Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

On s’embrasse et on oublie – Ép.4

La chronique judiciaire d’E&R

On s’embrasse et on oublie est l’émission de chronique judiciaire d’Égalité & Réconciliation.

 

Pour ce quatrième numéro de On s’embrasse et on oublie, Maître Damien Viguier et Alain Soral donnent la parole à des auditeurs aux prises avec la Justice.

 

Écouter l’émission :

 

Pour soutenir Alain Soral,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

(cliquer sur l’image)

 

Sur la soumission des institutions françaises au pouvoir sioniste,
chez Kontre Kulture :

Pour mesurer l’ampleur de l’acharnement judiciaire contre Alain Soral :

 

Pour soutenir ERFM :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1819555
    le 15/10/2017 par Ray Donovan
    On s’embrasse et on oublie – Ép.4

    "On s’embrasse et on oublie". Contrairement à vos ennemis, vous ne manquez pas d’humour à E&R. Jolie pied de nez !

     

    • #1819616
      le 15/10/2017 par Pamfli
      On s’embrasse et on oublie – Ép.4

      Ouais en Vrounze, c’est l’apologie de connerie, le fiasco total, tout part à vau l’eau en haute de disponibilité 24h/24, 7j/7, 365j an, notamment chez les scribouilleurs haineux du mur des cons et ceux qui votent Macaron pour lutter contre la HAINNNNE.


    • #1819700
      le 15/10/2017 par Nobody
      On s’embrasse et on oublie – Ép.4

      C’est incroyable mais vrai. Le grotesque est devenu standard, une norme sacrée... C’est peut-être ça la fin des temps.


  • #1819598

    à 44’38 Alain Soral « L’État de Droit est en train de se dissoudre totalement .... »

    « Alors qu’il s’adressait aux Français de New York, le Président a annoncé qu’en novembre, la France « sortirait de l’État de Droit, » au lieu de "l’état d’urgence".BFM/TV 20/917

    « Le ministre de l’Intérieur avait commis le même lapsus, en présentant son projet de loi antiterroriste devant la Commission des lois de l’Assemblée nationale ».

    Deux lapsus dans le même mois = un consensus ou motus & bouches cousues ? sur les agissements énigmatiques, discrets, et terroristes des services de leurre État

    Terroriser furtivement presque anonymement sans l’air de rien la population, en confectionnant des exemples, complètement ubuesques, n’est-ce pas un moyen efficace pour qu’elle se tienne à carreau afin de générer de la haine, de la peur !

    En réalité, ils s’en foutent de ces cas particuliers : ils font traîner les choses afin de médiatiser le rapport de forces et de nous dire en substance : nous veillons sur vous et à la manière dont vous réagissez aux fauses infos qu’on vous balourdent. Le but est de vous amener là où nous voulons que vous alliez ....

    On comprends donc mieux le flou de la dictature EnMarche.

    Contraints de se replier sur BFM ou France-leurre-dite-Culture pour prendre la température dès le matin au cas où vous soyez incarcéré le soir pour atteinte à la sûreté d’un succédané d’État !


  • #1819929
    le 15/10/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    On s’embrasse et on oublie – Ép.4

    Très bonne formule, la triplette des propos des personnes ciblées/ de l’avocat/ de l’essayiste.
    Surtout, on voit que savoir faire fonctionner son cerveau demeure inestimable.


  • #1820358
    le 16/10/2017 par SamWang
    On s’embrasse et on oublie – Ép.4

    [ services d’espionnage intérieur / extérieur : DST et RG fusionnés en DGSI / DGSE ]

    1) Il me semble que Maître Viguier se trompe : il déclare (*) que la DST (Direction de la Surveillance du Territoire) s’occupait de l’extérieur. En fait, c’était un service de renseignements du ministère de l’Intérieur (au sein de la direction générale de la Police nationale), dont les prérogatives, d’après Wikipédia, étaient d’abord le contre-espionnage puis la lutte anti-terroriste, la lutte contre la prolifération (matériels sensibles ou militaires) et la protection du patrimoine économique et scientifique français. Pour l’extérieur, il y avait et il a encore la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure), placée sous l’autorité du ministre français des Armées.

    2) Pour les mélanges de genre au sein de la DGSI, je ne saurais juger de ce qu’il en est dans la réalité, mais officiellement cette entité traite les questions intérieures : en 2008, la DST a fusionné avec les RG (les Renseignements Généraux, qui avaient pour principal objectif de renseigner le gouvernement sur tout mouvement pouvant porter atteinte à l’État) au sein d’une nouvelle direction qui a pris le nom de DCRI puis de DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure) en 2014.

    (*) Pour référence, Damien Viguier déclare de 42’35" à 43’22" : « C’est assez révélateur que les services des renseignements généraux, qui s’occupaient autrefois de l’intérieur, et la DST qui s’occupait de l’extérieur — c’est à dire l’espionnage et le contre-espionnage — aient fusionné. Comme si ça participait d’un phénomène de suppression des frontières. En somme, la France devient une sorte d’entité qui n’est plus localisée et ça se traduit au niveau de la DGSI, qui est une entité flottante qui mélange le monde entier avec le territoire français et qui mélange également la persécution contre les politiques à l’intérieur, ce qu’elle a toujours fait, avec la répression des politiques à l’extérieur ».


  • #1820471

    Cette chanson vaut un sketch de Dieudonné sans problème ! ^^