la mise en oeuvre des moyens pour chaque affaire, chaque procès.
      Jacques Vergès avait remarquablement exposé le fait qu’il y a une "justice" pour les riches, une autre pour les pauvres.

      Voilà qui répond à ta question concernant Omar Raddad.


    • #2225034

      La peine de mort à l’époque ne concernait qu’une personne par an, alors pour les potentiels erreurs judiciaire on repassera. Si la peine de mort a été instauré, c’est parce qu’il y a des crimes qui ne peuvent être expiés par une peine de prison. Par exemple dans le cas de l’affaire Fiona si il y avait eu la peine de mort, sa mère aurait été condamné à la peine capitale our infanticide.


  • #2221057

    Onfray est le produit de l’exercice rhétorique : il peut faire un commentaire de texte, il peut faire une dissertation, certes, mais qu’en est-il de la vérité ? Voilà l’erreur et la limite de l’exercice rhétorique. A force d’en faire, on finit par devenir un robot sans âme !


  • #2221233
    le 18/06/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

    Un texte d’Alain sur Céline ?

    Une prochaine parution KontreKulture ?
    Quel suspense ! quel tourment !

     

  • #2221238
    le 18/06/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

    On s’embrasse et on oublie :
    mais oui, les accusés, pourquoi ne pas demander de produire à la barre Enrico Macias ?

    Non ? ce serait contre-productif ?
    Ça alourdirait le dossier ?
    Mandat de dépôt direct ?


  • #2221311

    Et n’oubliez pas, pour s’assurer d’une bonne santé, mangez un bobard de BFM Drahi 5 fois par jour.


  • #2221366

    j’ai adoré la proposition du recours auprès de .... Netanyahou !!!!


  • #2221863
    le 19/06/2019 par Jeanne ! Au secours !!
    La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

    Guerre juste vs guerres moins justes...



    - Moins juste pour qui (?)

    AS a presque toujours raison à 99%, mais c’est toujours le 1% qui vous “baise”...

    ...Après, les histoires de gentilles Pucelles, non-merci, j’ai assez donné LOL

    Mes respects, quand même !


  • #2222304

    Oups ! à 49"22 je vous laisse découvrir, on n’est pas dans un lapsus du tout.

    car les gens ont compris qui sont ces nationaux sionistes maintenant, enfin je crois.

    les juifs du quotidiens, les juifs gentils comme j’aime à dire, devraient porter plainte contre tous ces représentants de leur communauté qui ne sont que des voleurs de débats, d’échanges, de partage.


  • #2223969

    L’injustice grandissante crève les yeux concernant le patron et dire qu’on est navrés et de tout coeur avec lui n’est plus suffisant. Devant sa grande expérience et celle de son brillant avocat, j’ai une question : y a-t-il eu dans l’Histoire un ou des cas où la majorité du peuple clairvoyant aurait fait basculer les choses en faveur des agressés comme l’est AS ?


  • #2238162
    le 13/07/2019 par jessica hyde
    La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral

    Mr VIGUIER, vous proposez à la 26 ème minute de votre émission "On s’embrasse et on oublie" une loi qui rétablirait la peine de mort pour les avorteurs (sous-entendu avorteuses ?). Au lieu d’inciter à la mort, ne devrions-nous pas considérer ces femmes comme des victimes d’un système qui ne prend pas soin de son peuple ?


Commentaires suivants