Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

On s’embrasse et on oublie – Ép.2

La chronique judiciaire d’E&R

On s’embrasse et on oublie est l’émission de chronique judiciaire d’Égalité & Réconciliation. Pour ce deuxième numéro, Vincent recevait Maître Damien Viguier dans le but de faire le point sur les dernières persécutions politiques subies par Alain Soral et E&R.

 

Bonne écoute à tous !

 

Au sommaire :

Intro
01’45 : De la guerre insurrectionnelle
04’08 : « Faire du procès une tribune »
05’00 : Persécutions contre Alain Soral
11’19 : La Cour européenne des droits de l’homme
14’24 : Le cas Frédéric Haziza
17’00 : Le dossier Thierry Nouarteau
19’55 : L’anniversaire du procès de Klaus Barbie
23’11 : L’assassinat du Che
32’30 : Quelle finalité ?
38’10 : Stéphane Blet, Toccata de Katchaturian, Album « Figure libre », Kontre Kulture Musique

 

Écouter l’émission :

 

Lecteur alternatif :

 

 

 

Pour soutenir Alain Soral,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

(cliquer sur l’image)

 

Sur la soumission des institutions françaises au pouvoir sioniste,
chez Kontre Kulture :

 

Pour mesurer l’ampleur de l’acharnement judiciaire contre Alain Soral :

 

Le procès Klaus Barbie, sur E&R :

Se procurer chez Kontre Kulture Musique
le morceau entendu en fin d’émission :

 

Pour soutenir ERFM :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1768315
    Le 17 juillet à 21:10 par c’est ben vrai
    On s’embrasse et on oublie – Ép.2

    j’adore écouter ce type car il envoie des palettes et des palettes de quenelles tout en finesse, en toute légalité. C’est du grand art.

    le prmeier épisode était du même acabit, c’est un vrai plaisir.

     

    Répondre à ce message

  • #1768360
    Le 17 juillet à 22:51 par Magie la Triol’
    On s’embrasse et on oublie – Ép.2

    Maître Viguier, comme à son habitude et pour notre plus grand plaisir, tutoie avec habileté les limites, parfois obscures, de notre législation. Ses éclairages sont précieux pour mieux comprendre les mécanismes qui régissent ce domaine et les écueils que doit éviter toute personne désireuse de penser en homme libre.
    Encore merci.

     

    Répondre à ce message

  • #1768376
    Le 17 juillet à 23:26 par Daphné Bürka & Anne-Sophie Lapute.....
    On s’embrasse et on oublie – Ép.2

    Vivement le coffret complet...pour l’offrir !
    Soral à raison.....

     

    Répondre à ce message

  • #1768420
    Le 18 juillet à 00:38 par marcus
    On s’embrasse et on oublie – Ép.2

    Superbe. C’est du haut niveau. Merci.

     

    Répondre à ce message

  • #1768531
    Le 18 juillet à 10:02 par Paskl
    On s’embrasse et on oublie – Ép.2

    Une paix éternelle au prix du sang versé. Voilà bien en effet l’illusion suprême. L’illusion du petit moi individuel qui croit en lui contre la vie (ou Dieu). Le petit moi qui se prend pour l’éternel et qui juge, voilà le danger absolu.

     

    Répondre à ce message

  • #1768561
    Le 18 juillet à 11:25 par alias
    On s’embrasse et on oublie – Ép.2

    Les lois Pleven (1972) et Fabius-Gayssot (1990) qui permettent de condamner Soral et Gayssot sont des lois ILLEGITIMES par la simple raison qu’elles ont été votées (à l’unanimité !) par une Assemblée Nationale elle-même illégitime car élue grâce à un scrutin d’escrocs : le scrutin majoritaire à deux tours .TOUTES les lois votées depuis 1958 sont illégitimes ! Et elles devront toutes être abrogées le jour où la Proportionnelle sera rétablie - ce n’est pas demain la veille mais un cataclysme est toujours possible . Si la proportionnelle est rétablie dans quelques années ce sera sans doute grâce à Poutine .

     

    Répondre à ce message

  • #1768562
    Le 18 juillet à 11:37 par agaric
    On s’embrasse et on oublie – Ép.2

    J’apprécie énormément Alain Soral, qui a créé avec E&R le dernier espace de liberté qui nous reste, mais évidemment faire une quenelle devant le mémorial de la Shoah à Berlin c’était de la provocation, c’était aller au devant des emmerdes . Imaginez que l’on fasse une quenelle devant la tombe de votre famille, vous feriez la gueule .

     

    Répondre à ce message

    • #1768568
      Le 18 juillet à 11:58 par JL29
      On s’embrasse et on oublie – Ép.2

      Imaginez que l’on fasse une quenelle devant la tombe de votre famille, vous feriez la gueule .
      Bien entendu, mais le mémorial de la Shoah n’est ni une tombe, ni un cimetière.

       
    • #1768691
      Le 18 juillet à 16:42 par Alain SORAL
      On s’embrasse et on oublie – Ép.2

      Tant qu’on lira en France des remarques de ce niveau de soumission et de connerie, on ne s’en sortira pas.
      Merci donc de nous rappeler tout le travail qu’il reste à faire !

       
  • #1768573
    Le 18 juillet à 12:13 par Norbert
    On s’embrasse et on oublie – Ép.2

    La loi punissant le crime contre l’humanité est une loi RETROACTIVE, en violation de l’article 8 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, qui l’interdit formellement . Mirabeau disait : " Dieu lui-même ne peut faire qu’une loi soit rétroactive, ce sera toujours un monstre ". Mais les racailles illégitimes qui nous "gouvernent" et surtout nous exploitent ne sont pas à cela près .

     

    Répondre à ce message

  • #1768574
    Le 18 juillet à 12:14 par Le P’tit Théâtre du Mouchoir
    On s’embrasse et on oublie – Ép.2

    Qu’avons-nous à redouter plus encore de ces morveux, dont la toute puissance à peine pubère libère de la cruauté à jamais.

    De la jouissance en soi de sa supériorité ; Et, comme Dieu se suffire à soi-même ?

    Éprouver n’est rien que passager ;
    Quand craindre est routiner.

    Il n’y a aucune grâce dans le jeu du Mouche-moi le nez.

    La morve qui dégouline est affaire d’intimité qui ne doit s’exposer à la vue de traitements inadaptés, ni au jeu mauvais de l’Esprit sans corps.

     

    Répondre à ce message

  • #1769633
    Le 20 juillet à 01:20 par Gruérien
    On s’embrasse et on oublie – Ép.2

    Il serait intéressant que nous nous informions un peu plus sur ce David Galula... Pour ma part c’était la première fois que j’entendais ce nom... Et pour ma part, malgré toutes les bonnes explications de Me Viguier, je ne comprends toujours pas pour quelle raison la justice veut condamner Alain Soral pour la quenelle à Berlin. J’ai beau vérifié et reverifié : si on suppose que la quenelle est un acte condamnable, Berlin (aux dernières nouvelles) est une ville allemande (en est même la capitale). Ce devrait donc être la justice allemande qui devrait intervenir et pas la française.

     

    Répondre à ce message