Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Barbier sévit !

Habituée au racolage médiatique, avec des ‘’Une’’ anxiogènes (voir celle sur l’Islam avec des minarets obscurs dessinant sur l’horizon des ombres inquiétantes rappelant des V2, voire quelques missiles plus iraniens… ou encore la « menace russe » : le « bolcho » couteau entre les dents est remplacé par le nationaliste poutinien, n’aspirant qu’à consommer de la vodka sans modération, entre deux massacres de tchétchènes…), la rédaction de l’Express ne pouvait pas résister à la tentation de faire dans la théorie du complot.

Son directeur, le gringalet Christophe Barbier, faciès de fayot pâlichon en plein bouleversement pubère (sans les problèmes de peau), éternelle écharpe rouge autour de son cou de coquelet et sévissant sur les plateaux télé de France Télévisions pour donner son « analyse » d’« expert » (soit un savant dosage de portes ouvertes, de lapalissades agrémentées de deux ou trois fausses révélations pour « faire vrai », nous a pondu une nouvelle combinaison de mensonges et d’approximations.

Attention, mesdames et messieurs, veuillez éloigner enfants, adultes sensibles et personnes âgées cardiaques ou incontinentes, Christophe Barbier et sa « team » présente : « les nouveaux réseaux antisémites ».

Après une longue enquête d’investigation (en fait, un rapide tour sur Internet…) l’Express se propose d’éclairer le bobo lambda sur les agissements de ces « extrémistes » qui sévissent, non pas en ligues armées sur les grands boulevards, mais sournoisement sur la toile…

« Du Parti des musulmans de France à Dieudonné en passant par Richard Williamson, découvrez le dossier complet de L’Express sur les nouveaux réseaux antisémites ».

Dans un vaste et grotesque exercice « d’information », « bobo mag’ » nous brosse le portrait de cette nébuleuse (terme bien pratique pour designer des groupes d’individus qui n’existent pas ou si peu ou qui n’ont de lien entre eux que dans la tête de ceux qui en parlent) et n’hésite pas à en rajouter sur le thème : « ils sont partout ! ».

Morceaux choisis :

« L’humoriste (Dieudonné), qui n’a pas hésité à mettre à l’honneur le négationniste Robert Faurisson, défend ses thèses… » (Ici l’Express se touche un peu sous la ceinture, car Dieudonné n’a jamais défendu les thèses de Faurisson, mais la liberté d’expression de celui-ci ; il est évident que si Dieudonné avait soutenu le point de vue de Faurisson sur la Shoah, il serait déjà mis en examen…mais ça l’Express feint de l’ignorer).

« …sous le burlesque apparent, une formidable rhétorique est à l’œuvre, obscure au novice, limpide à tous les autres. » (chez les « pro » de la rédaction de l’Express, on ne la leur fait pas et on a bien compris l’entreprise luciférienne de - je cite - « l’humoriste français d’origine camerounaise Dieudonné ».

L’Express aurait-il parlé de l’humoriste français d’origine « Merguez » Gad Elmaleh ? Ou encore le comique d’origine marocaine Jamel Debbouze ?

Je ne ferai pas subir aux lecteurs les commentaires soupçonneux au sujet du centre Zahra. Passons aussi sur les pleurnicheries au sujet des pauvres Enrico et Arthur, privés de spectacles…« victimes de l’antisémitisme » en fait victimes de leur zèle militariste sioniste (par contre quand il s’agit d’interdire Dieudo c’est un devoir citoyen…) « A l’issue de la manifestation, Arthur a déclaré aux spectateurs qu’il n’avait "plus le cœur à rire" et a annulé son spectacle » (là, on a un vrai scoop : Arthur à un cœur qui bat sous le portefeuille !).

Pour illustrer la couv’ du torchon : point de photo mussolienne du type « Le Pen sous le menton » pour Dieudonné, ici nous voyons l’humoriste pointant un index menaçant et le regard fou (genre prêtre vaudou cannibale ?).

Après des « Une » islamophobes ou russophobes, l’Express comme tous ses confrères de la presse écrite, à part l’excellent Flash dans lequel écrit Alain Soral, dont l’inversion des initiales, S.A, nous ramène aux heures les plus sombres de notre histoire (sic), n’est que le reflet hideux de la pensée unique et se contente d’ouvrir de faux débats pour amuser la galerie et d’agiter de temps en temps la menace verte (les barbus !) ou brune (les fachos !) ou pire les vert-brun-rouge (la pseudo mouvance Soral/Dieudonné/Seba…).

Prions pour que le pouvoir d’achat du lecteur lambda de l’Express baisse de manière si formidable, qu’il ne puisse plus l’acheter et faire exister cet odieux assemblage d’encre et de papier….

NB : peut-on s’interroger sur la signification des deux S à la fin du nom « l’ExpreSS » ? N’est –ce pas la preuve que ces réseaux antisémites s’infiltrent partout ?

James G, pour Égalité et Réconciliation